Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Les loges de la lenteur

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Les loges de la lenteur

    Message par Invité le Mer 19 Juin - 17:18

    "- Paresse ô paresse, exquise paresse, divine paresse, paresse qu...
    - Quotidienne !"

    Couper le téléphone. Faire un pied-de-nez à la liste des "à faire" qui chaque jour se gave et nous gourmande. Et puis...
    Mais d'abord : la méthode.
    Tout paresseux qui se respecte vous le dira : pas de volupté de la paresse sans une discipline de fer.

    1/ Les pré-requis (rien à voir avec le pré à l'entrée du village où c'est-y qu'on accueille les campeurs quand c'est-y que les vaches siestent derrière l'église) :
    - savoir bosser comme un/une/des dingue(s) au pied-levé
    - savoir se fiche, à tout instant, de tout et du reste. 

    2/ Les ingrédients :
    - 3 petits riens
    - une pincée de tout
    - un zeste d'insolence

    Laisser reposer à l'air du temps, et regarder l'herbe pousser...


    avatar
    geob

    Re: Les loges de la lenteur

    Message par geob le Ven 21 Juin - 10:25

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les loges de la lenteur

    Message par Invité le Dim 23 Juin - 13:19

    Les obligations c'est toujours pour mañana, et comme on vous le dira en Hispanie, mañana ne signifie pas demain mais : pas aujourd'hui ! gag !

    Y'a les ceusses qui légifèrent. Moi, je lentorifère. Et ça commence de bon matin !
    Pour bien lentoriférer faut se lever deux heures - au moinsss - avant l'heure. Sauter à bas du lit, passer sous la douche en courant, trois fois : une fois dans un sens pour s'asperger, une fois dans l'autre sens en se savonnant, et la troisième fois dans le sens qu'on voudra pour se rincer. Notez que si vous continuez à courir une fois l'eau coupée, et si vous le faites suffisamment longtemps (smiley, please !), cela vous évitera d'avoir à utiliser une serviette pour vous sécher. Bref.
    Ensuite, .... pom  ....  pom  .... pom.... : ouvrir les yeux. Et se dire, sans rien faire, pendant deux merveilleuses heures, que :

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les loges de la lenteur

    Message par Invité le Dim 14 Juil - 18:58

    bisou  La perfection est atteinte :



    et tout le reste ne saurait être que du blabla.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les loges de la lenteur

    Message par Invité le Ven 19 Juil - 20:14

    Je regarde la lumière modifier le vert du feuillage dans les grands arbres. Et la fenêtre glisser le long de l'armoire normande. Rien ne s'oppose à ce que je reste ainsi, à suivre les variations de la lumière, jusqu'à demain matin. Juste comme ça, sans rien faire. Je veux dire: rien qui soit visible.
    bisou 

    Contenu sponsorisé

    Re: Les loges de la lenteur

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct - 19:01