Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Partagez

    lahaut

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par lahaut le Sam 28 Déc - 11:00

    Une question : Quand la maison n'a pas de cheminée par où entre le père Noel ?  pensif je pense que je ne vais pas tarder a avoir la réponse !
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par imanachnuelohim le Sam 28 Déc - 12:13

    Par le soupirail !!


    _________________
    Il n'y a pas d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé,de celui qui a changé 20 fois la forme de sa pensée et de sa vie
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Sam 28 Déc - 12:45

    Et quand il n'y a pas de soupirail ? question
    Quand je regarde la taille de mes bouches d'aération de VMC... pensif

    J'espère bien que Lahaut va nous rapporter la réponse en "redescendant sur Terre" ! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Sam 28 Déc - 12:50

    Maître Niclö lui ayant soufflé à l’oreille qu’il ne pouvait décemment pas passer cette fabuleuse et longue journée devant le grand écran, au milieu de cette pièce si fébrilement affairée, il a fini par décoller et aller fureter ailleurs, profiter de cette ambiance encore plus magique que les jours précédents, observer les derniers préparatifs du côté des ateliers où le rythme de travail semble avoir encore accéléré, du côtés des rennes volants que les Poromies bichonnent tout particulièrement, et sur les quais surchargés de chargement des traineaux.

    Sa décision est prise depuis très très longtemps, avant même d’être arrivé ici sous Groenland, avant même de savoir comment et où il rejoindrait le Père Noël : ce soir, il embarquera dans le traineau du Père-Noël, c’est sûr. Il l’accompagnera dans sa mission et, grâce à sa combinaison magique, il pourra enfin découvrir les derniers mystères de Noël.

    Il va enfin savoir…
    Il va enfin savoir comment le Père Noël peut descendre par la cheminée avec sa hotte chargée… et comment il fait quand il n’y a pas de cheminée.
    Comment il sait exactement dans quelle maison il est et à qui appartient chaque chaussette ou chausson au pied du sapin. Comment il fait lorsqu’il n’y a pas de chaussette, pas de chausson, pas de sapin…
    Comment il fait pour ne pas faire de bruit, ne réveiller personne, ne jamais se faire surprendre, ne pas faire aboyer les chiens, ne pas être détecté par les radars aériens…
    Il va enfin savoir…

    Sur les quais, il s’étonne un peu. Il s’attendait à y trouver de beaux traineaux de rouge et vert décorés, de larges hottes de bois brun ou de rouge peintes, tels que l’imagerie populaire les représente. De fait, ce sont des traineaux noirs qui sont alignés, prêts au départ, d’épaisses fourrures noires équipés et lourdement chargés de sacs de toile noire. Derrière chacun d’eux attendent d’autres énormes sacs noirs. Même les rennes semblent brossés à la cire noire par leurs Poromies, leurs harnachements également tout de noir et simplement préparés, prêts à être enfilés.
    L’explication lui est apportée par un Poromie qu’il aide un peu, pour se rendre utile et se donner l’impression d’être actif en cette journée magique : Les technomagies furtives de Noël, c’est bien et efficace, mais en une telle nuit où tous les radars humains cherchent des indices de présence magique, il faut être très prudent et le plus invisible possible. Et comment, à part en cette couleur noire qui absorbe tout rayon lumineux, passer le plus inaperçu dans la nuit de Noël ? L’explication est sans contre-argument valable, il l’avoue. Mais alors, est-ce à dire que le Père-Noël n’est pas de rouge et blanc vêtu ce soir là ? Bien sûr que non, lui répond-on dans un éclat de rire lutin. Quel meilleur moyen d’attirer l’attention sur lui que de porter les deux couleurs les plus voyantes sur Terre ?! Et puis, franchement, pour se glisser dans les cheminées et autres conduits crasseux ou passages douteux, c’est le bien le noir qui parait le plus fonctionnel et le moins salissant, n’est-ce pas ? Il ne peut qu’acquiescer, en se disant qu’il n’a pas encore fini de découvrir cet univers fabuleux…
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par imanachnuelohim le Sam 28 Déc - 13:29

    Wapiti a écrit:Quand je regarde la taille de mes bouches d'aération de VMC... pensif
     mort de rire !  LoL  mort de rire !  LoL


    _________________
    Il n'y a pas d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé,de celui qui a changé 20 fois la forme de sa pensée et de sa vie

    lahaut

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par lahaut le Sam 28 Déc - 18:57

    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Sam 28 Déc - 20:06


    S’il ne sait pas encore trop comment il va faire sur place pour suivre le Père Noël dans une cheminée ou autre conduit et passage, comment il va faire pour descendre du traineau et s’arrêter chez lui, au Village, il est sûr d’une chose : il sera du voyage, dans le traineau du Père Noël.

    Son après-midi passée auprès des Poromies et sur les quais a été productive en informations. Il a repéré avec certitude LE traineau de Santaclaö, qui sera effectivement le plus chargé et tiré par les plus beaux rennes du troupeau magique. Il a analysé la situation, la configuration des lieux et des matériels, et sait exactement comment et quand il pourra se glisser dans ledit traineau sans se faire repérer, où il pourra se faufiler et se cacher sur l’embarcation. Il sait que ce ne sera ni confortable, ni le meilleur point de vue pour profiter du voyage, mais là n’est pas le principal pour lui. Il regrette juste d’être si grand… et espère que sa chance va continuer et que le Lahaut malhabile et maladroit qu’il sait être ne se réveillera pas. Pas encore... pas ce soir...
    Son plan est prêt, parfaitement dessiné dans sa tête. L’avantage d’avoir abandonné son gros sac chez Nils c’est qu’il n’est pas chargé, sa combinaison et son masque magiques sous sa tenue de lutin, par-dessus une chaude cape noire qu’il est arrivé à subtiliser discrètement, juste ce qu’il faut, rien en trop.

    Il y a juste une dernière inconnue à résoudre avant le départ : emmène-t-il Korv avec lui ?
    Étant donné ses progrès en Noëlli, il a intérêt à le garder le plus longtemps possible… et même à l’emmener pour la grande aventure s’il veut comprendre les éventuelles paroles de Santaclaö qui ne parle que le Noëlli… Pourvu que Korv ne dévoile pas sa présence, ses plans… Ceci dit, depuis quelques vingt-quatre jours que Korv partage sa vie et squatte une connexion neuronique avec lui, il a bien compris qu’il n’avait effectivement pas grand pouvoir pour savoir ce qui se passe dans sa tête, quelles sont ses pensées, surtout les plus secrètes, et qu’il est semble-t-il lutin des plus discrets et professionnels, sur qui l’on peut compter en toutes occasions… pour peu qu’il ne secoue pas trop violemment la tête, lui, le faux-lutin.
    Bon, il verra bien. En attendant, il a encore besoin de lui.



    Dernière édition par Wapiti le Jeu 16 Jan - 17:50, édité 1 fois
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par imanachnuelohim le Sam 28 Déc - 22:56

    Je parie qu'il ne va pas l'emmener en France , mais à l'autre bout du monde   top là.  !


    _________________
    Il n'y a pas d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé,de celui qui a changé 20 fois la forme de sa pensée et de sa vie
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Dim 29 Déc - 8:23


    A dix-sept heures, il va prendre son goûter, pantagruélique. Il se goinfre, mais il a une excuse, comme beaucoup de ses camarades qui font de même, celle de vouloir pleinement profiter de la soirée et de la nuit, le ventre plein.
    Il savoure avec un plaisir non feint une dernière bière lutine, en se disant que c’est probablement la dernière de sa vie.
    Puis il se met à la recherche de ceux qu’il souhaite revoir une dernière fois avant de décoller, même s’il sait qu’il ne peut pas leur dire au-revoir.

    Il croise Peikkö très affairé, qui prend néanmoins le temps de lui envoyer une grande tape dans le dos avec un « Hé Hé Hé ! Petito Laö, pour le grand soir est prêt ? »
    Il lui sourit en retour avec un clin d’œil, en se demandant intérieurement à quoi il pourrait, en tant que jeune apprenti lutin, être prêt.

    Plus loin, il aperçoit la belle Nina… qui ne le calcule même pas, comme d’habitude.
    Finalement, à peine l’a-t-il croisée une fois par jour durant cette quinzaine, la belle Nina, malgré ses efforts pour être sur son chemin ou dans la même pièce qu’elle. Sa quête était plus importante, le nombre de choses à voir et vivre ici trop imposant, et elle semblait tellement inintéressée par lui. Il n’a même jamais pu lui ré-adresser directement la parole depuis ce premier jour où il n’était pas dans son état normal pour faire bonne figure et marquer des points.
    Tant pis, de cette aventure lui restera quand-même le souvenir visuel de cette belle Nina, la rencontre d’une sympathique postière girondine, et tant de moments magiques partagés avec son elfe saamie, Sólweig…

    Au Secrétariat Principal qui bourdonne comme une énorme ruche agitée et où l’on peut entrer et sortir sans se faire remarquer, il se faufile dans « l’âme de Noël » car c’est ainsi qu’il appelle désormais cette immense salle. Il constate que sur l’écran géant translucide la tâche verte a bien grignoté le monde et atteint l’est de l’Europe, se rapprochant franchement d’eux. Il se dit que ceux restés au Svalbard ont déjà dû décoller et commencer leur tournée… quelques visages de camarades apprentis lutins passent furtivement sur son écran intérieur.
    C’est alors qu’il remarque Niclö et Santaclaö en train de s’équiper de noir dans un coin reculé de l’immense salle avec les autres Maîtres Lutins. L’heure approche. Niclö qui l’a aperçu lui fait un petit signe de la main, donnant simultanément un coup de coude à Santaclaö qui le voit et fait de même avec son sourire bonhomme et, il le devine plus qu’il ne l’entend, son fameux « Ho ! Ho ! Ho ! ».
    Il aurait aimé dire quelques mots à Niclö avant de partir mais il lui semble que ce n’est ni le lieu, ni le moment et… que pourrait-il bien lui dire sans se dévoiler, sans se faire démasquer ? Il doit s’avouer qu’il a quand-même l’estomac serré, une boule dans la gorge et un fleuve prêt à déborder au bord des iris… Rhâââ, encore cette sensibilité dont il se passerait bien !

    En ressortant, il tombe nez à nombril avec Mère-Noëlle qui en profite pour le prendre dans ses bras pour un gros câlin maternel dont elle seule a le secret. Il est un peu gêné par tant d’affectation mais se dit que c’est bien là la Mère-Noëlle qu’il a appris à connaître ces derniers jours : au plus fort de l’activité de Noël elle a encore du temps et de l’affection à distribuer personnellement à chacun de « ses » lutins. Comme elle sait que la nuit sera longue, elle lui glisse dans les mains quantité de chocolateries, de biscuits secs et de belles tranches de pain d’épice. Il se débarrasse très vite de ces provisions dans ses larges poches de costume de lutin, glisse un énorme et tendre bisou sur la joue de Mère-Noëlle avec un « merci » chuchoté en Noëlli (peut-être bien le seul mot qu’il a su retenir), et file rapidement avant de voir la fontaine intérieure submerger les dernières digues que son éducation de garçon a érigées.

    Maintenant, c’est parti pour le dernier acte ! Il est plus que temps de rejoindre les quais.

    lahaut

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par lahaut le Dim 29 Déc - 11:36

    Slainte ! ...................... bye txt .......................
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Dim 29 Déc - 12:27


    Voilà, il est prêt.
    Tout s’est passé comme il l’avait calculé. Il a pu s’approcher du traineau de Santaclaö et se glisser à l’intérieur dans le petit espace entre l’assise supérieure et la lourde et encombrante cargaison déjà chargée dans un énorme sac noir. Il est plié en quatre, menton sur les genoux, enveloppé de sa chaude cape noire, invisible de l’extérieur, avec peu de visibilité, uniquement sur le côté gauche du traineau, aucune sur l’avant.

    Voilà, il est prêt.
    Il est en position, le traineau est chargé, les rennes attelés et impatients, l’ensemble prêt à décoller.
    D’ailleurs, les premiers Maîtres Lutins et traineaux du Groenland ont déjà décollé. Celui de Santaclaö est positionné au milieu, juste après celui de Niclö.
    Il entend les deux Maîtres Lutins s’approcher en discutant en Noëlli. Même si Korv est toujours en place sur son oreille, ils ne distinguent pas encore les paroles échangées et de traduction il ne peut y avoir.

    Voilà, le Père Noël est prêt.
    Il va être l’heure de décoller. On s’affaire et s’agite autour des deux traineaux.
    Cela ressemble à la fois une machinerie qui semble bien rôdée et un capharnaüm improvisé.

    D’où il est, il devine Niclö qui grimpe dans son traineau, se calfeutre dans les fourrures, fait les vérifications d’usage, semble s’adresser à un passager qu’il n’a pas vu, interpelle ses rennes et démarre dans un « Ho ! Ho ! Ho ! Joyeux Noël à tous ! » de rigueur.

    Il entend et sent les secousses de Santaclaö qui grimpe à son tour dans le traineau. Il est dans le bon, c’est tout bon ! Il retient son souffle.
    - Ho Ho Ho ! Il est l’heure de décoller l’Ami Marchand… !
    Il devine plus qu’il ne voit vraiment un petit lutin d’une cinquantaine de centimètres grimper dans le traineau en se demandant bien pourquoi le Père-Noël accepte un marchand avec lui dans sa tournée… Il fait le taxi au passage ? Pour un marchand en plus ! Un marchand de quoi au fait ? Il n'a pas entendu avant que Korv ne glisse dans son cou...
    Mais résonne maintenant le « Ho ! Ho ! Ho ! Joyeux Noël à tous ! » et s’ébranle le traineau, alors il lâche prestement cette pensée et ajuste vite sa capuche de combinaison magique et le masque translucide qui épousent parfaitement ses formes…

    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Dim 29 Déc - 14:18


    Le traineau glisse dans la tiédeur de la grotte magique, puis dans l’air glacé groenlandais, neiges et glaces giclent sous les patins… Un vent fort semble se lever dans leur dos, le traineau prend de la vitesse, encore de la vitesse, une telle vitesse qu’il décolle et que notre faux-lutin est congelé malgré les épaisseurs, collé dans son espace si inconfortable, de plus en plus écrasé, au bord de l’asphyxie tant l’air est glacé et l’oxygène rare… mais… mais il jubile intérieurement : la combinaison fonctionne, il ne s’évanouit pas !
    Bon, le froid glacial et les sensations à la limite de la syncope ne sont pas des plus agréables, et d’où il est il ne voit pas grand-chose…  Il ne voit pas les rennes volants, ne sait pas s’ils galopent des pieds dans les airs, si des ailes leur ont poussé ou s’ils flottent simplement… Le regard brouillé par le froid, la pression et la vitesse, il ne perçoit qu'une aura verte très floue qui les entoure, probablement créée par l’agitation moléculaire de leur déplacement supersonique...

    Le voyage dure à peine quelques minutes qu’il ressent la décélération du traineau, respire soudain plus aisément et appréhende bien mieux le cotonneux qui les entoure maintenant. Temps nuageux sur l’Europe occidentale semble-t-il… Entendant vaguement Santaclaö parler, il dégrafe rapidement son masque et sa capuche, réinstalle Korv qui traduit instantanément :
    - Ho Ho Ho !  A toi de jouer, Marchand de Sommeil ! Endors-moi tout ce petit monde…
    Marchand de... SOMMEIL ?! Mince ! Mais comment n’a-t-il pas pu penser à cela en préparant son voyage ? Mais bien sûr, c’est évid…
    …la poussière d’étoiles aux senteurs de souffre secouée par le marchand l’a atteint en premier, bien avant tous les êtres vivants, animaux, humains et lutins, petits et grands, installés dans leurs intérieurs douillets quelques centaines de mètres plus bas sous la couverture nuageuse.


    lahaut

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par lahaut le Dim 29 Déc - 19:49

    Pfff... même l'Aéroflot doit être plus confortable pour voyager que le traineau du Père Noël !!
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Dim 29 Déc - 19:51

    rire Ça c'est sûr ! Surtout en passager clandestin ! clindnoel

    Et il n'y a plus qu'à espérer qu'en t'endormant tu n'as pas dégringolé dudit traineau... siffleur


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Dim 29 Déc - 21:19


    Il émerge doucement des nimbes du sommeil. Il est bien, confortablement lové dans la chaleur de sa couette. Alentours, tout est calme, reposé, pas même une clochette pour tintinnabuler…
    La pâleur du petit matin perce à travers les persiennes et peine à lui faire ouvrir les yeux.
    Un « CôCoôt ! » parvient à son oreille…
    Quoi ?! « CôCoôt » ??!! Colette ???!!!

    Le voilà debout à côté de son lit à regarder de toute part. Il constate qu’il est bel et bien dans sa chambre de sa maisonnette au Village.
    Il se regarde, se palpe, se pince. Il a l’air bien vivant et réveillé, mais il n’a plus ni cape noire, ni tenue rouge de lutin de Noël, ni combinaison argentée magique sur lui. Il est juste dans son pyjama habituel de Noël, vous savez, celui en modèle grenouillère pour adulte, rouge avec des lutins et des bonshommes de neige dessinés… A ses pieds attendent ses chaussons rouges à pompon blanc.
    Mais que fait-il dans son lit et ainsi vêtu ? Comment est-il arrivé là ? Qui a osé le déshabiller et le rhabiller ainsi ?! Comment ? Qui ? Quoi ? Quelle est la dernière chose dont il se rappelle avec précision ? Il a du mal, c’est flou, cela s’embrouille, s’embue… C’est le sable du marchand de sommeil qui lui a fait perdre la mémoire ou quoi ? Rêvait-il ? N’a-t-il que rêvé tout cela ?...
    Il secoue énergiquement la tête en tout sens et instinctivement porte la main à son oreille… Korv n’est pas là ?! Un regard vers sa table de nuit… aucune boîte d’allumettes !
    Il fouille du regard sa chambre, ouvre les placards, vérifie dans la salle de bains, dans le lit, sous le lit, rien à faire, nulle part il n’y a trace de sa tenue de lutin, de la cape, de la combinaison magique…

    Il a un instant d’hésitation. Quel jour est-il ? Il retient son souffle en regardant son réveil.
    C’est un vingt-cinq… oui, mais un 25 quoi ? Octobre ou décembre ? C’est que la réponse est cruciale !
    Octobre et tout cela n’était qu’un rêve !
    Décembre et... et tout cela n’était pas un rêve... peut-être pas un rêve...
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Skyrgamur le Dim 29 Déc - 22:24

    Il a encore picolé le Lahaut, le réveil va être difficile. Dommage, un si beau rêve !!!


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Lun 30 Déc - 8:14

    Il dégringole l’escalier et glisse sur le carrelage plus qu’il ne marche jusqu’au salon.
    Au passage vers la cuisine, il jette un coup d’œil à Colette qui ne semble point surprise de le voir et l’accueille d’un « Côôôt ! » classique du matin… comme un 25 octobre, se dit-il.

    Au milieu du salon, il s’arrête net et respire enfin.
    Le sapin est dressé là, dans son coin habituel de Noël. Décoré, exactement de la même façon que d’habitude à Noël.
    A son pied sont délicatement rangés ses chaussons bleus, comme d’habitude à Noël.
    Et sur les chaussons, un énorme paquet cadeau surmonté d’une enveloppe avec son nom, Lahaut, inscrit en belles lettres d’argent.

    Il est à la fois rassuré, nous sommes donc bien le 25 décembre, mais en même temps gêné…
    Mais qui a dressé au bon endroit son sapin de Noël ? Comment « on » a pu savoir où se trouvaient les boîtes de déco de Noël à la cave ? Et comment il fallait positionner et décorer l’ensemble pour que ce soit exactement comme d’habitude ?
    Soit c’est de la magie lutine et il aimerait bien savoir à qui il doit tout cela… Santaclaö ? Il n’aurait pas eu le temps cette nuit. Qui d’autre ?...
    Soit c’est lui qui a fait tout cela et il doit bien s’avouer qu’il aurait alors un blanc de deux mois dans sa vie « habituelle »… Qu’a-t-il fait ces deux derniers mois s’il n’était pas en aventures lutines derrière sa lettre au Père-Noël ?

    En tout cas, on est le 25 décembre, son calendrier effeuillé sur le buffet du salon lui confirme.
    Et un énorme cadeau de Noël n’attend que lui au-dessus de ses chaussons bleus, avec une lettre sur laquelle son nom s’écrit en lettres d’argent…

    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Skyrgamur le Lun 30 Déc - 8:46

    Le suspense est à son comble. Vite la suite.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Lun 30 Déc - 9:00


    L’instant est solennel. Comme chaque année au même moment, il respecte le même cérémonial.
    Il enclenche le CD « Spécial Noël » dans son lecteur, règle le son juste comme il faut, ni trop faible, ni trop fort.
    Toujours dans son beau pyjama de Noël, il s’assoit en tailleur devant le sapin qu’il regarde avec une satisfaction non feinte, de haut en bas. Son regard descend doucement et s’arrête sur ses cadeaux. Cette année, il n’y en a qu’un seul, un énorme. Et au-dessus, une belle enveloppe. Par quoi va-t-il commencer ?

    Il sourit. Il sait exactement ce qu’il va trouver dans son paquet. Pas de boîte de punaises, catégorie « jeux dangereux » il a retenu, mais le certificat de propriété d’une belle maison toute équipée modèle de luxe dans laquelle doit l’attendre une belle Ferrari rouge dans un des garages, une télé très grand écran dans le salon, une grosse caisse de bières scandinaves à la cave, et une belle demoiselle juste comme il faut pour s’occuper de lui… La taille du paquet, c’est juste pour qu’il ait le plaisir de déballer son cadeau ou plutôt ses cadeaux, des boîtes emballées dans des boîtes, comme les poupées russes… sûrement une espièglerie de Peikkö, ce serait bien son genre. Il sourit.

    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Skyrgamur le Lun 30 Déc - 10:03

    Wapiti a écrit: Il sourit. Il sait exactement ce qu’il va trouver dans son paquet. Pas de boîte de punaises, catégorie « jeux dangereux » il a retenu, mais le certificat de propriété d’une belle maison toute équipée modèle de luxe dans laquelle doit l’attendre une belle Ferrari rouge dans un des garages, une télé très grand écran dans le salon, une grosse caisse de bières scandinaves à la cave, et une belle demoiselle juste comme il faut pour s’occuper de lui… La taille du paquet, c’est juste pour qu’il ait le plaisir de déballer son cadeau ou plutôt ses cadeaux, des boîtes emballées dans des boîtes, comme les poupées russes… sûrement une espièglerie de Peikkö, ce serait bien son genre. Il sourit.

    Arrête de rêver Lahaut.  sourire 


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Lun 30 Déc - 10:35

    Il va donc commencer par la lettre, parce que là réside la surprise. Il l’attrape délicatement, la retourne. De qui peut-elle bien être ? Le Père Noël ? Lequel ? Le vrai ? Ou Sólweig ?...
    C’est à cet instant précis qu’une information visuelle qu’il avait occultée sans s’en apercevoir décide de refaire surface en son cerveau. Mais dans l’entrée, qu’a-t-il vu au passage ? Il repose la lettre sur le paquet, se lève d’un bond et va vérifier… C’est bien cela : son sac ! Son gros sac à dos, bien chargé, avec toutes les affaires qu’il avait laissées à Nils ! Mais comment ?! Il réfléchit. Non, décidément, à aucun moment il n’a donné son adresse française, ni même son nom complet à Nils, Sólweig ou leur oncle, il en est sûr. Mais comment ont-ils fait pour faire porter son sac chez lui ? C’est sûr, il y a de la magie elfique là-dessous se dit-il une fois de plus. Il sourit à nouveau… jusqu’à l’arrivée de l’idée suivante : Et si son sac n’était jamais sorti, n’avait jamais quitté ce coin où il était la minute avant son départ ? Qu’est-ce qui, à l’intérieur, pourrait lui prouver qu’il a bien voyagé et vécu tout cela ? Là, à ce moment là, il ne voit pas.
    D’un geste de la main il balaye ces pensées telles des mouches inopportunes.
    Ce n’est pas grave, ce n’est pas le moment, c’est le matin de Noël et un cadeau et une lettre l’attendent…

    Après un dernier regard intrigué vers le sac, il retourne vers le salon… et c’est là que son regard s’arrête à nouveau sur un autre détail insolite dans son habituel chez lui : sur la table trône une corbeille emplie de ce qui ressemble bien à toutes les gourmandises que Mère-Noëlle lui a données et qu’il a fourrées dans ses poches avant de se sauver hier soir… Ainsi il n’a pas rêvé ! A moins que… D’un geste de la main, il balaie ces pensées…

    Le voici à nouveau assis en tailleur devant le sapin et le cadeau. Il prend une grande inspiration comme Padméou lui a appris. Il se reconcentre, reprend l’enveloppe, la contemple à nouveau. Allez, il faut l’ouvrir…
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Skyrgamur le Lun 30 Déc - 10:46

    Tu joues avec nos nerfs Wapiti.  clin d'oeil 


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    lahaut

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par lahaut le Lun 30 Déc - 10:47

    lecteur 
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Wapiti le Lun 30 Déc - 11:04

    Skyrgamur a écrit:Tu joues avec nos nerfs Wapiti.  clin d'oeil 
    Depuis près de 2 mois, non ? Hé hé hé ! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Skyrgamur le Lun 30 Déc - 11:09

    Particulièrement en ce moment !!!


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Contenu sponsorisé

    Re: La grande absence de Lahaut (ou le nouveau conte de Noël 2013)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 16 Aoû - 12:48