Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Partagez
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mer 24 Déc - 8:16

    Il est l’heure de partir.
    Une dernière fois, il s’allonge, se tortillonne et se faufile hors de la grotte magique par le trou de souris derrière la cascade gelée.
    Nopeïn est attelé au traineau, prêt, le poil brillant, l'allure belle, l'envie évidente.
    Il grimpe dans le traineau, aide Pixiö à l’emballer dans les chaudes fourrures, le sent qui se cale juste derrière lui, l’entend qu’il lui intime l’ordre d’appliquer le masque translucide sur son visage (il ne voit pas pourquoi, mais obéissant il s'exécute) et siffle à Nopeïn l’ordre du départ puis lance un :
    - Hâ ! Hâ ! Hâ ! Pullô retourne à l’ENÂ ! Jôyeux Nôël Lutins Bleus du Cânâdâ !!
    C’est parti !

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Mer 24 Déc - 10:51

    youuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu!!!!
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mer 24 Déc - 17:04

    Nopeïn démarre, accélère, file entre les troncs. Il a la sensation qu’un vent fort se lève dans leur dos, le traineau prend de la vitesse, encore de la vitesse, une telle vitesse qu’il a dû fermer les yeux malgré le masque, qu’il est congelé malgré les épaisseurs, collé contre son siège, de plus en plus écrasé, au bord de l’asphyxie… et finit par sombrer en syncope malgré la combinaison et le masque magiques. C’est que convalescent il est encore.

    Quand il reprend connaissance, le traineau glisse plus lentement derrière le renne qui trottine, dans une vallée montagneuse et glacée, sous le ciel étoilé et agrémenté d’une légère trainée verte d’aurore boréale, et Pixiö chantonne : Hâ hâ hâ ! Pullö, réveille-toi ! A l’ENÂ nous voilâ !

    Il a volé en traîneau et n’a rien vu faire ! Il est à la fois heureux et déçu, curieux, impatient et épuisé… d’autant que les effets du vol se dévoilent violemment à son organisme.
    C’est migraineux, nauséeux et totalement désorienté, titubant, qu’il descend du traineau et suit Pixiö qui l’entraine vers la petite cabane de bois, ouvre la porte en marmonnant une formule magique en Noëlli, et l’invite à entrer lui intimant l’ordre de descendre l’escalier pendant qu’il va rentrer son attelage.
    En se demandant bien où l’attelage pouvait être rentré dans cet univers glacé et désertique en dehors de cette bicoque minuscule, il entre dans cet intérieur minimaliste tout en bois qui tient du refuge, aperçoit la trappe ouverte donnant sur l’escalier de bois descendant vers un espace semble-t-il très lumineux.

    Plus il descend, plus il a le sentiment de monter vers un ciel lumineux. Un tour de magie très lutin ou est-il désorienté à ce point ? En bas - ou en haut, il a un doute - il s’arrête à l’embouchure de ce qui semble être une avenue bordée d’arbres verts derrière lesquels des bâtiments de bois se distinguent.
    La lumière le fait cligner des yeux, la température très agréable lui permet de se réchauffer très vite. Il découvre, émerveillé, cette grotte magique à l’ambiance printanière avec ses arbres, ses parterres d’herbe et de fleurs, ce pseudo-soleil de lucioles, les odeurs boisées et moussues qui se marient à celles du pain d’épice, des confiseries et autres chocolateries de Noël dont les lutins raffolent.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Jeu 25 Déc - 10:53

    Il n’a pas bougé d’un pouce quand Pixiö le rejoint quelques minutes plus tard… par l’intérieur !
    Il arrive d’une petite rue latérale, inquiet de l’air surpris et émerveillé de son apprenti qui ne semble pas avoir recouvré un brin de mémoire devant ce spectacle.
    Il se voit donc obligé de présenter les lieux tout en le guidant jusqu’au bureau de Maître Lutin Niclö qui doit les attendre.

    Derrière Pixiö, notre amnésique redécouvre où mènent les allées et quelles activités abritent les bâtiments.
    Ici la voie qui mène aux écuries et pâtures des rennes, là celle qui conduit aux quais de chargement et déchargement sous-marins, cette autre vers les vergers et potagers… à gauche l’école proprement dite, à droite le réfectoire et les unités d’hébergement… plus loin la salle de jeu et les terrains de sport, le quartier des ateliers de Noël qui grouillent d’activité… là le centre de transmissions et bureau de poste, et juste à côté le bâtiment dit « directoire » où se situe le bureau des Maîtres Lutins…
    Ils ont dépassé les bancs accueillants sous les arbres d’essences variées, les fontaines aux chants clairs, les bacs bouillonnant et fumant des jacuzzis, les marelles crayonnées au sol, de nombreux petits wagons plus ou moins chargés de colis, le grand sapin enguirlandé et emboulé au milieu d’une place joliment décorée de Noël…
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Jeu 25 Déc - 21:06

    C’est un Pixiö triste devant l’absence de réaction mémorielle qui introduit son apprenti devant Maitre Lutin Niclö.
    - Ha tiens ! Voilà enfin notre apprenti-lutin Pitkä Pöllöpää Paha Pula alias Pullö !
    - Mais qui a eu l’idée d’appeler son fils ainsi ?!
    - Ho Ho Ho ! Mais sans aucun doute ton père Pitkä Pässinpää Pitkä Kurkku alias mon grand ami Kurkkö !
    - Ha, forcément, quand on a déjà un nom pareil…
    - Ho Ho Ho ! Tu n’as pas perdu ton humour, mon petit Pullö !
    - Mon humour, je n’ai peut-être pas perdu ; mais ma mémoire je ne retrouve plus…


    C’est bien ce qu’il est obligé de conclure devant l’absence de souvenir provoqué par tout cet espace qu’il vient de traverser et qu’il sait avoir fréquenté des mois durant, et devant ce maître lutin, bonhomme jovial, rondouillard et rougeaud, au rire caractéristique, qui pourrait bien passer pour le Père-Noël avec le costume rouge et la barbe blanche adaptés, qu’il est sensé bien connaitre depuis l’an passé.

    La vue de Djerk, son Lutin Souffleur, que lui confie Maitre Lutin Niclö, ne provoque pas plus de réaction. Il est aussi surpris et impressionné que le tout premier jour devant ce un petit être de trois centimètres aux extrémités longues et palmées, qui s’est fendu d’une belle révérence et s’est, une fois porté à son oreille, vite installé à cheval au-dessus du pavillon, penché vers son conduit auditif, prêt à traduire en français tout ce qu’il chercherait à écouter. Maître Lutin et Pixiö s’exprimant en Noëlli lui deviennent ainsi parfaitement intelligibles, c’est magique !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Ven 26 Déc - 10:38

    Durant les heures et jours qui suivirent, il a tout redécouvert.
    Il a redécouvert une école de lutins à effectifs réduits aux côtés des Noël-Ateliers frémissant de la frénésie des derniers préparatifs pour la grande nuit qui s’annonce.
    Il a redécouvert et repris ses marques dans un dortoir aux interminables batailles de polochons, au réfectoire aux repas certes végétariens mais bien plus appétissants que la bouillie canadienne et arrosés de bonnes bières lutines… au milieu de ces lutins de tous horizons qui se comprennent grâce aux bien pratiques Lutins Souffleurs et langue Noëlli commune…
    Il a redécouvert et repris ses marques dans les cours de Noëlli, où il préfère de loin la plus âgée mais adorable Marinou maternelle à la certes belle et jeune stagiaire Marilou (qui ne tient aucunement la comparaison avec la seule élue de son cœur : Arwen)… dans les cours de magie lutine où il est très assidu à l’enseignement du mystique Padméou… dans les cours d’histoire lutine qu’il écoute avec une insatiable curiosité, comme hypnotisé par le magicien-professeur…
    Il a redécouvert tout cela, il reprend ses marques… mais il ne se souvient toujours de rien.

    Il a appris que son séjour chez les Lutins Bleus a duré finalement un bon mois. Il ne s’était de fait pas vraiment posé la question, n’ayant aucun point de référence dans le passé avant sa « renaissance ».
    En ce début décembre, Pixiö a dû repartir rapidement en stage, en retard sur son planning original. Peu importe, il est revenu, avec son équipage en vie et c’est cela qui importe le plus en pays lutin.

    Niclö est donc maintenant le seul responsable de ce jeune apprenti amnésique, le seul référent pour notre ami qui oscille entre malaise à ne pas se souvenir de son passé quel qu’il soit et sérénité à vivre son présent lutin en toute simplicité et avec le plus grand naturel. Son cœur bat pour Arwen, d’un amour total et unique, et peu importe les autres et le reste. Il rêve de rencontrer le Père-Noël...

    Le Maitre Lutin s’est absenté deux fois depuis le début du mois, pour la Saint Nicolas et pour le lancement de la campagne de Noël des Jólasveinar, promettant toujours de revenir bien vite et de l’emmener prochainement avec lui. Il espère que ce sera pour aller à la rencontre du Père-Noël. Il est donc tout excité et impatient de cette perspective.

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Ven 26 Déc - 10:44

    Je ferai bien un tour dans les bacs bouillonnant et fumant jacuzzis pour me remettre de mes émotions... et je demande aussi 5 semaines d'arrêts de travail sourire .......... mondieumondieumondieu je suis devenu fonctionnaire !! mon dieu !


    Dernière édition par lahaut le Ven 26 Déc - 21:10, édité 1 fois

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Ven 26 Déc - 21:09

    bein alors !! où est l'épisode du soir ? furax
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Ven 26 Déc - 21:17

    Hé ! Ho ! Il y a des princesses qui ont la priorité sur les lutins. buté
    clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Ven 26 Déc - 21:19

    Ce soir, dans son lit, il essaie de faire le point de tout ce qu’il a appris de fondamental depuis qu’il est « réveillé ».
    Il a appris tellement de choses sur le monde lutin et son fonctionnement, sur les traditions de Noël et la magie qui l’anime ! Il a appris aussi un certain nombre de choses sur son propre passé de Pullö, fils de Kurkkö. Mais il n’y a encore eu aucun déclic pour lever le voile noir sur ses propres souvenirs de sa vie.

    Ce soir, il fait le point de tout ce qu’il a appris parce qu’il n’arrive pas à dormir. Une excitation enfantine légèrement teintée d’appréhension le tenaille.
    Il est ravi parce que cette fois Niclö va l’emmener avec lui ! Il est ravi, mais en même temps, il appréhende un peu parce qu’il ne sait pas encore où il va. Niclö tient à ménager le suspens et Pixiö n’est plus là pour quelques confidences amicales. Il espère que son Maître Lutin s’apprête à l’emmener au cœur du cœur de Noël. Il espère… C’est que Noël approche, on est le 20 décembre déjà !

    Il appréhende un peu parce qu’il ne sait pas non plus comment ils vont y aller. En traineau volant ? Sa première expérience le laisse frustré. En traineau sous-marin ? Sous l’eau dans un engin indescriptible, ce n’est pas forcément rassurant… En magikocheum ? Ça, il n’espère pas parce que ses progrès en magie lutine sont inexistants et qu’il aimerait éviter la désintégration promise à tout lutin insuffisamment préparé qui s’y aventurerait… en tout cas, c’est ce qu’il croit avoir compris.

    Il est ravi parce que son aventure va à nouveau rebondir, il appréhende un peu en se demandant ce que lui réserve son avenir magique…
    Il devrait dormir, il le sait, car il aura besoin d’éveil et de force demain. Il devrait dormir…
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Sam 27 Déc - 9:07

    Il sort son nez des fourrures pour constater que le traîneau glisse tranquillement dans un paysage lunaire éclairé d’une voûte étoilée où danse une belle aurore boréale semblant tracer le chemin d’où ils viennent.
    Il ne s’est pas évanoui ! Il a volé en traîneau magique et il ne s’est pas évanoui !
    Qu’il a eu peur quand Maître Lutin Niclö a vu sa combinaison magique qu’a priori il n’aurait pas dû avoir ! Il semblait très surpris et même en colère le Maitre Lutin ; il l’a même traité de voleur. Il a bien cru qu’il allait le laisser là, à l’ENA, et partir seul. Mais devant sa perplexité à lui ne sachant pas comment et pourquoi il avait cette combinaison avec lui, le Maitre Lutin s’était radouci et avait finalement accepté de décoller, en lui donnant quelques conseils opportuns pour vivre au mieux son voyage.

    Il va mieux que durant son vol précédent, il a une meilleure forme. Du coup, il ne s’est pas évanoui. Mais il doit bien avouer qu’il n’a pas vu grand-chose malgré sa place de choix. Il se demande bien comment Niclö a pu diriger ce traîneau tant l’environnement n’était qu’une aura verte d’agitation moléculaire suprasonique… Il est heureux, mais un peu frustré quand-même. Vivement qu’il soit un lutin assermenté aux pouvoirs magiques développés pour pouvoir vraiment comprendre et maîtriser lui aussi un traîneau volant. Il se dit que dans sa vie antérieure il aurait pu être chauffeur d’un engin tant il semble aimer cela, conduire. Chauffeur de camion ? de taxi ? de bus ? de tracteur ?... Ce n’est pas ce que semblait laisser sous-entendre Niclö du reste… Alors peut-être n’est-ce qu’une compétence cachée qu’il n’avait pas encore repérée…
    Mais à cette heure, il y a plus important : où sont-ils arrivés ?


    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Sam 27 Déc - 11:04

    Du moment que je n'étais pas conducteur de camions de la Poste ou de trains SNCF, fonctionnaires fainéants et ....(bip!) ...!!
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Sam 27 Déc - 19:10

    L’univers alentours est lunaire de glaces et neiges, le froid est claquant. A tel point qu’il attend d’être au chaud pour balbutier ses premiers mots et demander tant bien que mal où ils sont.
    Au moment même où il formule la question, il obtient réponse multiple, auditive, visuelle, olfactive et même du plus profond de son être il lui semble : il est au « vrai » village du Père Noël, le « vrai de vrai », l’atelier principal, au Pôle Nord…
    La réponse en mots formulée par Niclö ne parvient même pas à son cerveau qui doit, en plus de se décongeler, assimiler tous les signaux forts qu’il reçoit : le portail intérieur de bois avec en lettres d’or l’inscription « Village du Père-Noël », les délicieuses odeurs caractéristiques, la frénésie du personnel qui s’active dans une ambiance sonore festive, cette puissante magie palpable dans l’air…
    Il y est ! Il est chez le Père Noël !

    C’est avec des yeux neufs qu’il découvre cet univers lutin en territoire groenlandais.
    Il découvre que c’est comme l’ENA du Svalbard, mais en dix fois plus grand, en dix fois plus magique, avec une décoration de Noël partout et pas seulement sur une place dédiée, avec de la musique de Noël diffusée en léger fond sonore partout et pas seulement dans les ateliers, avec une effervescence encore plus intense… et sans école de lutins. Ici, des apprentis lutins du monde entier viennent en stage et travaillent aux côtés des « vrais » lutins de Noël professionnels.
    Il découvre les espaces qu’ils traversent pour rejoindre leur objectif du jour : le parc de rennes d’une étendue impressionnante en bordure duquel ils abandonnent leur attelage, les longs quais de chargement des traineaux volants et sous-marins surchargés de marchandises, les ateliers immenses, la Poste Centrale de Noël, également centre de transmissions, qui bourdonne comme une ruche ou comme une cocotte-minute prête à exploser, les nombreux secrétariats… jusqu’au Secrétariat Principal, celui du Père Noël.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 28 Déc - 9:46

    Annoncés, ils sont introduits dans le bureau du maître des lieux où les attend le Père-Noël, un Maître Lutin comme les autres, de vert lutin vêtu, en un peu plus vieux, un peu plus grand, avec un regard encore plus malicieux, une belle barbe blanche, avec le même rire caractéristique des Maîtres Lutins, ce « Ho Ho Ho ! », mais en encore plus chaleureux…
    Notre jeune apprenti est redevenu un petit garçon rouge de confusion et qui n’ose ni bouger ni parler, à peine respirer. Il a l’impression d’avoir perdu 30 ans et un mètre. Rendez-vous compte : son rêve est réalisé, il est face au Père-Noël qui lui sert la main et lui parle !! Que lui dit-il ? A vrai dire, il n’en sait rien. Pas que Djerk ne fasse pas son travail pour traduire le Noëlli en français, mais parce qu’il est trop impressionné, submergé de trop plein de sentiments très forts lui enserrant et gonflant tout à la fois la poitrine et la gorge, brouillant sa vue et son ouïe, anesthésiant toute réflexion intelligente.

    Quand il reprend pied dans le présent et la conversation en cours, il se rend compte que Niclö et Santaclaö, car c’est ainsi que s’appelle en fait le Père-Noël, discutent de ses mésaventures du mois dernier et de son amnésie qui semble insoluble.
    Santaclaö leur propose de profiter de cette fin de journée pour installer leurs affaires, faire le tour des lieux et se reposer. Rendez-vous est donné à notre Pullö demain, avec sa lettre de Noël, pour découvrir l’Âme de Noël et tenter une petite expérience dans l’objectif de solliciter sa mémoire. Voilà un programme qui lui parait à la fois bien alléchant et légèrement angoissant. Et s’il ne retrouvait jamais la mémoire ?

    En attendant, il est pris en charge par un apprenti comme lui qui le conduit à son dortoir, le guide jusqu’au réfectoire et lui fait découvrir les coins et recoins les plus intéressants de cette vaste ruche lutine où des millions de cadeaux sont créés, emballés, posés sur tapis roulants qui filent vers les quais de chargement, stockés prêts à être convoyés jusqu’aux chaussons des petits et des grands qui croient encore à la magie de Noël.
    Il est fasciné par tout cela, il est totalement conquis. Cet univers là est magique, lutin... c’est le sien, c’est sûr !

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Dim 28 Déc - 11:18

    J'ai rencontré  le Père Noël ! J'ai rencontré le Père Noel !! banane  
    Zut ! J'ai oublié de faire un selfie avec lui pour montrer à la mairesse et aux autres Villageois qui me prennent pour un débile mental que le père Noël existe bien. langue  
    ...euh zut !... J'ai oublié que j'avais oublié d'où je viens !! mon dieu !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 28 Déc - 16:59

    rire ça va, finalement tu suis ! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 28 Déc - 17:00

    Ce matin, il va être introduit dans « l’âme de Noël ». Voilà une bien étrange expression qui le laisse perplexe et rêveur alors qu’il se dirige vers le Secrétariat du Père-Noël, point de rendez-vous. Dans sa poche il sent l’enveloppe qui contient sa lettre au Père-Noël. Il l’a lue et reste dubitatif… pourquoi aurait-il demandé un tel cadeau ? Décidément, ce serait bien qu’il se souvienne…

    Il retrouve la petite pièce tout en bois décorée, très chaleureuse, où il a été accueilli hier soir. Ce n’est en fait que le « bureau de réception » que le Père-Noël utilise pour accueillir ses invités, tenir réunions en comité réduit ou s’isoler pour quelques travaux solitaires.
    Mais voilà qu’on lui ouvre une des portes du fond pour l’introduire dans l’« âme de Noël ». Il doit se plier un peu pour passer cette petite porte qui mène vers…

    Il n’en croit pas ses yeux ! Il n’aurait jamais imaginé cela !
    Si ce n’est la décoration tout bois, cette immense salle ressemble bien plus au poste de commandement de la NASA qu’à un bureau de travail de Père Noël !! Il doit y avoir pas loin d’une trentaine, peut-être plus, de bonnets verts, lutins et Maîtres Lutins, qui s’agitent ici devant (ou derrière selon l’angle de vue) des magicocheums, des écrans ou des piles de courrier, face à un immense écran translucide digne des experts de la police scientifique américaine, de la CIA ou autre série télévisée américaine ou autour de l’étrange machine qui trône au milieu de la salle. Celle-ci ressemble à s’y méprendre à la capsule Apollo, cône tronqué agrémenté d’un hublot laissant entrevoir un confortable fauteuil rouge en son centre, et équipée de divers boutons et quelques ouvertures avalant ou recrachant feuilles de papier sur feuilles de papier dans un léger vrombissement qui tiendrait presque du ronronnement d’un chat… Mais qu’est-ce donc que cela ?

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Dim 28 Déc - 17:16

    Bon, j'espère que dans ma lettre j'ai bien écrit, car je ne pourrai plus changer après : "un billet gagnant de l'Euromillion, une géraldine sachant faire les tâches ménagères, un abonnement à vie pour voir les matchs de foot au Parc des Princes et stades de France, 1 million de canettes de Bière impérissable, un poster d'Angelina Joly en maillot de bain."
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 28 Déc - 20:24

    Il a dû poser la question à haute voix sans s’en apercevoir car Santaclaö lui explique que c’est le Noël-Sondeur-d’Âmes, une machine qui concentre le pouvoir particulier du Père Noël pour sonder les âmes d’enfant des petits et des grands du monde entier, pour savoir s’ils ont été sages. Il suffit que le Père-Noël ou un membre de sa lignée détenant le même don passe une heure par jour assis sur le fauteuil rouge en son centre pour que son pouvoir de sondeur d’âme soit comme aspiré par la machine qui le décuple et l’utilise pour éditer des « rapports d’âme » à longueur de journée.
    C’est en étudiant ce « rapport d’âme » et l’éventuelle lettre au Père-Noël que les lutins ici présents décident, par délégation de pouvoir du Père-Noël lui-même, si et quels cadeaux seront livrés à chacun et chacune. Quant au Père-Noël, il est toujours appelé pour les cas dits « difficiles », c’est lui qui tranche quand il y a désaccord éventuel, et il aime à se garder un certain nombre de cas, déjà connus et qu’il suit, ou pris au hasard. C’est que même si avec la population croissante de la planète cela a pris une ampleur telle qu’il ne pourrait à lui seul tout gérer, c’est tout de même son cœur de métier, sa vocation et il aime ça plus que toute autre activité.

    Il est mal à l’aise.
    Il a la vague impression que de tout ceci il en avait la connaissance, ce qui semble démenti par Niclö qui lui a affirmé qu’en tant que jeune apprenti, il venait ici pour la première fois et par dérogation spéciale. Peut-être s’était-il tout simplement imaginé tout cela de par ce qu’il avait vu et entendu à l’ENA du Svalbard…
    Il a le sentiment bizarre qu’il devrait se méfier de toute cette magie de Noël pourtant si positive et bienfaitrice, sans savoir du tout pourquoi. Aurait-il quelque chose en son âme à cacher ? Il a pourtant le sentiment d’être et d’avoir toujours été un « bon garçon » qui aurait gardé son âme d’enfant malgré sa quarantaine dépassée… Un « bon garçon » qui aime Noël et n’aurait rien à en craindre… et pourtant...

    A voir les regards que Niclö et Santalclaö posent sur lui et s’échangent, il comprend que ceux-ci avaient espéré que la vue de tout ceci aurait déclenché un retour mémoriel.
    Mais rien de concret si ce n’est ces impressions bizarres qu’il garde précieusement pour lui, espérant qu’il n’en laisse rien paraitre sur son visage.

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Dim 28 Déc - 20:39

    Si, si... je suis un lutin qui a toujours été sage et de plus honnête, qui ne fait jamais de farce à qui que ce soit, qui n'a jamais volé quoi que ce soit, en résumé  le lutin idéal quoi !!! gag !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 28 Déc - 20:41

    rire Il faut y croire, c'est la clé du succès ! ... ou pas. clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Lun 29 Déc - 8:55

    La porte donnant sur le centre de commandement se referme. Il s’assoit dans un des fauteuils confortables du bureau du Père-Noël et accepte volontiers les sucreries que lui tend Mère-Noëlle qu’il vient de rencontrer en lui disant cette petite phrase qu’il entend régulièrement depuis son retour de sa grotte d’exil convalescent : « Mon petit Pullö ! C'est bien vrai que tu ressembles tellement à Laö… ». Cette petite phrase qui le fait froncer les sourcils mais qui n’a rien déclenché de concret dans ses souvenirs. Là encore, il a ce malaise, cette sensation bizarre que cela devrait lui rappeler quelque chose… On lui a juste dit que l’an passé un faux-lutin dénommé Laö s’était fait passer pour lui pendant quelques semaines avant Noël, mais qu’il ne l’a, lui, jamais rencontré.
    Mère-Noëlle a aussi dit qu’il pouvait l’appeler Mamina : elle aime bien. Il ne sait pas pourquoi, mais ce nom-là ne lui est pas inconnu non plus… mais il ne sait pas à qui cela peut correspondre… et surtout pas Mère-Noëlle qu’il rencontre pour la première fois.
    En tout cas, Mère-Noëlle, c’est un petit bout de femme adorable ! Qui ressemble quelque peu à Marinou, sa prof préférée de Noëlli. Une bouille rigolote, de petites lunettes, des yeux qui pétillent de gentillesse, un sourire malicieux de lutine, une voix douce et maternelle qui réparerait n’importe quelle âme blessée se dit-il…

    Santaclaö souhaite maintenant lui montrer comment travaille le Père-Noël, « à l’ancienne ». A ses côtés, son Assistant Principal, droit comme un I, ce qui ressemble à une tablette tactile en mains, prêt pour le travail. Santaclaö s’attable à son bureau et attrape la lettre au-dessus de la pile...
    Voilà qui l’intéresse bien ! Il est tout ouïe, prêt à en découvrir encore plus, sous l’œil à la fois protecteur et interrogateur de Niclö, confortablement installé dans le fauteuil voisin.
    - Ho Ho Ho ! Voyons voir donc cette lettre… « Cher Papa Noël, Je m’appelle Lahaut. Cette année, comme d'habitude, j’ai été très sage…
    Froncement de sourcil. Santaclaö a levé les yeux pour repérer une éventuelle réaction, Niclö reste concentré.
    - Ho Ho, connaitrais-tu, jeune apprenti lutin, ce garçon là ?
    - N… non… enfin si… Ne serait-ce pas la lettre du faux-lutin qui me ressemble tant ?
    - Hmmmm, il semblerait, oui...


    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Lun 29 Déc - 20:59

    - alors je t’envoie ma liste pour cette année : Ho Ho Ho ! alors, voyons…
    Je pourrais te demander à nouveau plein de choses, comme un poster d'Angelina Joly en maillot de bain, un abonnement à vie pour voir les matchs de foot au Parc des Princes et au Stade de France,  une géraldine (brune ou blonde, peu importe), avec des formes là où il faut (mais pas trop non plus) sachant faire toutes les tâches ménagères et qui saura très bien s’occuper de moi, une grande maison avec piscine, terrains de tennis et de squash, grand jacuzzi, belle cheminée, grande cave pleine de bière, télévisions grands écrans et grande définition dans toutes les pièces… Ho Ho Ho, le coquin ! Que penses-tu de cette liste Pullö ?
    - Je ne comprends pas que quelqu’un puisse croire que le Père-Noël va lui apporter une vraie personne et... tout cela ! C’est un farceur ce Laö ?
    - Ho Ho Ho ! En effet, assurément, un drôle de rigolo ! … Mais comme je sais que tu ne m’apporteras rien de tout cela encore cette année...  Réaliste aussi, le Lahaut ! … je voudrais juste un billet gagnant de l’Euromillion, du Millionnaire ou du loto (tu vois, je te laisse même un choix) pour pouvoir acheter tout cela moi-même … Ho Ho Ho ! Il ne change pas ! Une objection mon petit Pullö ?
    - Non… Enfin… Je me demande toujours comment les gens peuvent être cornichons à ce point de gaspiller leur argent à jouer à ces jeux de hasard à gros lots, quand on connait le peu de chance de gagner… Alors, finalement, le Laö, je ne le trouve pas bête de vous demander directement un ticket gagnant…
    - Ho Ho Ho ! En effet, assurément un drôle de petit futé, le Lahaut ! Oui, Oui, cher assistant je sais que tout cela est dans le domaine du faisable. Mais voyons la fin… C’est tout pour cette année, et comme tu le vois, ce n’est pas grand-chose, je ne te demande pas la lune. En effet. Lahaut, le plus adorable membre du Village. Ho Ho Ho ! Le plus adorable ?! Il y va un peu fort le petit ! Ho Ho Ho !
    - Je valide toute la liste ?
    Intervient l’Assistant Principal.
    - Ho Hoooo ! Doucement mon Ami. Il y a encore un P.S. : Finalement, je voudrais aussi un million de canettes de bière impérissable, tu vois bien de quoi je parle, je suis sûr... Ho Ho Ho ! Il pense sûrement aux bières lutines, le gourmand !
    Pour le coup, notre ami salive méchamment à cette pensée d’un cadeau de 1 million de bières lutines… Il trouverait cela bien plus agréable et sympathique que ce qu’il a pu lire sur sa propre liste de Noël… Finalement, ce faux-lutin Laö, il a de bonnes idées parfois…
    - Alléchant, n’est-ce pas ? Lui demande Santaclaö qui ne cesse de l’observer, mine de rien.
    Il se contente de hocher la tête avec un sourire lutin.
    - il y a aussi deux lignes ajoutées au stylo sur cette lettre… Il semblerait même que l’écriture soit légèrement différente, c’est surprenant… Tiens, tiens, tiens… une housse de couette de lutin et un presse orange magique
    Qu’est-ce qu’une housse de couette, lutine qui plus est, vient faire dans cette liste ? Et le presse orange ? ... magique en plus ! A voir la tête de Santaclaö et de Niclö, ils semblent aussi étonnés que lui à ce propos.
    - Pas de problème, références en stock également ! Affirme l’Assistant Principal qui semble pressé pour valider la liste.
    - Bien, bien, alors il me faut me concentrer un peu pour sonder son âme…

    Santaclaö ferme des yeux. Le silence règne.
    Le jeune apprenti observe, impressionné, en ayant encore une fois cette espèce de goût de déjà vécu en bouche, sans pour autant que cela n'éveille de souvenir précis...
    Il tente un regard vers Maître Niclö qui lui répond d’un clin d’œil et d’un air entendu. Mère-Noëlle lui sourit maternellement, elle aussi avec un clin d’oeil.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mar 30 Déc - 8:28

    La barbe blanche, les yeux toujours fermés, semble reprendre vie. Son rire chaleureux et paternel attire à nouveau les regards.
    - Ho Ho Ho ! Il a été « très sage et très gentil avec tout le monde, même avec la mairesse qui ne s’est jamais énervée contre moi », qu’il a dit, Ho Ho Ho ! Le garnement cachotier ! Il croit que le Père Noël ne voit pas tout, ne sait pas tout ? Ho Ho Ho !
    A ces paroles, à nouveau cette sourde inquiétude incompréhensible le fait frissonner des pieds à la tête. « Le Père Noël voit tout, sait tout »…  Mais pourquoi cette devrait-il se méfier de cette magie de Noël ? Aurait-il quelque chose en son âme à cacher ? N’a-t-il pas été, lui non plus, un « bon garçon » qui mériterait d’être gâté à Noël ?...
    - Ho Ho Ho ! Je ne suis pas sûr qu’il mérite tous ces cadeaux le chenapan… Ho Ho Ho ! Un véritable faux-lutin diablotin !... Ses vœux les plus chers ont été exaucés l’an passé n’est-ce pas ?
    L’Assistant lutin qui feuillette le dossier de Lahaut se contente d’affirmer d’un signe de tête silencieux.
    - Hmmmm… On pourrait donc bien cette année… Voilà !
    Simultanément à ces bonnes paroles, le Père Noël attrape une belle plume d’oie et griffonne quelques mots de Noëlli au bas de la lettre de notre ami, et tend celle-ci à l’Assistant qui s’empresse de lire, acquiesce du bonnet et file par la porte du fond qui cache « l’âme de Noël ».

    - Ho Ho Ho ! Alors, mon jeune ami Pullö, penses-tu que j’aie fait les bons choix pour ce jeune Lahaut qui étais à ta place ici l’an passé ?
    - Ho oui, sûrement !
    Sourit-il. Il n’ose dire à Santaclaö que celui-ci n’a pas formulé oralement sa décision et qu’il ne sait pas quels sont finalement ses choix.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mar 30 Déc - 8:36

    - Et toi, alors, jeune Apprenti Lutin Pullö ? Que désires-tu pour Noël comme cadeau ?
    Il aurait dû s’y attendre, c’est son tour maintenant ! Il sent dans sa poche la lettre qui était dans son sac lutin et qui est sensée être sa lettre au Père Noël. Va-t-il la donner à Santaclaö ? Il ne voit pas ce qu’il ferait du cadeau demandé… Mais sinon, quoi demander ? La seule chose dont il rêve, c’est de retrouver Arwen, mais cela il sait très bien que le Père Noël ne peut lui offrir en cadeau. Alors quoi d’autre ? Depuis sa « renaissance », il n’a pas ressenti de besoin particulier qui pourrait être satisfait à Noël…
    - Voyons, voyons. Je crois que tu as sur toi une lettre de Noël, n’est-ce pas ?
    Il acquiesce, soupire, et faute d’idée lumineuse géniale lui traversant l’esprit, il la sort de sa poche et la tend à Santaclaö qui la prend et la dépose devant lui sans l’ouvrir.
    - Allons, allons. Qu’est-ce que cette moue ? N’es-tu pas satisfait de son contenu ?
    Il sent la brûlure des trois paires d’yeux attendris fixées sur lui.
    - Heu… C’est compliqué. Je l’ai trouvée dans mon sac lutin, chez les Lutins Bleus… Je suppose que je l’ai écrite avant l’accident… Mais… (Il prend une grande inspiration comme lui a appris Padméou.) Mais je ne sais pas pourquoi j’ai demandé cela comme cadeau de Noël…
    - Ho Ho Ho ! Mais il n’y a aucun problème, mon petit Pullö ! Nous pouvons oublier cette lettre…
    (Il repousse la lettre sur le coin extrême de son bureau, le plus proche de la corbeille à papiers.) et nous concentrer sur ton vœu de Pullö nouveau. Alors, que voudrais-tu vraiment cette année comme cadeau ?
    Silence gêné. Il essaie de faire fonctionner son cerveau mais il a l’impression qu’il est en mode arrêt sur image, sur l’image de cette enveloppe déposée sur ce coin de bureau. La seule autre image qui accepte d’apparaitre, c’est le visage de grande beauté et pureté d’Arwen. Il secoue la tête, sentant Djerk qui s’accroche désespérément à son oreille sous sa main qu’il a instinctivement montée en protection. Arwen… Non, cela n’est pas un cadeau de Noël possible ! Mais quoi d’autre ? Il n’y a rien… Il est bien obligé d’avouer qu’il n’y a rien…
    - Je ne sais pas, finit-il par avouer, désemparé. Je n’ai pas d’idée.
    - Ho Hoooo. Allons, allons, ne t’inquiète pas trop. Me fais-tu confiance, jeune Pullö ?
    Devant le hochement de tête affirmatif, il poursuit : Ce sera donc à moi de deviner cette année pour toi quel sera le meilleur cadeau. Ho Ho Ho ! Foi de Père-Noël, ce sera avec la surprise, forcément le plus beau !
    Le sourire est revenu instantanément. Il est soulagé d’un immense poids. Le plaisir de la surprise en plus, quel formidable cadeau !! Il ne sait comment remercier Santaclaö qui lui demande quand-même d’attendre de déballer son paquet avant de juger, clin d’œil lutin à l’appui.
    Il ne lui reste donc plus qu'à veiller ses chaussons dans les prochains jours.

    Ainsi se termine cet entretien exceptionnel, cette fantastique matinée dans « l’Âme de Noël ».
    Ils prennent congé de Santaclaö. Niclö repart également assumer ses missions, et notre jeune apprenti est alors livré à lui-même, encouragé à mener des « observations silencieuses animées d'une saine curiosité » pour les jours à venir, en attendant le grand jour.


    Contenu sponsorisé

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 11:38