Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Mes vieux crayons de couleur

    Partagez
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Lilie le Lun 25 Mai - 16:01

    Dolma a écrit:Brésil peut-être ? (...)
    C'est rigolo je ne t'imagine pas du tout dans ces coins du monde !

    Dolma

    Ben moi non plus... roulebilles

    Lilie
    avatar
    Pondy
    Invité

    Mes vieux crayons de couleur

    Message par Pondy le Mar 26 Mai - 12:11

    Voilà une semaine, à peu près, que je suis venue voir de près mon ancien village et ma p'tite maison.
    J'ai retrouvé sous la table de la cuisine mes vieilles espadrilles.
    Quand j'ai glissé mes pieds dedans, je me suis aperçue que la corde était raidie, racornie et qu'il était illusoire de retrouver de vieilles pantoufles confortables. Une paire de godasses portée des années, abandonnée et retrouvée ne devient plus qu'une vieille paire de godasses.

    J'ai croisé quelques personnes qui se baladaient le nez au vent sans but précis échangeant des potins sur le temps, ce genre de trucs de politesse quand on a rien à dire.

    Il y a trois jours, une habitante est venue s’asseoir sur le banc du quai de la gare. Nous avons bavardé du temps qui s'était écoulé aussi fin et dense que le sable d'un sablier, des joies et des chagrins et des espoirs. Le ciel était encore clair mais on sentait qu'il enroulait déjà son écharpe bleu nuit. Quelle joie.
    En partant, elle m'a fait cadeau d'une étole multicolore douce comme du pashmina. *

    Et tout à l'heure, quand je me décidais enfin à rentrer chez moi, j'ai reçu un texto d'un habitant qui ne vient plus jamais :
    « Salut Pondy, revenir au village après ton départ fracassant ne sera pas une mince affaire, c'est voué à l'échec et tu ne perds pas grand-chose, le flux migratoire est tout de façon quasi nul. On se voit comme prévu le 28 juin, bises »*
    Exactement ce que je pensais, mais, dit par cet ami, ça secoue quand même.
    Je n'ai pas répondu parce que, envoyer un message en tapant laborieusement sur les touches d'un téléphone, m'énerve.

    Me v'la bien me suis-je dit. Les souvenirs ne sont toujours que ce que l'on en fait.


    Donc, vite fait, (j'me suis bien assez étalée) et le vent coulis de la salle des pas-perdus est glaçant  :
    Wapata, on gagne rien et oui, c'est le tropique du Capricorne.
    Lilie : la Colombie : perdu
    Dolma : le Brésil, nenni et, pour le mot heureux, ce n'est pas bien compliqué. En français, ça a donné un prénom finissant par x (quel boulot mâché quand même)

    Et encore un indice archi facile : l'asado est plus qu'un système de cuisson, c'est un art de vivre.

    Etonnant que vous pensiez que je n'ai qu'une tête à me balader en Inde


    *“La vie a besoin d'illusions, c'est-à-dire de non-vérités tenues pour des vérités.”
    Nietzsche

    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Wapata le Mar 26 Mai - 13:06

    pff c'est tout de suite moins marrant si y a rien à gagner langue

    San Félix ???



    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Skyrgamur le Mar 26 Mai - 14:25

    A l'heure où l'on parle de supprimer des arrêts dans les gares, j'apprends qu'il y en a une dans le Village. pensif Moi qui m'éreinte à pédaler pour me rendre dans la grande ville d'à côté avec ma vieille bicyclette !!!


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Lilie le Mar 26 Mai - 19:08

    Pondy,

    Tu sais, quand tu vois passer les gens ici, à force de coups de gueule ou de susceptibilités surprises, que tu les lis revenir, repartir, critiquer, aigris... bah tu deviens blasée. Je suis blasée de tous ces allers-retours, dont tu fais maintenant partie, et qui reviennent aigris nous cracher dessus.

    Ce forum, porté gratuitement par Wapiti qui y passe son temps libre, n'a aucune utilité si ce n'est de distraire. C'est à nous, Villageois, d'y apporter la distraction, et si nous n'avons plus rien à y apporter, alors il se mourrera. Et alors? C'est sans doute sa finalité de toute façon. Pis, s'il ne me convient pas, je n'y met plus les pieds, point.

    Tu as manqué à ce forum. Tu manques encore, je trouve. Tu m'a manqué, tu me manques encore. Même si je ne te connais pas. Ton ami au texto et à la critique facile, à qui je m'adresse ici aussi, il se plante: je crois que nous étions tous/toutes ravies de te revoir, ou la majorité. Et je trouvais ton retour sur la pointe des pieds bien agréable, et aurais été ravie de te revoir t'installer par ici. Mais, blasée que je suis d'avoir vu des pseudonymes disparaitre sans crier gare, je ne m'étais pas faite de joies illusoires. J'ai eu raison. Alors ne crois pas que c'est moi qui vais pleurer pour te retenir ici: tu es libre de faire ce que tu veux, sans rendre de compte. Je me serais juste passé de ton dernier message rempli d'aigreur.

    Et oui, je suis conne, du peu que je t'ai cottoyé virtuellement, à la Ville ou ici, je ne t'ai jamais lu sur d'autres destinations que l'Inde. Et ne sais toujours pas où ton écran d'aéroport t'as emmenée (je suis conne, hein?). J'étais sincère dans mon attention, j'aurais bien voulu en savoir plus. Mais maintenant, tu sais quoi? Je m'en fiche complètement.

    Ciao Pondy.

    Lilie
    avatar
    Pondy
    Invité

    Mes vieux crayons de couleur

    Message par Pondy le Mar 26 Mai - 20:29

    Non d'une tartiflette, quelle diatribe Lilie.
    Tu me vois à la gare du village et, du coup, je me prends au jeu de l'attente, je me gèle juste les miches sur le banc de bois qui sent le champignon et je réfléchis en inventant comme d'habitude et tu sors de tes gonds. Tu parles d'aigreur, ah bon ? Où ?

    Crois-tu que ce soit simple aussi pour moi ? Le village est petit et j'ignorais que des gens avait voulu partir-revenir-repartir.
    Y'a bien tros qui paraît sur la gazette du coin des invités mais c'est tout. Nul n'est venu me dire où trouver mes clés et mon paquet de crayons de couleur que Wapiti m'avait offert.
    Moi, j'avais envie de revenir mais connais-tu la crainte d'être virée pour cause de non conformité avec des règles que je ne connais pas, plus ?
    Le village crée par Wapiti peut vivre et ce que tu dis est juste et pourquoi sa finalité serait-il de mourir ?

    Je me suis étonnée que l'on puisse penser que je n'ai que l'Inde comme destination, c'est drôle je trouve. Tu voyais un reproche ?
    Et je m'amusais à faire deviner où j'avais passé quatre mois parce que j'ai adoré et j'avais mille histoires à vous faire partager, vous me manquiez.

    Adios Lilie, que te vaya bien.


    avatar
    Tros
    Invité

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Tros le Mer 27 Mai - 0:26

    Hola Pondy, que tal ?

    Waouh... tu reviens d’un long voyage en Argentine, n’est-ce pas ?  clin d'oeil
    Quel grand bonheur !  sourire

    Je dois le plus sincèrement du monde t’avouer une chose, Pondy :
    Tes écrits me manquent beaucoup, et je suis bien triste de ne plus pouvoir m’en délecter comme je le faisais auparavant !  désappointé  

    Que les vents te soient favorables...

    Hasta luego y suerte, Pondy !
    avatar
    Pondy
    Invité

    Mes vieux crayons de couleur

    Message par Pondy le Mer 27 Mai - 9:09

    Hola Albatros,

    Un aplauso !

    C'est bien l'Argentine et aussi le Chili.

    Suerte también
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Wapiti le Mer 27 Mai - 9:47

    Chère Pondy en gare

    Lilie a écrit:Tu sais, quand tu vois passer les gens ici, à force de coups de gueule ou de susceptibilités surprises, que tu les lis revenir, repartir, critiquer, aigris... bah tu deviens blasée. Je suis blasée de tous ces allers-retours, dont tu fais maintenant partie, et qui reviennent aigris nous cracher dessus.

    Ce forum (…) n'a aucune utilité si ce n'est de distraire. C'est à nous, Villageois, d'y apporter la distraction, et si nous n'avons plus rien à y apporter, alors il se mourrera. Et alors? C'est sans doute sa finalité de toute façon. (…)

    Tu as manqué à ce forum. Tu manques encore, je trouve.
    Tu m'a manqué, tu me manques encore.
    Même si je ne te connais pas.
    Ton ami au texto et à la critique facile, à qui je m'adresse ici aussi, il se plante: je crois que nous étions tous/toutes ravies de te revoir, ou la majorité. Et je trouvais ton retour sur la pointe des pieds bien agréable, et aurais été ravie de te revoir t'installer par ici.
    Mais, blasée que je suis d'avoir vu des pseudonymes disparaitre sans crier gare, je ne m'étais pas faite de joies illusoires. J'ai eu raison. Alors ne crois pas que c'est moi qui vais pleurer pour te retenir ici: tu es libre de faire ce que tu veux, sans rendre de compte. Je me serais juste passé de ton dernier message...
    Ces mots de Lilie, j’aurais pu les écrire, quasiment pareils, après lecture de ton message d'hier midi. J’ai appris à temporiser et ne plus répondre à chaud pour relativiser et (sous)peser les mots tranquillement pour froisser un minimum les susceptibilités, en tout cas j’essaie… Lilie a donc été plus rapide et je la remercie d’avoir si bien exprimé mon ressenti également.

    Pondy a écrit:Nul n'est venu me dire où trouver mes clés et mon paquet de crayons de couleur que Wapiti m'avait offert.
    Comme tout un chacun qui arrive sur le quai de la gare de l'autre côté du portail villageois, pour entrer au Village, il faut :
    1. s'inscrire
    2. poster un bonjour au Coin des P'tits Nouveaux
    Pondy s’étant désincrite, elle n’existe plus, ce pseudo est pleinement disponible à nouveau. Il suffisait donc de toquer à la porte de ta maisonnette pour y re-rentrer.

    Pondy a écrit:Moi, j'avais envie de revenir mais connais-tu la crainte d'être virée pour cause de non conformité avec des règles que je ne connais pas, plus ?
    Les règles sont à la disposition de tout(e) un(e) chacun(e) (Villageois et invités), dans la rubrique des Lois du Village. Elles sont par ailleurs rappelées à tout nouveau avant qu'il ne passe à l'acte fatidique de valider son inscription.

    Par ailleurs, si tu souhaitais effectivement de l’aide technique ou un mode d’emploi pour renaitre de tes cendres dans l’univers Villageois, il eût fallu être plus explicite.
    En public* ou en privé : l’administrateur de ce forum est toujours joignable par mèl ou formulaire de contact (sauf si tu m’annonces que tu as essayé et que cela ne fonctionne pas).

    *Comme Lilie et sûrement d’autres, j’ai cru que tu restais volontairement sur ce quai de gare, pour prendre le temps de humer les parfums villageois et mûrir ta décision, pour ne pas brusquer les choses, ni les gens, ni ton fort intérieur… et je trouvais cela bien sympathique, à l’image de la Pondy que j’ai toujours appréciée.
    J’attendais avec « plaisir » et « espoir » que tu passes enfin le seuil du portail.
    Je n'attends plus rien.
    Tu entres, tu es la bienvenue, toujours. Tu restes sur le quai de gare, nous nous en satisferons. Tu repars... soit.
    Se passera ce qui se passera.
    ¡ Vaya !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Dolma le Mer 27 Mai - 10:10

    Alors Pondy, je te rassure : que tu sois surprise qu'on t'imagine voyager seulement en Inde ne me met pas en rogne, j'avais bien pris ce propos pour un amusement de ta part.

    Pour le reste, je ne comprends pas grand-chose. Faut dire que si je passe au village, c'est plus pour lire que pour écrire (je n'ai rien à dire en fait) et pour l'instant ça me va très bien ainsi.

    C'est rigolo (encore -ben oui -rire) je pensais que cette histoire d'ami qui t'envoie un texto c'était une invention. Il semblerait que non ? Ah bon... En même temps, chacun fait ce qui lui plait non ? Si lui ne veut pas être villageois c'est son choix mais si toi tu reviens dans ta maison c'est aussi ton choix.

    Moi je te dis juste un truc : j'ai une terrible envie de te lire, de découvrir ces pays où je n'irai jamais par ta plume.
    Alors, tu sais quoi ? Ecris écris écris...
    avatar
    Pondy
    Invité

    Mes vieux crayons de couleur

    Message par Pondy le Mer 27 Mai - 10:49

    Wapiti :
    « …/...J’attendais avec « plaisir » et « espoir » que tu passes enfin le seuil du portail…/…

    Ben voilà, je ne savais pas comment faire et toi plus que les autres sait à quel point je suis une quiche technologique et sottement je glandouillais à la gare attendant que quelqu'un me dise : « Tiens, faut faire comme ça »
    Ce qui me bloquais plus que tout c'est que je pensais que mon nom ne pouvait plus être utilisé, qu'il était banni parce que j'étais désinscrite et moi, ici, dans ce village, je m'appelle Pondy et c'est tout.

    « …/...mûrir ta décision, pour ne pas brusquer les choses, ni les gens, ni ton fort intérieur…/... »
    Sois rassurée, mon for intérieur n'est pas entouré de tours, de remparts et de mâchicoulis. (rire)

    Dolma :
    « …/….je pensais que cette histoire d'ami qui t'envoie un texto c'était une invention…/... »
    Mais oui c'est une invention.

    Donc, si j'ai compris je rentre par les p'tits nouveaux ? Avec mon nom d'ici ? Et ma même adresse courriel ?

    Boudiou, c'est fou comme la communication virtuelle ne peut pas toujours se faire facilement tant il manque le regard. Je m'aperçois encore une fois que l'on voit le coeur des hommes dans leurs yeux et que ni les mots, ni les actes ne sont suffisants.
    (J'admets aisément que j'imaginais qu'on pouvait comprendre entre les lignes et ben c'est raté)
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Wapiti le Mer 27 Mai - 14:04

    Pondy a écrit:Donc, si j'ai compris je rentre par les p'tits nouveaux ? Avec mon nom d'ici ? Et ma même adresse courriel ?
    C'est exactement cela. sourire
    Ton pseudo et ton adresse mèl n'ont jamais été bannis, tu les as simplement effacés du Village avec ta désinscription.

    Pondy a écrit:Boudiou, c'est fou comme la communication virtuelle ne peut pas toujours se faire facilement tant il manque le regard. Je m'aperçois encore une fois que l'on voit le coeur des hommes dans leurs yeux et que ni les mots, ni les actes ne sont suffisants.
    C'est tellement vrai et bien dit !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Tros
    Invité

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Tros le Jeu 28 Mai - 8:45

    Waouh... c’est bien vrai, Pondy... vrai de vrai ?!  surpris    

    Après avoir erré comme une âme en peine, sur le quai froid et désert de cette toute petite gare de province...
    Tu serais donc ainsi prête, à repasser par la porte des petits-nouveaux ?!  sourire                                                    
    Tu sais, celle qui vue de loin... semble être aussi étroite et exiguë, que la poterne d’un château fort du moyen âge !
                                                                               
    Cela me donnerait "presque" envie de suivre tes pas...  pensif
    Tant j'aimerais échanger avec toi, à propos de ce beau voyage au long cours que tu as tout récemment effectué en ces deux merveilleux pays, que sont l’Argentine et le Chili !  rêveur
                                                       
    Et peut-être aussi un petit peu... pour avoir le grand plaisir de serrer la pogne (que j’ai senti bien franche) à  l’amigo Wapata, qui a eu l’extrême gentillesse de me tendre la main en premier  top là.  
    (Lors de ma dernière et toute récente réapparition au Village, en tant qu’invité) ! clin d'oeil

    Alban le Tros
    avatar
    geob

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par geob le Jeu 28 Mai - 10:35


    Ne faisons pas d'une tempête dans un verre d'eau un tsunami ! Tout le monde, moi le premier, aura un grand plaisir à lire de nouveau du Pondy et de l'Albatros !
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Wapata le Jeu 28 Mai - 13:09

    je plussoies Pondy câlin


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/

    Contenu sponsorisé

    Re: Mes vieux crayons de couleur

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 21:15