Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Nous les filles

    Partagez
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Nous les filles

    Message par Glatch le Ven 24 Avr - 22:04

    Salut à tous et toutes.

    Tous, vous allez sans doute vous assoupir avant d´avoir atteint la deuxième ligne de cette rubrique. Je concentre donc ce soir toute mon attention aux toutes du forum.

    Merde alors ! Quelle pagaille. Dans les magazines, je veux dire.
    A mon adresse d´Ilmmünster, je reçois des quotidiens, des hebdos, des mensuels et même des bi-mensuels. C´est la ruine en abos mais autant arriver informée que pas up-to-date du tout à la retraite, même si celle-ci sera chiche. Of course que je suis consciente de mon inconscience !

    Bref, ce soir, je rentre vannée du taf, avec la perspective d´avoir à y retourner demain samedi et de me mettre dimanche à la rédaction d´un mini-pseudo-semblant de carnet de voyage (niet, c´est pas une promesse du tout !!)

    Toute trentenaire ou quadra (plus 10 ou 20 balais...) normalement constituée qui se respecte se poserait comme moi la question : que faire alors pour que le cheveux ne ternisse pas ce vendredi soir ? Se jeter sur la boîte aux lettres, pardi ! Des fois qu´un ovni, encore non contaminé par la peste mails & sms, se serait souvenu du numéro de ma rue et saigné d´un timbre et d´une carte postale.

    Et non, rien cette fois. Explorons donc l´endroit.

    Y a un relevé de compte (allergénique comme pas possible). Et deux magazines justement. L´un s´adressant aux femmes entre 30 et 50 ans, ultra-nul... truffé de dossiers spéciaux qui, à comparer, sont moins captivants que les compte-rendus du G20 ou le dernier reportage géopolitique d´Arte sur la mondialisation.

    Y a aussi le Nouvel Obs.
    Là par contre, j´ai failli m´étrangler en louchant sur la Une de cette semaine:
    « Dis-moi comment tu aimes, je te dirai qui tu es »
    Ca va encore faire bondir ma mère, qui va se fendre d´un n-ième courrier à la rédaction du canard en question, dans le but de leur faire poliment remarquer que « franchement, jusqu´où irons-nous dans la peopolisation des magazines d´information ?!!! » (Mon Dieu, j´espère que ma mère est encore en vie, même sous masque à oxygène. A la page 74, où on nous annonce la couleur : « Stars, web et ragots »).

    Bref ! En bonne fifille désobéissante à sa maman, je fixe mon marque-page à la page 12 de l´Obs. « Dis-moi comment tu aimes... »
    Mais puisque je suis ultra K.O ce soir, je triche en tournant la page plus vite que mon ombre et tombe sur des sondages divers et variés, dont l´un annonce la couleur sans pâlir: « Kama-suta Express, oui, jamais, sans opinion ».

    Je porte mon index droit à ma bouche, ceci afin de mieux tourner la page en l´humidifiant, et que vois-je ! Des mises en tiroirs et des généralisations à la pelle : «amants traditionnels distanciés », « amants fidèles » ou « amants décomplexés tranquilles », qui êtes-vous ?

    Entre nous, la perspective de faire le test me mine, d´autant que j´obtiens jamais-jamais-jamais le résultat dont je rêve. J´aimerais bien être LA maîtresse tranquille, traditionnelle, fidèle et décomplexée mais j´ai bien peur que mon patrimoine génétique ne soit pas à la hauteur.

    Démoralisée, je referme le magazine d´ « infos » et je feuillette le mensuel féminin dans lequel on me démontre que j´aurais bien plus d´allure dans le jean de mon mec (le soi-disant boy friend) si je le combinais avec des escarpins ruineux en me tartinant matin et soir de combleur-collagène-lèvres-et-contour que si je restais à gémir en caleçon sur mon canapé comme à mon habitude.

    De cette façon, je ferais partie du panthéon des plus sexy des êtres de la planète, et par là-même des plus comblées sous la couette (ce qui nous ramène en ligne droite au fameux magazine d´infos !!!!)

    Et vous, chère soeur forumiste, quelle lectrice, amante et femme dé-complexée êtes-vous ?

    PS. Si jamais des hommes s´échouaient sur cette p(l)age, merci de nous briefer ! Vous êtes évidemment bien trop sensuels, aimants, anticonformistes, affranchis, modernes et décomplexés pour nous les femmes!!!


    _________________
    Agathe
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Nous les filles

    Message par Wapiti le Ven 24 Avr - 22:41

    Pfff ! Dure soirée pour toi, Agathe !
    Je compatis à ta détresse psychologique.

    Pas plus de missive intéressante dans ma boîte aux lettres...
    Point de ces magazines de désinformation ou d'abrutissement de pseudos centres d'intérêts féminins...
    Mais la pile que j'en ai sortie n'est pas moins déprimante.
    Jolie liasse pesante déposée par un probable analphabète incapable de décrypter le "stop à la pub" ornant à nouveau et rageusement ladite boîte réceptacle.
    Je feuillette, quand même, qu'une carte postale se soit insidieusement glissée au milieu...

    Ô société de consommation qui nous tabasse d'images, de couleurs, de prix,
    de choses in-dis-pen-sables, pour lesquelles je devrais en bonne citoyenne courir acquérir ici et pas chez l'autre.
    Où l'on retrouve panoplies de combleur-collagène-lèvres-et-contour et autres gadgets embellissants, force de victuailles, à combiner avec autres pilules-faiseuses-de-belle-silhouette, produits supposés équitables... De l'essentiel, que de l'essentiel !
    A des prix défiant toute concurrence bien sûr... mais juste identiques ou plus élevès au feuillet suivant de l'enseigne concurrente.
    Passés ces feuillets colorés de papier sûrement pas recyclé, une liasse de noir encrée où s'alignent en petit caractères, langage texto ou pire encore, moult propositions de logements à prix exhorbitants faisant passer la sagesse revenue du marché immobilier pour une franche rigolade, à côté de qui vend ce qu'il peut pour essayer de récupérer quelques pépettes de survie...
    Même pas besoin de feuilleter la liasse pour en ressortir les doigts noircis.
    La pile atterrit rapidement dans la caisse "recyclable", rejoignant celle du début de la semaine, les cartonnettes, les boîtes de conserve, les...
    Direction le lavabo pour un savonnage sérieux des mains, avec l'impression d'avoir plus que de l'encre à nettoyer. On ne peut savonner yeux et cerveau ? dommage.

    Et vous, chère soeur forumiste, quelle lectrice, amante et femme dé-complexée êtes-vous ?

    Mauvaise lectrice à tous points de vue (mercantiles),
    amante ? ignorée et qui s'ignore.
    femme ? la coiffeuse dernièrement passée sur ma tête m'a mis le doute...
    dé-complexée ? sûrement plus com- que dé- !

    Oui, Agathe, je compatis.
    D'autant que demain matin, moi aussi je bosse...


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Nous les filles

    Message par fabizan le Ven 24 Avr - 23:44

    oh là les filles, on se ressaisit !

    J'ai trouvé depuis longtemps le moyen de ne pas trop me poser de questions : je ne lis aucune presse, qu'elle soit people, politique, économique, mode (j'en passe et des meilleures !)
    D'abord, ça revient cher tout ça, et pour apprendre quoi ? qu'Angelina Jolie serait de nouveau enceinte (entendu ce matin à la radio en prenant ma douche, il tire plus vite que son ombre Brad) ou que Machinetruc, star à Hollywood a sa première ride ? Je m'en contrefiche comme de ma premère brassière. Ensuite les magazines de mode, je zappe, par les moyens non plus de m'offrir des marques et d'ailleurs ils ne font pas ma taille chez les branchés. Et pour les trucs plus sérieux y'a internet.
    Quant à mes dons d'amante, c'est pas dans les magazines que je les ai acquis !
    Je ne reçois même pas les pubs dans ma boîte à lettres, le facteur nous fait de belles petites piles de pubs diverses qu'il pose sur une étagère du hall d'entrée de l'immeuble et on se sert si on est intéressé, c'est pas beau ça ?
    En résumé je fais ce que je veux et ce que je peux, j'ai un moral d'acier et c'est pas un magazine qui va me dire comment mener ma vie.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Nous les filles

    Message par Invité le Sam 25 Avr - 15:05

    Salut Agathe,

    Tu parles des trentenaires et des quadragénaires qui se posent des questions, ben t’as ta réponse, après 50 tu ne t’en poses plus. T’as vu Fabizan ?

    Dans ma boîte aux lettres, la vraie, celle dans le hall de l’immeuble, en bois avec plaque dorée aux normes, c’est-à-dire comme les autres boîtes (100euros la plaque si, si zavez bien lu) le facteur ne dépose le courrier qu’un jour sur deux.
    Le facteur avec ses lunettes en cul de bouteille (poff qu’il est laid, l’a pas d’chance) doit faire partie du pourcentage patronal d’ handicapés, obligatoire pour toutes entreprises privées ou publiques de plus de X personnes. Soit il a des jours aménagés, soit il se dit que les bourgeois de la Place Victor Hugo (équivalent de la Place Bellecour à Lyon, tu connais hein Agathe, c’est pas la Duch..), n’ont rien à fiche de recevoir leurs factures avec du retard, zont des sous pour payer, ça peut attendre.Il passe lundi-mercredi-vendredi.

    J’ai donc ouvert ma boîte hier dans l’ombre crépusculaire de la lampe jaune qui éclaire, quand on appuie sur l’interrupteur, le hall sentant l’encens d’église, de couleur crème de bon aloi,dont les moulures sont parfaitement nettoyées par la société « Propre-propre », celle qui emploie une armada de grosses matrones maghrébines qu’elle paie à coup de lance-pierre et fait travailler à des horaires de merde. Ces femmes doivent maudire le fric qui suinte des portes à double vantaux sur les paliers, mais je peux vous dire que ce sont les seules avec qui je me marre quand je rentre le matin. Les habitants, eux roupillent encore et d’ailleurs ne se marrent jamais.

    Bon, je reprends le fil.
    Dans ma boîte aux lettres, il y avait une pile de pub, c’est pas le facteur qui les met mais un autre type avec une chariote en fer, qui se tape toutes les boîtes aux lettres du quartier. Sa charrette grince et a une roue voilée. Lui, l’était au chomâge et l’a rien trouvé comme autre boulot, il a 56 ans. Il est devenu distributeur de pub.

    Je reprends le fil (quelle bobine)

    Conforama qui me propose une opération coup de poing sur les lits superposés en pin très massif
    But qui fait la même chose sur les canapés cuir pleine fleur (j’ai pas vu de pâquerettes sur la photo du canapé)
    Top affaires, çui du 38 qui propose les locations de studios 15 m2 kitchenette équipée à 450 euros, une vraie affaire !
    Une petite affichette de Mamouzou qui offre ses services de tarot

    Par-dessus la pile de pubs, le courrier dudit facteur.
    La déclaration d’impôts pré-remplie : tiens y’a pas le fric que j’ai gagné dans la boîte où je bosse en ce moment. J’comprends pourquoi ils viennent de virer le directeur pour faute grave de mauvaise gestion (si, si c’et vrai).
    Le relevé EDF de notre ruine de Bourgogne qui a un compteur de chantier autorisé en attendant de mettre aux normes la brassée de fils électriques et de câbles qui sont accrochés au mur. Compteur de chantier ou pas, c’est quand même un abonnement : on paye
    La facture SFR : merde, j’ai pour la deuxième fois explosé le forfait. J’peux rien dire au responsable ( fils le plus jeune qui a un wagon de soucis de son âge)
    Et enfin une grande enveloppe en papier argenté tout c’qu’y a de discret avec juste mon nom sans logo publicitaire, sobre de chez sobre…

    Ce courrier m’emporte direct vers ta deuxième question : quelle amante êtes-vous… ?

    Si ça interesse quelqu’un, j’peux vous raconter.

    Dom.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Nous les filles

    Message par Invité le Sam 25 Avr - 15:44

    J’vois que vous allez vous dire : « quoi 100 euros la plaque ? »
    D’abord c’était en francs, j’ai arrondi, on n’est pas à ça près. 580 francs.
    Plaque en cuivre (briquée au miror par la dame de chez Propre-propre) Gravure deux noms. Un nom ça coutait moitié moins, mais mon nom, j’y tiens. Notification de l’étage en lettres cursives plus petites, pour que le facteur sache où porter les colis (y’s’casse plus la tête, met un avis de passage rose pour motif d’absence) Pose de quatre vis en laiton.
    Dingue hein ?

    J’vois que vous allez dire que j'ai pas parlé en suffisance de l’affichette de Mamouzou.
    C’est écrit :

    « Grand voyant international »
    Si vous ne voulez plus souffrir, contactez-moi le plus vite possible.
    Retour d’affection, fidélité entre époux, mariage, chance, clientèle, affaires, concours.
    Protection contre les dangers, retour immédiat au foyer de la personne que vous aimez, il ou elle courra derrière vous comme le chien derrière son maître (sic). Impuissance sexuelle, problèmes d’amour résolus définitivement pour la vie.
    Travail sérieux et efficace et déplacement possible.
    Reçoit aussi sur rendez-vous tous les jours
    Paiement après résultats dans les 4 jours
    06 35 60 20 85

    J’ai pas parlé de l’enveloppe gris argenté, j’l’ai dit c’est uniquement sur demande.

    Redom.
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: Nous les filles

    Message par Glatch le Sam 25 Avr - 15:59

    pondy a écrit: Ce courrier m’emporte direct vers ta deuxième question : quelle amante êtes-vous… ?

    Si ça interesse quelqu’un, j’peux vous raconter.

    Dom.

    Dom, tu parles que ça nous intéresse tous tes histoires, et comment ! L´encre du point d´interrogation n´a pas fini de sécher que toutes nos lunettes sont déjà fixées vers ton pseudo !

    Laisse-moi deviner. Tu dois être une amante triste, égoiste, prude, sans émotion ni intellect, ni spontanéité ou imagination, ni rien! du style deux-fois-par-trimestre-jamais-après-la-choucroute-toujours-sur-un-latex-pourvu-que-mon brushing-n´en-pâtisse-pas-et-que-si-je-bouge-pas-trop-il-va-voir-que-je-me-suis-fais-scotcher-un-bout-des-cuisses-sur-les-seins...
    Dis-moi que j´ai raison !

    Fred et Fabienne, zavez raison, je me prends trop la tête avec les nouvelles du monde mais sans news, je me sens déconnectée si ça dure trop longtemps... et malgré ça, je suis quand même toujours la dernière à apprendre que la ministre de la justice a fait un bébé avec l´Autre. Je dois être mal organisée dans mes revues de presse.

    Pour être plus sérieuse, j´applique depuis un sacré bail, en amour comme en tout d´ailleurs, la recette confiée par feu mon paternel, à savoir « reste toi-même et tout devrait bien se passer, peu importe les circonstances ».

    Et pour en revenir au contenu de ma boite aux lettres, j´avais oublié de signaler un CD de musique française, posté par un anonyme via Amazon que j´ai donc renvoyé aussi sec à son expéditeur amazonien.


    _________________
    Agathe
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Nous les filles

    Message par mamina le Sam 25 Avr - 17:08

    Vous au moins de vous avez de quoi faire rire les copines avec vos pubs...

    Vous voulez que je vous dise ? rentrée de 15 j de vacances, la charmante voisine en charge de notre boite à lettres ne nous a même pas chouravé les tickets réduc' de chez Mac'Do, la pile est ENORME... du coup tri hyper rapide : tout à la poubelle (enfin sac jaune quand même!) et puis tri du courrier, là, la cata! voilà t'y pas que la caisse de retraite de Papipic nous envoie d'office le dernier "Pleine vie - hors série"....
    Moi qui fuis toutes ces revues qui, après avoir réjanté l'adolescence des enfants, mes régimes, mes nouvelles coupes de cheveux et la déco de ma maison, veulent en plus m'enquiquiner maintenant que je suis enfin libre de faire ce que je veux (ben, oui, faut bien que l'âge ait ses avantages !)

    Pour vous remonter le moral alors que vous n'avez sommes toutes que de petits soucis de jeunes clin d'oeil ... je vous donne une idée du sommaire :
    - préparer sa retraite : bon, ça c'est fait !
    - résister à la crise : perso ça va mais comment ne pas regarder autour de soi !
    - diagnostiquer Alzheimer + les tests qui vont avec : oui je sais, il s'appelle Aloïs...
    - cancer du sein, cancer de la prostate : et quoi encore ?
    - désir féminin, panne d'amour au masculin : non, non, ça je raconte pas ! (mais l'enveloppe argentée m'intéresse...)
    - donation, testament, succession : y veulent déjà nous enterrer ?
    et le pompon : choisir sa maison de retraite !!!!
    Franchement, après ça je préfère encore mieux savoir comment va Brad Pit, la famille de Monaco et même les vacances de Sarko !!!
    Ah ! quand même ! dernier article : montrer sa tendresse et 50 ans d'amour ça se fête.... mais, sûrement pour nous achever, deux mains bien ridées et tâchées qui s'enlacent.... c'est quand qu'on se flingue ?

    Alors les filles ? à choisir ?
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Nous les filles

    Message par Wapiti le Sam 25 Avr - 17:13

    mamina a écrit:Alors les filles ? à choisir ?
    A choisir...

    ...ON VEUT CONNAITRE LE CONTENU DE L'ENVELOPPE GRIS ARGENTE !!


    Allez Pondy, raconte !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Fabricia

    Localisation : Alpes Maritimes

    Re: Nous les filles

    Message par Fabricia le Sam 25 Avr - 17:24

    ...ON VEUT CONNAITRE LE CONTENU DE L'ENVELOPPE GRIS ARGENTE !!
    langue Oui, moi aussi : surtout si ça se mange ou si ça se boit ?


    _________________
    Fabricia
    "Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Nous les filles

    Message par Invité le Sam 25 Avr - 17:52

    Hummm hummmm ...

    Zêtes curieuses et ce qui est promis et promis. (Fabricia, y'a pas que le chocolat dans du papier argenté)
    Demain quand je me réveille, je vous raconte l'enveloppe.
    Un dimanche sans Homme qui est en Suisse est un Dimanche sans rire, donc, je rirai tout seule en écrivant.
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Nous les filles

    Message par fabizan le Sam 25 Avr - 20:57

    Pondy et Mamina vous m'avez bien fait rigoler.
    Demain je bosse exceptionnellement mais dès que je rentre je veux tout savoir de l'enveloppe argentée !


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Nous les filles

    Message par Invité le Dim 26 Avr - 14:02

    Bonjour les filles,

    Ha, je vois que vous grillez de curiosité quand vous voyez apparaître ce message.
    Elle va enfin nous dire le contenu de l’enveloppe gris argent. Contenu que vous supputez hein ?
    Il faut beaucoup de doigté et une certaine élégance pour vous le raconter, j’en suis singulièrement dépourvue mais je vais m’atteler à cette rédaction, sûr.

    Avant cependant, et parce qu’il s’agit ici de femmes jeunes, moins jeunes, plus du tout jeunes et que Glatch demande quelle amante décomplexée nous sommes, je vous fais part d’une histoire qui montre que les jeunes ont une notion bien complexée et complexe de l’amour.

    Service de Long Séjour

    « Dom, Dom, viens voir, c’est dégueulasse, crie Adèle jeune aide-soignante surexcitée, rose d’émoi. Viens tout de suite, on peut pas laisser faire ça. Elle est entrée dans mon bureau vitré suivi de peu par Fatima qui se gondole (pourquoi dit-on se gondoler quand on parle d’un gros rire).
    « Oui, je viens »
    « Chez Monsieur M. c’est dans sa chambre. »
    On remonte le couloir, Adèle est choquée, y’a pas à dire.
    Elle ouvre la porte sans frapper (faudra que le lui dise encore une fois qu’une chambre si petite soit-elle reste le seul lieu qui appartient à la personne)
    Dans le lit Monsieur M. a les yeux clos et un léger soupir de bien-être s’exhale de sa bouche entre-ouverte. Sa main tavelée caresse doucement les cheveux gris, plats et rares de Mme S. étendue contre son flanc creux.
    La main de Mme S. quant à elle est posée comme une coquille sur le sexe rabougri du vieil homme. Il n’y a aucune activité visible ( !) et la scène est si silencieuse, si intime et si émouvante que j’attrape le bras d’Adèle et l’entraîne dans le couloir.
    « Et Dom, tu les laisse faire ça. C’est dégoûtant ces vieux »
    « Adèle, tu commences par dire –personnes âgées- (y’a que moi qui m’autorise le terme de vieux et dans ma tête encore, non mais..) et je n’ai rien vu de sale comme tu dis »
    « Mais y pue la pisse Mr M et elle elle a des couches, beurq »
    « Que faisaient-ils Adèle ? »
    « Ben l’amour et même pas en vrai »
    « Qu’en sais-tu ? »
    « Ben elle a sa couche, j’lai vu »
    « Tu crois qu’il n'y a qu'une façon pour faire l’amour ? »
    « Ben oui, la zigounette qui marche dur et qui doit aller dans le trou , c’est ça baiser quand même et eux sont vieux et peuvent même pas, c’est dégradant de les voir comme ça »
    « Moi, je crois qu’ils étaient très bien comme ça et n’en demandaient pas plus, juste qu’on les laisse en paix, tu apprécierais toi que je rentre dans la lingerie quand tu roules des pelles au brancardier ? »
    Rougeurs de la jolie Adèle
    « Moi je suis jeune, c’est pas pareil, eux, ils sont ici et y zont pas le droit »
    « Si-si Adèle, c’est pareil, crois moi, c’est pareil »

    Monsieur M. et Mme S. sont des zazaïameurs et parfois leur monde étrange rencontre notre monde. L’amour décomplexé n’est-ce-pas ça aussi ?

    A l’heure des transmissions entre les équipes du matin et de l’après-midi, il fut question longuement du respect, de l’intimité, de l’amour, des âges de l’amour, de l’acte sale, pas sale, qu’est-ce que le glauque, que peut-on autoriser, pourquoi j’avais laissé et pourquoi je demandais de laisser.
    Je leur ai expliqué qu’il y a plus de trente ans dans ce qu’on appelait les hospices de vieux, on mettait dans le café du matin des doses de bromure pour calmer les dernières ardeurs des vieux, que c’était ça qui était honteux.
    Ont-elles été convaincues ? ben oui, j’en fus super contente.

    Prochain épisode : l’enveloppe gris argent.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Nous les filles

    Message par Wapiti le Dim 26 Avr - 14:40

    Pondy a écrit:Prochain épisode : l’enveloppe gris argent.
    Ha, on peut dire que tu sais mener le suspense, Dame Pondy !

    Mais en guise de friandise d'attente, d'amuse-bouche, ton instantané de vie au Service des Longs Séjours, se laisse bien lire. Merci de partager cela avec nous.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Nous les filles

    Message par Invité le Dim 26 Avr - 15:44

    L’enveloppe gris argent.
    Ame pudibonde s’abstenir. Modération en action si nécessaire


    Est-ce que j’aime choquer ? Oui.
    Hier soir j’ai emporté la publicité en quelques pages intitulée « amusons-nous ».
    Subrepticement ce matin (faut pas heurter la pudeur de ma collègue, très très vertueuse), j’ai posé sur la table en mélanine vert épinard de la petite salle de repos du service le fascicule débarrassé de sa pellicule gris argent.
    J’attends les réactions de mes jeunes collègues qui vont penser que c’est le gros cochon de J. qui travaille à l’étage au-dessus qui a mis ça là. Promis, ce soir je démens.
    Je sais par cœur ce qui s’est passé dans la journée, à l’heure de la pause café, à celle du repas.
    Chacune aura rapproché sa tête de l’autre pour regarder en gloussant les photos. Ca se regarde comme une BD, d’une bulle à l’autre.
    Et j’entends :
    « T’as vu la guépière, super cher 90 euros »
    « Et ce string rouge, vulgaire tu trouves-pas ? » « Il est sexy comme tout ce bout de tissu mais à déconseiller aux boudins »
    « C’est quoi ce truc ? » « C’est écrit butairflaïe, ça veut dire papillon en anglais, ça se met où tu penses et y disent que ça fait des sensations géniales »
    « Ca a pas l’air pratique et ça marche à piles en plus, vaut mieux avoir des rechargeables »
    « Et ça, t’as vu cette collection de zizis ?
    « Ouais, moi ça m’dit rien, ça m’inspire pas, p’têtre qu’on en voit trop, cuilà, c’est le même que Mr B. »
    « Oh, t’exagères pas un peu là »
    « Eh regarde, sont dingues, une table zizi, m’dis pas qu’y a des filles qui s’assoient dessus, j’en ai mal jusque dans la gorge, rien qu’à regarder »
    « Et ça t’as vu, des huiles de massage à 12 euros le flacon de 20ml, nous ont a du bol, on a des flacons de 500 ml gratos »
    « Ouais mais là, y’a du silicone avec et ça tache pas »
    « C’est quand même gerbant tous ces machins, t’en achètes toi ? »
    « Moi, ça me fais rire, t’imagines dans le lit avec ton mec, tu lui sors ce gros truc, tu lui dis que c’est pour jouer et lui qui répond vexé –t’as toujours dit que mieux vaut un p’tit qui s’débrouille qu’un grand qui bafouille-. T’as l’air malin »

    « Bon, on la jette cette pub, parce que si la chef tombe dessus on est mal »
    « Oh, c’est pas nous qui l’avons laissé là, on la remet sur la table et on regarde sa tête, on va s’marrer »

    Allez, j'arrête ici, point trop n'en faut. Tomas va encore dire que c'est l'esprit carabin, l'aura raison.
    Wapiti, tu gommes d'un coup de souris si tu le juges nécessaire. Je suis dans le coin des potins, c'est un village, on parle de tout et de rien, on peut même dire que c'est un voyage dans l'aphrodisiaque mais...
    Dom.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Nous les filles

    Message par Wapiti le Dim 26 Avr - 17:32

    C'était donc ça le contenu de la fameuse enveloppe ! rire

    Bin, dans le coin des potins, entre nous, je ne vois pas ce qui peut être choquant. Et le tout est dit somme toute avec beaucoup de tact.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Nous les filles

    Message par mamina le Dim 26 Avr - 17:44

    Je crois Dom que tu pourras tout dire, tout raconter sans craindre la modo ni les âmes sensibles ou pudibondes... tu te le fais si bien avec tant de tendresse et d'humour !
    Ton épisode du service long séjour me ramène 30 ans en arrière en Hôpital Psychiatrique* où l'on pratiquait des ligatures de trompes à des jeunes filles débiles* pour avoir la paix dans les services (comme chez les nazis) !!! heureusement il y a un peu plus d'humanité maintenant...
    Quant à l'enveloppe gris argent, on a compris tu l'as jetée mais le bon de commande ? chut !

    * termes employés à l'époque
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Nous les filles

    Message par Invité le Dim 26 Avr - 18:09

    Mamina, dis comment sais-tu qu'il y a un bon de commande dans ce genre d'enveloppe ???!!
    Je ris..

    Pour l'hôpital des fous, plus d'humanité ? Hélas, pas si sure que toi, des produits chimiques plus performants sans doute, camisole aussi...

    J'en reste à mes zizis, définitivement plus drôles.. D'ailleurs, pas un homme ne vient fouler ce coin de commérages, mais pourquoi..
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Nous les filles

    Message par Wapiti le Dim 26 Avr - 18:21

    pondy a écrit:D'ailleurs, pas un homme ne vient fouler ce coin de commérages, mais pourquoi..
    Peut-être ont-ils lus les premières lignes d'Agathe et ont-ils su que cette discussion était dangereuse pour eux :
    Glatch a écrit:Tous, vous allez sans doute vous assoupir avant d´avoir atteint la deuxième ligne de cette rubrique. Je concentre donc ce soir toute mon attention aux toutes du forum.

    Ceci dit, je les soupçonne de reluquer cette conversation de filles, sans rien dire, comme si de rien n'était... clin d'oeil


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: Nous les filles

    Message par Wapata le Dim 26 Avr - 18:40

    c'est marqué "nous les filles" donc ce post ne me concerne pas




    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Nous les filles

    Message par Wapiti le Dim 26 Avr - 18:51

    Qu'est-ce que je vous disais les filles ! Ils sont là quand même !! clin d'oeil

    Ho ! Quelle gueule d'ange Wapata ! rire


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: Nous les filles

    Message par Glatch le Dim 26 Avr - 19:06

    Je constate qu´on s´émancipe sans rougir dans ce quartier !

    Pourquoi voudrais-tu que la cheftaine du village te mette à la porte pour une confidence si succulente qui n´a rien de scandaleux, Dom?

    Moi qui pensais justement vous raconter ma soirée à Regensburg, je vais peut-être y réfléchir à deux fois. D´ici à ce que je mette le comité de censure en ébullition.
    Je plaisante....me suis à peu près bien tenue. D´ailleurs j´y allais pour affaires! Ca m´a pas empéché de tremper mes lèvres dans un litre de bière blonde. La première "maß" de la saison est toujours la meilleure!

    Bises à vous, les filles et LE voyeur du forum !


    _________________
    Agathe

    Contenu sponsorisé

    Re: Nous les filles

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 5:57