Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Partagez
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 11 Déc - 8:03

    Episode d'hier soir passé à la trappe de la migraine, désolée. Le voici :


    Ainsi, le lutin avait-il été très surpris d’être convoqué avec près de 2 mois d’avance à l’ENA. Si cela ne sentait à leur avis pas vraiment bon (ils avaient encore en mémoire leur stage de remédiation de début janvier), Pullö avait de suite trouvé là une bonne opportunité.
    En effet, lors de son bref passage à l’ENA il y a deux ans, il avait eu le temps d’entendre parler de l’existence en ces lieux d’un certain « Grimoire des Potions et Remèdes Magiques », dont il était certain qu’il contenait la recette de la décoction-remède contre le sommeil des Lutins des Sables sahariens. Comment pouvait-il en être autrement puisque les Maitres Lutins avaient besoin de cette potion chaque année à Noël ? Et, sûr de lui, il affirmait que si tel n’était pas le cas, il saurait de toute façon trouver alors là-bas, au cœur de l’espace magique de Noël, ce qu’il cherchait. Une telle recette était forcément connue, détenue par l’un ou l’autre des lutins, conservée dans un cerveau ou un bureau, et il saurait l’obtenir, foie de magicien doublé de lutin ! Et cela, une recette, il pourra l’envoyer à Lahaut, c’est certain, en temps et en heure.
    Malgré toutes les incertitudes qui entouraient la réussite d’une telle opération, il était tellement sûr de lui qu’il avait redonné espoir à notre faux-lutin, ragaillardi et prêt à partir de suite en aventures pour récupérer les ingrédients nécessaires, végétaux a priori.
    Le Père-Noël, il l'aurait !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 11 Déc - 20:23

    De fait, le premier, et pour l’instant le seul, ingrédient connu pour cette potion magique était la poussière d’étoiles. Poussière d’étoile qui, d’après l’Encyclopédie, devait provenir du Sahara et d’un astéroïde appelé Vesta 4.
    Sauf que se rendre dans cette région du monde était actuellement politiquement, logistiquement et physiquement très dangereux, voire totalement impossible car interdit par les « sages » de notre gouvernement…
    Ils avaient néanmoins mené quelques recherches sur Internet pour en apprendre plus sur cet astéroïde, la localisation précise de ses fragments et les opportunités existantes pour en trouver… Aller sur place était peine perdue, mais ils avaient trouvé quelques éléments qui firent dire au lutin magicien que rapidement son ami serait en possession de cette poudre d’étoile.

    Comment avait-il réussi ? Lahaut n’en avait rien su, mais quelques semaines plus tard, juste avant de décoller en direction du Spitzberg, Pullö lui laissait un petit paquet au studio contenant un précieux fragment de roche accompagné d’étiquettes très officielles ne laissant planer aucun doute sur sa composition et son origine.
    Mais comment donc le lutin avait-il obtenu ces quelques dizaines de grammes de roche si rare ? Pullö avait été si mystérieux dans son refus d’expliquer et si sérieux dans l’injonction faite à son ami de ne pas chercher à savoir, que Lahaut avait fait taire sa curiosité légendaire et rangé cette action dans le casier des « mystères » du « magicien ».
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 11 Déc - 20:24

    [NDLR : S’il avait été lecteur, et passionné de géologie spatiale, abonné à un site ou un magazine de référence en la matières, il aurait vu passer un entrefilet signalant qu’un collectionneur français déplorait la disparition inexpliquée de sa plus belle pierre, seule pièce volée parmi sa riche collection, dans son bureau pourtant bien sécurisé et sans aucune trace apparente d’effraction… Il aurait appris que la police chargée de l’enquête piétinait tant l’absence d’indices et de piste la laissait perplexe. Lui aurait alors de suite fait le lien avec le « magicien »… Mais Lahaut n’est ni lecteur, quoi que semble indiquer les précédentes pages de cette histoire, ni passionné de géologie spatiale, ni abonné auxdits site et magazine…]
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Sam 12 Déc - 20:21

    Ainsi Pullö s’était-il envolé vers Longyearbyen, le laissant avec cette roche très dure à piler en poussière fine et la promesse de lui envoyer au plus vite la liste des autres ingrédients pour réaliser la potion magique.

    Il s’était escrimé sur cette pierre, à tenter de la limer, de la casser, de la broyer…, jusqu’à présent en vain. Mais il n’était pas inquiet : il avait encore le temps d’ici Noël.

    Le silence de Pullö lui avait paru par contre plus inquiétant, même s’il tentait de se raisonner en se disant que ce dernier devait être bien occupé à l’ENA (et plus encore qu’il ne l’imaginait, de fait : c’était loin d’être des vacances, ces deux mois supplémentaires « d’école » !) et que débusquer et lire le Grimoire, qui devait être assez volumineux il l’imaginait bien, nécessitait un certain temps… D’autant qu’il devait veiller à ne pas se faire prendre, ce qui ne devait pas être facile en cette période de « vacances lutines » où les ateliers de Noël fonctionnaient au grand ralenti et où la grande majorité des apprentis n’étaient pas encore revenus.

    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Sam 12 Déc - 20:23

    Ce fut donc un réel soulagement, le jour où il reçu un mèl en provenance de Pullö !
    Même si la première lecture ne permettait aucunement d’en comprendre le sens et la portée, constatez par vous-même :

    nobnen voullea ! ertivou eredem ereets bedtuo :
    eva ipcecn ede uoperd dte esoges elaeds slaapeierell araail vziaroim sxaleai ub taglair qniniusna rav ab.
    aglakr ste vlytseair lubraglai omirodamu robvitàmu iaf mer écarer nad obseél e’dcua uoreip nepnadm 3 tsio mu anioa.
    snocresrev ‘là rbae di la limuerèr ta. dio ojereu !

    .
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Lun 14 Déc - 9:06

    Lahaut avait donc renvoyé un rapide message « Ha ha ! très drôle ! Tu me décoderas à ton retour j’espère ! » de rigueur et comme convenu avec son ami, puis avait imprimé la page et trouvé la première occasion pour se cacher dans son studio secret.
    Là, il s’était armé d’une feuille blanche, d’un crayon et de toute son énergie intellectuelle du moment, pour, lettre par lettre, traduire ce message selon le code que son ami lutin avait imaginé et lui avait appris.  Allongé sur son matelas face à la feuille énigmatique, il tirait la langue dans son intense concentration.
    Quand il eut enfin terminé, il put se redresser et lire le contenu devenu presque intelligible (presque ! car quelques mots trop savants agressaient son cerveau et lui mettaient le doute sur sa traduction) :

    Bonne nouvelle ! Ai trouvé remède Reste Debout : avec pincée de poudre et doses égales de salsepareille aralia izvora smilaxia et bulgaria inquinans var. balgarka et sylvestria bulgaria limodorum abortivum à faire macérer dans bolée d’eau croupie pendant 3 mois au moins. A conserver à l’abri de la lumière. A toi de jouer !

    S’il y avait encore quelques doutes (était-ce bien la bonne potion magique ?) et zones d’ombre (une dose égale… mais de quelle dimension ? et qu’est-ce qu’une bolée ? et saura-t-il trouver tous ces ingrédients aux noms savants ?...), il avait au moins maintenant de quoi avancer et agir.
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Lilie le Lun 14 Déc - 20:37

    Oh la vache! J'ai récupéré tout mon retard de lecture! bravo top !

    Et en plus, t'as réussi à faire lire (et ré-apparaître) Lahaut! Si ça, ce n'est pas du miracle de Noël, que Püllo l'énarque en devienne eunuque!

    Lilie
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 16 Déc - 11:37

    Il commença donc par chercher sur la toile si ces noms barbares existaient et pouvaient se trouver. Ce ne fut pas facile tant ces spécimens étaient rares et endémiques, donc peu présentés, et encore moins sur des sites de vulgarisation scientifique. Il avait dû fouiller dans des documents scientifiques précis destinés à des professionnels de la flore, à des spécialistes avertis en matière de dénominations latines de végétaux, à des férus de plantes rares…
    Décidément, cette année, il en avait lu des lignes et des pages, des kilomètres de lettres alignées et censées faire des mots et des phrases intelligibles ! Il était persuadé que toutes ces lettres mises bout à bout représentaient au moins un tour de planète en son équateur, si ce n’est deux ou trois !
    Qu’il en avait eu mal aux yeux, et même de belles migraines à se farcir toutes cette littérature ! Cela n’avait pas arrangé son humeur quelque peu boudineuse et renfrognée qu’il trainait depuis plusieurs semaines.

    Mais qu’il était fier de lui ! Il avait trouvé ! Il avait identifié toutes ces plantes, la salsepareille, l’orchidée et le champignon, et découvert où il pouvait les trouver.
    Et voilà où cela l’avait mené : dans cet avion qui s’apprêtait à atterrir à Sofia, Bulgarie.

    lahaut

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par lahaut le Mer 16 Déc - 15:29

    C est Solcha qui est ta source?
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 16 Déc - 15:50

    lahaut a écrit:C est Solcha qui est ta source?
    Point du tout ! buté (nous ne discutons pas de toi dans ton dos, rassure-toi)

    Ce sont les lutins veilleurs qui te surveillent bien, ma source. clindnoel

    (secret et accessoirement ici)


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapata le Jeu 17 Déc - 13:18

    tiens un reviendu banane

    bye bonjour, Mon Seigneur Lahaut bye


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 17 Déc - 13:59

    Wapata a écrit:tiens un reviendu banane
    Tiens, un lecteur que je savais pas qu'il lisait par là clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 17 Déc - 20:12

    Point de sensation de surveillance permanente sur cette terre bulgare, mais en sachant bien que les forces lutines sont partout sur la planète, c’est bien décidé à se fondre dans la foule des touristes et à se faire oublier, qu’il débute son voyage. Il est pour l’instant le touriste lambda, l’habituel touriste normal Lahaut qui profite normalement, comme d’habitude, des lieux et des ambiances de ce nouveau pays à découvrir.
    Rues et places célèbres, monuments, musées, marchés… il profite pleinement de Sofia, avant de filer vers la montagne découvrir la si typique et réputée, malgré son nom imprononçable, Koprivchitsa, puis les crêtes des Balkans, puis des monastères…

    Des monastères, des bondieuseries... encore des monastères, encore des bondieuseries…
    M’enfin pourquoi donc fallait-il que les plantes dont il a besoin ne se trouvent que dans ce pays là, un pays réputé pour ses monastères et ses bondieuseries ?! Cela aurait été tellement plus agréable de jouer le touriste dans un coin où la religion est secondaire, voire inexistante, ou à tout le moins pas le fonds touristique majeur, et où il y aurait eu plein de jolies filles à mater, comme… comme… les îles polynésiennes par exemple ! Ou même… le Venezuela, le Mexique, Cuba ou que ne sait-il encore !

    Durant ces journées là, il prend son mal en patience, tente de donner le change en touriste intéressé à défaut d’être émerveillé, et maudit ces lutins qui cachent toujours leurs plus beaux trésors dans des coins peu accueillants… les espaces glacés au-delà  du Cercle Polaire Arctique… les sables sahariens… le fin fond de la Bulgarie chrétienne orthodoxe…
    A tout prendre, il préférait ses aventures lutines des années passées en pays lutins et envie Pullö qui en ces temps estivaux devait s’amuser comme un gamin en batailles de polochons, se gorger de bonnes bières lutines, se régaler à mater, heu non, à écouter Marinou la jeune prof de Noëlli, pas moins que Velhou le magicien conteur d’Histoire magique… Rêveur devenait-il alors à ces pensées…
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 18 Déc - 10:53

    Enfin, au cœur de son voyage, au cœur de cette Bulgarie, arrive le jour J.
    Sa nuit a été mauvaise, agitée d’excitation perlée de doutes divers. Pourtant, ce matin, il n’a pas eu besoin de réveil, il saute sur ses pieds, frais et dispo. Il s’en inquiète : c’est le genre de réveil instantané qu’il connaissait en pays magiques… se pourrait-il que ?
    Non, un regard circulaire lui confirme qu’il n’est pas dans un dortoir lutin mais bien dans la petite auberge bulgare qui l’a accueilli pour la nuit. Ouf, un regard sur son miroir de poche le rassure, son nez ne clignote pas.
    Il boucle son sac en gestes alertes mais méthodiques : ne rien oublier, ne rien laisser paraitre. Il engouffre le petit-déjeuner offert et salue ses hôtes après avoir, tant bien que mal compte tenu des difficultés linguistiques rencontrées, écouté les recommandations d’usage fournies à tout randonneur qui part pour une aventure solitaire de 3 jours dans ces monts du Balkan Central.
    Il est confiant, il a bien préparé son périple. En ses deux versions : l’officielle, celle affichée, et la réelle, avec sa variante secrète destinée à sa quête.

    Tout d’abord suivre consciencieusement le sentier de randonnée officiel, durant une journée entière jusqu’à la première cabane-refuge. Même si cette journée n’est qu’une lente phase d’approche en milieu somme toute ordinaire, il apprécie de se délier les muscles, de profiter de ces longues minutes, voire heures, de marche solitaire entre deux rencontres ou points de vue touristiques. De vallons en crêtes, il sent qu’il s’éloigne de la civilisation et se rapproche de cette nature sauvage qui abrite les trésors lutins, entre prés de plus en plus rares, champs de cailloux de plus en plus acérés et forêts de plus en plus denses.
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapata le Ven 18 Déc - 13:02

    Wapiti a écrit:
    Wapata a écrit:tiens un reviendu banane  
    Tiens, un lecteur que je savais pas qu'il lisait par là clindnoel

    en diagonal !!! gag !


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 18 Déc - 13:29

    Wapata a écrit:en diagonal !!! gag !
    Et ça te fait pas mal aux yeux et à la tête de lire ainsi penché ? gag !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 18 Déc - 21:32

    Ce fut finalement une journée très classique de touriste-randonneur, se finissant très classiquement autour d’un bon repas consistant typique d’un refuge et dans un dortoir très classiquement bercé du ronflement de la dizaine de touristes internationaux engagés sur ce circuit. Son excitation, son bouillonnement intérieur, et même ses appréhensions car il doit bien s’avouer qu’il en a, il n’a pu et ne peut toujours pas les partager. Il se contente de les étouffer en lui, ce qui est très difficile en cette nuit qui semble durer une éternité et au cœur de laquelle on entend grogner, hululer… et, il en est sûr, hurler les loups.
    Et pourtant, il devrait dormir pour reprendre des forces : demain est LE jour où il devra être alerte, tous les sens en éveil et le cerveau au maximum de ses capacités, où il faudra savoir disparaitre de ce circuit officiel et se faufiler au bon endroit, sûrement pas indiqué par une pancarte clignotante en 4 par 3 ! Et s’il pouvait penser à quelque chose d’apaisant ? Comme… comme… comme sa vie rêvée de lutin s’amusant journées entières avec Pullö, flirtant avec son elfe saamie Solweigh, et bercé la nuit par sa fée Arwen… Enfin, sourire béat aux lèvres, il s’endort.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Sam 19 Déc - 9:55

    Il faut croire que ces rêves là sont réparateurs : il se réveille à nouveau ce matin, frais et dispo malgré l’heure tôtive et le peu d’heures de sommeil engrangées, exactement une minute avant son réveil. Vérification faite, certes il est dans un dortoir, mais qui n’a rien de lutin et non, son nez ne clignote pas dans la pénombre du petit matin. Dans le plus grand silence pour ne pas éveiller le dortoir encore endormi, il saute sur ses pieds, boucle son sac en gestes alertes mais méthodiques : ne rien oublier, ne rien laisser paraitre. Il a décidé de partir bien avant tout le monde, et de se passer de petit-déjeuner. Il grignotera en route, mais il est important qu’il soit seul sur le sentier pour trouver ce qu’il cherche et pouvoir s’éclipser sans être vu.

    C’est en milieu de matinée, après plusieurs heures de marche et sans avoir rencontré âme humaine qui vive, à son plus grand soulagement, qu’il s’arrête, concentré, jaugeant tour à tour sa carte millimétrée de randonneur, les données de son gps et ce qui ressemble à une sente animale qui se glisse dans le taillis entre deux buissons pour filer vers les entrailles d’une forêt qui semble presque vierge.
    Ce doit être ici. Est-ce ici ? A priori, tout semble indiquer que c’est ici. Et si ce n’était pas par là ? Et s’il s’était trompé quelque part ? En relevant les données dans ces indigestes revues scientifiques qu’il avait dû dépouiller ? En étudiant la carte et son gps ? En s’écartant du sentier par mégarde ?... Pourtant, il n’avait pas le choix. Il ne pouvait pas faire demi-tour pour aller vérifier ses informations, vérifier le trajet effectué, vérifier il ne sait quoi encore. Il n’a pas le choix, si d’après ses instruments et observations c’est ici, alors c’est par là qu’il doit aller. De l’avant il doit aller !
    En apnée, trente seconde d’écoute silencieuse. Pas un bruit anormal au-delà du léger bruissement de la forêt. Un lent et attentif coup d’œil circulaire. Personne. Tant mieux. Heureusement. Une grande inspiration… et hop, un pas dans le taillis.
    C’est un petit pas pour un homme mais un grand pas pour un Lahaut qui saura bientôt tout de Noël ! se dit-il pour se booster.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Sam 19 Déc - 21:02

    Le voilà maintenant engagé sur cette sente animale qui serpente entre buissons et arbres, parfois semble se perdre et semble réapparaitre un peu plus loin…
    Quand il a été certain de ne plus être vu ni entendu depuis le sentier principal, il s’est rapidement changé, revêtant la tenue moulante vert mousse prêtée par le lutin, vérifiant une dernière fois dans le miroir que son nez ne clignotait pas avant de le cacher sous la cagoule assortie. Il n’est plus le touriste ‘normal’ Lahaut, il est maintenant Lahaut en lutte contre les forces lutines et en quête de trois plantes magiques.

    Au fil de son avancée précautionneuse, attentif à ne pas perdre ni le fil de la sente ni la direction objectif, à ne pas faire de bruit non plus, il s’enfonce dans une forêt de plus en plus sauvage, où les hêtres dominent. Des hêtres majestueux, d’une hauteur impressionnante autant que leurs troncs énormes. Des hêtres qui doivent avoir un âge certain, se dit-il, impressionné.
    Peu à peu d’autres espèces s’offrent à son regard, des lauriers, de magnifiques platanes et des conifères, qu’il a appris par ses lectures préparatoires être des ifs. Il est rassuré, ce qu’il voit correspond aux descriptions des lieux qu’il est censé traverser.
    Par contre, un détail le dérange : ce nez qui le démange et chauffe sous la cagoule. C’est vrai que par les chaleurs estivales, cette cagoule, ce n’était peut-être pas une bonne idée… mais si son nez devait clignoter, autant qu’il ne se voie pas et soit bien caché ! Il ose une dernière fois sortir son petit miroir de poche, s’accroupit pratiquement en boule tentant de mettre l’ensemble main miroir et visage dans son sac pour vérifier. Il ne voit pas grand-chose, mais a priori pas de nez clignotant. Il soupire, réajuste sa cagoule et se promet de ne pas reprendre de risque à renouveler cette opération délicate de vérification qui, de toute façon, ne l’aidera pas à accomplir sa mission. Nez clignotant ou pas, il a une cueillette à réaliser et il y parviendra, foi de Lahaut !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Dim 20 Déc - 10:11

    Quelques mètres plus loin, pourtant, son inquiétude ressurgit avec l’apparition des premières plaques de mousse fleurant bon l’approche du cœur de la forêt : son nez ne gratouille plus, il brûle par intermittence au rythme de ses battements de cœur et il ressent posée sur lui une attention, comme des dizaines de paires d’yeux qui n’auraient d’yeux que pour lui. Et pourtant, il a beau scruter et écouter les alentours, il est seul dans une forêt immense et dense sans aucune âme humaine ou animale visible, pas même lutine semble-t-il, sans aucun regard à croiser même dans les recoins les plus sombres.
    C’est à cet endroit et à cet instant, au pied d’une belle roche ronde nappée d’une mousse presque fluorescente qui côtoie un énorme buisson de houx orné de ses baies rouges, qu’il décide de déposer son sac pour se rendre encore plus invisible, silhouette mouvante de mousse au cœur d’une forêt moussue. En quelques gestes précis, il récupère donc les objets qui lui paraissent indispensables, qu’il glisse le plus furtivement possible dans les quelques poches de sa tenue moulante. C’est une silhouette déformée de boules qui repart après avoir caché son sac dans la tanière que semble naturellement former la base du buisson de houx.

    Il avance maintenant lentement, pas à pas, à la fois oppressé par cette attention dont il se sent l’objet mais dont il ne peut déterminer la provenance ou la localisation, gêné par ce nez qui pulse et concentré sur la détection visuelle de ce qu’il recherche dans ce tapis végétal de sous-bois gagné de mousses desquelles pointent quelques champignons et jolies fleurettes. Le silence pesant de la forêt est tout à la fois rassurant, il est seul, et également oppressant, une forêt n’est-elle pas censée bruisser en permanence ?
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Dim 20 Déc - 21:03

    Mu par il ne sait quel instinct, il lève soudain la tête. Face à lui, à quelques pas, il est là, majestueux, droit comme un i dans ses aiguilles bifaces. Étrangement rectiligne comparativement à ses compères torturés jusque là rencontrés, étrangement chargé de grappes de baies rouges en cette saison qui ne devrait pas être celle de sa floraison, étrangement colonisé de lambeau de lichens gris argentés qui descendent en cascade de ses branches. Il est beau et la seule pensée qui surgit à cet instant dans le cerveau de notre aventurier résonne de quelques notes musicales :
    Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdure !  
    Portant par réflexe la main à son oreille, il secoue violemment la tête de droite à gauche pour se réveiller de cette apparition. Ce n’est pas un sapin de Noël, c’est un if, tu l’as lu, ça !... Peu importe, un truc à aiguilles, donc un sapin comme un autre, conclue-t-il avant de glisser son regard se porte au pied de l’if surprenant, comme pour y rechercher des paquets cadeaux tant attendus... Mais que voit-il là ?! Ne serait-ce pas ?...
    Il s’approche, se concentre, compare plusieurs fois ce qu’il voit à sa fiche signalétique précautionneusement collée dans son petit carnet de voyage… Oui, oui, oui, cela ressemble bien au champignon qu’il cherche… Est-ce vraiment lui ? Et pourquoi ne serait-ce pas lui ? Il est bien dans la bonne forêt où il est censé le trouver, et ce champignon est bien censé aimer les sols acides proches des résineux… Il faut te décider, Lahaut, tu prends ou pas ? Après tout, il aura le temps de changer d’avis plus tard s’il rencontre quelque chose d’encore plus certain. Un regard à droite, un regard à gauche, décidément, il n’y a personne malgré cette sensation de se trouver au centre des attentions d’une foule entière… Une inspiration et il avance la main lentement pour commencer, puis avant que quoi que ce soit d’autre ne l’empêche, d’un mouvement rapide il cueille le champignon et le fourre dans son petit sac de toile qu’il vient d’extirper de sa poche et qu’il glisse prestement dans son pantalon.

    Et de un !
    Il se redresse victorieusement, fier de lui.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Lun 21 Déc - 9:41

    Mais le sourire est de courte durée. Au-delà du fait qu’il n’a rempli que le tiers de sa mission du jour, quelque chose a changé dans son environnement, il le perçoit maintenant. La forêt n’est plus silencieuse. On dirait qu’elle chuchote. Elle ne frémit pas simplement comme le fait habituellement une forêt, elle semble réellement chuchoter comme une chuchoterait une assemblée qui complote. Pourtant, aucune feuille ne parait agitée de vent parmi les feuillus, aucun animal ne semble approcher. Il a beau regarder à droite et à gauche, rien ne bouge, et pourtant ça chuchote, il en est sûr. Autre chose : il semblerait qu’une brume s’installe dans cette forêt, ce qui n’était pas prévu par la météo et parait très étrange en cette matinée bien avancée d’été.

    Il se secoue à nouveau. Peu importe, il faut avancer ! Il faut réussir ! Et ce malgré, cette oppression croissante, malgré cette ambiance étrange, il n’ose dire magique, malgré ce nez qu’il sent chauffer douloureusement en rythme de plus en plus effréné… Il a beau loucher pour savoir s’il clignote, il ne voit rien. Se pourrait-il que seuls les lutins voient son nez clignoter ? Probablement, se dit-il. Et c’est donc bon signe quelque part : il est bien au bon endroit donc, en territoire lutin. Et il doit donc faire au plus vite !

    Une autre chose l’intrigue encore. Il a le sentiment, le souvenir qu’avant de découvrir et se diriger vers l’if, il y avait moins de mousses ici. Certes le sol en était presque recouvert, mais il n’avait pas souvenir de tant de plaques sur les troncs, le long des branches ou pendant de-ci de-là. En haussant les épaules, il conclue qu’il n’avait pas fait attention, simplement. Il repart donc sur la sente, qu’il estime être son fil d’Ariane pour pouvoir rentrer plus tard et qu’il ne veut pas quitter sauf en dernier ressort.

    Plus il avance, plus les sensations étranges l’intriguent alors qu’il cherche du regard dans les moindres recoins une mousse particulière et une fleur si rare. La forêt chuchote, c’est fois c’est sûr. Mais en plus, il lui semble maintenant qu’elle… bouge. Qu’elle est vivante et que certains éléments se déplacent, subrepticement. Il n’en est pas sûr, il ne peut pas dire qu’il l’a « vu », mais il lui semble que les mousses sont mouvantes dans son dos – qu’il aimerait avoir des yeux dans son dos ! – que certains lambeaux de lichens pendant aux branches glissent ou apparaissent au gré de ses changements de direction de regard…

    lahaut

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par lahaut le Lun 21 Déc - 14:42

    J ai du mangé trop de yaourts bulgares!...cela doit etre hallucinogène!
    avatar
    Solcha

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Solcha le Lun 21 Déc - 15:01

    Une farce d'Olga? je file !


    _________________
    ¡ Pura vida !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Lun 21 Déc - 15:04

    Ou de Melcha ! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

    Contenu sponsorisé

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 4:27