Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Partagez
avatar
fabizan

Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par fabizan le Ven 1 Mai - 23:02

Epatant ton carnet alphabétique Agathe, j'ai drôlement bien fait de délaisser la téloche ce soir. Maintenant que j'ai rattrapé le retard je vais attendre les prochaines lettres avec impatience.


_________________
Fabienne
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Sam 2 Mai - 19:29

Merci beaucoup Fabizan.

Et salut Maminoche, curieuse de tout.
Je sais pas comment j´ai fait pour passer des heures à blablater avec des Azéris ou des Iraniens, mais la plupart du temps, ce sont eux qui nous ont abordés dans un anglais plutôt modeste. En tout cas, ça suffisait pour se compendre et ... plaisanter ! Je n´en dis pas plus parce que j´ai l´intention d´aborder le sujet un de ces quatre. L´air de rien, on n´en est qu´au Gen-ai-marre-c´est-quand-qu´on-arrive !

Ganka


Ganca est la deuxième ville d´Azerbaïdjan. Je n´épiloguerai pas sur les curiosités de la ville, ancien carrefour important de la route de la soie, car nous n´y sommes pas allés ! La lettre V étant déjà réservée, il s´agit là d´un simple stratagème pour aborder le sujet du vin. Il restait bien le P de « pinard » ou gros « pif » mais la vulgarité à bas prix n´a pas sa place sur ce forum et encore moins dans la salle de classe ! Et puis ça tombe plutôt bien parce que pour le G, je séchais un peu. J´ai hésité à un moment à copier-coller la biographie de Garry Kasparov mais, vous comme moi, on est tous très occupés et on n´a pas vraiment de temps à perdre avec des blagues pas drôles.

On boit du vin en Azerbaïdjan et le meilleur nectar provient de la région de Ganca, tout au moins c´est ce qu´il en était dans le bon vieux temps. Parce que dans les années 80, Gorbatchev, en tentant de restructurer ou de perestroïker la société, a lancé entre autre, un plan de lutte contre l´alcoolisme. Une bonne partie du vignoble aurait alors été arrachée. Ô Misère ! De même qu´après le conflit du Nagorny-karabach, une des grandes zones viticoles serait passée du côté arménien. En continuant à me documenter, j´ai appris que l´histoire de la viticulture azérie est aussi longue que turbulente. La production serait apparue dès les premiers siècles de notre ère pour être sucrée (au sens de confisquée !) par les islamistes trouble-fête, et qu´elle reprendrait lentement du côté de Ismayilli (au nord-oust de Bakou). Une chose est sûre, c´est qu´Ilham Aliyev ne doit pas trop compter sur le profit tiré des raisins pour équilibrer sa balance commerciale !

La consommation d´alcool est cependant très répandue chez les Azéris comme chez les Glatch (...) mais là-bas, les abus sont sévèrement réprimés. Chauffards, gare à vous ! C´est la tolérance zéro au volant, à moins que vous n´ayez une liasse de liquide sur vous, de façon à compenser la perte en papier correspondant à un PV du fonctionnaire qui vous aura pris sur le fait et, pourquoi pas, à lui permettre en prime de renouveler sa chaine Hifi démodée ...

Passons! Les vins du Caucase sont en tout cas réputés pour leur douceur un peu sucrée. Il y a parait-il un rosé du nom de Kindz marauli, rebaptisé vin Staline (!) qui, si on ne le boit pas glacé, vous assomme sur le champ et vous gâche le reste de la journée. Mais je crois avoir lu qu´il s´agissait en fait d´un vin géorgien. Staline en aurait été grand amateur et consommateur !

Achille et moi en revanche avons goûté moult fois au Cabernet Sauvignon de Ganca afin de bien nous assurer de l´harmonie du bouquet du nectar en question. L´odorat d´Achille étant anéanti par une sinusite carabinée, il ne sentait pas vraiment les arômes s´exhaler. Mais il semblerait qu´il en ait malgré tout apprécié la charpente et l´âpreté. Je regrette de ne pas avoir pu goûter au Qiz Qalazi (Tour de la vierge !), un vin parait-il chaleureux et dense (afin de mieux saisir la raison de mon désarroi... relire la lettre B).

Revenons à la région de Ganca. Il faudra patienter jusqu´au retour de notre prochain voyage (2010 ?) pour pouvoir voir les photos. Le temps n´a pas suffi cette fois-ci. Dire qu´Achille y serait quasiment « comme chez lui »... En effet, parmi les ancêtres qui ont participé au développement du vin dans le Caucase, on trouve des colons allemands, venus au début du 19ème siècle alors que le Tsar de l´époque leur avait promis, tel un bon candidat en période préélectorale, liberté de culte et exemption du service militaire (ou plutôt du devoir de guerre), le tout s´ils acceptaient de faire tout ce chemin, de peupler le sud de l´empire et d´y construire leur datcha.

Ravis d´échapper aux guili-guili napoléniens, au despostisme et à l´arbitraire féodal en vigueur à l´époque, les Souabes et autres blasés protestants se mirent en route en longeant le Danube, en passant par Vienne et Belgrade pour atteindre le Caucase (moi qui ai bu une bière la semaine passée au coucher du soleil avec vue sur le Danube, au niveau de Regensburg, je peux vous assurer que le paysage vaut le détour, voire un exode !). La toute première colonie germanique (Helenendorf) s´établit dans les environs de Ganca.

Une des occupations principales des Allemands de cette époque, déjà assidus, bosseurs, pefectionnistes, ordonnés, ambitieux, efficaces, organisés, endurants, fiables, rigoureux et j´en passe ! consistait à planter, non pas des champs de houblon, mais des bons vieux pieds de vigne, à pulvériser les raisins (en respectant sans doute plus l´environnement que ne le font les déverseurs de pesticides de nos jours) et enfin à vendanger !

La première guerre mondiale puis le stalinisme eurent raison de la plus grande majorité de ces Allemands, l´autre partie ayant été probablement déportée en Sibérie. Achille aurait pourtant bien aimé partir sur les traces de ses ancêtres. Par exemple à Göygöl (ex Helenendorf), il est possible de visiter la maison de Victor Klein, descendant de colons souabes et détenteur du record de « dernier Allemand d´Azerbaïdjan » ! Décédé récemment, a priori de solitude et surtout des suites d´une forte consommation de vin et de vodka (cocktail qui doit bien avoir un nom dans les boites de nuit branchées de Bakou), ce cher Victor avait légué au préalable sa maison à l´ambassade d´Allemagne: un véritable musée de souvenirs d´Allemagne, pays dans lequel il n´avait parait-il jamais mis les pieds.

(Rappel : si un jour vous arrivez à caser dans un dîner mondain le nom de Victor Klein, vous épaterez la galerie en précisant que « voyons ! il s´agit du fameux Allemand, le dernier survivant de la colonie de Ganca ! ».)

A propos de vignes, j´ai rapporté en souvenir à mon beau-frère, occupé et payé pour diriger un château dans le Bordelais, un aimant à scotcher sur le frigo qui représente des petites bouteilles de vin avec inscrit dessus « wines of Azerbaijan ». C´est pas le plus folichon des cadeaux mais c´est mieux que de rentrer les mains vides. Je trouve qu´il n´y rien de plus dur que de dénicher le souvenir idéal pour un beauf. En l´occurrence, le mien est désormais propriétaire d´un collector qui risque bien d´exciter la jalousie de ses collègues.

Et si on variait les plaisirs? Se buvant différemment, mais toujours dans un registre alcoolisé, il y a la bière, brassée dans le pays, qui est une boisson assez populaire. Je l´ai bien sûr testée. Qu´est-ce que vous croyez ! que je voyage pour mon plaisir ? En fait (ne le répétez pas, même Achille n´est pas au courant), j´ai lu récemment dans un magazine que le houblon aurait des vertus qui permettraient de combattre les désagréments de la ménopause. Ainsi, je m´arme avant le moment venu, et je recours, même en voyage, à l´automédication.

On n´a rien oublié ? Si, la vodka, fameux héritage de l´époque soviétique ! Elle se boit généralement en famille ou avec des amis, et surtout à grand renfort de toasts et de « nazdrovie ! » jusqu´à ce qu´il faille penser à renter en stop ou en taxi à la maison ! Comme nous n´avons ni famille, ni ami de longue date en Azerbaïdjan, nous n´avons pas testé la vodka. D´ailleurs il m´est arrivé d´en consommer en Europe mais à micro doses. Je préfère donc laisser parler les spécialistes (cf. Sarkosy ivre au G8 après une certaine rencontre bilatéale avec son collègue Poutine).

En ce qui me concerne, il s´agissait de jouer la carte de la sobriété et surtout pas celle de la provocation gratuite... Je trainais déjà bien assez souvent dans les cafés de villages, alors qu´il s´agit d´ordinaire d´endroits exclusivement masculins. Si je m´étais mise à trinquer en public à la vodka, alors que ma consoeur azérie (pourtant bien mieux lotie et plus émancipée que sa voisine perse) en est réduite à rester à la maison (principalement dans les campagnes, moins à Bakou), j´aurais eu mauvaise conscience.

Pour conclure, n´ayant pas de stock illimité de photos montrant des bouteilles d´alcool ou bien Achille en pleine dégustation, je vous livre un nouveau dicton bien à propos : « Un vinaigre fort cassera son propre pot » qui d´après mon guide se traduit par « l´agressivité se retourne contre son auteur ». Puissent les grands va-t-en-guerre de la planète lire ce passage du récit et tirer leçon de la sagesse azérie.

Et si on franchissait l´Araz et qu´on regardait ce qui se trame au fond des verres perses ? Le fond du verre iranien est d´une tristesse déprimante. Notre interlocuteur d´un des cafés de Masouleh (le lutteur du paragraphe F) nous a chuchoté qu´il consacrait une partie de son salaire à faire des aller-retour Masouleh-Bakou pour se distraire et consommer de l´alcool, interdit dans son pays. Quant à Amir, un jeune étudiant rencontré à Tabriz, il nous a confié qu´il se procurait du whisky à EUR 30.- le flacon en douce auprès de contrebandiers du coin ! Voilà qui résume parfaitement la partie consacrée aux boissons alcoolisées en Iran.




Débit de boissons à Bakou (Azerbaïdjan)


Aïe aïe aïe. Dire que je pensais faire court et abré-G... C´est raté. H s´annonce corsé. Mais partant randonner demain dans le Bayerischer Wald, non loin de la frontière tchèque, je préviens d´ores et déjà qu´il va falloir patienter jusqu´en début de semaine prochaine pour avoir la suite.

Bon dimanche.


_________________
Agathe
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Lun 4 Mai - 7:06

Glatch a écrit:J'ai appelé SOS Wap, mais la Belle doit être en train de défiler dans les rues d´Annecy avec son magnifique voisin...
Je ne t'ai pas oubliée, chère Agathe à la plume délicieuse, mais mon week-end a été bien (trop!) occupé (sans manifestation pour autant) et j'ai abandonné, temporairement il va de soi, à la première tentative avortée pour insérer ta carte... Je me penche plus sérieusement sur la question (et sur la lettre G - j'ai pris un peu de retard -) dans la journée de ce lundi.


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Lun 4 Mai - 10:05

Wapiti a écrit:Je me penche plus sérieusement sur la question (et sur la lettre G - j'ai pris un peu de retard -) dans la journée de ce lundi.

Bonjour Pompier Wap!

J´ai bien tenté le chantage avec Achille : s´il parvenait à insérer la carte qu´il a bricolée sur la page de l´abécédaire, je m´engageais à aller chercher les croissants tous les weekends à compter du prochain (ce qui ne change pas grand-chose parce que c est déjà le cas depuis des années) mais il s´est contenté de bougonner « foutu forum » après avoir « tout » essayé (dit-il) 1/2heure durant.

Te presse pas pour le retard du G et repose-toi au boulot, comme moi, de ton weekend fatiguant. J´ai tellement empilé de bois samedi et marché hier que mes muscles ankylosés m´empêcheront peut-être de tapoter le paragraphe H ce soir.

Et puis puisque Pondy s´en balance de la carte, est-ce vraiment la peine de s´en donner???
Tiens, et si on faisait un référendum... pour ou contre la carte google ?


_________________
Agathe
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Lun 4 Mai - 14:25

Glatch a écrit:J´ai bien tenté le chantage avec Achille ... mais il s´est contenté de bougonner « foutu forum » après avoir « tout » essayé (dit-il) 1/2heure durant.
Heu, bin, va falloir dire à Achille qu'il est pas doué !! Ou trop doué et que, comme moi l'autre jour, il a cherché à faire trop compliqué ! rire

Je viens de découvrir comment en faire en... 1 tentative ! gag !

Je me suis dit : Wap, et si tu commençais tout simplement par copier-coller le 'code' qu'Agathe t'a écrit ?... juste pour voir ce que ça donne...
Bingo ! banane
ça donne ça :


View Azerbaijan-Iran in a larger map

côté technique, j'ajouterais simplement qu'il faut veiller à décocher la case "Désactiver le HTML dans ce message"... puisque tout ce long code incompréhensible en est, et que forumactif sait le gérer... c'est pas bô, ça ?!
Edit : Et 2ème chose importante : se mettre en éditeur de texte simple (en cliquant sur )


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Lun 4 Mai - 15:30

Wapiti a écrit: Je viens de découvrir comment en faire en... 1 tentative !

Wap, t´es une sacrée championne!!!! Merci.

Ca va agacer Pondy mais on fera avec.

Mais tu l´as copié ce foutu code ? Dans quel casier ???? Moi aussi j´ai essayé désespérément, telle une âme en peine (ça n´excuse pas les lacunes d´Achille).

A compter d´aujourd´hui, je fais systématiquement appel à TOI ! (D´ailleurs y a l´évier de la cuisine qui fuit… T´as du temps ce weekend ?)


_________________
Agathe
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Lun 4 Mai - 22:49

Histoire ou... petite méthode de chimie pour les nuls


Remarque

Je vous propose aujourd´hui, si vous le voulez bien, de remplacer le cours d´histoire fastidieux du lundi par une leçon de chimie (ou d´alchimie ?) plus ludique. Au programme : une expérience, au cours de laquelle nous allons nous attacher à trouver la formule chimique de l´Azéri.

Matériel

. Des Assyriens précurseurs
. Des pierres pointues pour dessiner (en vente dans les cavernes ou grottes du Gobustan)
. Diverses peuplades et dynasties d´origine iranienne (scythes, sassanides, safavides, achéménides...)
. Un Alexandre le Grand
. Des Romains
. Des Arabes
. Quelques dynasties turques, style Seldjoukide
. Des hordes de Mongols, si possible de nature hostile et hargneuse
. Des Arméniens
. Des Russes (entre autres : des tsars à l´appétit conséquent, des Bolcheviques, Staline, Gorbatchev...)
. Zoroastre
. Allah
. Du feu
. De l´eau (un fleuve Araz par exemple)
. Du pétrole (suffisamment, soit environ 0,6% des réserves mondiales)
. Du gaz (plusieurs centaines de milliards de mètres cube)
. Une province de tradition indépendantiste (au mieux le Nagorny Karabach)
. Des panzers russes
. Une pipeline
. Un Heydar Aliyev

Précautions

La fabrication d´un Azéri ne présente aucun danger pour la santé (intoxication, brûlures…) mais est éventuellement passible de sanction. Une chose est sûre : elle n´engage que votre responsabilité. Notez enfin que si l´Azéri n´est pas comestible, aucun accident n´a été recensé à ce jour.

Méthode et observation

Dans le grand bécher, préparez 6000 à 7000 ans de solution (200 000 pour les plus ambitieux de la section Bac avec mention).

A cet effet, versez avec précaution une pincée de Scythes semi-nomades. Ajoutez quelques Perses dominateurs. Vous obtiendrez un mélange prospère, nuancé de zoroastrisme.

Versez quelques paillettes chrétiennes (de marque romaine) dans le récipient contenant le mélange préalablement préparé.

Ajoutez quelques gouttes turques puis arabes. La réaction est très vive et dégage un épais brouillard islamique.

Diluez la potion avec des Géorgiens et laissez la s´éclaircir puis reposer.

Remplir la casserole de pétrole turkmène puis mongol à la Tamerlan. Si la réaction s´emballe, coupez le robinet.

Rajoutez dans le récipient quelques gouttes de liquide russe. Laissez la préparation agir puis s´enrichir.

A l´aide d´une passoire, séparez les Arméniens, rescapés de l´expérience de type génocidaire turc, et placez les dans la pipette du Nagorny Karabach. Laissez reposer.

N´oubliez pas d´ajouter au reste du mélange une dizaine de milliards de barils de pétrole et des milliards de mètres cube de gaz. Posez une allumette. La solution inflammable se mettra à brûler intensément. Canalisez le liquide restant à l´aide d´une pipeline.

En mixant les Azéris appauvris et les Arméniens enrichis (grâce aux matières premières), la tension atteint alors son maximum. Cette expérience fait intervenir des phénomènes de foudre sociale.

Séparez prudemment le liquide azéri du mélange fédéral transcaucasien (Azerbaïdjan, Arménie, Gérogie). Lorsqu´on agite légèrement le récipient, la solution prend doucement. Le but de cette manipulation est de trouver un équilibre.

Poursuivez en mettant le feu. Pour ceci, posez une allumette russe sur une surface inflammable, en l´occurrence l´ouest azéri. Il prendra automatiquement les couleurs arméniennes. Cette mixture se mettra à produire une flamme vigoureuse qui ne s´éteindra plus...

Dans une pipette (étiquetée Azerbaïdjan), pensez à prélever le mélange russophone de Naxçivan.

Saupoudrez la solution de départ de répression religieuse, de collectivisations forcées et de représailles violentes. La réaction qui en résulte est une fumée acide composée d´exil, d´éliminations et de purges staliniennes.

Colorez le tout de liquide indépendantiste azéri. Maniez avec précaution.

Trempez Heydar Aliyev dans le récipient et laissez reposer (observez les phénomènes acitfs de médiation, et de cessez-le-feu qui en résultent). Laissez décanter au fil des ans, patientez le temps de quelques coups d´état et autres tentatives de putch puis d´une transition économique difficile. Le mélange reprendra peu à peu des teintes de stabilité et de redémarrage économique.

Pour finir, renforcez la mixure de produits dérivés de la marque Aliyev (utilisez à ce stade de l´expérience, Ilham, le fils). Vous obtiendrez enfin une solution monochrome.

Comme nous venons de ne pas le démontrer, la couleur de la suspension azérie est, au départ nuancée, puis riche de reflets mystérieux. Nous obtenons pour finir un liquide tricolore (trois bandes horizontales) : le bleu turc, le vert islamique et le rouge de la modernité... dans lequel flottent un croissant semi-circulaire et une étoile à huit branches (représentant les grands groupes ethno-linguistiques : azéri, turc, chagatar, tatar, kipchak, seldjouk et turkoman).

Résultat :

L´apparition de la démocratie a presque totalement fait disparaître la poudre à canon d´origine.

La sauce démocratique est bonne pour la santé, mais en règle générale, mieux vaut ne pas consommer les produits qui ont servi aux expériences de chimie.













Les dessins du Qobustan


_________________
Agathe
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Lun 4 Mai - 22:59

H comme.... HEXCELLENT !!! bravo
J'adore !


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

HHH

Message par Skyrgamur le Lun 4 Mai - 23:35

Hilarant , encore, encore encore.

Skyrgamur


Dernière édition par Skyrgamur le Lun 4 Mai - 23:37, édité 1 fois
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par mamina le Lun 4 Mai - 23:36

Je suis là, H comme hilare... à secouer la tête devant l'écran et à me demander une fois de plus où tu vas chercher tout ça !!!!
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par mamina le Lun 4 Mai - 23:41

pour Wapiti... notre fourmi ouvrière... je n'ai pas la carte de Glatch mais une série incompréhensible de chiffres et de lettres (j'ai pas réussi à faire un mot valable !) par contre, elle apparait quand je rédige une réponse.... et ne me dit pas encore que c'est un mystère de l'informatique ! langue
avatar
Dolma

Localisation : Je m'balade sur les chemins...

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Dolma le Mar 5 Mai - 9:33

Comme Mamina, je ne vois pas la carte ! Et je ne vois d'ailleurs toujours plus les avatars (enfin ils daignent quelquefois faire une apparition et puis disparaissent aussi vite qu'ils sont venus)! Je ne cherche même plus à comprendre.

La carte ? Pas d'importance pour moi, je lui préfèrerai toujours les mots bons et beaux d'Agathe sourire

Dolma
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Mar 5 Mai - 9:54

mamina a écrit:pour Wapiti... et ne me dit pas encore que c'est un mystère de l'informatique !
si si ! gag ! j'peux rien pour vous malheureusement, cela dépasse mes compétences. mon dieu !
'même pas été capable de vous proposer un simple lien qui vous renverrait vers la page web en question... timide

Mais, après tout, on s'en fiche de la carte !!
Nous, on veut surtout que les 14 lettres à venir soient aussi délicieuses que les 8 premières. clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Wapata

Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapata le Mar 5 Mai - 10:37

pour afficher la carte:
aller dans "profil" puis "préférence" puis descendre jusqu'à "autoriser le HTLM" cliquer "oui" puis enregistrer
et elle apparait
gag !


_________________
Patrick / Pádraic

"Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
http://wapata74.wordpress.com/
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Mar 5 Mai - 10:58

Salut les filles et les mecs,

Vous êtes adorables, merci ! Danke schön de tout mon cœur pour les commentaires chaleureux qui m´encouragent à déjanter jusqu´au Zinzin.

L´histoire du cours de chimie m´est venue, allez savoir pourquoi ! en crapahutant dimanche alors que, le copain avec qui je marchais, se tordait la cheville au bout d´une heure...

Je trouvais souvent les cours d´histoire indigestes à l´école et je me suis dit que, si je tentais de faire un résumé de ce que j´ai lu dans mes bouquins, j´allais vous embrouiller comme pas possible.

Résultat vous êtes quand même embrouillés. On fera un petit contrôle de connaissances en fin de récit (par exemple une carte muette à compléter !).

Wap, ce forum est hanté ! Je vois la carte quand je suis « visiteuse » (pas connectée) et je vois le message codé quand je suis connectée !


_________________
Agathe
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Mar 5 Mai - 11:05

Glatch a écrit:Wap, ce forum est hanté ! Je vois la carte quand je suis « visiteuse » (pas connectée) et je vois le message codé quand je suis connectée !
Même avec la solution proposée par mon Wap'Assistant ? pensif (je ne peux pas régler cela sur vos profils, va falloir le faire vous-mêmes dans vos "préférences")


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Invité le Mar 5 Mai - 17:18

Connectée ou non, je la vois bien cette carte. Avec un trajet comme un p'tit riangle même pas équilatéral, tu réussis une prouesse. Me tenir en Haleine.
Chapeau !

Dom
avatar
fabizan

Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par fabizan le Mar 5 Mai - 18:49

Salut tout le monde,

J'avais le même problème que Mamina pour la carte mais je m'en fichais un peu car j'étais allée faire un repérage sur google earth (dont je suis folle soit dit en passant). J'ai quand même autorisé le ht....je sais pas quoi et effectivement ça marche. A quoi ça sert exactement ce truc ?


_________________
Fabienne
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Mar 5 Mai - 19:18

Hou ! Agathe, il commence à devenir technique ce voyage azeri !! langue

J'ai quand même autorisé le ht....je sais pas quoi et effectivement ça marche. A quoi ça sert exactement ce truc ?
Fabizan, on passe en rubrique technique pour ça ? direction la "boîte à outils" pour celles et ceux qui souhaitent apprendre un peu plus dans le domaine... clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Mar 5 Mai - 22:13

Wapiti a écrit:Hou ! Agathe, il commence à devenir technique ce voyage azeri !!
Non non, Wapitoche, c´est parfait!

Ca me laisse le temps de souffler jusqu´à demain pour le cours sur le I qui est un peu plus longuet, rédigé aux 3/4 mais pour lequel il me manque encore la conclusion qui fait mouche...

Et surtout, je constate que je suis pas la seule grosse nulle en technique, même si je remercie ici-même, l´ingénieur Wapata pour l´assistance technique ultra pointue.

Au fait Pondy, je veux bien te tenir en Haleine, mais n´imagine pas quand même que cet alphabet va virer au polar avec des histoires extra conjugales et des crimes mafieux dans les rues de Masouleh... tu risques d´être décue!


_________________
Agathe
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Lilie le Mar 5 Mai - 22:43

Glaaatch! gag !

Pinaize, terribeul encore, ca me manquait de lire du Glatch! Valait le coup d'attendre, j'adooore.

Et Merci a Wapiti pour le lien annonce de recidive. clin d'oeil

Lilie
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Mar 5 Mai - 22:54

La vache, est-ce qu´on pourrait me laisser finir ma conclusion du I en paix, avec mon nouveau copain du ciel!!!!

Vous zallez tous mal finir, et Wap la première, j´vous jure!!!!

Lilie from Dublin, how are you Darling?!!! Welcome!!!!


_________________
Agathe
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Wapiti le Mar 5 Mai - 22:56

Nom d'une cacahuète azérie, quelle rapidité Lilie !! rire


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Glatch le Mar 5 Mai - 23:01

Wapiti a écrit:Nom d'une cacahuète azérie,
Je rectifie : "nom d´une pistache iranienne!"
Quitte à aller à l´école, autant que ce soit pour y acquérir de vraies connaissances.
Wap, tu peux pas lui dire d´aller se présenter au tableau, à la petite nouvelle?


_________________
Agathe
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Lilie le Mar 5 Mai - 23:16

Attends, je suis encore en tchou tchou de me ballader dans le village... je viens de passer par le bureau des inscriptions pres de la Place aux Lettres.

Bon, elle arrive cette fin?? langue

Lilie

Contenu sponsorisé

Re: Abécédaire de voyage. Azerbaïdjan-Iran. Avril 2009.

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 22:32