Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    De Mae Salong à Santi Suk

    Partagez
    avatar
    geob

    De Mae Salong à Santi Suk

    Message par geob le Jeu 9 Fév - 5:26

    C'est toujours un plaisir d'arriver à Mae Salong à moto, par une route de montagne impressionnante.  La petite Chine, dit-on, la conséquence de la guerre civile et de la victoire de Mao. Un secteur très surveillé, nous avons été arrêté par des militaires en armes -bon, ça c'est le pouvoir d'aujourd'hui-, et ils ont fini par comprendre que nous n'étions pas des terroristes ! Dans ce gros bourg, beaucoup de filcs, mais ils laissent les gens tranquilles, personne ne porte le casque.






    Ces femmes issues des ethnies des montagnes ne laissent pas de m'impressionner : elles n'ont peur de rien !


    J'aime le "morning market". Il commence à 6h du matin, et après 8h une activité réduite. Pour le petit déjeuner, des beignets et un verre de soja chaud, au fond du marché couvert, faiblement éclairé. Il n'y avait pas de touristes, hormis deux chinoises dont l'une m'a pris en photo.







    A l'extérieur, on vend sur le trottoir. Vers 7h, les deux moines qui ont reçu les offrandes, s'en vont.

















    Au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, la lumière changeait rapidement. Le soleil hissaient ses premiers rayons au dessus des montagnes. Retour au marché couvert.




    A l'intérieur, la lumière du jour efface celle des rares ampoules électriques.






    Ensuite, je suis descendu vers le "Seven/Eleven", véritable centre et lieu de rendez-vous de Mae Salong (ouvert 24/24h). Et j'ai pris une rue où il n'y a rien à voir. Sauf que j'avais remarqué deux ou trois dames en tenue traditionnelle. Les portes ouvertes des vieilles maisons qui ne respirent pas l'aisance, laissent voir des intérieurs où néanmoins de beaux et lourds meubles chinois rappellent l'origine des habitants de Mae Salong. Au bout de la rue, sous une sorte de préau, des camionnettes de transport semblaient attendre des clients. Et les voici, me suis-je dis...








    Ces dames m'ont dit qu'elles représentent les Akhas du Yunnan. Je leur ai demandé où elles allaient aussi joliment habillées (faut toujours être curieux en voyage). Et là elles m'ont parlé d'une réunion de plus de mille personnes de différentes ethnies. Où? J'ai cru comprendre que l'endroit se nomme Santi Suk, ou quelque chose d'approchant. La dame aux lunettes a voulu faire un selfie avec moi, et bien moi j'ai montré à une autre comment utiliser mon appareil photographique.




    Je n'avais pas vu l'ami depuis hier soir, je lui ai passé un coup de fil pour l'avertir qu'il y avait quelque chose d'intéressant à ne pas rater. Il était dans son bungalow, et il a tout de suite percuté : faut aller à Santi Suk ! ( je n'aurais jamais imaginé, il y a quelques années, me balader dans un pays avec la carte sim d'un opérateur local, bon, faut dire que c'est pratique !)
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par fabizan le Jeu 9 Fév - 13:24

    Très beaux les chapeaux de ces dames top !


    _________________
    Fabienne
    avatar
    geob

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par geob le Sam 11 Fév - 4:25

    De Mae Salong à Santi Suk  (II)


    Santi Suk

    Après tant d'années en Thaïlande, c'est la première fois que je vois autant d'ethnies rassemblées ! D'après ce que nous avons compris, c'est dans le cadre de la fête du nouvel an chinois.


    (Akha)



    (Lahu)



    Mousseu)



    (La seule chose que j'ai compris, c'est qu'il arrivait de Chine)



    (je n'ai pas retenu le nom de leur ethnie, c'est la première fois que je l'entendais, ou du moins dans leur propre langue)



    (Karen... le soleil tapait dur !)



    (ce musicien mousseu va entrainer toutes les ethnies dans une ronde, sur un rythme lancinant, qui s'amplifiera par de nouveaux cercles autour de premier.)














    Ce sont des hommes qui font tourner l'unique manège de la fête.

    .


    Et puis vers 10H, le défilé de toutes les ethnies. On commence à voir aussi quelques farangs, tous à moto qui se demandaient ce qui se passait avec tous ces gens.









    (les dames akhas originaires du Yunnan, vues à Mae Salong, la dame qui a fait le selfie avec moi m'a salué en passant)




    (Yao)




    Et puis, il y a une ethnie chinoise dont je n'avais jamais entendu parler, et c'est bien dommage comme nous allons le voir...
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par mamina le Sam 11 Fév - 11:42


    C'est superbe Geob !!!
    Quelle chance de tomber sur des moments comme ça et de les vivre presque en "invité" plutôt qu'en touriste !
    Je suis épatée et envieuse de ta façon de voyager, c'est génial !
    Merci aussi de nous faire partager tout ça !
    bravo
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par fabizan le Sam 11 Fév - 13:48

    C'est magnifique ce rassemblement , les différents costumes, les chapeaux et toutes ces couleurs ....


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par Lilie le Sam 11 Fév - 14:26

    Yes, c'est toujours chouette de se retrouver au milieu de festivités locales, folkloriques, traditionnelles. Ces rassemblements en costumes sont une fierté pour les communautés, un patrimoine et un héritage longs parfois de centaines d'années. Oui, c'est vraiment chouette d'y arriver en invité! Merci Géob de nous le faire partager. sourire top !

    Et en regardant tous ces visages: certains sont chinois sans hésitation... d'autres viennent des Andes avec certitude! neutre

    Lilie
    avatar
    geob

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par geob le Dim 12 Fév - 8:21

    De Mae Salong à Santi Suk  (III)


    Les Wahs



    Tout à coup, je les ai vus sur la gauche de la scène, avec des hommes enturbannés.






    Ils sont monté sur scène et ont entamé un chant polyphonique qui m'a donné le sentiment étrange d'entendre un chant des Sioux, de me plonger dans l'atmosphère du film "Un homme nommé cheval".




    Et parmi ces chanteurs et chanteuses, un visage qui se démarque, un visage irradiant de joie de vivre...






    Lorsqu'ils sont descendus, je les vis se réfugier derrière le secteur des invités officiels. La curiosité me mordait jusqu'au sang, je me suis dirigé vers eux. Elle m'a vu venir...



    ...J'ai parlé d'abord au plus grand enturbanné. Qui êtes vous? Vous arrivez d'où? Alors j'ai entendu "wah" après que j'eus cité les ethnies les plus connues. Wah??? Jamais entendu parler ! Il l'a appelé cette femme lumineuse, elle est venue vers moi avec un sourire qui rendrait malade de jalousie toutes ces thaïlandaises qui arborent un appareil pour redresser leurs dents et qui leur sourire niais ! Ils sont de l'ethnie "wah", m'a-t-elle confirmé, une ethnie chinoise dont on parle rarement et pourtant relativement nombreuse. Ils viennent de Pu erh city, dans le Yunnan (Pu erh, fameux thé fermenté que j'apprécie beaucoup). Je lui ai d'abord dis à quel point je la trouvais belle, qu'elle ensoleillait ma journée mieux que le soleil, et sa réaction la rendait encore plus belle. Du coup, elle a sorti son smartphone, et de sa joue elle a effleuré la mienne pour que nous entrions dans le cadre. Bizarrement, à ce moment là, je me suis dis que le selfie est une idée très intéressante. Comme je n'ai pas ce genre d'appareil, j'ai filé mon appareil photo à un de ses compatriotes....





    Près d'elle, je me sentais comme Woody Allen à côté de Julia Roberts ! J'ai plaisanté sur ma taille, mais ce n'est qu'après revu mes photos que je me suis aperçu qu'elle trichait un peu !




    J'ai évoqué mes souvenirs du Yunnan, Kumming, Dali.... et Lijhang? Mais oui, ai-je menti, bien sur, merveilleux ! J'ai aussi parlé de ce que j'aimais vraiment, comme les poètes de l'époque Tang, Li Bo  (Baï), Tu Fu - ça impressionne toujours les chinoises cultivées et elle l'était assurément. Aubout de quelques minutes, l'ami a surgi et a fondu devant elle.




    Comme pour clore cette matinée merveilleuse, ses amies sont remontées sur scène, tandis que les
    hommes restèrent sur le côté gauche pour rythmer avec leur percussions, une danse surprenante qui faisait penser à une danse africaine.











    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par fabizan le Dim 12 Fév - 13:09

    Geob, dragueur impénitent ! rire

    Comme on te comprends, elles sont magnifiques ces jeunes femmes Wahs sourire


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par Dolma le Lun 13 Fév - 13:47

    On ne s'en lasse pas de tes aventures en mots et en photos...
    On pourrait même dire que ça ensoleille nos jours de froide grisaille bravo

    Encore !!!!!!!!

    Contenu sponsorisé

    Re: De Mae Salong à Santi Suk

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 23 Mai - 10:48