Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Partagez
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Mer 1 Mar - 10:39

mamina a écrit:
T'es-tu promenée à la rivière d'Argent au milieu des chaos de rochers ?

sourire  

Rien que le nom, ça fait rêver et tout un imaginaire se met en place! rêveur
Je ne sais pas si j'y suis passée, ou alors je ne le savais pas...

Lilie
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Mer 1 Mar - 10:47

Huelgoat, bourgade animée autour d'une place rectangulaire à laquelle on accède par deux rues, de chaque côté du rectangle. Une place bonbon Kréma. Jolie place où se voisinent boulangeries, une supérette, fleuriste, office de tourisme, et autres commerces. C'est vivant, les gens ici et là se croisent et se donnent des nouvelles, baguette sous le bras. Noirmoutier me revient en tête. Cet endroit aux volets fermés où j'étais aussi en vadrouille découverte un mois plutôt. Décidément, le contraste est flagrant! A Huelgoat aussi, pourtant, on devine les touristes l'été: deux hôtels, quelques B&Bs, un camping, un lac, artificiel, certes, mais bucolique. Mais ici, même en hiver, la vie bat son plein. J'aime la Bretagne aussi pour la vie qui coule par toutes les saisons, touristes ou non, ça vit!

(...)

Lilie
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Wapiti le Mer 1 Mar - 14:59

Lilie a écrit:
mamina a écrit:T'es-tu promenée à la rivière d'Argent au milieu des chaos de rochers ?
Rien que le nom, ça fait rêver et tout un imaginaire se met en place! rêveur
Ha oui ! rêveur


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Mer 1 Mar - 15:00

Le pain au chocolat englouti, je me suis rendue à l'office de tourisme. Ils m'ont d'abord confirmé ce que j'avais reçu comme info la veille: oui, la chapelle du Mont Saint Michel était bien ouverte aux visites, sans restriction d'ouverture. J'avais en tête, le délire depuis la veille de mon départ, d'y dormir sur cette vadrouille. J'avais découvert le lieu un an et demi auparavant, en retour de vacances finistériennes avec Kinderette. Le Mont Saint-Michel du Finistère, dans les Monts d'Arrée, et sa charmante chapelle avec vue panoramique sur les environs tourbés et vallonés. J'avais donc comme plan grossier de randonnée, de laisser ma voiture sur le parking en contrebas, de faire une boucle et de revenir au point de départ le soir pour y passer la nuit. Dans la chapelle. Restait à savoir par où occuper mes pieds pour réaliser cette boucle. L'office de tourisme ne disposait plus de topo-guides, ni de cartes de rando, et j'ai eu comme lot de consolation, une grossière carte touristique des environs. Bon, au moins, je savais comment m'y rendre en voiture depuis Huelgoat. A vol d'oiseau, la Montagne Saint-Michel comme on l'appelle aussi (381m, elle mérite bien cette appellation... nous sommes en Bretagne, ne l'oublions pas!) n'est qu'à quelques kilomètres de Huelgoat. Mais, montagnes oblige, le détour par la route pour s'y rendre est conséquent: prendre d'abord plein nord direction Morlaix pendant des kilomètres, puis faire demi-tour plein sud, plus à l'ouest, pendant presqu'autant de kilomètres!... Compter une demi-heure de trajet.

En sortant de l'office de tourisme, je suis allée au 8 à 8 sur la place. Je ne savais pas très bien ce que j'allais y chercher, puisque j'avais en fait ce qu'il fallait dans la voiture niveau nourriture et eau. J'ai su de suite, une fois passé la porte. A l'entrée, à côté de la caisse sur la gauche, un présentoire. Des cartes IGN de la région!  La 0617OT intitulée "Huelgoat / Monts d'Arrée/ PNR d'Armorique" fût mienne, et bien plus: elle fût ma meilleure compagne pour la journée!

Avant de repartir, je suis allée visiter la chapelle des Cieux, encore un tuyau maminot! Comme partout en Bretagne, encore un joli édifice religieux, surtout son intérieur riche en bois peint et sculpté, du choeur aux têtes de proue gargouilleuses sous les voûtes. Mais déjà se pointait ce qui me grisait depuis la veille et me chiffonnerait tout le long du séjour: la batterie de mon appareil photo avait lâchée (pourtant chargée à bloc jusqu'au départ, mais après 8 ans de bons et loyaux services, je pense qu'elle arrive en fin de vie), et mon portable était lui aussi faible en batterie. Les photos devraient donc se faire rares sur cette vadrouille bretonne.

Une fois de retour à ma voiture, j'ai étudié rapidement ma carte de rando IGN, et mon itinéraire était fait, avec toute la souplesse que je me laissais en fonction de mes envies: je partirais donc du Mont Saint Michel, de la chapelle, et me dirigerais vers le lac en contrebas, via le Mont Kador. Ensuite, j'aviserais si je ferais le tour du lac via Brennilis, ou si je remonterais à la chapelle.

En route!



(...)

Lilie
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par mamina le Jeu 2 Mar - 0:32

Hum ! hum ! je me régale, je me régale !
Voilà des noms qui sentent bon mon enfance !
sourire
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Jeu 2 Mar - 16:04

Sur le trajet, j'ai fait un détour involontaire par Brennilis. Je savais bien pourtant que ce n'était pas sur ma route (pas la plus courte ni rapide en tout cas!). Me suis retrouvée dans le blède. La mairie, l'école. Mamina y a t-elle usé les bancs? Je passe devant l'église... Visite? Non. Il est déjà tard, je la visiterai éventuellement plus tard dans la journée, lors de la rando. Demi-tour, toutes! Direction Morlaix. Jusqu'au rond-point après la grande antenne m'avait indiqué l'office de tourisme. Là, gauche toute, on redescend vers le sud (où le temps dure longtemps, et la vie sûrement, plus d'un million d'années, même dans les Monts d'Arrée).

Le paysage change radicalement, c'est impressionnant! Des landes rases, jaunâtres, rousses. De la tourbe. Des monts. Et de la purée de pois. Je ne vois plus rien! Aussi soudaine que dense, cette brume semble bien installée sur les Monts d'Arrée. Impossible de voir quoi que ce soit, pas même à 20 mètres devant moi! Surprenante et envoûtante Bretagne, je m'y engouffre avec délectation, les yeux oscillants entre route et carte IGN pour ne pas louper la demi-route qui doit me mener jusqu'au parking, en haut du "Menez Sant-Mikael", autre appellation du lieu, bretonne cette fois-ci.

(...)

Lilie
avatar
geob

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par geob le Ven 3 Mar - 12:35

Ah ça alors ! La Bretagne...

...C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane, à l'Italie... ??? surpris
avatar
gallia

Localisation : Campagne québécoise, Outaouais

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par gallia le Sam 4 Mar - 5:58

Superbe rencontre avec cette vieille dame et sacrée histoire... c'est très triste pour sœur.
J'attends la suite avec impatience.
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Dim 5 Mar - 20:44

Trouvé la demi-route qui monte à pic vers la droite. Je ne vois toujours rien devant moi, et donc toujours pas de sommet. Mais j'ai une hâte, celle de vérifier si la chapelle est bien ouverte. Voiture garée sur le parking en haut du Ménez Mikael, je grimpe les escaliers et je découvre avec plaisir cette jolie chapelle du XVIe siècle que j'avais laissée là il y a un an et demi. Elle m'a attendue! Elle trône dans la brume la plus totale, mais elle est bien là, visitée par quelques curieux, la porte ouverte. J'y pénètre, sombre et sobre, dénuée de tout mobilier si ce n'est un modeste autel en granit dans son choeur, davantage un banc qu'autre chose. Une chapelle-gîte de montagne-bergerie. J'avais lu juste avant de partir pour cette virée, qu'autrefois, les bergers qui y menaient leur moutons en pâture, y dormait. Cette info lue sur Wikiki je crois, m'avait confortée dans mon délire d'y passer une nuit.

C'était l'un des touts derniers jours d'Août 2015, après deux kilomètres de marche fait avec entrain par Kinderette qui avait laissé en route une botte dans le sentier marécageux
2015:
, que j'avais découvert le lieux. Sous la grisaille et un étouffant 16 degrés estival, la vue panoramique offrait 360 degrés de collines, de tourbières, de lande rase, et un lac en contrebas. Je me souviens alors qu'en caressant du regard la chaîne de monts arrondis qui partait vers le nord-ouest, j'y avais eu envie d'aller y promener mes guiboles, d'y randonner, pour découvrir ce paysage qui me rappelait inévitable les Wicklow Mounts, mon jardin dublinois où j'avais commencé à randonner au début des années 2000. Un souvenir m'était alors revenu aux neurones. C'est à l'époque de mes toutes premières randonnées dans les Wicklow Mounts que j'avais, pour la première fois, entendu parler des Monts d'Arrée. Une collègue, qui travaillait dans le même centre d'appel que moi, une Morlaisienne, ne cessait de nous vendre sa Bretagne qui, à l'époque je dois dire, je ne connaissais pas. La première rando que nous avions faite ensemble, elle l'avait répété toute la journée:

- Non mais je vous jure! On a la même chose en Bretagne, dans les Monts d'Arrée!

Ca, et puis les églises. Elle trouvait les églises irlandaises décevantes. Et c'est vrai qu'elles n'ont rien d'exceptionnel, une seule fois, une petite église insulaire de l'ouest m'avait charmée. La seule fois. Maintenant que je répond de temps en temps à l'appel de la Bretagne, les mots de cette copine perdue de vue raisonnent à chaque fois que je met les pieds dans une église bretonne. C'est vrai. Souvent austères de l'extérieure par leur pierre noirâtre, l'intérieur abrite la plupart du temps de superbes sculptures en bois, et des références à la mer bien sûr. Point de référence à la mer dans cette chapelle terrienne du Mont Saint-Michel, point d'artifice. Un sol en béton, deux sobres vitraux au niveau du choeur, une porte latérale par laquelle les visiteurs entrent arque-boutés, et une double-porte au bout de la nef. Ce sera mon hôtel pour la nuit, j'en suis maintenant certaine!

Un rapide tour au "sommet" autour de la chapelle, le vent souffle fort et froid, je ne vois toujours pas à vingt mètres devant moi en regagnant ma voiture. J'y laisse tout le superflu, et n'emporte dans mon sac à dos que les vivres pour la journée, ma trousse à pharmacie, mon couteau et quelques autres bricoles. Il est midi quand je décole, pas de temps à perdre!



(...)
Lilie
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Skyrgamur le Dim 5 Mar - 20:47

J'adore cette photo dans la brume. top !


_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Dim 5 Mar - 20:52

Tu les vois les korrigans? clin d'oeil

Lilie
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Skyrgamur le Dim 5 Mar - 22:49

Je vois le chapeau pointu d'un troll



_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Lun 6 Mar - 9:11

Han!! bravo respect

Lilie
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Lun 6 Mar - 9:49

Dès le départ, je me rend compte que ma carte n'est plus d'actualité, le tracé ne correspondant pas à la réalité du marquage. Tout le long de la rando, il me faudra jongler entre marquage et carte IGN. Pour partir, j'emprunte le sentier par lequel un an et demi plus tôt j'étais arrivée à pied, il rejoint une route qu'on traverse pour continuer et grimper vers le Mont Kador, lui aussi chatouillant les 400 mètres d'altitude, point culminant de la journée. J'ai cru un moment le masque gris se lever, mais c'était provisoire.







Sur la crête du Mont Kador, et tout le long de son arrête dorsale qui me fera redescendre, je ne vois absolument rien, le brouillard épais dissimulant autour de moi tout un monde. Je n'ai aucun mal à imaginer les korrigans qui se cachent derrière quelques grosses formations rocheuses. Là, ici précisément, et dans ces conditions météo, je la sens bien cette terre de légendes. Là où les yeux ne peuvent voir, l'imagination se déploie... Les celtes, les druides, les cultes de l'eau, des saisons, les contes, les veillées.






Mais je ne peux m'empêcher de comparer ces paysages à l'Irlande, à leurs grands frères, les Wicklow Mounts, près de Dublin. Une photo d'une rando Wicklowène me revient en tête, identique à ce que j'ai sous les yeux. Un sentier bombé tout droit devant qui disparaît dans un voile de brune impénétrable, de la tourbe de chaque côté.





Wicklow Mounts, Irlande (2010):


Pendant ces quelques kilomètres, je ne cesserais de comparer les deux paysages, trouvant l'actuel moins joli que l'irlandais, bien sûr. Les Wicklow Mounts, avec vue sur la baie de Dublin et la mer d'Irlande, sont deux fois plus haut que les Monts d'Arrée, alors forcément la géographie et les paysages sont... deux fois plus haut, plus beau sans doute aussi. A mon goût. J'essaierais de combattre cette comparaison en descendant le Mont Kador, pour essayer d'apprécier ces Monts d'Arrée à leur juste valeur, dans l'instant, naïvement. Mais je n'y arriverais pas. L'idée d'être devenue ce que j'ai toujours redoutée, blasée, m'est alors apparue. Et si j'étais blasée? Et si j'avais vu trop de paysages, trop de jolis endroits, trop de merveilleux et fabuleux trésors sur la planète? Si j'avais vu tout le plus beau des différents types de tableaux naturels, qui me rendrait le reste fade?...
Je me dis que c'est bête de faire une comparaison, mais la ressemblance est telle que c'est inévitable pour moi. Je me convainc en me disant que c'est parce que c'est un paysage similaire à l'Irlande, et que je suis tellement amoureuse de l'Ile d'Emeraude que de toute manière, rien ne pourra jamais la détrôner. Mes yeux sont complètement subjectifs, ce sont les yeux de mon coeur irlandais qui témoignent à cet instant-là. Alors je ne combat pas plus que ça ces idées, ces impressions, ces sensations. Je les laisse venir. Et j'apprécie quand même tout ce que je vois, vis, et ressens autour de moi. Ce sont de toute manière des endroits, un climat, que j'affectionne. Ce gros brouillard est parfait dans ce lieu, parfait pour ma rando. Je remercie le lieu, les êtres et toute la Vie du coin pour m'offrir ces instants magiques. Je cours, même, à un moment, sur la descente, le sourire aux lèvres, queques dizaines de mètres. Juste comme ça, parce que je suis contente.

(...)

Lilie

avatar
fabizan

Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par fabizan le Lun 6 Mar - 13:00

T'as mis une photo d'Irlande là Lilie, parce que je ne vois pas la différence question


_________________
Fabienne
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Lun 6 Mar - 13:04

T'as cliqué sur l'intitulé du "spoiler" pour dévoiler la photo irlandaise?

Mais t'as raison, si je m'amusais à chercher dans mes archives, je pourrais vous mettre des photos d'Irlande sur ce carnet breton, vous n'y verriez que de la brume! rire

Lilie
avatar
fabizan

Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par fabizan le Lun 6 Mar - 13:18

Lilie a écrit:T'as cliqué sur l'intitulé du "spoiler" pour dévoiler la photo irlandaise?

Lilie

Ben non, quelle gourde !

Maintenant c'est fait et j'ai même vu un korrigan clin d'oeil


_________________
Fabienne
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Mer 8 Mar - 10:15

Une fois redescendue du mont Kador, je rejoins une route que je dois traversée pour continuer mon chemin. Cela fait une bonne heure que je suis partie, et je n'ai croisé qu'un courreur et une mère et sa fille vingtenaire à qui j'ai parlé, touristes en balade elles aussi. Ce seront en fait les seules personnes de la journée que je croiserais sur mon chemin, mis à part les villageois des hameaux éparses traversés. En effet, je jette un oeil à ma carte et le circuit va me faire traverser quelques hameaux en direction du lac plus bas. Je décide de continuer jusqu'à Kernevez où je ferai ma pause déjeuner, et là, j'aviserai si je me sens en jambe pour faire le grand tour via Brennilis, ou si je remonte vers la chapelle. Je n'oublie pas que je n'ai que deux heures de sommeil dans la vue, et l'option une, j'ai calculé, c'est 25 kilomètres environs. La deuxième, moitié moins je pense, mais m'est avis qu'elle me fera passer par la vallée humide marécageuse du bord de lac avant de remonter vers le Ménez Mikael. Pour le moment, la décision n'est pas pris, j'aviserai quand le choix se présentera!

Je descend alors vers un sentier boisé, boueux, bordé de prés. Un endroit caché, ça sent la noisette, ça sent les feuilles mortes, la vache par endroit. J'entend ici ou là des tronçonneuses. On fait du bois à cette époque de l'année. Je passe d'ailleurs devant un chantier, brouette et copeaux abandonnés le temps de la pause déjeuner qu'il est.

Deux lapins traversent devant moi. C'est calme, c'est boisé, c'est doux, c'est apaisant, reposant. Le floc floc de mes chaussures dans la boue me plait. J'ai remis mon surpantalon de pluie. Il est marron sur l'intérieur inférieur de mes jambes. Je n'ai jamais su marcher proprement quand je randonne. Je m'en fous toujours partout! Sans doute parce que je m'en tape de rester propre, je ne sais pas. Je réalise que j'ai laissé la brume et le vent sur le mont Kador et retrouvé le temps gris que j'avais au réveil. Et au loin, sur ma droite, le Mont Saint Michel est lui aussi toujours dans la brume.





Et puis, j'ai récupéré une route en tarmac, toute petite, que j'ai suivie à travers les charmants hameaux de Botcador, Balanec Ber et Kernevez. Des dispositions de hameaux à l'ancienne, de la pierre et de l'ardoise toujours, des espaces communs avec des puits, et surtout, partout, des lavoirs. Des lavoirs bien modestes, à ciel ouvert, bordés d'ardoises posées au sol, en bord de route, accollés à des maisons parfois. La fumée sort des maisons, c'est l'heure du déjeuner. Pas de voiture sur la route, elles sont garées dans ces hameaux. Je devine les hommes et les femmes atablés derrières les petites fenêtres. Les maisons bretonnes anciennes sont souvent sombres. Pas besoin de grandes fenêtres sur une terre où le soleil se fait si timide. Et pis les petites fenêtres, ça évite aux curieux de chercher à savoir ce qu'il se passe à l'intérieur. J'ai aimé traverser ces pâtés de maisons, qui semblaient si loin de tout, dans une campagne d'un calme absolu.

Arrivée à Kernevez, j'ai déplié ma carte à nouveau. Tout droit vers le Mont Saint Michel? Ou à gauche toute pour longer le lac en direction de Brennilis et en faire le tour? Je me sens bien, je décide de continuer pour faire le tour du lac.

(...)

Lilie
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par mamina le Mer 8 Mar - 20:41

Ben dis-donc t'as pas peur des kms toi !!! neutre
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Mer 8 Mar - 22:20

C'est quelques centaines de mètres après avoir emprunté le chemin qui s'enfonçait vers la campagne, que je me suis posée, les fesses sur mon pantalon de pluie replié, pour pique-niquer d'une boîte de maquereau saucée avec du pain suédois, de frometon évidemment, d'une compote et d'un carré de chocolat.

Je suis repartis vers la boue et très vite, j'ai découvert un nouveau décor: ça sent la tourbe partout autour de moi, c'est plat, c'est jaune, et j'aperçois le lac un peu plus loin sur ma droite. Je suis dans les tourbières, un paysage très bucolique, la partie que j'ai préférée sur cette rando. D'autant plus que pour traverser la partie marécageuse, des plate-formes en bois on été aménagés, sobrement, discrètement, de manière à ne pas dénaturer le paysage. J'aime depuis mon départ de la chapelle du Mont Saint Michel la manière dont le paysage est aménagé pour les touristes: même pas de panneaux informatifs, tout est sobre, minimaliste, discret, de manière à laisser le promeneur dans un environnement naturel. Et je me prend vite au jeu, un bien-être (oui! oui!) m'envahis, j'ai le smile sur toute cette portion du parcours! C'est beau! C'est sauvage! C'est breton!













(...)

Lilie


Dernière édition par Lilie le Mer 8 Mar - 22:42, édité 1 fois
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Lilie le Mer 8 Mar - 22:37

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et je rejoins le tarmac, à nouveau sur une petite route qui semble venir de nullepart, et me mener, quelques kilomètres plus loin, vers Brennilis. Le soleil est maintenant de sortie. Les gris nuages sont partis, le bleu au dessus de ma tête est parsemé de nuages blancs. Eux, et leur pote solaire, laisseront des marques sur mon visage. Je les découvrirai le lendemain, en montant dans la voiture, dans le rétro. Il fait toujours beau en Bretagne, toujours! Au moins une fois par jour!






Petite route de bocage, pas une voiture là non plus, mais à ce stade, la fatigue se fait sentir, et je décide de couper au ras de la centrale éléctrique à l'entrée de Brennilis, et donc de faire une croix sur la visite du coeur du village et de son église. Peut-être demain en repartant. Je me suis arrêtée un quart d'heure, sur le banc d'un abri bus près d'un de ces vieux calevaires en granit dont la Bretagne est parsemée.



J'ai massé mes pieds, leur plante, endolorie, avalé un carreau de chocolat, ce dopant pour rando que j'avais découvert quand j'enfilais les journées sur les chemins de Compostelle. J'en avais marre, et regarder la carte qui m'annonçait encore une bonne dizaine de kilomètres, dont la grosse partie sur goudron, ne me motivait pas davantage à reprendre la route. J'ai envisagé tendre le pouce pour gagner quelques kilomètres de douleurs. Mais point de véhicule sur ces routes de campagne. Je suis passée devant la centrale électrique, devant son entrée, au moment où une voiture en sortait. Ce que j'appelle un lac, c'est en fait un réservoir, artificiel. Pour en avoir fait le tour à pied, elle est moche cette centrale! Enfin, elles ne sont en générale pas l'oeuvre d'artistes architectes et semblent souvent davantage bien plus inspirées par l'architecture du bloc communiste!

Cette petite route m'a fait passée par un seul et dernier hameau de ma journée, désert en circulation automobile mais pas en population; j'ai croisé quelques personnes ici ou là, dans leur jardin, sur le bord de la route. Charmant petit bout de la campagne Brennilissienne (?).



(...)

Lilie
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par mamina le Jeu 9 Mar - 0:34

Il est trop tard maintenant mais demain, promis, je vous raconte l'histoire de ce calvaire...
J'en suis toute émue !
pleurs
avatar
Pondy

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Pondy le Jeu 9 Mar - 14:01

Lilie, éternelle curieuse-marcheuse-aventurière tu m'as offert une Bretagne inconnue, un peu rude, un peu austère.
(on dirait que tu as rencontré une Vovonne...)
Je suis ébahie par tes enthousiasmes de découvreuse.
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par mamina le Jeu 9 Mar - 16:46

Le calvaire de Nestavel, classé depuis 1928 (le calvaire s'orne d'un groupe de personnages accompagnant une pietà, dressé sur un soubassement) a été déplacé en 1962 pour permettre la construction de la centrale nucléaire et se trouve désormais près du moulin de Kerstrat.

Figurez-vous que lors de ce déplacement mon grand-père avait donné à la commune le bout de terrain où se trouve maintenant le calvaire ; en échange le maire avait transformé en concession à perpétuité la tombe familiale qui est dans le cimetière autour de l'église...

C'est fou quand même que notre Lilie, connue par internet, foule maintenant les chemins de mon enfance... enfin les vacances chez les grands-parents...
bisou bisou

@ Pondy : oh oui, il y avait plein de Vovonne dans le village et alentours !
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Skyrgamur le Jeu 9 Mar - 17:00

Comme quoi, le monde est petit. sourire


_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 

Contenu sponsorisé

Re: Virée dans les Monts d'Arrée, en Finistère (Bretagne)

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 1:35