Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Il suffira d'un signe

    Partagez
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Ven 16 Juin - 12:24

    J'ai une histoire à raconter. Une jolie histoire...

    Marie est une amie d'enfance. Elle a deux ans de moins que moi, fille unique (adoptée), nos parents étaient amis, et quand ses parents travaillaient, le mercredi, les vacances scolaires, elle venait à la maison.

    Nous avons partagé des chevauchées à travers les bottes de foin et les vignes, elle sur sa panthère noire, moi sur mon tigre.

    Adolescentes, chacune ses copines, sa vie, ses histoires. On s'est retrouvé un peu avant ma vingtaine,  à 17 ans elle est sortie avec un mec qui trainait avec ma bande de potes de l'époque. C'est aujourd'hui le père de leur trois enfants, et j'étais témoin à leur mariage, en 2008. J'était venue exprès depuis Dublin, évidemment.

    Depuis petite, j'avais refilé à Marie le virus de Jean-Jacques, bien sûr. Elle a pour lui le même respect que je lui porte, la même admiration pour sa simplicité apparente, son talent, enfin, Jean-Jacques, quoi!

    Dans son panthéon des artistes, il y avait en troisième position Michael Jackson, et en première, légèrement devant Jean-Jacques, Céline Dion.

    Elle traverse depuis près d'un an une année difficile, au niveau santé et émotions, couple également. Enfin un tout. Depuis Mars, elle consulte une psy, elle avait des choses à régler avec elle même. Marie va de mieux en mieux, je la vois s'apaiser et devenir plus légère au fil des semaines, c'est chouette.

    Marie est une fille raisonnable. Ainsi, quand en février, un matin, elle m'a téléphoné complètement excitée en me disant: "Tu devineras jamais ce que je viens de faire!!!", j'ai attendu qu'elle me l'annonce.

    - "Je viens d'acheter deux billets pour aller voir Céline Dion, à Bercy, le 4 juillet!!!"

    380 euros pour ces deux billets, une folie pour elle, qui a du mal à joindre les deux bouts avec son mari agriculteur, et qui n'est jamais allée voir un concert de sa vie.

    Elle m'a demandé de l'accompagner, en me disant qu'elle avait l'impression de me demander comme témoin de mariage une deuxième fois. C'est dire ce que ce concert représente pour elle! J'ai bien évidemment accepté, parce que je mesure tout ce que ça représente pour elle. Et elle a tenu à m'offrir le billet.

    Le 4 juillet, je serai donc à Paris avec Marie, pour assister au concert d'une de ses idoles.

    J'ai donc été surprise, en mars, lorsqu'elle m'annonça qu'elle avait écrit à Jean-Jacques Goldman. Décidément, cette année la voyait changer, autre petit folie qu'elle n'avait jamais faite! Et j'étais surprise davantage du destinataire de cette lettre. J'aurais plutôt pensé  qu'elle aurait écrit à Céline, plutôt qu'à Jean-Jacques. Goldman, c'est plutôt mon idole, à moi, et je lui ai transmis l'intérêt, la passion, même. Elle me disait qu'elle n'attendait pas de réponse de toute manière, nous sommes toutes les deux résignées à le laisser profiter de sa retraite depuis longtemps. Elle m'avait dit qu'elle avait cependant glissé avec humour, en fin de lettre, que nous serions à Paris le 4 juillet pour le concert de Céline Dion, et que si l'envie lui prenait de traverser la Manche pour l'occasion, elle en serait ravie.

    Ce matin, 9h42, le téléphone sonne. Je vois s'afficher sur mon écran "Marinette", de son petit nom.

    -Lilie! Jean-Jacques m'a écrit! Il m'a écrit! C'est lui! Je veux dire, il m'a répondu!!!


    (...)

    Lilie
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par fabizan le Ven 16 Juin - 13:20

    top ! Et alors, il vient à Paris le 4 juillet question


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Ven 16 Juin - 13:45

    J'ai la réponse sur sa réponse, mais je ne peux le dévoiler ici avant ... l'après concert! clin d'oeil

    Lilie
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par mamina le Ven 16 Juin - 16:22

    Tu aurai du attendre le 3 juillet pour nous raconter cette histoire !!!
    On fait comment nous d'ici là ????
    désappointé dégout
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Ven 16 Juin - 18:20

    Elle pleure. Elle crie. Je n’ai jamais entendu ce timbre de voix chez elle, sa voix aussi chargée d’émotion, pas même le matin où elle avait acheté ses billets pour le 4 juillet.

    - C’est lui ! Enfin je veux dire, c’est lui qu’a écrit ! c’est pas un truc standard ! Il me dit « Merci pour votre lettre Marie »... Je peux pas te dire ce qu’il m’a écrit, il faut d’abord que tu lises la lettre que je lui ai envoyée... Je t’en avais faite une copie, je comptais te la donner... mais... faut faire les choses dans l’ordre...


    - J’allais me mettre à bosser, là, mais... T’es chez toi ? Je peux avancer ?

    - Oui ! Oui, oui, oui ! Viens !

    Je raccroche. L’émotion est trop grande, je lâche moi aussi les larmes, je n’y crois pas. Je m’attend à voir une carte de remerciement concise et cordiale, manuscrite, ce qui est déjà tellement énorme !

    J’arrive chez Marie, sourire aux lèvres et yeux mouillés, il fait déjà beau et chaud. Elle saute partout depuis tout à l’heure me dit-elle, depuis que le facteur lui a remis cette lettre alors qu’elle s’apprêtait à aller se balader à pied.

    On s’installe dans le jardin, et elle part me chercher la lettre.

    - Tiens, c’est la lettre originale que je lui ai envoyée, il faut d’abord que tu lises celle-là, me fait-elle en me tendant une enveloppe.

    Elle est timbrée, cachetée, et Marie a écrit mon adresse dessus. Je m’en étonne.
    - J’avais prévu de te l’envoyer, je ne sais pas quand, dans plusieurs mois sans doute, mais là, c’est le moment.

    Je suis surprise, mais bon, j’ouvre ce courrier qui m’est adressé. Un post it est apposé sur cette lettre manuscrite. Le post it m’est destiné, et la lettre commence par « Monsieur Goldman ».

    J’ai lu cette lettre, rédigée sur A4, recto verso, à travers les larmes qui remplissaient mes yeux. La lettre que Marie avait adressée à « Monsieur Goldman », c’était une lettre qui m’était indirectement adressée. Pendant tout le courrier, elle parlait de notre relation d’amitié, de nos vies, depuis l’enfance, jusqu’à aujourd’hui. Des moments forts de nos vies. Qu’elle m’avait laissé partir aux quatre coins du monde, m’imposant simplement la présence à son mariage, un certain jour d’août 2008, où j’avais répondu présente. Le tout ponctué de clins d’oeil à Monsieur Goldman. « La soeur que j’ai choisie », « quand elle a fait un bébé toute seule en Irlande »...

    Et simplement d’indiquer que ses chansons, à lui, depuis toujours, avaient rythmé nos vies, à toutes les étapes importantes, telle la « bande originale de nos vies ».

    J’étais abasourdie par cette déclaration d’amour. Par ce geste.

    - Je ne pouvais pas te le dire directement. On ne dit pas ces choses-là. Enfin... Alors je lui ai écrit à lui, mais pour te le dire à toi. Et pis il fait partie de nous, de notre amitié, depuis toujours.

    Elle m’a tendue cette carte A6, blanche, cartonnée, sobre. Imprimé en haut à gauche, en Times New Roman gras, « Jean-Jacques GOLDMAN». Le reste, de la date à la signature, en manuscrit, noir.

    « Merci pour votre lettre Marie, pour ce partage, Lilie l’aventurière, vous la fidèle, votre amitié, vos rêves, vos chemins...
    Quelle fierté d’avoir pu vous accompagner un peu ! D’avoir été entendu si profondément.
    J’ai eu une chance folle...

    (... suite du message dévoilé après le concert de Juillet  clin d'oeil )

    JJG
    "


    (...)

    Lilie


    Dernière édition par Lilie le Ven 16 Juin - 21:33, édité 1 fois
    avatar
    Solcha

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Solcha le Ven 16 Juin - 19:52

    pleurs sourire (faut mettre les 2 smileys pour avoir la bonne expression!)

    Quelle belle histoire, quelle belle amitié, quels beaux cadeaux!

    (Quelle cruauté de devoir attendre encore 2 semaines... clin d'oeil )

    La bise à Marie!


    _________________
    ¡ Pura vida !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Skyrgamur le Ven 16 Juin - 20:23

    Cruelle Lilie envers nous. !!!
    Quelle belle amitié et Marie, quelle belle personne.

    Vivement le 5 juillet.
    Bon concert à vous deux (3)


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Wapiti le Ven 16 Juin - 20:59

    Je sais bien que je suis spécialement fatiguée en ce vendredi soir de retour d'une longue journée,
    mais vous m'avez tiré les larmes vous, Marie, Lilie et JJG.

    pleurs + sourire c'est exactement cela.

    Quelle patience tu nous imposes, là !!


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Ven 16 Juin - 21:24

    En larmes, je suis tombée dans les bras de Marie.

    Merci. Merci... Merci pour cette lettre, que tu as écrite, pour lui, pour moi. Merci d’avoir provoqué le contact. Il sait maintenant que nous existons, la place qu’il a dans nos vies, il sait notre amitié, un peu de nous.

    S’en est suivi une belle discussion sous le soleil de juin, autour d’un café, entre Kleenex(ssssss) et reniflements, rires et sourires aussi, évidemment. J’ai tenu à répondre instantanément à la lettre de Marie. Oralement, à chaud. Je lui ai dit les mots, simplement. Et elle m’a dit des mots en retour. Des mots d’amour, des mots d’une belle relation d’amitié, qui dure dans le temps, depuis notre enfance, malgré les chemins empruntés, qui nous ont parfois éloignées. La seule relation d’amitié qui me suit depuis toujours, sans faille. Marie la fidèle, Lilie l’aventurière. C’est ça. Il l’a tellement bien résumé, simplement, justement.

    Une heure et bien des paroles plus tard, je laissais Marie avec de grands sourires sur nos visages respectifs. Elle avait psy à 11h30.

    Entre l’appel de 9h42 et le moment où j’avais sauté dans la voiture, j’avais évidemment textoté mon frère aîné. C’est par lui, qu’à l’âge de 4 ans, j’avais chopé le virus goldmanien. En 1986, je me revois sauter sur son lit en chantant un truc qui m’était incompréhensible, mais que j’adorais pourtant. Ca faisait ça, quand je sautais sur son lit en répétant ce que la cassette sourdinait :

    - Elmèduvieupa sur son balcon !...

    C., mon frère sage, le sérieux. Qui vouait, déjà à dix ans, une admiration aussi silencieuse que grande pour ce chanteur de son enfance. Il faut dire qu’il avait lui même attrapé le virus par Nathalie, notre jeune tante, de 6 ans son aîné. Comme toutes les ados de son âge, elle était fan de l’idole des midinettes de l’époque, l’image qu’on collait à Monsieur Goldman. Du moins, l’image que les médias lui collaient. Nathalie avait dans sa chambre, chez mes grands-parents, collé sur son placard, un poster plus grand que nature, de Jean-Jacques, perfecto sur le dos et guitare en main il me semble, chemise blanche et petite cravate noire en cuir.

    C. m’a appelé tout à l’heure, dès qu’il est monté dans sa voiture pour aller déjeuner. Il avait du mal à se concentrer depuis le matin m’avait-il avoué, où je lui avais dit que Jean-Jacques avait écrit à Marie. Il avait d’abord cru à une blague, puis, photo de la réponse à l’appui, n’avait pu qu’être, lui aussi, scotché par le geste de ce « grand homme ».

    Il me reste à joindre ma tante, Nathalie. Car c’est par elle que tout a commencé, il y a près d’une quarantaine d’années.

    Jean-Jacques nous a écrit! A nous quatre!

    (...)

    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Ven 16 Juin - 23:30

    Même jour, en soirée


    - J’en ai des bouffées de chaleur !

    A l’autre de bout de la ligne, Nathalie, à qui je viens de raconter l’histoire et rappeler le contexte : Marie fan de Goldman depuis toujours à cause de moi, mais aussi fan de Céline Dion, le coup de fil de février, la lettre qu’elle avait envoyée en mars à JJG, dont je savais seulement qu’elle avait fini sur une touche d’humour pas si humoristique que ça, en lui proposant de se déplacer à Bercy le 4 juillet... Nathalie connaît Marie, elle l’a connue toute petite, chez mes parents. Nathalie sait que Marie a maintenant trois enfants, « elle n’a pas perdu de temps ! ». Pourtant, elles ne se côtoient pas, mais Marie faisant un peu partie de la famille, j’imagine que ma mère tient sa petite soeur informée des nouvelles de vie de mon amie d’enfance.

    Dès que je lui ai dit que Marie avait écrit à Jean-Jacques en mars dernier, elle s’est exclamée :
    - Moi aussi je lui avais écrit ! à 15 ans !

    J’ai une ado au bout du fil, elle rit, elle est folle... Je croyais pourtant que son admiration pour Goldman avait passée au fil des années.

    -Ah non ! J’écoute toujours Jean-Jacques ! Dès qu’il y a un truc qui passe à la télé sur lui, mon téléphone sonne de partout, tout le monde me demande si je suis devant la télé ! Mais en fait, à chaque fois que je regarde quelque chose sur lui, je m’aperçois que je n’apprend rien, je sais déjà tout...

    Elle me dit que ses garçons, mes cousins, jeunes adultes maintenant, connaissent tout Goldman, puisqu’ils l’écoutaient tout le temps à la maison quand ils étaient petits. Et qu’ils aiment.

    - Il m’avait répondu, une photo dédicacée, pas personnalisée, mais quand même, il m’avait répondu ! Je crois que je l’ai gardée d’ailleurs, elle doit être dans mes albums photos, faudrait que je cherche...

    - Tu me l’enverras par mail si tu la retrouves ! En tout cas, je voulais te le dire, parce que son courrier, c’est grâce à toi finalement. C’est par toi que tout à commencé. C’est toi qui à refilé le virus à C., qui me la refilé, et je l’ai ensuite refilé à Marie. On partage tous les quatre la même admiration, et le même respect pour lui... C’est comme si il t’avait répondu à toi aussi, un peu... Je vais t’envoyer la photo de sa réponse par mail.

    - Merci Lilie ! Merci vraiment, ça me fait plaisir ! Je suis toute folle ! Demande à Marie l’adresse à laquelle elle lui a écrit ! Je veux lui écrire moi aussi du coup ! C’est super ! Je suis vraiment contente ! Ca me fait plaisir ! Merci Lilie.

    (...)

    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Sam 17 Juin - 8:42

    Plus tôt dans l’après-midi, j’étais allée chercher Kinderette à la sortie de l’école. Sa question habituelle :

    - T’as fait quoi aujourd’hui ?

    - J’avais prévu de travailler, mais Marie m’a téléphoné ce matin parce que Jean-Jacques Goldman nous a écrit !

    - Hein ?! Mais pourquoi c’est à Marie qu’il a écrit et pas à toi ?

    - Parce que Marie lui avait écrit, et dans sa lettre elle lui parlait de moi... et il a répondu !

    Je ne lui ai pas dit qu’avant l’appel de 9h42, depuis la veille, j’avais pensé lui faire la surprise de l’emmener à la plage après l’école. Mais depuis 9h42, j’avais la tête ailleurs, bien loin dans les étoiles, et il ne m’était plus possible de prendre la voiture, me concentrer pendant une heure, pour l’emmener à la mer.

    Elle a demandé à ce que je lui lise la lettre de Marie, la copie manuscrite, qui était posée sur la table.

    - Y a une larme qui coule sur ta joue Maman, là...

    - Oui Kinderette, c’est une larme de joie, comme pour les bisons en Pologne, tu te souviens ?

    - Oui.

    J’ai mis l’album Positif en route. Celui de Nous ne nous parlerons pas.

    "J'ai bien reçu tous vos messages
    Je vous ai lu page après page
    Je sais vos hivers et vos matins
    Et tous ces mots qui vous vont si bien

    En quelques phrases, en quelques lettres
    Il me semble si bien vous connaître
    On écrit bien mieux qu'on ne dit
    On ose tout ce que la voix bannit

    Mais vous désirez me rencontrer
    Et moi, j'ai si peur de tout gâcher
    Nos confessions, nos complicités
    Comment garder tout ça sans rien casser

    Nous ne nous parlerons pas
    Nous oublierons nos voix
    Nous nous dirons en silence
    L'essentiel et l'importance
    Utilisons nos regards

    Pour comprendre et savoir
    Et le goût de notre peau
    Plus loquace que des mots
    Nos bras ne tricheront pas
    Nos mains ne mentiront pas
    Mais surtout, ne parlons pas

    Je connais un endroit charmant
    Très à  la mode et très bruyant
    De ces endroits où les solitudes
    Se multiplient dans la multitude

    On n'a qu'une envie, c'est d'en sortir
    Vous n'aurez besoin que d'un sourire
    Je comprendrai qu'il est déjà  tard
    Nous irons boire un verre autre part

    Nous ne nous parlerons pas
    Nous oublierons nos voix
    Nous nous dirons en silence
    L'essentiel et l'importance
    Utilisons nos regards
    Pour comprendre et savoir
    Et le goût de notre peau
    Plus loquace que des mots
    Nos bras ne tricheront pas
    Nos mains ne mentiront pas
    Mais surtout, ne parlons pas

    Nous ne nous parlerons pas
    "


    - C’est celle-là ta préférée de Jean-Jacques Goldman, Maman ?
    - Non, ma préférée c’est celle-là.

    Et j’ai lancé Au bout de mes rêves à fond dans la baraque. On dansait, je crichantais, on riait.
    Et puis, j’ai lancé On ira.

    - Celle-là, c’est ma préférée d’avec toi !

    « Oh belle, on ira
    On partira toi et moi, où ?, je sais pas
    Y a que les routes qui sont belles
    Et peu importe où elles mènent
    »

    Et puis ce soir, j’ai écouté, ré-écouté plusieurs fois, Famille. Celle que j’ai écoutée en boucle, en Irlande, quand Marie m’avait appelée pour m’annoncer la naissance d'Antoine, leur premier enfant, dont je suis la marraine.

    Jean-Jacques aussi est de ma Famille, celle que j’ai choisie, celle que je ressens. Ce soir plus que jamais.

    Lilie


    Dernière édition par Lilie le Sam 17 Juin - 19:48, édité 2 fois
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Lilie le Sam 17 Juin - 8:48



    Lilie
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Skyrgamur le Sam 17 Juin - 9:20

    ça s'appelle du teasing en bon français !!!

    Lilie, j'ai entendu que tu allais te faire arroser aujourd'hui. Canicule en Bretagne, il fallait bien ça pour fêter la lettre de JJG clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Solcha

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Solcha le Sam 17 Juin - 11:12

    Merci à toi Lilie.
    Merci pour ce partage, merci pour toutes ces belles émotions câlin


    _________________
    ¡ Pura vida !
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par mamina le Sam 17 Juin - 21:56

    Qu'elle est jolie cette histoire d'amitié et de transmission !
    Chez nous les enfants ont plutôt été bercé par Jean Ferrat.
    Plus tard ils sont aussi devenus fan de JJG d'autant plus qu'à ses tout débuts il est venu dans leur lycée pour fêter le vingtième anniversaire de l'établissement. (29 avril 83 je viens de regarder sur internet)
    Ils lui ont même serré la main.
    En rentrant David nous dit : " il est sympa JJG, il m'a serré la main"
    depuis c'est devenu une boutade dans la famille quand on parle de qqu'un de sympa : ah il t'a serré la main ???? sourire
    J'espère de tout coeur que Marie va pouvoir lui serrer la main !!!!
    C'est très précieux Lilie une amitié comme la votre, c'est une richesse dans la vie d'avoir de vrais amis !
    Bises

    Contenu sponsorisé

    Re: Il suffira d'un signe

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin - 0:32