Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Un incident bizarre, très bizarre

    Partagez
    avatar
    geob

    Un incident bizarre, très bizarre

    Message par geob le Dim 25 Juin - 17:04




    Un incident bizarre, très bizarre.


    Alors que je descendais la rue Bréa, juste après la boucherie, j'entendis quelqu'un m'interpeller : monsieur, vous avez de la peinture dans le dos. Hein? Quoi?  Je me retournai, et le visage d'un homme apparut devant moi, bien trop près pour ne pas déjà m'intriguer. Il devait avoir au moins cinquante ans, apparemment d'une très bonne constitution, il avait une épaisse tignasse aux cheveux gris, frisés, la peau matte, et il avait des écouteurs dans les oreilles. On aurait dit un gitan échappé d'un orchestre des "Gipsys Kings" ! Evidemment, moi je ne pouvais voir ce qu'il avait sur le dos de mon blouson sans manches. Le type, pressentant que j'allais continuer à marcher comme si de rien n'était, fit glisser son doigt sur mon blouson et me le montra ensuite dégoulinant d'un liquide blanc. Merde ! J'enlevai mon blouson et je constatai, en effet, des  lignes blanches, gluantes. Je pris un mouchoir en papier pour tenter de nettoyer mais le "gitan", trop pressant, me dit qu'il valait mieux utiliser de l'eau froide, et il me désigna le pressing de l'autre côté de la rue. Venez ! Venez ! me dit-il en traversant la rue, se prenant sans doute pour le joueur de flûte de Hamelin. Je ne le suivis pas. Je reniflai l'odeur de cette soi-disant peinture : cela sentait la menthe ! Ouh ! C'est  quoi cette histoire? Je trouvais cet incident de plus en plus bizarre, Je ne voyais pas d'où cette peinture aurait pu tomber sur moi, je n'étais pas passé devant un chantier. De l'autre côté de la rue, le type m'observait, visiblement étonné de me voir toujours à ma place. Je ne mis pas longtemps à émettre l'hypothèse que c'était lui qui m'avait projeté ce liquide sur mon blouson. Il y avait là les prémices d'une arnaque sophistiquée, le coup de l'anneau d'or que l'on ramasse devant vous est bien éventé. Je jetai un coup d’œil au type, de l'autre côté de la rue. En fait, longuement. Je quittai mon blouson, le mit dans mon sac à dos.

    Le "gitan", s'éloigna rapidement vers le boulevard Montparnasse.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Un incident bizarre, très bizarre

    Message par Wapiti le Dim 25 Juin - 17:36

    Ha ! Voici que les arnaques typiques envers les touristes de certains pays dits "en voie de développement" débarquent à Paris alors...
    soupir
    Mais où va le monde, où va la France ?!

    L'arnaque à la peinture, je l'ai connue en 2006 à La Paz... enfin, pas personnellement, mais bien avertie du procédé pour pas s'y laisser prendre...


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Un incident bizarre, très bizarre

    Message par Lilie le Dim 25 Juin - 17:44

    Je ne connaissais pas cette arnaque!

    mon dieu !

    Lilie
    avatar
    geob

    Re: Un incident bizarre, très bizarre

    Message par geob le Jeu 5 Oct - 10:10

    Milano !



    Contre allée du boulevard Edgar Quinet, le long du cimetière Montparnasse. Je marche tranquillement. Coup de klaxon, mais mesuré, à la limite de la discrétion, juste pour m'inviter à laisser passer le véhicule. Même ici, il faut que les bagnoles viennent t'emmerder. Je m'écarte. Une grosse berline noire, haute sur roues, sans doute un 4x4, commence à me doubler, le chauffeur me regarde, puis il s'arrête. Il sort un plan de Paris, et je subodore qu'il veut que le renseigne. Je m'approche près de la portière, il a baissé la vitre côté passager, la place du mort comme on dit. Le conducteur a une bonne bouille, un aspect rondouillard, la peau basanée, il porte une cravate sur une chemise bleue. Je viens de la Porte de Versailles, me dit-il. Bon, il faut que je lui indique comment sortir de Paris. Entrez ! Entrez ! m'invite-t-il avec un accent ensoleillé et un français approximatif. Il me demande de fermer la portière, pour la climatisation, puis, toujours avec volubilité, si je ne suis pas un italien car, après un rapide geste pour dessiner son propre visage, enfin pour désigner surtout ma gueule, il me dit que je ressemble à un italien. Bon, au Mexique, en Grèce, en Tunisie, Maroc, Espagne, Portugal, Italie, les gens pressés m'ont toujours considéré comme un vernaculaire jusqu'à ce que je commence à causer, alors je me marre - ce n'est pas au singe qu'à apprend à faire la grimace.

    Il ne met pas longtemps à abandonner son plan de Paris, et c'est parti pour une ... "italiennade"! Il arrive d'un salon, à la Porte de Versailles, consacré à la mode. Il habite Milan. Vous connaître Milano? Non. Pas de problèmes, voici ma carte de visite, venez me voir, j'ai un magasin et patati et patata. Ah il est intarissable le milanais ! Le pauvre ! Il a un petit ennui. Il s'est arrêté dans un bar, il est allé aux toilettes en laissant sa sacoche sur la table, et, en revenant, elle n'était évidemment plus là. C'est ballot ! Il y avait tout son fric !  Vous pouvez m'aider? Et hop, il me sort un catalogue de ce que je suppose sa production, un press-book plutôt, avec des photos de mannequins hommes et femmes. Première photo, une belle brune aux cheveux de jais et yeux bleus, arborant un blouson de cuir noir. Il constate mon soudain intérêt pour la mode. C'est ma fille, elle a trente trois ans, elle attend un bébé... bon, bon, je ne vais tout de même pas aller à Milan pour assister à son accouchement, moi ! Ensuite il me montre une photo où un homme porte un long manteau. 1000 € ! me lance-t-il en agitant sa main droite avec tous les doigts qui se joignent comme pour me dire... c'est pas cher ! Une autre photo, le même gars, avec cette foi-ci un blouson en daim. Rien que 600 €, une broutille. Il se retourne vers les sièges arrières, il s'empare d'un grand sac en plastique dans lequel, bien emballé,  le manteau et le blouson attendaient de faire ma connaissance. Mais d'abord, le milanais s'inquiète de ma taille. Il propose 1,6,7, comme ça, en disant les chiffres un par un. Oui, oui, je comprends, je le rassure, et je suis bluffé parce qu'il s'est trompé que d'un centimètre ! Il me fait tâter la qualité du blouson, pas celle du manteau. Ensuite, il met sa carte dans le grand sac, me le dépose sur mes genoux. Voilà, vous pouvez m'aider? Il a toujours été souriant, volubile, avec un accent ensoleillé. Et moi, aussi souriant que lui, je lui raconte que je suis parti en coup de vent de chez moi sans mon porte-monnaie. Instantanément, le sourire italien s'éteint. Comment, je vous offre, je vous fait cadeau de ces vêtements et vous ne voulez pas m'aider? Sortez, monsieur ! Son visage affiche une déception profonde, comme s'il ne s'attendait pas à ma réponse, et sa voix aussi n'a plus cette énergie de bonimenteur. Alors, je sors, je ferme la portière, et je ne bouge pas. Il m'observe, visiblement atteint, ou disons surtout déçu. Il finit par redémarrer, Eh oui, je veux voir sa plaque d'immatriculation, je veux vérifier.

    Effectivement sa voiture est immatriculée en Italie.

    Alors? Arnaque ou pas? Cela me parait tellement sophistiquée pour un gain éventuel pas terrible, parce qu'on ne se balade pas à Paris avec plus de 1000€ dans les poches, du moins dans ce quartier - bien entendu, ça doit arriver, mais faut avoir du flair pour repérer quelqu'un susceptible d'avoir les poches pleines, dans ce cas là mon italien n'a pas fait preuve d'une grande perspicacité.

    Pour ma part, ce dont je suis sûr, c'est que j'ai toujours ce don ( rire ) improbable de décevoir les gens qui me demandent de l'argent.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Un incident bizarre, très bizarre

    Message par Skyrgamur le Jeu 5 Oct - 10:26

    On ne monte pas dans la voiture d'un inconnu Geob. Souviens-toi de Maélys et des autres....


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Un incident bizarre, très bizarre

    Message par fabizan le Jeu 5 Oct - 12:45

    C'est bien une arnaque Geob et qui dure certainement depuis longtemps, cela m'est arrivé à Paris alors que j'étais sur un trottoir avec quelques amis. Le même style : l'argent et les papiers perdus, les vêtements sortis du coffre et la tchatche pour nous convaincre que nous faisions une superbe affaire.

    Nous ne l'avons pas aidé non plus ! clin d'oeil


    _________________
    Fabienne

    Contenu sponsorisé

    Re: Un incident bizarre, très bizarre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 12:19