Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Oléron la pas belle

Partagez
avatar
Dolma

Localisation : Je m'balade sur les chemins...

Oléron la pas belle

Message par Dolma le Lun 25 Mai - 17:14

WapAdmin : texte original supprimé à la demande de son auteure.
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Oléron la pas belle

Message par Wapiti le Lun 25 Mai - 17:24

Dolma a écrit:Je n'ai aucune raison de revenir à Oléron mais j’ai une certitude : je retournerai encore et toujours sur mon ile adoREe…
Et si tu nous en parlais plus longuement, justement, de ton île adoe... clin d'oeil
... que je ne connais pas et qu'un jour j'irai peut-être bien arpenté si tu me la présentes joliment...


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Patand

Localisation : Vendée

Re: Oléron la pas belle

Message par Patand le Lun 25 Mai - 17:43

Je suis absolument de ton avis Dolma, Oléron est quelconque, je ne l'aime pas. Moi qui suis en Vendée je peux te garantir que l'ile d'Yeu est magnifique, dépaysante au possible et que tu retrouveras tout ce que tu souhaitais voir en allant visiter Oléron. C'est une très belle ile à faire à vélo. Super !
avatar
fabizan

Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

Re: Oléron la pas belle

Message par fabizan le Mar 26 Mai - 0:01

Je suis d'accord avec toi Dolma concernant Oléron, pas de quoi s'extasier. Et si ensuite tu parles de Ré la Blanche, je suis doublement d'accord. J'adore tout particulièrement cette ile pour y avoir passé de nombreuses vacances dans mon enfance (plusieurs membres de ma famille y avaient une maison).
La seule chose que je déplore c'est le pont, si pratique en effet mais tellement moins romantique que ce cher vieux bac !


_________________
Fabienne
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Oléron la pas belle

Message par mamina le Mar 26 Mai - 0:03

J'ai connu Oléron il y a quelques années, début octobre, sous le soleil, personne donc aucun racolage et c'était il y a 12 ans ...
Nous étions dans une petite maison à La Brée, pas loin des pins dont tu parles...
J'avais bien aimé sillonner l'ile de part en part en vélo, à pied mais aussi en voiture (ça va parfois plus vite !)
Justement, j'avais trouvé dans l'ile une diversité : église romane de St Georges, fortifications Vauban du Chateau, musée du marais, village de pêcheurs de la Cotinière, chenal avec les cabanes colorées, travail des huitres, grandes plages et joies de la marée basse. Nous avions mangé du poisson et des coquillages tous les jours...
Vraiment, j'en garde un très bon souvenir...
Et puis, le mois dernier, en rentrant de Bretagne, petite étape à la Rochelle et découverte de l'ile de Ré où je n'étais jamais allée...
En une journée, impossible d'aller à la recherche de l'authentique, déjà la foule, et ce n'était que les vacances de Pâques, tout le monde sur la même route vers le phare des Baleines, du coup, on prefère se perdre vers Loix, beaucoup de vent, marée basse, les bateaux posés dans le sable, les maisons fermées, pas encore les fameuses roses trémières... bon...




l'arrêt dans les marais m'a donné l'occasion de faire de chouettes photos et d'observer quelques oiseaux



petite balade dans Ars, c'est le marché, animé, coloré, les gens sont aux terrasses sur le port, il flotte dans l'air une senteur marine, nous nous perdons dans les ruelles, l'église trône sur la place encombrée de vélos, les maisons se cachent derrière des façades identiques, c'est mignon, c'est vivant, pourtant je n''accroche pas...



nous avons fini quand même par arriver au phare : parking obligatoire, buvettes, marchands de souvenirs à gogo mais une fois passé cet entonnoir il faut reconnaitre que les lieux sont agréables, la vue magnifique, les réserves à poissons qui se montrent à marée basse très originales, du monde encore... mais nous avons tous le droit de profiter de ce qui est beau non ?



nous pique-niquons face à la mer sur la digue de la côte sauvage, c'est calme, vivifiant, encore différent de ce que nous avons vu depuis le matin et nous partons à pied, au hasard en remontant la digue... quand même un tour à St Martin-en-Ré pour ses fortifications, son port et son église détruite, là encore du monde partout, des parkings de vélos (attention piétons !) des rues d'attrape touristes, des restaurants pris d'assaut... mais toujours aussi mignon, nickel, rien à dire... familles bon chic-bon genre, magasins de déco bon chic-bon genre, fringues bon chic-bon genre, tiens, en l'écrivant je me rends compte que c'est peut-être ça qui est trop !



mais c'est beau, on s'y sent bien, peut-être faudrait-il que j'y aille hors saison, que j'y passe bien sûr plus de temps, que Dolma me serve de guide...
J'espère juste ne pas la chagriner... de toutes façons, de toutes les îles, c'est Ouessant la plus belle ! clin d'oeil
avatar
Patand

Localisation : Vendée

Re: Oléron la pas belle

Message par Patand le Mar 26 Mai - 0:15

L'ile de Ré est également très jolie mais pas en juillet-août, mai-juin c'est bien ou septembre-octobre. Mais lile d'Yeu vraiment authentique. sourire
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Oléron la pas belle

Message par Wapiti le Mar 26 Mai - 7:32

Merci Mamina pour cette belle découverte de l'île de Ré. sourire Très belles photos, très belles "explications".
Dolma, (je) on veut ta version ! Fais-nous rêver. clin d'oeil

(Je) On attend aussi que Patand nous parle de l'île d'Yeu... ange


Pour ma part, la seule île métropolitaine que je connaisse, c'est Oléron... mais il y a bien longtemps, dans le peu de souvenirs retranscrits par Aude Chichen...


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Oléron la pas belle

Message par Glatch le Mar 26 Mai - 11:44

Dolma,

tu râles tout le temps. Pense à tous les petits Français qui n´ont jamais mis les pieds sur l´île d´Oléron et qui rêveraient d´y aller!!!
Je plaisante. J´aime bien ta façon d´expliquer pourquoi tu n´as pas aimé cette île. Je serais incapable de le faire. Pour moi (qui porte des oeuillères et ne sais pas lever le nez) ce sont plus souvent les rencontres qui me poussent à aimer un endroit ou pas. Si les gens sont aussi tristes que leur île est belle, alors je m´y sens mal.

Je trouve aussi chouette l´équilibre donné à ton texte par le "reportage" (superbement documenté comme d´hab) de Mamina.


_________________
Agathe
avatar
Fabricia

Localisation : Alpes Maritimes

Re: Oléron la pas belle

Message par Fabricia le Mar 26 Mai - 14:58

Mamina,
Je crois reconnaître Brouage (terre de mes ancêtres) sur cette photo :



Au loin, c'est la tour de guet, que j'ai photographiée il y a quelques années :



Hélas, l'île d'Yeu perd peu à peu son authenticité à cause de très nombreux touristes qui se déversent des navettes maritimes pour envahir chaque jour d'été cette petite île qui risque de s'enfoncer dans l'océan sous la masse des visiteurs...


_________________
Fabricia
"Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
avatar
Dolma

Localisation : Je m'balade sur les chemins...

Re: Oléron la pas belle

Message par Dolma le Mar 26 Mai - 16:18

Pour ton info Agathe, dans une autre vie j'ai été mono. Nous emmenions des petits enfants qui n'avaient pas l'occasion de partir en vacances, sur une ile ou ailleurs, et nous les emmenions sur l'ile de Ré ! Je suis certaine qu'ils se souviennent et de l'ile et de la colo..

Je vous parlerai des chemins, je vous ferai goûter le rosé des dunes, je vous ferai rencontrer le grand'père qui jardine et la dame qui m'offre des pommes de terre nouvelles, je vous perdrai à travers les ruelles...

J'avais écrit ça un jour :

Les jours de mai sont déjà chauds, la nature explose de senteurs et de couleurs...
Je traverse le village, les volets verts des maisons blanches s'ouvrent sur le soleil, peu de voitures, quelques vélos, des promeneurs.
J'avance sur le chemin sableux qui se faufile entre les pins, je suis pieds nus comme toujours ici, j'aime le contact doux du sable qui file sous les pas, je grimpe la dune où les oyats et les chatons dodelinent sous le souffle léger du vent...
Je suis à la plage, la mer est lisse, à peine quelques ondulations qui se voudraient vagues mais qui ne sont que murmures ; c'est le calme, le silence, le bonheur.

C'est mon printemps à l'Ile de Ré.


A une autre fois,

Dolma


Dernière édition par Dolma le Mar 26 Mai - 16:24, édité 1 fois
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Oléron la pas belle

Message par Wapiti le Mar 26 Mai - 16:21

Dolma a écrit:C'est mon printemps l'Ile de Ré.

A une autre fois,

Dolma
Si peu, et déjà si bon !

Je prends cela comme une promesse, Dolma. clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
IooI

Localisation : Île Moon's Terre

Re: Oléron la pas belle

Message par IooI le Mar 26 Mai - 16:30

Dolma a écrit:cette ile n’est pas une ile

Merci de l'info, je continue donc à chercher.

IooI, infatigable.


_________________
J'aime mon p'tit bout de tissu à fleurs.
avatar
Patand

Localisation : Vendée

Re: Oléron la pas belle

Message par Patand le Mer 27 Mai - 12:33

Je vais vous parler de l'ile d'Yeu que je connais assez bien, ce n'est pas du loin du tout de chez moi.
Tout d'abord l'Ile d'Yeu est la seule grande ile du sud de la Loire à n'être pas reliée par un pont au continent qui est à 17 kms. Cette ile fait 23 kms² et la nature y est très protégée. 4800 habitants demeurent à l'année et nous accueillent gentiment nous les estivants à la belle saison.

Les islais sont assez gentils pour la plupart et beaucoup de familles de marins, louent des petites maisons basses aux touristes, faites de pierres, aux volets bleus. Elles sont entourées de saules, bambous, eucalyptus, figuiers et de bruyère. La nature alentour dans les landes est très protégée, faune et flore ne doivent pas subir de dégradations irréparables. Des chemins assez bien entretenus sillonnent toute l'ile et bien sûr les petites routes principales sont goudronnées, pas trop, juste ce qu'il faut. Les maisons sont basses pour se protéger du vent et des embruns. Il y a très longtemps l'ile était couverte de forêts, ce qui n'est plus le cas. Ces petites maisons sont entourées de petits arbustes épineux, de saules et de bambous. ( de plus en plus ) qui arrêtent bien le vent.
On peut accéder à cette ile de Fromentine, petit village dans la baie de Bourgneuf d'où proviennent les fameuses huitres du même nom, par navires catamarans, 30 mn de traversée, plusieurs liaisons journalières et pas qu'en haute saison. D'autre compagnies privées prêtent main forte en été en provenance des Sables d'Olonne et de St Gilles Croix de Vie. Il y a également une petite compagnie d'hélicoptères à l'année qui est nécessaire à l'ile en cas de force majeure : maladies, accidents etc.... mais aussi lorsque la mer est démontée et que l'on a pas le pied marin comme moi, les gens peuvent l'emprunter dans un sens comme dans l'autre.
Port Joinville est le port et la ville principale de l'ile. A la descente du bateau ou de l'hélico, vous avez le taxi que vous avez pris soin de réservé à l'avance qui vous conduira à votre lieu de villégiature. Je vous conseil d'envoyer vos bagages par le taxi qui connait tout le monde, loueurs, hôtels, gites etc... et vous pendant ce temps avez la possibilité de louer vos bicyclettes que vous avez réservées également pour être sûrs d'en avoir à vore arrivée. Mai-juin est une très bonne période, sans trop de monde, et septembre-octobre. A éviter bien sûr juillet-août. Les loueurs se trouvent le long du quai de la gare maritime tout près de la descente du bateau.
André et moi bicyclettes en main quittons Port Joinville qui est une charmante petite ville à visiter par les petites ruelles tortueuses aux noms imagés tels que : la rue du chat qui pêche par exemple. Il y a également une usine de conserverie de poissons qui donne du travail à beaucoup de familles de l'ile. Nous nous dirigeons vers la Meule petit port de la Côte Sauvage où nous avons louer une petite maison de marin. Au lieu de longer la côte, nous décidons de passer par l'intérieur des terres, chemin des landes où la faune et la flore abondent : le lys maritime, l'oeillet maritime, les immortelles des dunes. Quelques petits bois de résineux, de pins en particulier. Nous rencontrons de surprenants moulins ventrus, restaurés, formant une belle suite, près du bourg de St Sauveur. Une jolie et très ancienne chapelle attire notre regard ainsi que de nombreux calvaires. Les gens se signent lorsqu'ils les rencontrent, contre les maléfices des sorcières qui, parait-il existent toujours dans certains coins de l'ile. Tout le monde le sait ici. Croyance ou pas nous en faisons autant pour le cas ou.
Dans les champs, de surprenants mégalithes, et de nombreuses pierres. Les gens ne les enlèvent pas. Nous arrivons au mini port de la Meule qui est ravissant où notre logeuse, islaise sympathique nous attend. La maison est à 10 mn à pieds à peine.
Nous arrivons dans une jolie petite propriété faite de 2 petites maisons de marin sur notre gauche et de la maison principale de notre hôtesse dans le fond du jardin. Tout autour, des eucalyptus, des saules, des bambous, un cerisier couverts de fruits délicieux auxquels nous avons fait un sort, après en avoir eu la permission bien sûr. On était début juin et les cerises étaient à point. C'est simple en un peu moins d'une semaine nous avons désertifié ce cerisier de ses fruits succulents. La logeuse louchait tous les jours sur son cerisier en souriant, elle devait se dire que quand même on y allait fort sur les cerises. Mais comme elle nous avait donné la permission, nous ne nous sommes pas fait prier. On était ravis.
Notre petite maison de 2 pièces avec cheminée, rénovée de frais et tout le confort dans la cuisine et la salle bain, était charmante et était entouré d'un petit jardin privatif à la pelouse tondue de frais et ponctué de boules de buis.
Le matin, nous allions le long de la Côte Sauvage par les petites sentes serpentants entre les pierres et arbustes épineux à vélos, mettant souvent pied à terre à cause de l'étroitesse de ces sentes de cabris. Nous arrivions enfin au débouché d'une plage de sable blond clair, toute petite, encaissée entre de grandes falaises où nous trouvions parfois 5 ou 6 personnes qui nous avait devançés. Mais d'une telle beauté dans sa simplicité que nou en avions le souffle coupé. Le Golf Stream passant tout près, l'eau était bonne pas trop fraiche, nous nous baigniions avec délice par les canicules de juin. Au bout de 2 h, nous repartions du sable collé en peu partout sur notre crème solaire, pour déjeuner au bourg de coquillages poêlés à l'ail, d'huitres fraichement ouvertes, de poissons grillés mais aussi parfois de charcuteries faites maison et, de délicieux gâteaux aux pruneaux ou à la crème.
Rentrés, après une bonne douche, nous nous reposions dans notre jardin sur un fauteuil-lit aux coussins moëlleux, en attendant l'heure de l'apéro et du diner. Certains matins, nous faisions les courses pour 3 jours à Port Joinville, surtout pour le diner. Notre logeuse fort obligeante, nous y conduisait ayant elle-même des courses à faire, et nous donnait une heure et un point de rendez-vous pour le retour.
Nous avons remarqué que les islais élèvent beaucoup de moutons dans les bocages et chaque familles possède quelques porcs en liberté dans les prés. Mais on n'oublie pas que l'ile vit traditionnellement de la pêche et qu'elle a de fameux marins pêcheurs dans chaque famille.
Nous nous sommes bien reposés et avons appréciés la bonne chère de l'ile. Le gigot d'agneau de prè-salé est fabuleux cuisiné à l'étouffé dans le four à chaleur douce pendant la nuit, que nous avons dégusté chez des voisins islais qui nous avait fort obligeamment invités après que nous ayons faits connaissance en les invitant à prendre l'apéritif chez nous.
Voilà, vous savez à peu près tout sur cette belle ile qui vaut vraiment le coup d'être découverte et où la vie est bien douce et agréable.
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Oléron la pas belle

Message par Wapiti le Mer 27 Mai - 18:56

Une bien jolie balade, Patand.
Me voici l'envie de partir un jour en vélo sur l'île d'Yeu... la star !
Merci.


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

Contenu sponsorisé

Re: Oléron la pas belle

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 22:45