Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Ma Nicorette a moi...

    Partagez
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Ma Nicorette a moi...

    Message par Lilie le Ven 19 Aoû - 0:34

    Quelle memoire, Skyr!

    Derniere clope, ce fut 4 mois et demi plus tard, une rechute en Colombie (en voyage, forcement... comme d'hab). Le jour de Noel, petit coup de calgon, pis une semaine plus tard, une clope abandonnee sur une table en plein air. Ma faute, c'est que juste avant, j'avais rencontre une espagnole avec qui j'ai voyage quelques jours. Comme tout Europeen, elle fumait le petard avec du tabac. J'ai eu le malheur de tirer 3 ou 4 fois dessus, et voila, la case nicotine etait reactivee dans le cerveau.

    Depuis, plus une cigarette, plus un petard.

    Je t'avoue un truc cependant: pour la premiere fois depuis cette derniere clope des premiers jours de janvier 2010, j'ai eu envie de cloper fin juillet. J'etais a un mariage en Gaule, un verre a la main, au soleil. Et bam! envie d'une clope! c'est passe aussi vite que c'est venu. Mais j'ai eu une recidive depuis. flop !

    Lilie, Fumeuse Anonyme
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Ma Nicorette a moi...

    Message par Skyrgamur le Ven 19 Aoû - 8:16

    Tu as eu une récidive d'envie ou une récidive de clope


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: Ma Nicorette a moi...

    Message par bardak le Mar 23 Aoû - 22:49

    Ben moi aussi, j'ai honte. Moi aussi, j'l'ai oublié le 12, pourtant c'est l'inverse du mien et qu'j'y avais pensé en juillet... alors bon anniversaire Lilie gag !

    Une envie de clope ? Ben moi, pour la première fois, j'ai passé cinq jours sans envie d'une seule cigarette. Mais vraiment pas envie. Bon p'têt un peu le soir, mais rien d'insurmontable. Et pis ensuite... l'idée que j'avais pas fumé depuis cinq jours, ça m'a tellement fait halluciné que pour fêter ça... je m'en suis grillé une... euh, deux peut-être... ou alors trois, j'me souviens plus trop. Après ça j'étais essouflée dès que je jetais mon neveu en l'air... alors Lilie déconne pas. Tiens bien le coup.

    Certains diraient que tu as fait le plus dur, pas d'acc. Pour avoir arrêté de fumer presque deux ans, il y a quelques années, j'ai découvert que le plus dur, c'était pas les premiers temps comme on dit, là on est encore dans son mouvement "j'arrête de fumer" et on y arrive, non, le plus dur c'était la clope fumée comme ça, l'air de rien, en prétendant que maintenant on est tellement habitué à plus fumer qu'on recommencera pas. Ben oui, c'est juste une 'tite clope en passant, l'air de rien, c'est pas grave. J'ai déjà ma médaille des un an de désintox, une 'tite clope, c'est pas grand chose et j'l'ai même pas appréciée. La deuxième non plus c'est pas grand chose. Pis la précédente, c'était y a trois semaines, j'peux bien m'en offrir une autre. Sauf que celle là, déjà, je l'apprécie plus. Et une semaine après, voilà déjà la suivante.

    Et voilà comment on passe de presque deux ans sans clopes, à une par semaine, une par jour, une par demi-journée, un demi-paquet le soir au bistro (j'adore le bistro) et finalement... c'est reparti comme en 40...

    Et pis ce qui m'a finalement fait halluciner c'est ce que ma très chère Granny m'a raconté. Elle fumait comme un pompier, des sans filtre qu'elle devait cracher dans le cendrier tellement elle les fumait jusqu'au bout et a décidé qu'elle arrêterait de fumer le jour de ses 50 ans. Elle qui fumait trois paquets par jour n'a jamais plus touché à une cigarette du jour au lendemain, jamais plus. Ca fait 42 ans. Et pourtant, dit-elle, l'envie est toujours là. Pas tout le temps bien sûr, mais parfois, comme ça. Au troisième "w" de la journée (comprendre work, walk and whisky), l'idée vaguement qu'on pourrait en griller une titille le cerveau quelques secondes...

    Comment ça, je suis décourageante ? Mais pas du tout... tout ce que je dis, c'est qu'on peut avoir 92 ans, péter de santé, et continuer à s'offrir son troisième "w" chaque jour que l'autre God a l'idée saugrenue de créer, sans pour autant rechuter. Si c'est pas chouette tout ça alors!


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque

    Contenu sponsorisé

    Re: Ma Nicorette a moi...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 12:22