Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    L'AFFAIRE FAREWELL

    Partagez
    avatar
    venezia

    Localisation : Var

    L'AFFAIRE FAREWELL

    Message par venezia le Sam 15 Aoû - 17:32

    Ma carte de fidelité dans les salles de cinéma se remplissant plus vite que celle de mon coiffeur,j'ai de temps en temps des invitations pour des avant première à Marseille.
    La semaine dernière :l'affaire Farewell ,
    Maintenant il est de bon ton de parler de synopsis (Mamina qu'est ce qu'il faut pas dire pour rester "IN",là je fais fort des guillemets et des majuscules et un point. )


    Synopsis



    <table style="PADDING-RIGHT: 0px; PADDING-LEFT: 0px; PADDING-BOTTOM: 0px; PADDING-TOP: 0px" cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100%" border=0><tr><td style="PADDING-RIGHT: 0px; PADDING-LEFT: 0px; PADDING-BOTTOM: 0px; PADDING-TOP: 10px" vAlign=top>

    Moscou, au début des années 80, en pleine Guerre Froide.
    Sergueï Grigoriev, colonel du KGB déçu du régime de son pays, décide de faire tomber le système. Il prend contact avec un jeune ingénieur français en poste à Moscou, Pierre Froment. Les informations extrêmement confidentielles qu'il lui remet ne tardent pas à intéresser les services secrets occidentaux.
    Mitterrand lui-même est alerté et décide d'informer le président Reagan : un gigantesque réseau d'espionnage permet aux Soviétiques de tout connaître des recherches scientifiques, industrielles et militaires à l'Ouest ! Les deux hommes d'Etat décident d'exploiter ces données ultra sensibles transmises par une mystérieuse source moscovite que les Français ont baptisée : " Farewell ".
    Homme sans histoires, Pierre Froment se retrouve alors précipité au coeur de l'une des affaires d'espionnage les plus stupéfiantes du XXème siècle. Une affaire qui le dépasse et qui menace bientôt sa vie et celle de sa famille...



    Je ne vous en dirai pas trop...Ces evenements se sont passés dans l'ombre bien entendu,et ont précipité la chute du mur.
    le metteur en scène était présent : Christian Carion (une hirondelle ne fait pas le printemps, joyeux noel entre autres).Il desirait que le rôle principal soit tenu par un russe :impossible,aucun acteur russe n'a eu le droit de touner ce film tiré du roman homonyme de Serguei Kostine.
    Il n'a pu non plus tourner les scènes à Moscou et n'a pu "voler" que quelques images.Le tournage a donc eu lieu à Kiev sous l'oeil "d'un policier" en permanence.
    Il a alors choisi Emir Kusturica : réalisateur et acteur yougoslave engagé (Arizona dream,Underground,.La vie est un miracle)
    Guillaume Canet :il parle russe (même si il parlait phonetiquement, il est doué, il est aussi musicien et parait il que les musiciens sont doués en langues)
    Willem Dafoe (tiens un americain!) est surprenant dans la dernière scène.
    Comme d'habitude le débat qui a suivi s'est revélé tres interessant.
    Je suis quand même toujours tres surprise de voir des spectateurs sortir de la salle après la projection passant avec impolitesse et indifference devant les acteurs ,metteur en scène sur le devant de la scène sans même les voir.
    Quel manque de respect pour le travail de ces artistes! Ils ne venaient uniquement parce que les places étaient offertes .
    Alors si comme moi les intrigues politiques véridiques vous passionnent courrez à sa projection en septembre
    </TD></TR></TABLE>


    Dernière édition par venezia le Mar 25 Aoû - 20:23, édité 2 fois
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: L'AFFAIRE FAREWELL

    Message par imanachnuelohim le Sam 15 Aoû - 23:46

    Aevc mon pèlombre , ej me dandmee is je n'aarui pas up jueor nu anget dubole ( ou débile ?) ud KGB dnas ec flim ??


    _________________
    "On ne peut être juste si l'on est humain ;
    Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y succomber."
    avatar
    venezia

    Localisation : Var

    Re: L'AFFAIRE FAREWELL

    Message par venezia le Lun 17 Aoû - 10:07

    Imanachouchou,
    avec ton problème tu aurai croupi dans un goulag là bas..... pleurs
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: L'AFFAIRE FAREWELL

    Message par bardak le Dim 25 Avr - 1:40

    Je me permets de remonter ce sujet, parce que j'ai vu le film hier soir et que j'ai absolument adoré. Un film superbe... une histoire terrible, mais tellement vraie... J'ai retrouvé plein de choses qu'on voit encore aujourd'hui en Russie et c'est là que je me rends compte à quel point les choses n'ont pas tellement changé.

    Le jeu des acteurs est superbe. Guillaume Canet s'en sort en effet plutôt bien en russe, même si il a un accent français à couper au couteau. Kusturica est sublime en désabusé, un rien idéaliste, amoureux de la culture française. C'est juste un peu étrange, parce qu'il a un accent serbe en russe et il est censé être russe d'origine moldave... mais bon, je suppose qu'on n'est pas très nombreux à être dérangés par un accent en russe dans le film.

    Et puis, j'ai trouvé cela superbe de prendre des acteurs russes pour jouer des russes (sauf pour jouer le rôle principal, puisque l'ambassade de Russie en France de l'époque avait indiqué à Mikhalkov qui devait participer à la production, que ce ne serait pas bien vu qu'il participe à un film comme cela... et comme il est devenu ministre de la culture entre temps... ben Mikhalkov a retiré ses billes ainsi que l'acteur choisi au départ pour jouer le rôle de "Farewell"). En revanche, les autres acteurs sont bien russes... en tout cas pour certains que j'avais déjà eu l'occasion d'apprécier dans des films russes... Les américains sont joués par des américains, les français par des français... j'aime bien les films "internationaux".

    La mise en scène est impeccable, on est pris dans le film du début à la fin... c'est vraiment superbe. Malheureusement, effectivement, les scènes de Moscou ont été tournées à Kiev... heureusement que s'était expliqué dans les bonus, parce que j'ai passé tout le film à me demander si c'était moi qui était folle ou si c'était bien Kiev que je voyais...

    Quand je disais que les choses n'ont pas beaucoup changées... il y a peu de chances qu'un tel film sorte un jour en Russie... pourtant, il n'y a aucune accusation de quoi que ce soit, aucun parti pris. Les Américains et les Français ne sont guère plus glorieux que le KGB... il y a juste d'un côté des gens qui croient à quelque chose et de l'autre des politcards et des spécialistes du renseignement qui se tirent dans les pattes, se fichent pas mal des gens et vivent dans une espèce de monde bizarre fait d'espionnage, de secrets et autres vilénies à planquer...

    Un beau film vraiment... je ne sais pas quel succès il a pu avoir... je sais qu'il m'a plu parce que ça me parle directement, mais je ne sais pas quelle sensibilité les gens qui ne connaissent pas grand-chose à tout cela peuvent avoir face à un tel film...néanmoins, je suis Venezia là dessus et vous le conseille sincèrement...


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque

    Contenu sponsorisé

    Re: L'AFFAIRE FAREWELL

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Jan - 13:37