Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Accident

Partagez
avatar
geob

Accident

Message par geob le Dim 30 Aoû - 15:33

Dimanche 27 juillet 2008-12h, en Thaïlande.

Un nouvel orage se déclenche. J'arrive à l'intersection des routes n°1317 et n°1006, je m'apprête à prendre la direction des sources d'eau chaude de Samkaepeng. Il y a des gens au milieu du carrefour, parapluies ouverts, des débris par terre, une moto couchée. Quelques mètres plus loin, ignoré de tous, comme un paquet abandonné, git un homme, couché sur le ventre. La pluie tombe drue, pique le visage. J'aperçois un abri-bus où se trouvent déjà quelques personnes et deux motos mises au sec. Je traverse la route, laisse ma moto, et je rejoins ces personnes qui, bien sûr, observent la scène dramatique qui se déroule au centre de ce carrefour. Il y a un jeune, en t-shirt, qui grelotte de froid, deux militaires, un couple avec un bébé d'une quinzaine de mois. Ce qui me frappe, c'est le corps de ce Thaïlandais qui ne semble intéresser quiconque, sous ces trombes d'eau. Comme il n'est pas recouvert je me dis qu'il doit être mort. Un militaire me le confirme.
Une voiture de police arrive, mais du genre corbillard. Je constate aussi que les gens n'ont rien entrepris pour avertir les voitures qui roulent vite malgré le temps, pas de signal, rien. Quel déluge ! On s'active autour d'une personne qui reste assise, mais je ne vois que ce corps, au centre du carrefour, avec le vide autour de lui. Apres tout, pourquoi le recouvrir ? Il est mort, il est passé de l'autre côté, restons avec les vivants.
Nouvelle sirène. Cette fois-ci, c'est une ambulance qui arrive de Mae On. Dès qu'ils ouvrent la portière du véhicule, la première chose que font les infirmiers c'est d'ouvrir leur parapluie ! Alors, des parapluies roses s'agitent au milieu des gens. Ah, maintenant ils les ferment : ils ont besoin de leurs deux mains !
Quelques minutes s'écoulent. La personne survivante est installée sur une civière, embarquée dans l'ambulance. Avertisseurs, direction l'hôpital de Mae On. Et nous voyons à nouveau le cadavre. Une ou deux personnes s'en approchent, puis repartent.
La pluie cesse. Les nuages dégagent vite pour laisser un peu de place à du ciel bleu.
Les deux militaires sortent la moto. Le jeune frigorifié est déjà parti, j'avais garé ma moto a côté de la sienne. Le père de famille amène sa moto au bord de la route. Ce n'est pas la première fois que je vois un couple de Thaïlandais sur une moto, avec un bébé au milieu, mais là, sur le coup, je ne peux m'empêcher de leur dire d'aller doucement. Le type, le visage grave, me dit "leo maille dii". Il fixe l'endroit où il sera obligé de passer, c'est à dire près du mort, puis ils partent.
J'essuie la selle de ma moto, démarre le moteur. Je jette un dernier coup d'oeil. Ils ont enfin recouvert le corps d'une toile blanche. Bizarrement cela semble énorme, on dirait presque un terre-plein. Ils n'ont pas l'air de vouloir l'évacuer, il y a un type qui installe quatre plots rouges et blancs autour de cette forme blanche incongrue : on dirait qu'il dessine un nouveau carrefour au milieu de la route n°1317.
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Accident

Message par mamina le Dim 30 Aoû - 17:12

Waouhhh ! un frisson glacé m'a parcouru...
avatar
Patand

Localisation : Vendée

Re: Accident

Message par Patand le Dim 30 Aoû - 17:30

Terrible insensibilité, cet homme est mort , que vive les vivants !

Contenu sponsorisé

Re: Accident

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 1:33