Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Les mots en papillotes

    Partagez

    Albatros

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Albatros le Ven 1 Juil - 14:52

    @geob :

    Comme tout le monde (ou presque) le sait, le paquebot Titanic a coulé dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.
    Alors, à moins que cette phrase que je trouve être extrêmement choquante :

    "Le naufrage du Titanic m'a réjoui indiciblement : il y a donc encore l'Océan"

    Écrite dans son journal par le poète russe Alexandre Blok, à la date du 15 avril 1912 (et donc le jour même où le monde entier apprenait avec une indicible stupeur, l’effroyable catastrophe où près de 1500 personnes avaient péri) n’ait pu être destinée à n’avoir qu’un seul et unique lecteur : le dénommé Alexandre Blok...
    Je persiste à dire haut et fort que je la trouve avoir été horriblement déplacée, dans le lourd et certainement bien émotionnel contexte de l’époque.

    Ce qui, quelle que puisse avoir été la motivation première de ce poète lorsqu’il a rédigé son journal (grand amour de la nature ou autre) me conforte encore bien plus, à me ranger du côté d’Albert Einstein, quand il parlait de l’infinie bêtise humaine qui de manière incontestable dominait notre monde ! Car pour moi, se comporter d'une aussi irrespectueuse manière envers plusieurs milliers de morts (et leurs familles) au lendemain même d’une si grande catastrophe maritime, n’a pu se produire que dans un contexte de bien sombre et profonde, voire abyssale bêtise !

    *Je fais partie des personnes qui pensent qu'il ne faut strictement jamais sous-estimer la réelle puissance des mots, et l'effet dévastateur que peuvent parfois produire certaines malencontreuses (ou très maladroites) tournures de phrases !

    geob a écrit:Ce que dit Einstein à propos de la bêtise, c'est d'une banalité affligeante.

    Cette surprenante et bien singulière remarque n’engage que toi et toi seul, geob !  clin d'oeil Car je peux te dire qu’à l’inverse, je suis tout comme un certain nombre d'autres personnes, très, très loin (ah, ah, ah... à des années-lumière, même !) de penser que cette citation d’Albert Einstein est comme tu oses le prétendre, d’une banalité affligeante ! De plus, affirmer que ses dires te font penser à ceux ayant cours au "café du commerce" me semble être pour le moins quelque peu arrogant ?!

    geob a écrit:C'est ainsi que j'ai pris ces propos sur le naufrage du Titanic, et j'avoue qu'ils m'ont emballé !

    Chacun de nous est tout à fait libre de placer le curseur de la tolérance et surtout celui de la décence, où bon lui semble, n’est-ce pas ?!  clin d'oeil
    Car si lire des propos consistant à se réjouir de la mort de plusieurs milliers de naufragés (car au final, c'est bien de cela qu'il s'agit et pas d'autre chose) t'ont à ce point emballé... eh bien moi je peux te dire, que cela n'a certainement pas été mon cas.

    Et pour en terminer avec cet aspect du sujet, je dirais que si la réelle intelligence et non la profonde bêtise, régnait en ce bas monde... non seulement cela se saurait depuis déjà fort longtemps, mais encore... le monde entier ne se trouverait pas au niveau où il se trouve actuellement, c'est-à-dire quasiment au bord du gouffre !  langue  


    geob a écrit:Quand je vois ces paquebots d'aujourd'hui, ces monstrueux immeubles flottants, je frémis et je me promets de ne jamais y embarquer !

    Il s'agit-là d'une toute autre affaire, en laquelle d'ailleurs... je te rejoins entièrement ! Quand l'occasion m'en est donnée, je préfère également embarquer à bord de beaucoup plus modestes navires, qui me semblent être à taille bien plus humaine. La pire des horreurs qu'il m'ait été donné de voir, est celle du très affligeant spectacle de ces énormissimes paquebots de croisière, longeant presque au mètre près... les très fragiles quais de la Venise historique ?! mon dieu !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Skyrgamur le Ven 1 Juil - 23:38

    Albatros a écrit:très affligeant spectacle de ces énormissimes paquebots de croisière, longeant presque au mètre près... les très fragiles quais de la Venise historique ?! mon dieu !

    Ça m'avait choquée !!! Ça devrait être interdit, ça détruit toute la lagune et les vagues générées attaquent les soubassements des maisons. Et les centaines de touristes qui déboulent au même moment pour quelques heures. Navrant !!!


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Albatros le Sam 2 Juil - 10:28

    La suite de l'affaire du Titanic...  gag !

    Sans pour autant excuser l’inexcusable (s’être réjoui du naufrage du Titanic dans son journal) une recherche beaucoup plus poussée sur le net, m’a immédiatement convaincu qu’au 15 avril 1912, c’est-à-dire à la date exacte où Alexandre Blok avait rédigé une assez singulière pensée à propos de ce naufrage... le poète russe ne pouvait absolument pas encore être au courant, que près de 1500 personnes avaient péri dans cette effroyable catastrophe ! surpris  

    Et pour cause : sans le moindre petit scrupule et sans strictement aucune compassion envers les familles des naufragés qui dans la plus grande des inquiétudes, devaient certainement se ronger les sangs... il semblerait que pour la presse de l’époque, la plus urgente des urgences absolues, était de publier coûte que coûte leurs (parfois infâmes) torchons et de préférence, avant tous les autres concurrents. En se foutant royalement de savoir si les importantes informations qu’ils contenaient, avaient pu être ou pas officiellement confirmées par les autorités ?! mon dieu ! Il semblerait donc à en croire ce que j’ai pu lire sur le net, que dans une immense confusion, du vraiment très, très grand n’importe quoi avait été publié à la date du 15 (et même du 16) avril 1912. Puisqu'après avoir maintenu les familles dans la plus terrifiante des angoisses, la presse (américaine, anglaise, française, etc., etc.) avait via des dépêches toutes aussi fantaisistes les unes que les autres, fini par titrer à la "Une" de leur journaux, que... TOUS les passagers du Titanic avaient pu être sauvés ! Si certains journaux avaient tout de même parlé du naufrage du paquebot après sa collision avec un iceberg, le "Daily Star" publiait une incroyable dépêche d’Halifax (confirmée un peu plus tard, par une autre dépêche de Montréal) annonçant que le Titanic s’avançait lentement vers Halifax, au moyen de ses propres machines ?!  Han!!

    Mais bon, ceci étant... il est fort probable qu’une beaucoup plus précise connaissance des faits, n’aurait de toute manière strictement rien changé dans les (pour moi) inadmissibles propos, tenus par Alexandre Blok dans son journal ! langue  clin d'oeil

    Voici un lien conduisant à un assez intéressant article (à lire en entier si l'on veut réellement en comprendre le sens) :
    http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article3466

    Albatros
    avatar
    geob

    Re: Les mots en papillotes

    Message par geob le Sam 2 Juil - 11:30

    Toujours dans "Cahiers" de Cioran

    "... nous avons contracté en naissant l'obligation de mourir"
    Saint Ignace de Loyola- Exercices Spirituels.


    Les grands lecteurs sont des voluptueux, des paresseux, des abouliques, tout bonnement des gens qui fuient la responsabilité.
    (là, je me sens visé !)

    Par peur d'être quelconque, j'ai fini par n'être rien.


    Bien entendu, je sors des "Cahiers" ce qui peut entrer dans ce post d'un point de vue de la longueur.

    Albatros, très intéressant ton coup de projecteur sur le Titanic

    Albatros

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Albatros le Sam 2 Juil - 12:19

    Skyrgamur a écrit:
    Albatros a écrit:très affligeant spectacle de ces énormissimes paquebots de croisière, longeant presque au mètre près... les très fragiles quais de la Venise historique ?! mon dieu !

    Ça m'avait choquée !!!


    Oui, moi aussi !  

    Skyrgamur a écrit:Ça devrait être interdit, ça détruit toute la lagune et les vagues générées attaquent les soubassements des maisons.


    Je suis entièrement d'accord avec toi !  clin d'oeil
    Les assez nombreux passages de ces immenses paquebots de croisière au beau milieu de la lagune, représentent pour moi un non sens absolu !  beurk !    

    Skyrgamur a écrit:Et les centaines de touristes qui déboulent au même moment pour quelques heures. Navrant !!!

    C'est bien l'une des raisons principales pour laquelle, je pense ne jamais avoir l'envie... d'embarquer à bord de ces immenses navires ! mon dieu !
    avatar
    Fabricia

    Localisation : Alpes Maritimes

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Fabricia le Sam 2 Juil - 13:00

    beurk ! Sacrilège et désastres !


    _________________
    Fabricia
    "Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
    avatar
    geob

    Re: Les mots en papillotes

    Message par geob le Mar 5 Juil - 10:50

    Cioran -cahiers-


    Se méfier des gens bien, ne rien en attendre sur le plan de l'esprit. Le talent présuppose une source empoisonnée, un enfer virtuel, une somme de vices qui ne s'exercent pas.


    Insomnie.
    "Quand l'oiseau du sommeil pensa faire son nid dans ma pupille, il vit les cils et s'effraya du filet."
    Ben al-Hammara, poète arabe d'Andalousie - XIIe siècle.


    J'ai remarqué que Wapiti cite parfois Joseph Joubert. Je suis un  Boétien sur cet écrivain qui, en fait, n'en était pas un au sens où on l'entend habituellement, plutôt un moraliste ( vaut mieux jeter un coup d’œil sur l'article de wikipedia ). Il aura fallu que je tombe sur une remarque de Cioran, qui déclare préférer les écrivains inconnus comme Joubert pour que je me renseigne sur lui. En lisant, un florilège de ses citations, je suis tombé sur une jamais relevée, me semble-t-il, par Wapiti, et encore moins par Cioran dans "Cahiers"- en l'état de ma lecture-, mais l'abordera tout de même d'une autre manière en citant un poète. Voici d'abord la citation de Joubert

    " Le plus beau des courages, celui d'être heureux"(Joubert).

    Pourquoi ai-je été frappé par cette réflexion? Pour la simple raison que j'ai toujours dit et redit dans mon entourage que c'était plus facile, plus confortable d'être malheureux. Ainsi, ce qu'exprime Joubert, je ne le ressens pas d'un point de vue intellectuel, ou pour le plaisir littéraire de lire une bonne formule, mais viscéralement, intrinsèquement, de tout mon être... charnellement !
    En continuant ma lecture de "Cahiers", je tombe alors sur ceci :

    "Je suis un lâche, je ne puis supporter la souffrance d'être heureux."
    (Keats) à Fanny Brauwne

    Par ailleurs, Cioran affirmait -ou l'avait-il déjà testé- que cet aveu de Keats déterminerait qui pouvait être son ami ou pas, selon la compréhension que son interlocuteur en aurait après l'avoir entendu.
    Nul doute que ma réaction n'aurait pas déplu à Cioran.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Joubert_(moraliste)
    avatar
    geob

    Re: Les mots en papillotes

    Message par geob le Dim 17 Juil - 10:08

    Cioran-Cahiers



    Ne compte que le livre qui est planté comme un couteau dans le cœur du lecteur.

    Pour le bien général, il vaut mille fois mieux s'occuper de soi-même que des choses qui regardent les autres.
    avatar
    geob

    Re: Les mots en papillotes

    Message par geob le Ven 2 Sep - 16:25


    Chose rare : croiser une femme avec de beaux genoux.

    Geob -20e/21e siècle (pour le 22e, c'est râpé !)
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Ven 2 Sep - 16:32

    rire

    Souffrirais-tu de la chaleur, cher Geob ?


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    geob

    Re: Les mots en papillotes

    Message par geob le Mar 6 Sep - 11:20

    Hélas ! La chaleur se barre, rien que pour réveiller mes arthroses pas très sympathiques ! Allez, un coup d'œil sur Cahiers de Cioran !


    Je n'ai jamais été en "bonne santé" mais j'ai réussi à ne pas faire trop mauvaise figure comme mal portant.

    Si je lis tant, c'est dans l'espoir de rencontrer un jour une solitude plus grande que la mienne.

    Il importe d'avoir le courage de ne s'appuyer sur aucune religion ni aucune philosophie.



    Là, j'avoue, j'ai éclaté de rire !

    27 janvier 1971

    R. de R., après la mort de sa première femme, décida de se tuer. Il alla acheter un révolver, mais il le trouva trop cher, et resta en vie.
    L'avarice est quelquefois utile.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Mer 26 Oct - 13:30

    (WapPapounet a encore du stock de l'an passé, que j'essaie d'écumer avant la fournée 2016-2017... qui sera bien meilleure, à n'en pas douter, que ces reliquats, foi de Wapiti !)

    Chaque coup de colère est un coup de vieux.
    Chaque sourire est un coup de jeune.

    proverbe chinois

    Le remède à l'ennui, c'est la curiosité.
    La curiosité, elle, est sans remède.

    Anonyme


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Skyrgamur le Mer 26 Oct - 14:52

    Pas possible !!! Des papillotes de l'an dernier ??? Il n'aime pas ça Wap'Papounet ?


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Mer 26 Oct - 15:17

    Bin, si, il aime ça... sais pas


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Skyrgamur le Mer 26 Oct - 19:38

    Alors, c'est la mémoire. clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Solcha

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Solcha le Mer 26 Oct - 20:54

    ou il préfère encore le plaisir de les céder à sa fille... clin d'oeil

    Amour filial ou dévouement... respect


    _________________
    ¡ Pura vida !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Mer 26 Oct - 21:44

    Mouai, il essaie peut-être de se débarrasser de sa fille... pensif sais pas
    Raté ! langue


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Dim 30 Oct - 10:00

    Celle-ci pourrait être dans une papillote :

    Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous.
    Dalaï Lama


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Skyrgamur le Dim 30 Oct - 15:28

    Bien dit Dalaï


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapata le Mar 8 Nov - 22:44

    banane la saison des papillotes recommence !!!! banane la saison des papillotes recommence !!!! banane la saison des papillotes recommence !!!! banane

    proverbe chinois: "maison de paille où l'on rit vaut mieux qu'un palais où l'on pleure"

    Richard Wagner: "La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots"

    Spinoza: "si vous voulez que la vie vous sourie, apportez lui d'abord votre bonne humeur"


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Solcha

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Solcha le Mar 8 Nov - 23:00

    heu, elle commence de plus en plus tôt aussi cette saison là? (à moins que cette année, elle ne se soit pas arrêtée? pensif )


    _________________
    ¡ Pura vida !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Dim 20 Nov - 15:39

    Je déclare la saison officiellement ouverte pour moi aussi, depuis hier.

    Les opinions sont faites pour changer ; sinon comment atteindre la vérité ?
    George Gordon, lors Byron

    (l'avait tout compris à la politique, lui ! rire )


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Mer 30 Nov - 21:28

    Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière.
    Abbé Pierre


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Ven 2 Déc - 7:59

    Toute ascension vers un endroit merveilleux se fait par un escalier en spirale.
    Francis Bacon

    Je crois que 2 lutins peuvent l'attester. clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Wapiti le Ven 2 Déc - 15:41

    Pour l'amour d'une rose, le jardinier devient l'esclave de mille épines.
    proverbe turc


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

    Contenu sponsorisé

    Re: Les mots en papillotes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 3:14