Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    La semantique fait son sac a dos...

    Partagez
    avatar
    geob

    La semantique fait son sac a dos...

    Message par geob le Ven 25 Déc - 16:10

    La sémantique fait son sac à dos, ou le "marronnier" des forums de voyage

    Nous avons eu maintes fois ce débat inutile sur la différence éventuelle entre un touriste et un voyageur. Bien entendu rares sont ceux qui acceptent l'étiquette de touriste, et tous les autres se targuent d'être "voyageur".

    Si dire "je pars en voyage" c'est acheter un billet de transport, quelqu'il soit, pour aller d'un point à un autre, alors cela convient parfaitement. Mais de là à se vêtir de l'aura supposée de "voyageur", rien que pour se donner l'illusion de se différencier du "touriste", alors là je dis non car, comme l'affirmait Pierre Dac : A force de prendre des vessies pour des lanternes, on se brûle !
    Comme tout un chacun, il m'est arrivé de croiser un vraiment voyageur, sans assurance rapatriement, sans telephone portable, avec pour seules richesses le contenu de son sac à dos - c'était à Mamallapuram, en 2006. Mais nous, nous tous, qui sommes-nous dans ce contexte?
    Proposons un terme qui devrait mettre tout le monde d'accord : VACANCIER !
    Oui, nous sommes tous des vacanciers. Nous travaillons, mettons de l'argent de côté en vue de nos...prochaines vacances. Toutes les formes de vacances sont possibles et choisies en fonction de nos personnalités respectives : séjour sur une plage -forcément paradisiaque-, crapahutage dans la nature - sans guide cela va de soi-, aller observer les gorilles dans une montagne en Afrique- euh...là, prenez un guide-, s'intéresser à la culture d'un pays, en visitant les monuments et les musées, se rendre carrément dans un pays dangereux, faire du saut à l'élastique ou autres défis à soi-meme pour se mettre en abime, particper a un chantier en Inde pour aider les necessiteux - ca, ca fait vachement bien-,etc, etc., puis, au retour, nous organisons des soirees "diapos"...ah zut, ca n'existe plus ça, je voulais dire que nous avons nos blogs dans lesquels vient regarder qui veut, il y a aussi " carnets d'aventures" ou nous aimons raconter nos vacances à la découverte de ce qui nous change de notre quotidien, et nous raconter aussi, personnellement - c'est la societe de la "transparence" dans laquelle nous vivons qui suscite cet étrange engouement. Tout cela nous occupe durant les premieres semaines après la reprise de notre travail, ensuite, petit a petit, nous nous projettons dans l'avenir - comme nous nous impliquons pas dans les structures de la vie sociale, nous ne vivons pas dans le present, nous le subissons, en râlant tout de même - ça mange pas de pain-, oui, nous nous projettons sur la date de nos prochaines vacances, le seul avenir qui nous interesse. (nous vivons entre parentheses !)
    Brisons donc net et définitivement ce débat sterile, et quand un esprit chagrin posera sa sempiternelle question, a propos d'un post qui lui deplait, il devra dorenavant la libeller ainsi : quel est le rapport avec les vacances?
    Ainsi, tout sera plus clair.
    Bonnes vacances aux vacanciers qui s'appretent a
    partir !

    lahaut

    Re: La semantique fait son sac a dos...

    Message par lahaut le Ven 25 Déc - 22:38

    Moi je dis "vive les vacances "
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: La semantique fait son sac a dos...

    Message par imanachnuelohim le Sam 26 Déc - 0:56

    Quelle aventure,aussi,de lire le post en minuscule !!


    _________________
    Il n'y a pas d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé,de celui qui a changé 20 fois la forme de sa pensée et de sa vie
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La semantique fait son sac a dos...

    Message par Wapiti le Sam 26 Déc - 9:52

    imanachnuelohim a écrit: Quelle aventure,aussi,de lire le post en minuscule !!
    Geob a de très bons yeux, lui (ou installé la loupe sur son écran ), mais pour moi aussi c'était trop petit et j'ai augmenté la taille de son texte ce matin...
    Voyageur, touriste... vacancier... peu importe !
    Vacancier nous pouvons l'être sans partir en voyage, dès lors que nous ne travaillons pas... (certains affirment même qu'il y a des privilégiés en vacances même pendant leur période officielle de travail... mais ceci est un autre débat marronnier ! )
    Touriste nous le sommes, officiellement (définition des organisations nationales et internationales du tourisme), dès lors que nous nous déplaçons hors de notre environnement local habituel pour au moins 1 nuitée et pour motifs autres qu'un contrat de travail à "l'étranger"... Ensuite, les segmentations des touristes varient en fonction des besoins de ceux qui les définissent et point ne sert d'en discuter, donc.
    Voyageur... qu'est-ce qu'un voyageur ? Celui qui voyage. Qu'est-ce que le voyage ?... Tout ce problème sémantique ne découle finalement que de ce gros vilain mot : voyageur. On peut bien voyager sans quitter son salon, son lit... en quittant son enveloppe corporelle grâce à notre esprit fertile ou grâce à diverses substances... On pourrait disserter longtemps sur les formes de voyage, l'art de voyager, les "vrais" voyageurs...
    Vrais par rapport à quoi d'ailleurs ? Qu'est-ce que la vérité ?
    "Qu'est-ce que la vérité ? Il y a la tienne, la mienne et celle de tous les autres. Toute vérité n'est que la vérité de celui qui l'a dite. Il y a autant de vérité que d'individus." Eric-Emmauel SCHMIDT, extrait de L'Evangile de Ponce Pilate.

    Bref, le vrai voyageur, c'est celui qui voyage comme moi, peu importe la forme de mon voyage.
    Et si ce voyage consiste à emprunter un transport pour partir de chez moi (lui) plus d'une journée, alors je suis (il est) touriste.
    Et si ce voyage se déroule sur une période de non travail, hors de contraintes posées par mon employeur, alors je suis (il est) un vacancier heureux.
    Moi, je n'ai jamais compris où était le problème dans ce débat récurrent entre vrais voyageurs (car nous le sommes tous !).


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

    Contenu sponsorisé

    Re: La semantique fait son sac a dos...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 7:20