Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Caprices d'hiver

    Partagez
    avatar
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Caprices d'hiver

    Message par Dolma le Lun 11 Jan - 9:35

    Ici les rues s’assombrissent
    Sous les gifles de l’averse
    Et les arbres se dénudent
    Dans la furie d’une tempête
    Là les chemins avancent
    Sous la caresse du soleil
    Et les fleurs s’épanchent
    Dans le murmure du vent
    Ailleurs les toits pâlissent
    Sous les pétales de neige
    Et les lacs s’assoupissent
    Dans des éclats de givre
    Voici venir l’hiver et chacun le vivra
    Selon qu’il est ici ou là ou ailleurs…


    Les réverbères se tassent, les arbres frissonnent et les trottoirs filent le long des rues silencieuses.
    Quelques silhouettes rares se croisent furtivement.
    Ce matin j’ai les pieds dans la neige et la tête dans les étoiles.
    Tram. Pas de sourires et pas de bavardages, que du taciturne.
    Des manteaux aux chaussures et des bonnets aux écharpes, tout est désespérément sombre.
    En fait il n’y a que 2 couleurs claires : les barres métalliques jaunes et mon manteau rouge.
    Souriez saperlipopette ! C’est pas la fin du monde !
    Ce ne sont que quelques flocons voltigeurs et joyeux qui s’amusent à bombarder Paris.
    On n’aime pas la neige par ici, c’est une évidence !
    Eh bien moi je flâne et photographie en allant vers le bureau
    Il faut en profiter, bientôt tout ne sera que gadoue
    Que voulez-vous, ce matin j’aime la neige à Paris…


    Le village a pris ses quartiers blancs. Les « gars de la ville » comme on dit ici ont disposé ici et là des montagnes de neige (en Normandie, on appelle montagne ce qui dépasse les 5 mètres de hauteur) pour dégager comme ils peuvent les rues et les places. C'est-à-dire qu’il devient quasi impossible de circuler tant c’est gadouilleux, mais on s’en fout : le village est sous la neige !
    C’est amusant de voir comme l’exception modifie le comportement. Habituellement les gens vont d’un commerce à l’autre, se croisent avec un salut plus ou moins cordial selon qu’on se connait plus ou moins mais aujourd’hui des petits groupes se forment et tout le monde s’interpelle…
    « On n’avait pas connu ça depuis au moins de 20 ans »,
    « attention de pas glisser »,
    « fait pas chaud quand même »,
    « ça va tenir »… etc.etc…
    Certains paysans friment –plus que d’habitude- dans leurs 4x4 tandis que d’autres font leurs courses en tracteur ! Le tracteur est le moyen de locomotion privilégié pour rouler dans les chemins de campagne, ils écrasent les congères et passent partout.
    Nouveau sujet de conversation : le CMarket et le petit C. ne sont plus approvisionnés... Plus de lait, plus d’eau, plus de sel, plus de fruits et légumes…
    « c’est pas normal ! »
    « y peuvent pas rouler les camions, sont bloqués à St André »
    « on n’a pas le matériel pour un climat comme ça chez nous »
    « ah tant qu’on à du chauffage, ça va »… etc.etc…
    Le village s’est emmitouflé dans un hiver blanc pour quelques jours. Bientôt la neige sera fondue et le village reprendra ses quartiers gris. Comme d’hab…


    Dolma


    Dernière édition par Dolma le Lun 11 Jan - 12:51, édité 3 fois
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Caprices d'hiver

    Message par mamina le Lun 11 Jan - 9:55

    Chouette ! ça faisait longtemps... trop longtemps que tu n'avais pas posé quelques jolis mots....
    Hé Dolma ! tu continues à jouer au Père Noël ?
    Ne t'étonnes pas que les gens fassent la tête... difficile d'y croire encore !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Wapiti le Mer 13 Jan - 20:39

    Quel délice quand ta plume glisse sur l'hiver, chère Dolma.
    Comme le dit Mamina, il y avait bien longtemps que tu ne nous avais offert ainsi quelques lignes.

    L'hiver blanc de neige et bleu de froid, moi aussi je l'aime.
    Malheureusement, cet hiver là s'en est allé aussi subitement qu'il était arrivé.
    Quelques matinées de galère de pneus sur les routes enneigées,
    quelques journées de plaisir à regarder la neige virevolter,
    quelques journées à profiter de ce paysage enneigé de carte postale sous le froid soleil,
    quelques heures de bonheur de pieds promeneurs sur tapis magique.
    Ce matin encore, c'était doux d'ouate, c'était agréable de crissements piétons, c'était beau de blancheur.
    Mais diable de thermomètre qui transforme les cristaux en perles !
    Ce soir tout est détrempé, lavé, délavé.
    Flic flac, trottoirs changés en mares.
    Arbres et toits déchargés de leurs belles parures ; le gris reprend le dessus.
    Le gris reprend le dedans aussi...
    Moi, j'aime l'hiver blanc de neige et bleu de froid. Il s'en est allé.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Dolma le Jeu 14 Jan - 15:00

    Quel délice quand ta plume glisse sur l'hiver

    Et que la tienne vient rejoindre la mienne top ! !

    Quelque soit la saison nos mots aiment s'amuser à s'entrelacer !

    Quel plaisir...

    Dolma
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Wapiti le Sam 27 Nov - 15:30

    Premières neiges

    Mi-novembre, il y a 8 jours.
    Le plaisir de reprendre la route pour quelques trois cent bornes en pays de Savoie.

    Petit matin noir et frais dans lequel se lève une belle journée de ciel dégagé. Couleurs du levant, promesses du jour, premiers délices.
    Si la grisaille traine encore dans nos vallées déparées de leurs couleurs automnales, c'est l'hiver qui a pris possession des hauteurs.
    Hier, il neigeait, là haut, juste au-dessus, pas si loin.
    Vers 9 heures, arrivée à destination avec le soleil à l'horizontal, en pleine face, juste au dessus d'une écharpe de nuages résiduels, juste bien placé pour laisser éclater à ses côtés un massif de Belledonne poudré de blanc. A mes côtés, la Chartreuse lui répond de concert.
    Bien longtemps que je n'avais vus ces sommets, qui plus est dans leurs plus beaux atours hivernaux. Premier plaisir du jour.

    Fin d'après-midi, reprendre le volant, direction plein est, dans cette vallée de l'Isère qui mène aux hauts sommets.
    Soleil rasant du couchant dans le dos, massifs de la Maurienne, du Beaufortain et surtout Mont-Blanc en point de mire.
    Longer des kilomètres durant cette large rivière qui n'est plus torrent mais pas encore fleuve indolent, avec sa garde d'arbres dont certains ont décidé de résister à la mode et ont gardé quelques parures, éclats rouges ou orangés dans cet univers de gris qui s'installe avec le déclin du jour.
    Au-dessus, le regard ne peut être que captivé, magnétisé par ces lignes de crêtes étincelant de blancs et rosissant sous les assauts du soleil couchant.
    Que j'aime conduire dans ces conditions ! Que j'aime cette route !
    Que j'aime cette saison qui s'annonce et sait si bien mettre en valeur nos montagnes !


    Hier.
    Même route.

    Sur les bords du Léman, c'est la nuit verglacée qui m'accompagne. Peu d'intérêt, si ce n'est la promesse des heures qui suivent : il a floconné un peu cette nuit à Thonon, il fait en-dessous de zéro, je vais côtoyer la neige aujourd'hui, c'est certain.
    Et je la rencontre, cette cotonnade, dans la montée du col, poudre ouatée qui caresse le pare-brise du bolide lancé sur l'autoroute.
    Bitume noir et salé, aucun danger, rien que le plaisir de rouler des kilomètres dans cette blancheur qui s'installe, même en plaine.
    Annecy, Aix-les-Bains, Chambéry, Montmélian, villes blotties sous les premiers centimètres, certes peu épais, mais néanmoins résistant aux heures qui s'écoulent. C'est beau une ville sous la neige !

    Les sommets ne se seront pas montrés de la journée, cachés sous les encombrements des cieux, malgré quelques trouées de soleil.
    La neige a cessé, mais est restée. Le retour se fait dans le froid glacial (-4° ventés), à apprécier cette blancheur partout présente.
    Arrivée de nuit, il me semble que Thonon ne présente que terre encore nue et glacée.


    Aujourd'hui.

    Les flocons ont attendu mon lever pour commencer à se répandre. Tranquillement, sans bruit. Sagement, mais avec obstination.
    En partant, déjà 3 centimètres à dégager de la voiture. Routes blanches. Première, deuxième, troisième, 20 km/h, 30 km/h, pas plus. Chaque virage à négocier avec attention. Je ne vais pas loin, tout va bien.
    Trois heures, une cérémonie et un coktail plus tard, constat sans appel : il faut à nouveau déneiger la voiture. 10 centimètres, cette fois. Sourire aux lèvres.
    Il faut rentrer, faire attention sur les routes toujours aussi blanches, négocier les mêmes virages, pour rentrer sans encombre.
    Thonon est dans son cocon. Il neige toujours, chute régulière et tendre de copeaux de ouate. La ville est silencieuse, les rues désertes de piétons et de voitures.
    Routes, trottoirs, espaces verts, tout est blanc. Haies, buissons, arbres, tout est blanc. Toits blancs. C'est beau une ville sous la neige !
    Sérénité. Sourire indécrochable.
    Que j'aime l'hiver blanc ! Que j'aime la neige qui tombe et qui enveloppe tout !
    Que j'aime ces caprices d'un hiver qui débute très tôt cette année !

    J'ai quelques jours d'avance sur mes habitudes, mais il me semble qu'il est le bon jour pour installer la guirlande de loupiotes et les quelques boules rouges qui trainent au fond d'un placard.
    Il faudra aussi tailler et rentrer les géraniums, pailler et protéger les jeunes plantations. D'habitude, on fait cela avant les premières neiges...
    Cet hiver m'a prise de vitesse !


    Dernière édition par Wapiti le Jeu 2 Déc - 10:28, édité 1 fois


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Fabricia

    Localisation : Alpes Maritimes

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Fabricia le Sam 27 Nov - 15:58

    ... C'est beau, la Savoie sous la neige décrite par Wapiti !


    _________________
    Fabricia
    "Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Wapata le Sam 27 Nov - 17:16

    pas que décrite ..... à voir aussi


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Wapiti le Jeu 2 Déc - 7:30

    Hivers de mon enfance

    Souvenez-vous mes frères et soeur de ces hivers-là,
    ces hivers qui commencaient tôt en novembre,
    ces hivers glacés d'-embre,
    ces hivers souvent enneigés en nos plaines savoyardes,
    manteaux blancs récurrents,
    souvent fins, parfois épais, parfois des jours persistants.

    Souvenez-vous de ces matins excités à la découverte des jours blancs,
    de cette attente fiévreuse de nos amis parisiens venant au ski et nous amenant systématiquement un épisode neigeux,
    de ces veillées de Noël où la fée électricité et la télé nous lâchaient,
    faute aux chutes abondantes qui faisaient de cette veillée une double fête.
    De ces heures passées des journées durant à travailler cette matière,
    pseudo-igloos aux murs parfois élevés,
    bonshommes diformes de balai et carotte armés,
    de ces récrés passées en notre école maternelle et primaire avec les copains à jouer,
    batailles rangées de boules glacées et chantiers désorganisés de constructions éphémères.

    Regardez ces photos jaunies par le temps,
    séance de luge en nos tous jeunes temps,
    skis chaussés pour la pose, au milieu de la plate pelouse,
    clichés instantanés d'ados amusées à genou dans le blanc.

    Je me souviens de ces journées à regarder les flocons tourbillonner,
    de la joie d'être réveillée par le son du chasse-neige affairé,
    de ces heures heureuses en cours de récré,
    de ces glissades sur la route disparue,
    de ces belles pelletées qu'il fallait chaque matin renouveler,
    de cet hiver bachelier dans la piscine embuée de blanc illuminée,
    de ces hivers enneigés.

    Cette année, l'hiver de mon enfance serait-il revenu ?
    Ha, ce sourire et cette excitation qui ne peuvent me quitter
    depuis que les plaines de Savoies de blanc se sont parées !


    Dernière édition par Wapiti le Jeu 2 Déc - 19:57, édité 1 fois


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Caprices d'hiver

    Message par mamina le Jeu 2 Déc - 10:20

    joli, joli !

    c'est vrai, tout le monde parle de cet hiver précoce, les journaux en font les gros titres mais tous les anciens pourraient nous raconter "leurs" hivers, dès novembre, les galoches dans la neige, les vitres gelées de l'intérieur, les mains rougies par les engelures.... même notre Wap', pas si ancienne que ça, se souvient des Noël enneigés...

    Toujours pas un flocon ici en Béarn, mais ce matin une brume tenace qui m'empêche de voir le fond de mon jardin !

    Notre bretonne expat' aura eu la chance de voir la plage, les rochers, les galets sous une belle couche blanche... vivement des photos.... j'espère juste qu'elle n'est pas trop bloquée....
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Invité le Jeu 2 Déc - 10:26

    Très chouette ce texte, je sens bien que la montagnarde ne vit pas avec les mêmes souvenirs d'hiver que l'ex citadine.

    C'est vrai que la neige fait naître le sourire.

    Ici, trop glacé, la neige en très fine pellicule. La boue du chantier est dure, j'apprécie.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Wapiti le Sam 18 Déc - 18:12

    Entre chien et loup


    J'aime sortir entre chien et loup,
    quand le ciel s'assombrit et la terre s'illumine d'en bas.
    Lors de l'hiver blanc, la magie est à son comble.

    Ouest au jaune pâle mourant,
    dernières effilochées de nuages encore teintées de roses et violet,
    brindilles enflammées résiduelles d'un incendie s'éteignant.
    A l'est, bleu nuit intense,
    au milieu duquel explose une lune d'un blanc incandescent
    discutant âprement avec le blanc irradiant le sol.

    Route noire, trottoir blanc.
    Scrontch, scrontch, le gel a fait son effet,
    la neige tassée crisse sous les pas des chaussures hivernales.
    Besoin de traverser,
    saleté de sel qui rend glissante la chaussée !
    A quand le retour aux sables et gravillons ?
    Trottoir d'en face, noir.
    Patinoire !
    Tenir debout, par tous les moyens,
    semelle crantée bien insuffisantes...

    La chaleur d'une vitrine décorée de boulangerie,
    effluves gourmandes.
    Baguette sous le bras, rapidement retrouver le trottoir blanc.
    Mains gantées gelées,
    écharpe sous le nez à la buée cristallisée.
    Les dernières lueurs du jour doucement s'éteignent,
    laissant bientôt l'entière place à lune et sol blanc
    qui ne cesseront de discuter et danser dans la nuit bleue de gel.

    J'aime sortir entre chien et loup,
    surtout dans l'hiver blanc et glacé.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    espacien

    Re: Caprices d'hiver

    Message par espacien le Dim 19 Déc - 6:22


    très joli wapipiti..

    Je ne connais pas d'expression qui exprimerait "chien et loup" pour le matin. A croire que l'aube naissante n'évoque ni chien ni loup. Soir et matin, lorsque tous les chats sont gris j'aime aussi sortir. Ce qui m'impressionne en ce moment c'est la grosseur croissante de Jupiter VENUS (étoile du berger) dans le ciel à l'horizon est. Juste avant le levé du soleil elle apparaît é_no_r_m_e et son croissant grandira tout au long du mois.


    _________________
    ' LEs mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux ' René Char (Citation partagée avec Pondy)
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Wapiti le Dim 6 Mar - 23:13

    Quand la brume se déchire

    Par un matin froid d’hiver.
    Le bleu gris du ciel se fond avec le gris foncé bleu des monts sapineux qui tombe dans le gris clair bleuté planant sur les eaux grises immobiles.
    Univers de gris bleuté de brume lumineuse.
    Ambiance de temps suspendu.

    Quand soudain la brume se déchire,
    laissant percer, là haut, une dent rocheuse de blanc immaculée semblant voler dans l’éther de brume.
    Point d’accroche visible au sol, apparition improbable.
    Magie de l’instant avant que les brumes mouvantes ne reviennent voiler le sommet pour quelques minutes encore.

    Quand la brume se déchire pour laisser place aux premiers rayons rasants de soleil pointant timidement leurs éclats par-dessus les cimes dans mon dos, réchauffant instantanément les premiers plans.
    Éclatent alors les bruns léchés de ces rayons. Bruns des bois squelettiques des feuillus déshabillés, bruns de l’herbe roussie des gels et neiges passés, bruns des façades de pierres moussues d’un vieux château les pieds dans l’eau, bruns des lierres qui lèchent les murs des vieilles maisons aux couleurs sardes...
    Brun d’un banc appelant à la flânerie face au lac toujours fondu dans sa brume bleutée.
    A son pied, explosion de jaune ensoleillé. Les primevères sont réveillées, le printemps approche.

    Fugaces instants de magie quand la brume se déchire.
    Dans quelques minutes, tout sera devenu tiède de soleil ou à nouveau assombri de brumes mouvantes. La luminosité aura changé, rien ne sera plus comme avant, comme maintenant...
    Ô temps, suspends ton vol… !



    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: Caprices d'hiver

    Message par imanachnuelohim le Lun 7 Mar - 16:20

    VIVE LE PRINTEMPS !

    Voilà que la ville, de jour en jour, s'éclaircit,
    Les rayons du soleil caressent crépis d'immeubles et clochers d'église,
    Les rues s'animent de plus belle, s'habillant des couleurs printanières.
    La chaleur réveille les bourgeons des balconnières,
    Et les oiseaux, perchés sur les cimes, annoncent la première saison.

    Les blanches vacances se terminent à l'ombre du temps,
    Les nez rouges laissent place aux visages quelques peu hâlés,
    L'air encore frais, purifie les organismes vivants.
    Les festivaux commencent à sentir la bonne odeur du gras,
    Et les confettis, les serpentins voltigent dans le ciel bleu de l'avenir.


    Les jardiniers s'attellent à leurs premiers labours,
    Les poètes s'inspirent de la frissonnante nature en éveil,
    Les amoureux se bécotent déjà sur les bancs publics.
    Voilà une symphonie des choses dont l'aboutissement
    Est le sempiternel destin, la vie !!


    _________________
    Il n'y a pas d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé,de celui qui a changé 20 fois la forme de sa pensée et de sa vie

    Contenu sponsorisé

    Re: Caprices d'hiver

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct - 17:57