Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Insomniaques Pensées

    Partagez
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Insomniaques Pensées

    Message par Wapiti le Dim 21 Mar - 9:32

    Entre Pondyspensaire et Envolées de plumes j'ai longtemps hésité...


    Aller me coucher... pourquoi est-ce toujours si compliqué ?


    Il y a ces soirs où je ne rêve que de cela, aller me coucher,
    cerveau fatigué, yeux éreintés.
    Mais contrainte de rester éveillée, tâches urgentes à terminer,
    cours à préparer, copies à corriger, autres activités à planifier.
    Hautte lutte pour résister et ne rien oublier,
    et ne pas trop tarder avant de rejoindre l'oreiller.

    Je ne vous parle pas de ces journées où je rentre épuisée
    m'écrouler avant même que le soleil ne soit couché,
    histoire de récupérer un peu de cette énergie qui en journée m'a tant manqué.

    Et il y a de ces soirées, où je n'arrive pas à aller me coucher.
    Il le faudrait, je le sais ;
    la petite voix me le crie sans ambiguïté : "Tu vas le payer !"
    C'est une certitude, dans les prochains jours je vais le regretter.
    Oui mais voilà, je n'arrive pas à aller me coucher.

    Je vous entends : Qu'as-tu peur d'affronter ?
    Non, vous le savez, le noir ne me fait pas flipper.
    Ou peut-être s'agit-il d'éviter le noir de mes pensées derrière les paupières abaissées.
    Ecran noir de l'intérieur angoissé,
    hantise de voir débouler souvenirs torturés,
    tempête d'inutiles ou productives idées,
    bribes de chanson oubliée,
    "comme un vieux coffre plein de vieux jouets cassés",
    "larmes si paisibles qui coulent, inexpliquées"...

    Ce n'est pourtant pas si compliqué d'aller me coucher !
    Juste un clic pour fermer, deux interrupteurs à tourner, quelques mètres à arpenter,
    pijama et couette retrouver par Tigre déjà squattés et réchauffés.
    Et là se laisser aller,

    dormir, ce n'est normalement pas si compliqué.

    Le match est terminé, ils ont gagné,
    les supporters sont rentrés, la fête est terminée,
    le silence de la nuit partout s'est installé.
    Depuis longtemps la télé n'est plus allumée,
    la musique aussi a cessé, Jenkins a fini de jouer.
    Je devrais y aller mais je reste scotchée devant mon écran bleuté...
    Des heures sur le Net à me promener, à bavarder,
    J'ai beaucoup surfé, tout regardé, bien papoté,

    mais Mamina et quelques autres courriers encore oubliés,
    j'ai soupiré, souri, j'ai aussi pleuré...
    Les aiguilles ont tourné, une nouvelle journée a débuté,
    et je ne suis toujours pas couchée.

    Si seulement ces soirées étaient inspirées,
    que quelques aventure ou voyages inventés
    je puisse en quelques mots posés à mes ami(e)s proposer.
    Non, pas d'idées, pas inspirée. Désolée.

    Trop régulières ces nuits à s'attarder !
    Mauvaise période à passer.
    Finalement je préfère ces soirées épuisées où sans hésiter

    je vais sombrer en toute sérénité dans les bras de Morphée.

    Et ce soir je suis encore là avec mes pensées,
    avec toutes ces rimes en é...
    C'est bête ces rimes en é,
    c'est sans intérêt.







    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par mamina le Dim 21 Mar - 16:11

    Si nous étions au Pondyspensaire, je te dirais tout bas :
    As-tu bien pris ton chamomilla ?
    As-tu bu verveine, tilleul et tout le tralala ?
    Vas faire du Qi Qong ou du Yoga,
    Mets-toi le CD d'un doux blizzard,
    Pas de samba, de Kamasutra ni de chocolat...
    Sur ton oreiller renferme tes bras....

    Mais voilà !
    Dormir c'est bien plus compliqué que ça !
    Dans le noir de la nuit sans fracas
    Les images et les dialogues du jour reviennent, nous mettant parfois dans l'embarras,
    Les pensées de la nuit s'envolent tout là-bas...
    Les yeux piquent, l'écran a fait des dégâts !

    Et pourtant c'est chouette de retrouver son chat !
    C'est chouette de se glisser dans les draps
    Pas besoin d'en faire tout un plat...
    Le sommeil viendra tout seul et tu finiras par mordre à l'appât !
    Abracadabra !

    C'est baba ces rimes en a...
    J'espère juste que ça te bercera ...


    Dernière édition par mamina le Dim 21 Mar - 19:17, édité 1 fois
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Wapiti le Dim 21 Mar - 16:43

    Hmm, Mamina,
    ces rimes en a,
    c'est comme des bisoux sur un bobo de bébé,
    ça fleure bon le sparadrap
    sur mes plaies en é.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par bardak le Mer 21 Avr - 4:37

    On dit que la nuit rend poète... il est 3h25 du matin... je ne dors pas, n'arrive pas à me décider à transformer le canapé sur lequel mes fesses sont tranquillement calées en un lit tout doux pour rêver... mais je ne suis pas pour autant poète... quelle arnaque! Pourtant j'aimerais bien faire de belles rimes comme les vôtres, mais y a rien qui sort... j'ai pourtant essayé toutes les voyelles de l'alphabet pour trouver celle qui me correspondrait, mais ça marche pas...

    Le "a" est déjà pris par mamina, le "e" manque de souffle, le "é" est réquisitionné, le "i" pas adapté au silence de la nuit, le "o" est trop latino, le "u" me semble ardu, quant au "i grec"...pour l'utiliser, il faudrait que je sois poète...

    Peine perdue! Ca tourne pas rond dans ma tête... "Kakoy Bardak" ou "Quel bordel" dans mon petit cerveau ce soir...

    Tiens ça me donne envie d'écrire... de raconter une histoire... j'aime bien raconter des histoires...

    Zut alors! Il n'y a que des histoires rudes qui me viennent en tête. Il y a Liouba et sa vie sous Staline, il y a Roman le néo-nazi qui voudrait en finir avec la vie, il y a Katya, la fille de zeks, il y a Khaled, le combattant tchétchène, il y a Ilya le nouveau "vieux croyant" qui ne veut plus croire au monde, il y a Zaïra contrainte au terrorisme pour sauver son fils, il y a Davaadorj, éleveur nomade qui n'a pas eu d'autre choix que se sédentariser, il y a Torlaa qui rêvait des lumières moscovites et a fini sur le trottoir...

    Mais pourquoi que la nuit elle amène toujours des histoires tristes ? Pourquoi ne puis-je jamais me souvenir des éclats de rire une fois minuit passé ?

    Je l'ignore, mais je me dis que peut-être parce qu'avec tous ces gens que j'ai rencontrés les éclats de rire étaient plus puissants encore... et qu'une fois la nuit tombée, c'est à eux que j'ai envie de penser... j'essaie de les imaginer dans leurs vies, je les vois dans leurs immeubles sordides, bénissant l'ancien temps qui ne reviendra plus, perdus dans une fraternité de brutes pour qui la vie n'a aucune importance, abandonnés au bout du monde sur les restes d'un système concentrationnaire implacable, accrochés à un fusil mitrailleur seul langage encore possible, priant dans une église en bois pour le salut de leurs âmes et le retour d'un dieu qui les a abandonnés, recoquevillés dans une cellule minuscule songeant à cet enfant sacrifié, ne dormant que d'un oeil dans une yourte ancrée dans le sol, à l'affut des bruits de rennes partis depuis longtemps, étendus dans un lit et attendant le prochain client en rêvant d'un passeport pour une autre vie...

    Ouais, je vais écrire des histoires... ça m'aidera peut-être à trouver le sommeil... et tant pis si elles sont tristes... c'est la vie, comme diraient les Russes, ou plutôt "èta jizn'" en version originale... ça me rapelle ce que m'avait dit Torlaa à l'occasion "si tu ne sais pas quoi faire de ta vie, contente toi de témoigner". Allez hop, je vais m'atteler à une de ces nombreuses histoires qui peuplent mon disque dur... peut-être qu'il en sortira un témoignage... je pourrais alors aller me coucher tranquillement...

    Douce nuit à tous... je vais errer encore un peu dans le village... et j'offre la tournée à tous ceux qui se lèvent pour m'accompagner dans mes errances nocturnes... Allez une p'tite vodka, une p'tite histoire, et au dodo... c'est chouette la vie, quand on a encore le choix de faire ce qu'on veut...alors promis, Torlaa, je vais témoigner, avec mes mots maladroits, avec mes phrases mal construites, à mon p'tit nouveau... c'est chouette la vie quand on lui trouve un sens, même si ce n'est pas grand chose... ça donne envie de lancer un grand éclat de rire à la face de la lune... elle voulait se jouer de moi et c'est la vie qui a gagné... quelle belle nuit alors!

    Bonne nuit à tous!


    Dernière édition par bardak le Mer 21 Avr - 13:37, édité 1 fois


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par fabizan le Mer 21 Avr - 9:33

    Si t'es pas douée pour rimer, pour raconter t'es plutôt douée. J'ai déjà lu quelques unes de tes histoires sur l'autre forum et j'attends avec impatience la prochaine fournée.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Wapiti le Mer 21 Avr - 17:55

    l'abus de Flamm'küche parisienne provoquerait-il des insomnies non poétiques ?
    A moins que ce ne soit le chocolat indésirable qui soit source d'excitation...

    Mais, pas sûre que la vodka soit remède à digestion et à endormissement...


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Lilie le Jeu 22 Avr - 2:05

    "Ces choses au fond de nous qui nous font veiller tard"

    Demain matin, ca va encore etre le meme cinema:

    1- P*tain de reveil! Ta gu*ule!
    2- M*rde! Il est quelle heure?! J'ai loupe le reveil!
    3- Ouf! non, je suis a l'heure!
    4- Ce soir, c'est sur, je me couche tot...

    La tete dans le brouillard jusqu'a 10-11h. Pis 15h, top de la forme. 23h, les paupieres se fermeraient toutes seules si on s'allongeait, mais on n'a pas envie... On trouve des excuses, comme quand on etait petit, pour repousser l'heure pourtant implacable du dodo. Pis on se souvient de ces heures passees a dessiner dans le vide avec son index, dans l'obsucrite de sa chambre de petite fille, pendant ce qui nous paraissait des heures, avant de finalement laisser venir nos doux reves d'enfant.

    On trouve des excuses pour ne pas aller se coucher, pourtant c'est pas qu'on n'aime pas dormir, oh ca non!... mais le matin... jusqu'au milieu d'apres-midi meme des fois. Pis la nuit, tous les chats ne sont pas gris, y en a des noirs, des blancs, des marrons, des tigres, des gros marcous, ou des maigrichons.

    L'heure passe, on se complait dans le silence de la nuit, tele, musique, bouquin, internet. La petite voix comme celle de Wapiti "Tu devrais aller te coucher, tu le sais..."

    On fait la sourde oreille, on se branche sur le Village. Oh! Pensees Insomniaques, la belle excuse! En plus il y a Jean-Jacques, alors si ca c'est pas un signe qu'il aurait suffit!...

    On devrait aller se coucher, on le sait. Mais... oiseau de nuit on a toujours ete, oiseau de nuit on sera toujours!

    Lilie

    lahaut

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par lahaut le Jeu 22 Avr - 10:43

    ....................Insomnie..........................
    Insomnie insomnie insomnie,
    Insomnie insomnie,
    Insomnie,
    Pourquoi?
    Insomnie insomnie,
    Insomnie,
    Insomnie insomnie insomnie,
    Parce que.....
    Insomnie,
    Insomnie insomnie insomnie,
    Insomnie insomnie,
    Le mouton,
    Insomnie insomnie,
    Insomnie insomnie insomnie,
    Insomnie,
    Le réveil,
    Insomnie insomnie insomnie,
    Insomnie,
    Insomnie insomnie,
    Insomniaque.

    Lahaut 22 avril 2010.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Invité le Ven 23 Avr - 20:10

    Insomniaques pensées. Pourquoi pas pensées insomniaques ?

    Je bossais la nuit et j'avais sommeil.
    Mes nuits de repos, je ne trouvais plus le sommeil.

    Fini le job by night, fini le job tout court

    Sept longues semaines de vide onirique et la nuit qui enfin m'enlace.

    Le silence parfait de la campagne troué juste cette nuit par le meuglement d'une vache qui vêlait, le paysan frappant à la porte. Ouais, il est venu me chercher comme promis. Et sous la lumière vive du néon de la stabulation, l'arrivée du veau humide forçant dans la seconde pour se dresser sur ses pattes flageolantes :
    Merveille.

    Vous faut la campagne les filles.
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par bardak le Sam 24 Avr - 1:59

    Ah ouais! Ca c'est bien la campagne... on y dort tellement bien (enfin, me concernant, une fois que j'ai vérifié avec attention qu'il n'y avait pas une sale bestiole au fond de mon lit...).

    Et puis, il y a tout ce truc, quand on est trop actif, quand on n'arrête pas de la journée, quand on court partout et quand on bosse sur des choses extérieures à nous... on ne prend plus le temps de s'arrêter consciemment, comment pourrait-on trouver le temps de dormir ? Accepter de soudain s'arrêter et se consacrer uniquement à soi le temps d'une nuit de sommeil, cela paraît presque saugrenu. Je n'ai jamais aussi peu dormi que quand je bossais non-stop. Dormir était totalement hors de propos à ces instants. Et c'est un peu le cas aujourd'hui. Je pensais pourtant que j'allais me coucher tôt, parce que je me suis couchée tard hier soir et levée avant l'aube ce matin pour affronter le consulat de Russie... j'imaginais que j'allais être crevée... et ben non...comme je n'ai pas arrêté de la journée, j'ai du mal à dire stop et à accepter d'aller me coucher...

    Alors, c'est vrai que c'est bien la campagne... parce que, sans vouloir tomber dans la philosophie de comptoir, à reprendre contact avec le rythme naturel de l'univers, on reprend contact avec sa propre nature...et son rythme naturel... et ça fait du bien...

    L'était bien joli ton message, pondy... il va me faire faire de jolis rêves... c'est chouette...


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par bardak le Sam 24 Avr - 2:17

    Ca c'est bien vrai Lilie, quand on commence à ne plus se coucher... difficile de revenir en arrière. Et puis c'est pas si facile de se décider à mettre fin à une journée...

    Je me souviens de mes premières expériences d'oiseau de nuit... c'était pas pour aller danser, mais c'était pour étudier le grec ancien (qui me passionnait à l'époque) quand j'étais au collège... je finissais mes devoirs à 2h du mat', parce que j'avais l'impression que ce que je n'apprenais pas ce soir là, je n'aurais jamais plus l'occasion de l'apprendre ensuite... ou qu'en tout cas, cela prendrait du temps, il faudrait me remettre dans le truc, reprendre le fil de mes pensées, reconstituer mes réflexions...trop compliqué...je préférais tout faire d'un coup... et puis, il y avait toujours la crainte que le lendemain... je n'en ai plus envie... ça arrive si souvent de se sentir vibrer pour quelque chose alors qu'il faut aller se coucher et se lever le lendemain en oubliant tout cela... demain est un autre jour et ce qui s'est passé la veille n'est pas toujours facile à récupérer.

    Et puis, c'est tellement bien la nuit... demain reste toujours demain même si les premiers rayons du soleil percent à travers la fenêtre...les téléphones sont raccrochés, le monde s'endort... la nuit ouvre la voie aux poètes, les étoiles nous inspirent... on se sent si bien...il y a quelque chose d'immortel dans la nuit...

    Pas étonnant que certains aient tant de mal à s'endormir et tant envie de dormir dans la journée... et pourtant, c'est chouette de ne pas s'endormir épuisée. Quand j'étais gosse, justement, le moment que je préférais dans la journée, c'était ce moment où j'allais me coucher sans m'endormir et où toutes mes pensées n'appartenaient qu'à moi... c'est bien de prendre le temps de se coucher comme on prend le temps de se lever... argh! je sens que c'est pas encore ce soir que je vais aller me coucher tôt... je suis bien partie pour rester éveillée un bon moment encore... heureusement qu'il y a le village pour m'accompagner..


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par mamina le Sam 24 Avr - 9:42

    Il fût un temps où c'était moi, vers 1 h du matin, qui éteignais les réverbères dans le village....
    J'y allais doucement, je faisais attention à ce que les portes ne grincent pas, à ce que mes pas ne résonnent pas trop dans les ruelles et doucement je laissais tomber la nuit sur les toits....
    Mais, depuis quelques temps, en fait depuis l'arrivée de deux demoiselles bien en verve, impossible de faire le noir complet.... d'abord elles passent la soirée au pub du coin, souvent avec Lahaut, elles chantent, elles dansent et quand elles regagnent leur logis c'est pour écrire les aventures de la journée ou les pensées de la nuit...
    Deux petites lumières, au bout du chemin après l'église, qui veillent sur le repos de leurs amis...
    Pas question de leur demander d'éteindre, qui se régalerait alors le matin de découvrir leurs proses nocturnes ?
    Et puis, on dirait bien que d'autres villageois les ont rejoints, hou lala ! je vais faire des chaudrons de tisane -tilleul-verveine- et distribution au pub tous les soirs !!!
    Tendres bisous
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Invité le Sam 24 Avr - 17:06

    "Pas question de leur demander d'éteindre, qui se régalerait alors le matin de découvrir leurs proses nocturnes "
    Oh que c'est vrai.

    "je vais faire des chaudrons de tisane -tilleul-verveine- et distribution au pub tous les soirs !!!
    "

    Beurq, c'est un truc pour les malades ça. Un lait de poule aussi pendant que t'y es !
    Tant pis pour le breuvage, je retrouve bien là ta générosité.
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Lilie le Sam 24 Avr - 18:50

    Que nenni Maminouche! Ce village a toujours vecu jour et nuit! Wapiti, Pondy, toi, Lahaut, Immana, ... bon ok, y en a peut-etre certain(e)s d'entre nous qui laissent leurs traces ici un chouia plus tard que ces gens la...


    Je viens de me lever. On a joue a des jeux ach'ment bien et meme pas videos (faut que j'en ecrive les regles sur papier pour pas oublie tellement qu'il etait bien ) jusqu'a 5h du mat, et quand tout le monde tombait de fatigue, j'etais excitee comme une puce. Ben quoi? C'est tout? C'est deja fini? On va se coucher comme ca? Meme pas un autre tour? Bon, d'accord... on va tous se coucher sous le meme toit du meme pote qui nous avait reuni pour un barbecue.

    Pffff.... l'esprit completement surexcite par ce dernier jeu qui nous a occupe 3h de la nuit, j'entend le carrillon sonner chaque demi-heure jusqu'a 7h30... 9h30, debout. Emmergeage. J'arrive po a emmerger. Je suis de mauvaise compagnie, comme d'hab. A 10h30 je pars, refusant le petit-dej' du pote. Je n'ai qu'une envie: rentrer chez moi me coucher.

    A cette heure, suis levee il y a peu apres avoir emergee dans mon lit un peu, vais prendre mon petit dej', me doucher. Si je m'ecoutais, je serais encore restee au pieu, me serais rendormie sans peine, je le sais. Mais alors apres, c'etait mort pour reprendre le rythme bien moule du metro-boulot-dodo de la semaine a venir qui s'annonce bien chargee.

    La nuit derniere, je l'ai vecue a mon rythme naturel, et en plus, je l'ai partagee avec d'autres. C'etait ach'ment chouette!

    A cette nuit peut-etre!

    Lilie

    PS: Pondy, dis-donc, je te trouve bien ronchonneuse ces temps-ci! Je veux dire, plus qu'a l'habitude.


    Dernière édition par Lilie le Sam 24 Avr - 19:48, édité 1 fois
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Wapiti le Sam 24 Avr - 19:07

    Hé, les filles ! Z'avez pas lu en haut de page ?

    Solution à l'insomnie
    J'ai résolu mes problèmes de sommeil naturellement
    http://www.retrouver-le-sommeil.com
    Insomnie - Homéopathie
    Anxiété,fatigue,troubles du sommeil Optez pour L72, solution naturelle.
    www.lehning.com/Sommeil


    Vives les publicités ciblées !

    Moi, j'ai trouvé une autre solution :
    De bon matin, le soleil derrière le château à peine levé,
    vos plus confortables chaussures enfilez,
    et pour Paris la journée partez,
    trottoirs et autres jardins arpenter,
    dans cet air printannier,
    d'arbres en fleurs chargés...
    Garanti, le soir venu,
    l'oreiller est le bienvenu !
    Jambes et yeux fatigués,
    esprit reposé, teint bronzé,
    dans les bras de Morphée sans tarder vous sombrerez.

    C'était ma recette printannière de la semaine dernière. Super efficace pour retrouver le rythme d'un sommeil régulier.

    Lilie, tu vas arriver à dormir ce soir en te levant ainsi en fin de journée ?


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Lilie le Sam 24 Avr - 19:37

    Salut Wapiti

    Les publicites sur mon ecran la tout de suite, c'est sur la graisse sur le ventre...

    Moi, j'ai trouvé une autre solution :
    De bon matin, le soleil derrière le château à peine levé,
    vos plus confortables chaussures enfilez,
    et pour Paris la journée partez,
    trottoirs et autres jardins arpenter,
    dans cet air printannier,
    d'arbres en fleurs chargés...
    Garanti, le soir venu,
    l'oreiller est le bienvenu !
    Jambes et yeux fatigués,
    esprit reposé, teint bronzé,
    dans les bras de Morphée sans tarder vous sombrerez.

    Pondy nous preche les nuits campagnardes, et toi ce sont les journees citadines. C'a eu l'air ach'ment bien ta balade parisienne! Mmmm... tu vas nous raconter ton petit sejour, dis? dis? diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis?


    Lilie, tu vas arriver à dormir ce soir en te levant ainsi en fin de journée ?
    Ben oui, parce que j'ai quand meme pas eu mon comptant de sommeil. Pis c'est pas comme si j'avais l'intention de me coucher a 22h! Soiree pyj'-pantoufles-cocooning dans un etat semi letargique, ne rien faire... ca fait du bien des fois.

    Lilie
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Invité le Sam 24 Avr - 19:43

    "PS: Pondy, dis-donc, je te trouve bien ronchonneuse ces temps-ci! Je veux dire, plus qu'a l'habitude"
    Huuuum ! tu trouves ? dire que j'me trouvais moins râleuse !
    Tu vas voir les prochains jours, ça va dégommer avec l'absence d'herbe à Nicot.

    Bonne soirée-orteil-en-éventail
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Wapiti le Sam 24 Avr - 22:34

    Lilie la curieuse a écrit:C'a eu l'air ach'ment bien ta balade parisienne! Mmmm... tu vas nous raconter ton petit sejour, dis? dis? diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis?
    Bien sûr que je vous raconterai... un peu... de ci, de là... en photos essentiellement...
    ... mais pas de véritable "carnet de voyage", je ne crois pas.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par mamina le Dim 25 Avr - 1:04

    Nicot a disparu et son herbe avec ? bien Pondy !!!
    C'est l'air de la campagne qui veut ça ? ou plus de pauses au milieu de la nuit ? ou plein d'autres choses encore ?
    En tous les cas et on est là !
    T'as vu, ça a marché pour not'Lilie...
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Lilie le Dim 25 Avr - 2:55

    "PS: Pondy, dis-donc, je te trouve bien ronchonneuse ces temps-ci! Je veux dire, plus qu'a l'habitude"
    Huuuum ! tu trouves ? dire que j'me trouvais moins râleuse !

    Oui, oui, je trouve.

    Tu vas voir les prochains jours, ça va dégommer avec l'absence d'herbe à Nicot.

    Ah ben au moins tu nous previens!

    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Lilie le Dim 25 Avr - 2:56

    Bien sûr que je vous raconterai... un peu... de ci, de là... en photos essentiellement...
    ... mais pas de véritable "carnet de voyage", je ne crois pas.
    Merci!

    Lilie
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par bardak le Dim 30 Mai - 3:48

    Et voilà,

    Je n'étais plus venue sur ce post parce qu'il n'y avait pas de nouveau message...

    Je n'étais plus venue sur ce post car j'avais un voyage à vivre...

    Je n'étais plus venue sur ce post parce que cela n'avait pas de sens...

    Parce que les insomnies parfois nous quittent...

    Parce qu'il arrive qu'on aille se coucher en songeant à tout ce qu'on va faire le lendemain...

    Parce qu'il arrive que le quotidien soit plus enchanteur encore que le reste...

    Et pourtant...

    Insomniaques pensées en ce jour de retour...

    Insomnie persistante...

    Comme un cauchemar sans visage traînant dans un coin de l'esprit....

    Un moment d'égarement...

    Entre deux aéroports, entre deux gares, entre deux mondes....

    Un pied dans l'un, un pied dans l'autre...

    Le cul entre deux chaises, diraient certains...

    Le cul nulle part, pourtant...

    Juste la tête là-bas... et les pieds ailleurs...

    Un moment là-bas pour une vérité ici...

    Un soupir, une larme... un instant solitaire...

    Juste une insomnie pour ne pas oublier...

    Insomniaques pensées afin que toujours perdure l'éternité...

    Insomniaques pensées, pour ne pas perdre le fil...

    Insomniaques pensées, pour vivre encore un peu...

    Insomniaques pensées....

    Tout simplement...


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    avatar
    bardak

    Localisation : Dans mon canapé

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par bardak le Dim 22 Aoû - 3:09

    Oh, ben zut alors...

    On m'avait pourtant avertie... à trop vouloir rêver, j'vais finir par trébucher... Pérette n'est pas loin, mais son pot de lait est déjà renversé...


    Je sais, faut pas mettre la charrue avant les boeufs, ni manger les mûres avant qu'elles soient confiture, ni même vendre la peau de l'ours avant d'en trouver un à Paris...


    Oui, oui, je sais, il faut être responsable! Il faut avoir les deux pieds bien ancrés dans la réalité et avancer droit devant soi... Il ne faut jamais perdre de vue ses ob-je-ctifs!


    Oui, c'est bon, j'ai tout fait, j'ai envoyé un CV et une lettre de motivation, un résumé de ma vie et de mes aspirations, en une + une page...


    Oui, je sais, les rêves ne me feront pas partir, les fantasmes ne me donneront pas ce boulot...


    Oui, oui, dans quelques jours, je m'occuperai de relancer mon potentiel employeur s'il ne me rappelle pas... et peut-être même que dans quelques jours, je découvrirai qu'un autre a eu le poste que je convoite... et alors regrets et désillusions me plomberont...


    Oh, oui, je sais tout cela...


    Il paraît que c'est ça être adulte...


    Allons, tristes sires, laissez moi en paix...


    Vous qui régissez mes journées, rendez-moi mes nuits!


    Laissez moi rêver de khatshapuris et de Saperavi. Laissez-moi m'imaginer déjà là-bas, laissez moi à mes fantasmes et allez donc vous occuper des autres...


    Ce soir, je suis ailleurs... il y a de la lavande dans l'air, il y a des bruits de chèvres narguant un pasteur dépassé, il y a des senteurs de khinkali, et au loin, un tchangi joue les premières notes d'un magnifique makrouli. La mariée s'avance et, au milieu des rondes, se met à rire. Un rire fort qui fait frémir les herbes hautes. Son époux la prend par la taille et elle sursaute, suprise par cette soudaine hardiesse. Ici des enfants jouent. Là, des femmes s'échangent les derniers potins. Plus loin, des hommes jouent au chech-bech et les perdants emplissent les verres vides des vainqueurs.


    Oh oui! Tristes sires! Laissez-moi à mes rêves! Ils ne me feront pas partir mais je suis déjà loin! Le reste appartient à demain...


    Divine insomnie... qui triomphe de toutes les réalités, qui rappelle que tout est possible...


    Au jour, le cynisme, à la nuit, les possibles...


    Cette nuit, je suis ici, demain, je serai loin...


    Et ensuite ? Et bien, on verra bien! Comment avancer sans imaginer ? Qui pourrait gravir l'Everest sans se le représenter d'abord ? Que je me fiche alors de ce qu'ils pourront dire, je suis déjà partie, nulle contrainte ne pourra m'attacher à mes pénates. Qu'elle s'y oppose, et je saurais trouver les arguments contraitres! Que l'un ose seulement brandir un baton, et mes roues jailliront si puissantes et si vives, qu'aucun être ne pourra les arrêter!


    Curieuse habitude qui fait des rêveurs des naïfs impénitents, comme si à trop penser, on risquait d'abimer sa vie...


    Je vous le dis, tristes sires, vous ne pouvez plus m'ôter la joie, et la joie de ce soir sera la joie, identique, plus tard... cette joie, magnifique, qui vaincra tous les obstacles...


    Divine insomnie qui fait des rêves d'une nuit, la réalité de demain...


    Divine insomnie...




    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Invité le Dim 22 Aoû - 16:28

    Hummm, Divine ? T'es sure ? C'est pas de la comédie tout ça ? Dantesque quand même.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Skyrgamur le Dim 22 Aoû - 18:05

    pondy a écrit:Hummm, Divine ? T'es sure ? C'est pas de la comédie tout ça ? Dantesque quand même.

    Comprendra pas Lahaut langue langue langue


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Contenu sponsorisé

    Re: Insomniaques Pensées

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 4:22