Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Doudou

    Partagez
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Doudou

    Message par Lilie le Jeu 13 Mai - 0:40

    Suis retombée par Thierry (là faut vous creuser les méninges!) sur ça, avec son beau confit de canard, qui avait été "inspiré par mon doudou" :

    Un doudou c'est celui à qui on confie sa journée d'école avant de s'endormir,
    Un doudou c'est celui qui éponge nos larmes de mômes,
    Un doudou c'est celui qui retiendra tous nos secrets d'enfants,
    Un doudou c'est celui qui veille sur nos rêves,
    Et nous réconforte après un cauchemard, dans la nuit noire qui fait peur,
    Un doudou c'est notre jouet favori, qui gagne toujours contre les méchants,
    Un doudou c'est le seul qui nous comprend quand on a 6 ans,
    Un doudou c'est celui à qui on dit que nos parents ne sont pas gentils quand ils nous ont privés de télé,
    Un doudou ça porte toute l'innocence d'un enfant.

    Et des années après, quand on le regarde, c'est celui qui nous ramène tous ces tendres souvenirs d'enfance.

    Lilie

    Et me demandais, ce que vous inspirait un "doudou"...


    Lilie

    PS : je ne parle pas de la "Doudou" de Renaud, parce qu'elle s'en fout (https://www.youtube.com/watch?v=FMyIExPgbzw)....

    PS bis : Dans mon sac à dos quand je voyage, y a toujours de la place pour mon p'tit doudou voyageur... Mais chut, c'est secret !
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Doudou

    Message par mamina le Jeu 13 Mai - 20:19

    Un doudou.... c'est galère !!!! pour les maminas !!!

    Il n'est jamais là où il faut ni où on le cherche, faut jamais l'oublier, il nous pique les doigts et nous use la vue parce-que c'est à nous qu'on demande de le recoudre, on se fait avoir parce-qu'on l'autorise là où il faut pas, il pue et quand on le met discrètement dans la machine à laver en souhaitant un rayon de soleil pour qu'il sèche vite, il se met à pleuvoir !!!! il n'est absolument pas intergeanchable et malgrè les kgs d'autres doudous qui trônent dans les chambres c'est celui-là qu'il faut....

    Marre des doudous !
    Qui vient me rejoindre à la prochaine manif' anti-doudous ?

    Allez, je reconnais qu'il est bien pratique en cas de gros chagrin, de chute dans le jardin et d'absence de MAN MAAAAAAAAAAAN !!!

    En voilà un qui a déjà fait de l'usage !


    lahaut

    Re: Doudou

    Message par lahaut le Jeu 13 Mai - 23:56

    Comme le dit si bien Lilie moi je m'en fout du doudou et de plus je n'en ai jamais eu !!!
    avatar
    tcvoyageur

    Localisation : Lyon

    Re: Doudou

    Message par tcvoyageur le Ven 14 Mai - 0:27

    Lilie a écrit:Suis retombée par Thierry (là faut vous creuser les méninges!) sur ça, avec son beau confit de canard, qui avait été "inspiré par mon doudou"

    Pas envie de me creuser les méninges et là j'avoue être totalement largué. De quoi parle-t-elle ? Mais après tout, ce n'est peut-être pas de moi qu'elle parle !!

    Sinon, il me semble qu'il y avait effectivement déjà eu un échange sur les doudous au village et que j'avais dit que l'astuce était d'en acheter systématiquement deux en même temps pour pouvoir en laver un sans que cela tombe au moment où le sale gosse (euh pardon, je voulais écrire "l'adorable bambin" ) en a absolument besoin.

    En ce qui me concerne, je n'ai jamais eu de doudou...mais un nounours (dans un très sale état - une jambe arrachée, la tête presque décollée du tronc...) mais que j'adorais. Il n'était naturellement qu'en un seul exemplaire et si une personne (maman par exemple) avait eu l'idée saugrenue de le laver, lui recoudre la tête ou de lui greffer une jambe, elle aurait provoqué un drame national dont personne ne serait sorti indemne.


    _________________
    Thierry

    "L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt". Et bien tant pis, je n'ai donc pas d'avenir
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Doudou

    Message par fabizan le Ven 14 Mai - 13:17

    Mamina j'arrive pour la manif !

    Je ne suis pas trop bien placée pourtant pour parler de doudou, je n'en ai jamais eu (faut dire que c'était pas trop la mode à l'époque)et mon fils non plus, lui a choisi son pouce. Bien plus pratique, toujours sous la main ou plutôt sur la main et nettoyé régulièrement.

    Mais j'interviens quand même car je vois souvent autour de moi les crises que le doudou provoque s'il est perdu et oublié, les couleurs et l'odeur douteuses qu'il arbore à force de trainer partout. Bref, j'anticipe le jour où je vais devenir grand-mère et connaître les galères du doudou.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Doudou

    Message par Invité le Sam 15 Mai - 16:21

    Mamido va chercher Grande à l'école, accompagnée de la poussette avec dans la poussette Petite et doudou lapin.
    Mamido prend le manteau de Grande qui avait trop chaud, lui dit de tenir la poussette.
    Traverse les rues quand c'est bien le petit bonhomme vert.
    Ramasse les gants qui tombent. Donne un quignon de pain à Petite qui pleurniche.
    Arrive à la maison de Fille.

    Heure de sieste : PAS de doudou Lapin. Petite dort quand même
    Arrivée de Fille :
    "Euh, j'ai perdu le doudou de Petite"
    "Quoi, et comment je vais faire ce soir ?"
    Fille déjà exaspérée, pleure l'absence du doudou de Petite qui bien peinarde dort encore.

    Mamido est partie dans la ville chercher une boutique dans lequel pousse le Même doudou Lapin.
    Dix boutiques plus tard, les pieds en feu, bredouille, elle rentre chez Fille.

    Celle-ci calmée : "Oh, Petite prendra l'autre, elle a 2 doudous"

    Mamido à son tour exaspérée

    "De toutes façons, ces trucs là, ça pue"

    Je hais ces doudous tout mous qui sentent la vieille salive baveuse.

    Vive le nounours râpé et borgne.

    J'adhère donc à l'association anti-doudous

    Dom
    avatar
    Fabricia

    Localisation : Alpes Maritimes

    Re: Doudou

    Message par Fabricia le Dim 16 Mai - 11:53

    DOUDOUS… Aventures d’une Pépette



    Ce fut une jolie poupée aux cheveux blanc-neige tressés, jolie robe de vichy bleu ciel, petits chaussons chinois : irrésistible cadeau de F. pour sa petite-fille si désirée et tant aimée qui l’a faite Grand’Ma pour la première fois.



    Petite J. l’adopte immédiatement, c’est son Doudou, le seul, l’unique, l’ « objet transitionnel » par excellence selon les spécialistes de l’enfance. Elle est baptisée la Pépette , clin d’œil malicieux à la chanson de Renaud.

    Durant quelques mois, Pépette garde ses jolies couleurs mais ça va se gâter très vite lorsque Petite J. galope partout, entraînant le doudou agrippé par les cheveux dans ses courses folles.



    Pépette vit dangereusement, tombe plusieurs fois dans la baignoire, et aussi dans la mare à canards de la ferme aux animaux, on la plonge souvent dans la machine à laver, puis elle passe parfois au micro-ondes pour un séchage rapide, réclamée à hauts cris par la propriétaire qui est une personne fort impatiente de récupérer son précieux bien.

    Lors de la traversée d’une rue de village, elle tombe à terre juste au moment où les roues d’un gros camion l’écrabouillent. On la récupère aplatie comme une galette, on la rafistole comme on peut , la petite robe n’est plus qu’un lointain souvenir, remplacée par une tenue monacale fait-maison qui ne reste pas longtemps blanche, un peu chauve aussi, vu l’usage intensif qu’il est fait de cet indispensable doudou. L’odeur, je ne peux la décrire exactement : acide à la limite du supportable comme tous les doudous, mais qui a un pouvoir magique, semble-t-il, sur petite J. que ça n’a pas l’air de dégoûter. Quand elle grandira, je vous rassure, ses goûts olfactifs vont se raffiner !



    Quelques années plus tard, Pépette ne ressemble plus à rien, c’est une serpillière selon ses proches ! Elle sera oubliée plusieurs fois dans une grande surface, retrouvée par un grand-père qui fera souvent le tour des boutiques où elle est passée.

    Exit Pépette : involontairement abandonnée dans un self-service où le préposé au nettoyage la jugera tout juste bonne pour la poubelle… Larmes de petite J… qui fait ainsi l’adieu à sa compagne des bons et des mauvais jours pour devenir une grande fille.


    Dernière édition par Fabricia le Mer 19 Mai - 15:58, édité 1 fois


    _________________
    Fabricia
    "Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Doudou

    Message par Invité le Lun 17 Mai - 10:49

    Pépette est si attachante qu'elle réconcilierait toute la population des anti-doudous.

    On en devient aussi déçue de sa disparition que ne le fut la petite J.

    Très chouette plaidoyer.

    Dom.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Doudou

    Message par Invité le Mar 18 Mai - 13:38

    Un doudou ?
    Ca pue et c'est sale !
    Que ce soit celui qui partage le lit de ma nièce ou le vieux doudou de ma soeur, planqué sur l'armoire, ces trucs-là y'a interdiction formelle de les laver, quelle infection ! Evidemment, ils ne sont sales que pour les estrangers, pour les mécréants insensibles dont je suis.
    Ah, le charme du doudou borgne à l'oreille pendante, lacéré et couvert d'abcès, ah nom de dieu !
    Au bucher, les doudous !
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Doudou

    Message par Lilie le Mer 19 Mai - 2:24

    Et ben mon Gaston ! Yana des méchants contre les super doudous par ici !

    En fait, moi non plus j'avais pas ces doudous là. Le premier que j'ai souvenir d'avoir vu apparaitre, c'était il y a 17 ou 18 ans.

    Mais sous le mot doudou, j'y mettais aussi "nounours". Offert quand j'avais 4 ans, il a été borgne une multitude de fois, l'oeil toujours miraculeusement retrouvé. Il a passé du temps en Irlande aussi, était venu en avion, reparti des années plus tard en ferry.

    Mes parents, pour la journée, comme mon nounours était intransportable (la tête grosse comme une pastèque !), me donnaient des mouchoirs en tissus, que je semais partout, que je perdais, que je retrouvais des jours voire des semaines plus tard. Et donc, comme c'était des doudous quotidiens, que j'en avais plusieurs à la journée puisqu'ils s'égaraient, on pouvait les laver, je ne piquais jamais de crise. C'était pratique pour mes parents, jamais en rade!... A méditer pour toutes les Mamina/do/re/mi/fa/sol/la/si, pour tous les tontons et les tatates. clin d'oeil

    Les doudous vous inspirent, et c'est joli tout plein de vous lire, pros ou antis. Continuez.


    Thierry,

    Lilie wrote : Suis retombée par Thierry (là faut vous creuser les méninges!) sur ça, avec son beau confit de canard, qui avait été "inspiré par mon doudou"

    Pas envie de me creuser les méninges et là j'avoue être totalement largué. De quoi parle-t-elle ? Mais après tout, ce n'est peut-être pas de moi qu'elle parle !!
    Thierry Hazar, de son nom d'artiste. Capice?
    Confit de canard. Le texte original recopié avec ses fautes notait "a qui on confit". clin d'oeil

    Lilie
    avatar
    tcvoyageur

    Localisation : Lyon

    Re: Doudou

    Message par tcvoyageur le Mer 19 Mai - 14:56

    Si l'on reprend la définition donnée par Lilie (doudou comprend également nounours), alors je vais me faire l'avocat de ces doudous, contre la vindicte des parties civiles dont le(s) réquisitoire(s) édités ci-dessus me semblent violents !

    Oubliez quelque peu vos positions de parents (voire grand-parents) et remémorez-vous votre enfance !
    Lorsque vous étiez seul(e), triste et qu'il vous fallait quelqu'un à qui confier votre peine, que vos parents n'étaient pas disponibles (ou pires qu'ils étaient parfois à l'origine de cette peine), lorsque vous étiez "abandonné(e)" dans votre chambre et que les fantômes de la nuit (les ombres menaçantes ou les bruits étranges) vous effrayaient, vers qui pouviez-vous vous tourner (sinon ce nounours borgne ou linge sale symbolisant l'ami toujours présent et fidèle) ?

    Qui était ce merveilleux compagnon toujours présent, ne se rebellant jamais, à qui vous pouviez confier tous vos secrets (sans qu'ils soient répétés), sur qui vous pouviez vous reposer (au sens propre comme au sens figuré), sinon ce doudou ?

    Bref, vivent les doudous ! Et s'il faut les défendre contre vous tous(toutes), alors je crée de ce pas l'APDNME (l'Association de Protection des Doudous et Nounours du Monde Entier)


    _________________
    Thierry

    "L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt". Et bien tant pis, je n'ai donc pas d'avenir
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Doudou

    Message par mamina le Mer 19 Mai - 15:08

    Lilie, avec ton histoire de mouchoirs tu m'as rappelé qu'effectivement c'était le doudou de mes filles !
    Une pile de petits mouchoirs imprimés dont les quatre coins étaient effilochés, que je lavais, suspendais un à un, repassais et raccommodais minutieusement... je dois bien en avoir encore au fond d'un tiroir...
    Et pour me faire un clin d'oeil en souvenir de cette époque ma fille ainée m'avait offert des mouchoirs avec son premier salaire !!!

    Bien sur Thierry qu'il n'y a rien de mieux qu'un doudou pour se consoler.... même quand on est grand ?
    Allez, avoue qu'il est encore sur ton oreiller le gros nounours de ton enfance !
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Doudou

    Message par Invité le Mer 19 Mai - 15:52

    "vers qui pouviez-vous vous tourner (sinon ce nounours borgne ou linge sale symbolisant l'ami toujours présent et fidèle) ?"

    Une histoire vieille d’un demi-siècle et plus, voulez-vous ?

    Faut imaginer une maison pleine d’enfants nantis de parents sévères.
    Faut imaginer une fillette craintive.
    On va dire qu’elle s’appelait Pondy.

    Pondy avait un nounours rose avec des jambes aux articulations dures.
    Pas un nounours à câlins parce que Pondy n’a jamais aimé faire des câlins à ses poupées et autres peluches. Elle s’en foutait des jouets et préférait courir dehors avec ses frères.

    Elle apprécie nounours pour son usage de serpillière.
    Car Pondy la nuit faisait pipi dans un pot et quand on est une petite fille, dans la nuit, on est malhabile et un pot, ça se renverse.
    Pondy a peur des foudres maternelles.
    Un plancher ciré, ça se respecte, non mais.

    Le dos de nounours éponge, le ventre rebondi frotte et lustre.
    Faut frotter fort, vite vite et sans faire de bruit. On peut pas allumer la lumière, c’est interdit et, à tâtons, c’est pas si facile pour deviner où le pipi a coulé.
    Alors, on touche d’abord avec la main, en petits puis grands cercles. Ouf, le pipi est cerné.

    Nounours entre en action.
    Peut-être que ça dure des heures, peut-être pas, en tout cas, c’est long et taptaptap cogne le cœur.

    Pondy fourre nounours au fond du lit, tout au bout, en aplatissant fort pour pas que ça fasse pas une bosse au moment de l’inspection des lits faits, le matin.

    Pondy se recouche et s’endort en passant doucement la bordure douce de la couverture sur sa bouche. C’est un doudou ça ?

    Dom.
    avatar
    Fabricia

    Localisation : Alpes Maritimes

    Re: Doudou

    Message par Fabricia le Mer 19 Mai - 16:05

    .... "Le dos de nounours éponge, le ventre rebondi frotte et lustre."

    Pov' Nounours !


    _________________
    Fabricia
    "Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Doudou

    Message par Wapiti le Ven 21 Mai - 18:17

    Voilà ce que le sujet des doudous m'a de suite inspiré (mais il a fallu attendre que je récupère le cliché et l'ordi adéquat pour le mettre en ligne) :

    Avec 4 P'titsWap à la maison, il ne fallait pas s'attendre à moins que cela !
    Et ils sont encore presque tous là (j'avoue : mon préféré d'adulte n'y est pas, il déménage avec moi, trônant fièrement au milieu de l'étagère supérieure de ma penderie, m'aidant à choisir ma tenue matinale ), précieuse collection familiale qui sera un jour fatalement éparpillée...
    De "vrai" doudou comme on l'entend maintenant, je n'en ai jamais eu, je ne crois pas.
    Comme Lilie, mon doudou c'était c'est un mouchoir. Pas un en particulier, mais un exemplaire, dans la poche, prêt à sortir pour essuyer le nez, pour consoler, ou simplement là, dans la poche, pour une petite caresse du bout des doigts... A l'époque, il grimpait dans la petite main serrée fort autour de lui, pouce dans la bouche et un coin frotté, encore et encore, entre deux doigts ou contre le nez... Et ce mouchoir, pas question de le perdre ! pas question non plus de le mettre trop souvent à laver : c'est quand il est couleur isabelle et sent ma propre odeur qu'il est le plus doudou à souhait...
    Trentenaire et toujours un mouchoir un tissu en poche la journée, toujours un mouchoir dans la main la nuit... Et la goutte au nez persistante et héréditaire n'est qu'une vaine excuse à ce doudou résiduel.
    Hein, Mamina, tu peux confirmer, non ?


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Doudou

    Message par Lilie le Lun 24 Mai - 14:41

    Pondy, non c'est pas un doudou un nounours qui evoque la peur.

    Wapitite: Quelle belle arche de Noe en photo! top !

    Quant a ton mouchoir, je ne l'ai plus meme si je l'ai garde tres longtemps (jusqu'a 20ans peut-etre), et l'ai remplace, je crois, en dormant toujours le poing ferme et le pouce a l'interieur du poing... timide

    Lilie

    Contenu sponsorisé

    Re: Doudou

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Oct - 6:25