Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Partagez
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Message par Wapiti le Jeu 5 Mai - 13:20

Mais repenser à Samarkand, c’est aussi…

…la saveur particulière d’une balade d’un après-midi « libre », entre nanas, à la rencontre des quartiers d’aujourd’hui. Laisser nos pas filer le long des rues rectilignes des quartiers institutionnels et aisés, puis plus tortueuses dans les quartiers plus populaires. Façades propres et décorées, façades plus simples, voire lépreuses. Le long de belles rues larges et arborées au macadam défoncé, puis petites voies de terre aux murs resserrés, mais toujours munies du petit canal aqueux et souvent parcourues des conduites de gaz aériennes filant de maison en maison. Rues propres, toujours. Rues vivantes, souvent.

Ici un groupe d’enfants qui jouent dans une cour porte ouverte, là au milieu de la rue. Jeux de ballon, jeux de chiffons ou jeux de rien. Un peu plus loin, fillettes à leurs devoirs sur un petit bureau installé devant la porte, dans la rue. Là, une femme en pleine lessive de tapis au milieu de la ruelle, au contact du canal. Plus loin, groupe d’hommes attablés à une table de jeu en plein air, sous les arbres d’un petit square. De loin en loin, femmes qui aspergent la rue devant leur porte, pour coller la poussière, pour humidifier et rafraichir l’atmosphère du jour qui décline.
Partout les mêmes sourires adultes et tentatives d’échanges malgré la barrière linguistique, la même tolérance bienveillante à nos intrusions de touristes dans leur vie quotidienne. Partout le même accueil et intérêt enfantin, « hello ! hello !... ». Sourires, courses effrénées pour nous approcher, nous suivre, s’en retourner.

Au détour d’une rue, trois Ouzbeks âgés nous interpellent et nous attirent… chez Gepetto ! Petit local de trois mètres carrés encombrés d’outils et d’objets multiples et variés d’un génial inventeur ravi de nous présenter ses « jouets » dans une conversation sans réel langage commun, à peine quelques mots de russes connus de part et d’autre, mais surtout sourires et regards bienveillants…

Magiques rencontres.

Au détour d’un carrefour, à l’heure où le soleil descend vers l’horizon, tourner son regard sur une ruelle en contre-jour où l’ambiance en noir et blanc nous impose un bref arrêt contemplatif sur ces entrelacs de câbles et tuyaux qui courent sur les façades aux rares et étroites ouvertures ; en ombre chinoise une vieille bécane stationnée sur la terre battue poussiéreuse dans cette ruelle inanimée et pourtant si vivante où les reflets brillants du canal se jouent de nos prunelles. Je n’ai pas dégainé l’appareil photos, juste savouré cette vision, image si nettement imprimée dans ma mémoire.


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Message par Invité le Jeu 5 Mai - 18:49

Pfuuuu, faut que je reprenne mon sac à dos mais pfuuuuuuuuuuuuuu je suis devenue siiiii paresseuse.

Je loupe vraiment une chouette contrée.
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Message par Wapiti le Mar 10 Mai - 9:09

Entre Samarkand et Boukhara...

...existe un site qui mérite l’arrêt sous le soleil implacable de milieu du jour.
Un site dans une zone qui a été désertique à une époque lointaine, mais actuellement cultivée grâce aux miracles de l’irrigation mise en place par les Russes, au détriment de la Mer d’Aral.
Le ruban d’asphalte sous nos roues, à droite l’horizon à peine bosselé de cultures et terres roussies, à gauche pas mieux. Et comme un mirage apparait un mur d’enceinte de briques et de terre, long d’une centaine de mètres, haut de près d’une dizaine. Comme un mirage, figé dans le temps et l’espace.
Arrêtons-nous et osons nous approcher. Cela sent les vieilles pierres. Elles en sont, et nombreuses. Au milieu de ce mur, un portail qui a dû être majestueux en son temps. Pénétrons l’édifice et découvrons un site que l’on peut qualifier d’archéologique (avec mes yeux de profane).
Quelques siècles plus tôt (dès le XI°) nous aurions pénétré le cœur du caravansérail fortifié, Rabat-i-Malik, immense, majestueux et réputé sur la route de la soie, avec ses khanas pour héberger et restaurer les marchands nomades et autres voyageurs de passage, ses « étables » à bétail et surtout chameaux, ses silos et autres réserves de marchandises…
Et de tout cela, que reste-t-il ? A mon grand plaisir, des amas de briques à l’empilement survivant tant bien que mal aux temps, dessinant de quelques dizaines de centimètres de haut les contours des différentes salles, passages, emplacements. Sur une surface impressionnante. Si seul le mur de façade côté route a été restauré, et de l’autre côté du ruban de bitume, l’impressionnant réservoir d’eau souterrain d’un autre temps, l’ensemble n’en est encore qu’à l’état de friche. Point de boutique, seul un gardien fripé de soleil sous sa barbiche, frêle dans ses amples frocs de coton et son caftan.
Le soleil brûlant de midi permet à l’esprit de faire le reste, redresser ces murs de briques au milieu du désert pour reconstituer ce caravansérail comme un vaisseau au milieu d’un océan de solitude, tremblotant sous le torride soleil… faire approcher la caravane de chameaux et de marchandises vitales ou plus luxueuses sous les assauts du vent chargé de poussières… entendre le tumulte d’un déchargement avec ses appels langues incompréhensibles de contrées lointaines et le blatèrement des camélidés baveux que l’on débâte…

---


Pour les inconditionnels des images, point de mon cru (perdues dans la bataille avec ma carte), mais quelques clichés sur la toile : le caravansérail et le réservoir d'eau


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

lahaut

Re: Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Message par lahaut le Ven 13 Mai - 12:35

Bon je passe qu'il n'y ait pas de résumé pour la MS .... mais alors même plus de photos alors c'est le bouquet !!
avatar
gallia

Localisation : Campagne québécoise, Outaouais

Re: Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Message par gallia le Sam 28 Mai - 1:56

bah il y en a quand même en cliquant en tout petit en vert même si c'est pas du wap' cru ça donne un aperçu non ?

Contenu sponsorisé

Re: Sur les Routes de la Soie : Ouzbekistan et Tadjikistan

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 1:32