Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    La salle à palabre

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La salle à palabre

    Message par Invité le Mar 27 Mar 2012 - 9:55

    Ahhh, Lahaut, ta salle à palabre est d'un vide abyssal, alors, je vais te dire ce que je pense.
    Je pense que la déliquescence de notre société est bien installée. Que les enfants dont tu parles qui veulent des enfants ne sont qu'un des signes d'une société en perte de repères, une société où l'on consomme, même de l'avoir d'enfant.

    Je pense que je vis sous une dictature, celle de la gauche.
    Je ne peux plus écouter la radio, lire un journal papier ou en ligne sans frémir d'agacement.
    On m'impose un lavage de cerveau permanent dans un ronronnement de bien bien-pensance.
    Les mêmes mots sont martelés suavement chaque jour avec un vocabulaire choisi.
    Nos journalistes ont perdu leur rôle premier, à savoir m’informer et relater des faits honnêtement. Je suis capable de réfléchir et je n'ai nul besoin de leur opinion subjective. La force politique de notre pays est pilotée par nos médias et j'en suis écœurée.

    Je veux pouvoir dire que je suis opposée au mariage gay sans que l'on me dise que je suis homophobe. Je veux pouvoir dire que je suis opposée à l'adoption des enfants par un couple gay sans que l'on me taxe de réac. Je suis contre la peine de mort, contre l'euthanasie parce que je suis croyante et je voudrais pouvoir le dire sans être huée.
    Je laisse le choix de l'avortement à la femme voire au couple de décider ce qui est bon pour eux mais je ne veux pas que l'avortement soit un mode contraceptif mais reste un recours ultime à la détresse tant physique que moral comme cela est écrit dans la loi. J'ai vu et entendu lorsque j'ai travaillé en bloc ambu gynéco des femmes me dire et dire à l'anesthésiste : « n'y aller pas trop fort avec l'anesthésie, je dois travailler, j'ai amené mon ordi ».On avorte comme on enlève un ongle incarné.
    Je crois à la vie et aux hommes.
    J'en ai assez qu'on laisse penser que les valeurs d'humanisme et de générosité sont l'apanage de la gauche.

    Je désapprouve les extrêmes. Pour l'un, les antécédents était le génocide des classes et pour l'autre, le génocide des races.

    Je suis droite parce que je crois en la valeur du travail bien fait, justement rétribué.
    Je suis droite parce que je crois à l'essence de la famille où l'enfant reste à sa place d'enfant, où les parents sont présents pour transmettre le respect, la droiture, l'intégrité, la tolérance.

    L'enfant n'est pas un apprenant comme l'enseigne l'éducation nationale de gauche. C'est un élève, il a des maîtres parce que le savoir et la connaissance ne sont pas des hontes.
    Sais-tu Lahaut qu'une marionnette avec laquelle on joue en maternelle ne s'appelle plus marionnette mais -objet transférentiel- et une ronde devient une -discipline socialisante impliquante-. C'est ainsi qu'il faut que ce soit noté dans le cahier de bord pour le passage de l'inspecteur.

    Ainsi devient l'éducation et l'enfant-apprenant doit amener son savoir à l'école puis il devient adolescent et confond Corneille et Corneille le chanteur, ce n'est pas grave, c'est son savoir.
    L'enfant aime connaître ses limites, papillonner au gré de ses uniques désirs l'épuise et le réduit.
    Quoi d'étonnant alors que tu m'informes que des toutes jeunes filles veulent être mères.
    Elles ont besoin de protéger, elles qui ne l'ont pas été.

    Bref, mon message part dans tous les sens, j'ai tant à dire...

    Que veux-tu, je suis droite, et portant je suis gauche pour m'exprimer tant je me suis muselée pour ne pas connaître l'opprobre. Je suis cette moitié de la France que l'on bafoue sans respect depuis des années. Les chantres de la tolérance ne se sont pas gênés pour piétiner mes convictions et parfois, il vaut mieux se taire.
    Même ici, dans ce petit village quasi vide je n'ai jamais exprimée mes idées. J'ose espérer quand même que j'ai le droit d'apprécier Giono sans le trouver ringard et Mauriac sans qu'on le dise dépassé.
    La gauche souhaite me conscientiser, quel mot étrange.

    Pfuuuu, ça fait du bien d'oser s'affirmer. Avant que ma mémoire ne fiche le camp complètement, j'aurais la satisfaction d'avoir exprimé à clavier haut à défaut de haute voix mes opinions politiques.

    Mais tout d'un coup, j'y pense ? C'est p'être contraire aux lois du village ? Auquel cas, tant pis, ça s'ra effacé comme la mémoire.


    lahaut

    Re: La salle à palabre

    Message par lahaut le Mar 27 Mar 2012 - 11:32

    Merci Pondy de ta réaction !!la salle à Palabre est faite pour dire ce que l'on pense sur divers sujets de société et moi je ne me gêne pas de dire ce qui m'exaspère lorsque je vois et j'entends autour de moi ou à travers les médias des aberrations ,des bizarreries de notre société!

    Dans ton argumentation tu lances des sujets de société (Euthanasie , mariage gay , etc...) que j'avais l'intention de lancer dans les prochaines semaines (Je ne sais pas ....cela doit être le beau temps ...ou mon vieil age avançant que je m'exaspère de plus en plus.... peut être, comme tu le dis, de la dictature des médias qui nous informent selon leur idéologie)

    Merci de m'avoir informer que Guignol est "un objet tranférentiel " et lorsque l'on sera un peu bourré en fin de soirée dans le bistro et que l'on fera et chantera "A la queueleuleu " ce sera alors "une discipline socialisante impliquante "

    Moi cela ne m'étonne plus de l'éducation nationale avec certaines de leurs aberrations d'enseignements notamment dans le primaire où je viens juste d'apprendre que les devoirs à la maison sont interdits depuis les années 50!!(Quand j'avais 10 ans j'aurai du refuser de les faire alors !) et qu'en ce moment un syndicat de parents demande d'appliquer ce réglement durant 15 jours car on le sait bien vaut mieux que les enfants jouent à la Play Station ou regarder les c ....ies à la télé que de s'améliorer en français ou en mathématiques après la classe car on a nettement plus de chance d'avoir ses examens à la fin des études en connaissant ce qu'a fait un mec dans une téléréalité ou le nombre de méchants dans un jeu vidéo que savoir bien conjuguer les verbes être ou avoir !!
    Et pourquoi ? c'est pour l'égalité des chances entre les enfants car certaines familles (les"plus instruites ") aideraient plus leurs enfants à faire leur devoirs que d'autres (les "moins instruites") d'où après un écart de chance entre les élèves !!! J'HALLUCINE !! si si si c'est ce que j'ai entendu à travers les............ médias !! (encore eux!)
    Si un jour j'ai un enfant alors je devrai lui dire "Fils , je ne t'aide pas dans tes études et tes devoirs car ton petit copain de la cité d'en face n'a pas un père qui sait lire alors je ne peux pas t'aider pour l'égalité des chances !" du n'importe quoi !!!!
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: La salle à palabre

    Message par fabizan le Mar 27 Mar 2012 - 13:22

    Lahaut ton débat lancé m'avait interpellée mais je suis débordée en ce moment et je n'ai pas eu le temps ni le courage de répondre.

    Mais voilà Pondy qui l'a fait, bien mieux que moi et ses idées rejoignent tout à fait les miennes.

    Simplement et je n'ai pas le temps de développer, je n'aime pas que l'on me dicte ma conduite à tenir sur quelque sujet que ce soit et je déteste le politiquement correct.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: La salle à palabre

    Message par mamina le Mar 27 Mar 2012 - 14:04



    Moi j'ai surtout retenu de Lahaut et de Pondy qu'il manque surtout en ce moment beaucoup de "bon sens" tout simplement.

    Je suis tout aussi gauche que toi Pondy pour l'exprimer (quoique t'es pas trop mal !!!) et rester droite dans mes baskets est un exercice difficile ces temps-ci...

    Mais avant tout doit-on être systématiquement de droite ou de gauche avec les "valeurs" qui sont sensées s'y rattacher ?

    J'avoue avoir des idées qui sont un mélange de tout : contre la peine de mort et contre les avortements "confort", contre le mariage et l'adoption par des couples gays, pour le mélange des races et des peuples, pour retrouver une éducation nationale respectée, valorisée, pour une aide aux plus défavorisés sans systématiser les faits, pour et contre plein de choses encore....

    Ceci dit quand même avouons qu'à gauche (là où est mon coeur) c'est un peu moins l'apologie du capitalisme, de l'argent et de la richesse... avec un GROS clin d'oeil !! clin d'oeil
    avatar
    tcvoyageur

    Localisation : Lyon

    Re: La salle à palabre

    Message par tcvoyageur le Lun 2 Avr 2012 - 22:38

    Pas de doute, j'en manque des choses en passant épisodiquement lecteur

    Après une diatribe unilatérale sur la religion, je sens qu'un débat a démarré.

    pondy a écrit:Même ici, dans ce petit village quasi vide je n'ai jamais exprimée mes idées.
    C'est bien vrai ça et je suis ravi que cela change. Je ne souhaite naturellement pas que nous perdions la fabuleuse conteuse, mais personnellement j'adore savoir qui "se cache" derrière des écrits.


    J'aime beaucoup les débats dans lesquels les gens peuvent s'exprimer franchement et honnêtement sans volonté de juger ou agresser ceux qui pensent autrement. Ils me semblent cependant plus délicats sous forme écrite qu'orale pour une raison très simple.

    Quelle que soit la manière dont on présente les choses, il est quasiment impossible de maîtriser totalement la façon dont l'interlocuteur (ou les interlocuteurs) va(vont) recevoir nos paroles et les interpréter.
    A l'oral, notre visage et nos gestes peuvent permettre d'atténuer des propos potentiellement "violents". De même, nous pouvons immédiatement voir la réaction de notre interlocuteur à nos arguments et ainsi, éventuellement compléter nos explications pour éviter toute incompréhension.

    C'est impossible à l'écrit ce qui génère parfois (trop souvent) des dérapages - les écrits de la ville voisine nous le montrent souvent.
    En ce qui me concerne, étant franc, direct, contre le "politiquement correct" et ayant tendance à ponctuer mes dires d'une note d'humour, je suis très souvent incompris à l'écrit et préfère/privilégie donc largement les contacts directs et débats oraux.

    Exemple de quiproquo au village
    Wapiti a écrit:
    Geob a écrit:...nous les athées, nous avons plus de mérite qu'eux de vivre...
    On atteint des sommets dans... je ne sais même quoi ! mon dieu ! ... aujourd'hui dans cette salle à palabre ! flop !

    Je pense avoir très bien appréhendé ce que voulait exprimer Geob et en même temps ai très bien compris que les mots (pris tels quels) aient paru insultants pour Wapiti. A l'oral, je suis persuadé que le doute n'aurait pas duré 10 secondes.


    Et puisque j'aborde les quiproquos, je voudrais pouvoir en lever un rapidement
    pondy a écrit:Mais tout d'un coup, j'y pense ? C'est p'être contraire aux lois du village ? Auquel cas, tant pis, ça s'ra effacé comme la mémoire.
    Si je ne m'abuse, le seul modérateur du village (et la seule personne capable d'en effacer un) est Wapiti. Ta phrase voudrait-elle sous-entendre qu'elle pourrait supprimer ton message car il ne correspond pas à ce qu'elle pense ? désappointé

    A ma connaissance (maintenant je n'ai pas tout lu au village et ai peut-être manqué quelque chose), les seules modérations qu'aient appliquées Wap concernaient des propos insultants ou non respectueux de l'autre et non pas des pensées (y compris politiques) contraires aux siennes. Je l'imagine donc mal supprimer ton message.

    Pour comparer avec le "débat" de Lahaut sur la religion, si j'ai bien compris la réaction de Wapiti - mais il me faudra probablement en discuter de vive voix avec elle pour le vérifier -, ce n'est pas le fait que Lahaut ai indiqué ce qu'il pensait de la religion (et notamment de la religion catholique) qui l'a gênée mais le fait qu'il ait
    - affirmé qu'il s'agissait de LA vérité (et non pas d'un avis personnel)
    - indiqué que ceux qui ne pensaient pas comme lui (sur ce sujet) étaient des imbéciles
    Et sur ce point, je ne peux qu'être d'accord avec elle. top là.

    En effet, c'est le contraire, ce sont ceux qui ne croient pas en Dieu qui sont des imbéciles marteau clin d'oeil

    Bon allez, je sors pardon bye


    _________________
    Thierry

    "L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt". Et bien tant pis, je n'ai donc pas d'avenir
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La salle à palabre

    Message par Wapiti le Lun 2 Avr 2012 - 23:05

    Ai bien fait de passer par là - même à une heure où je devrais plutôt palabrer avec mon oreiller (et l'autre occupant de ma couette) -
    top ! Thierry.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: La salle à palabre

    Message par Lilie le Lun 2 Avr 2012 - 23:07

    Ai bien fait de passer par là - même à une heure où je devrais plutôt palabrer avec mon oreiller (et l'autre occupant de ma couette) -
    top ! Thierry.

    Je sais bien que je suis gauchere et que mon cerveau fonctionne a l'envers, mais en lisant ca, je comprend que "l'autre occupant de ta couette" avec qui tu devrais palabrer, c'est Thierry. Mmm... pensif


    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: La salle à palabre

    Message par Lilie le Lun 2 Avr 2012 - 23:09

    Ou alors, c'est signe "Thierry", ce qui voudrait dire que Thierry (alias TC pour ne pas le balancer langue ), ecrit sous le pseudo de Wap qui lui prete son ordi, et donc qu'au final, l'autre occupant de la couette, c'est Wap! Mmm... pensif


    Lilie Holmes
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: La salle à palabre

    Message par Wapiti le Lun 2 Avr 2012 - 23:09

    C'est ça : ton cerveau de gauchère qui fonctionne à l'envers a encore fait des siennes, Lilie ! rire

    Au fait, tu devrais lancer le débat suivant : Des deux, lequel des cerveaux fonctionne à l'envers, celui d'un droitier ou celui d'un gaucher ?
    langue


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: La salle à palabre

    Message par Lilie le Lun 2 Avr 2012 - 23:11

    Pour moi, le miens fonctionne tout a fait normalement, quand je dis qu'il fonctionne a l'envers, c'est en comparaison de celui de 95% des gens.

    Cela n'eclaircie pas du tout le mystere du message misterieux! pensif


    Lilie
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La salle à palabre

    Message par Skyrgamur le Lun 2 Avr 2012 - 23:18

    Wapiti a dit Bravo à TC et l'autre occupant de la couette est TDS ou quelqu'un d'autre... clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: La salle à palabre

    Message par Lilie le Lun 2 Avr 2012 - 23:20

    Wapiti a dit Bravo à TC et l'autre occupant de la couette est TDS ou quelqu'un d'autre... clin d'oeil

    Je prefere ma version! On vote? Version Lilie, levez la main.... Ah! Tu vois, toute la salle, sauf toi Skyr, Wapiti et Thierry, leve la main!


    Lilie langue
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La salle à palabre

    Message par Skyrgamur le Lun 2 Avr 2012 - 23:23

    tcvoyageur a écrit:
    Pour comparer avec le "débat" de Lahaut sur la religion, si j'ai bien compris la réaction de Wapiti - mais il me faudra probablement en discuter de vive voix avec elle pour le vérifier -, ce n'est pas le fait que Lahaut ai indiqué ce qu'il pensait de la religion (et notamment de la religion catholique) qui l'a gênée mais le fait qu'il ait
    - affirmé qu'il s'agissait de LA vérité (et non pas d'un avis personnel)

    Ben alors TC, tu as laissé ton orthographe au vestiaire ? clin d'oeil
    Pour ne pas provoquer de quiproquo, je te signale que mon visage reflétait un sourire et non des sourcils froncés...


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: La salle à palabre

    Message par Wapata le Lun 2 Avr 2012 - 23:23

    moi je sais euh moi je sais euh .....



    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: La salle à palabre

    Message par Skyrgamur le Lun 2 Avr 2012 - 23:26

    C'est bien ce que je disais : TDS rire


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: La salle à palabre

    Message par Lilie le Lun 2 Avr 2012 - 23:28

    C'est bien ce que je disais : TDS

    Thierry Du Salon? Mmm... pensif


    je file !


    Lilie
    avatar
    tcvoyageur

    Localisation : Lyon

    Re: La salle à palabre

    Message par tcvoyageur le Lun 2 Avr 2012 - 23:32

    Skyrgamur a écrit:Ben alors TC, tu as laissé ton orthographe au vestiaire ? clin d'oeil
    Effectivement faute de frappe non vue à la relecture.
    Bien joué Skyr top ! sourire

    Pour les autres, sachez que même si la Haute Savoie est un département que j'affectionne (une partie de mon coeur est à Chamonix), c'est bien de Lyon que je vous écris.

    Wap dort bien avec qui elle veut mais ce n'est pas avec moi. Quelque chose me dit que l'occupant actuel de sa couette ronronne et griffe sourire


    _________________
    Thierry

    "L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt". Et bien tant pis, je n'ai donc pas d'avenir
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: La salle à palabre

    Message par Wapata le Mar 3 Avr 2012 - 0:05

    Lilie a écrit:
    C'est bien ce que je disais : TDS

    Thierry Du Salon? Mmm...





    Lilie




    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Solcha

    Re: La salle à palabre

    Message par Solcha le Mar 3 Avr 2012 - 9:38

    Très intéressante discussion (pas celle sur TDS et la couette de Wap clin d'oeil )
    Je n'ai pas beaucoup de temps maintenant, j'essaierai de repasser déposer un petit message plus tard.

    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: La salle à palabre

    Message par Lilie le Mar 3 Avr 2012 - 10:18

    Solcha a écrit:Très intéressante discussion (pas celle sur TDS et la couette de Wap clin d'oeil )
    Je n'ai pas beaucoup de temps maintenant, j'essaierai de repasser déposer un petit message plus tard.


    N'oublie pas ton fer.

    pardon


    Lilie

    lahaut

    Re: La salle à palabre

    Message par lahaut le Jeu 12 Avr 2012 - 9:45

    hé Solcha!!!! pas trop tard tout de même !!

    lahaut

    Re: La salle à palabre

    Message par lahaut le Mer 18 Avr 2012 - 12:45

    En attendant une intervention de notre amie Solcha qui est très occupée en ce moment, je lance un nouveau thème ou comme d'habitude je palabrerai à moi même !!
    Pour ou contre l'euthanasie ?

    Moi je suis pour (bon évidemment avec contrôle des médecins pour éviter toutes sortes d'abus !)

    Je pense qu'il y a 3 cas où on peut effectuer cet acte .En cas d'accident grave où le patient est paralysé à vie (tétraplégique par exemple!), en cas de maladie grave sans possibilité de guérison (certains cas de cancer par exemple) et la fin de vie (grabataire par exemple )

    Je dis haut et fort que si je suis un jour tétraplégique c'est à dire que je suis paralysé de la tête au pied sans le moindre espoir de guérir (déjà rien que cela je voudrai la piqure !) et de plus si je ne peux ni voir ni communiquer (le cas Vincent Himbert je crois il est resté plusieurs années comme cela ,je deviendrai fou !!) j'estime avoir le droit de passer de l'autre coté car je ne veux pas vivre encore plusieurs dizaines d'années en légume sur un lit d'hopital !! (Essayer de rester 10 minutes sans bouger le moindre doigt sur votre lit vous comprendrez votre malheur alors rester comme cela plusieurs années cela doit être une torture !!)

    Je dis haut et fort que si un jour j'ai un cancer généralisé qui me torture dans ma chair je veux que l'on m'abrège mes souffrances en faisant la piqure .On achève bien les chevaux quand ils ont une patte de casser alors pourquoi on n'abrège pas les humains quand ils souffrent le martyre si le patient le souhaite. Et évidement dans le cas où le patient ne le souhaite pas , on ne le fait pas !

    Je dis haut et fort que si un jour je suis grabataire et sénile je veux que l'on me fasse la piqure car j'estime avoir le droit de partir dans la dignité .je ne veux pas que quelqu'un me donne à manger à la petite cuillère , que quelqu'un me lève pour me mettre dans une chaise à coté pour me remettre au lit le soir arrivé, que l'on me mette des couches , que l'on m'attache au lit car j'ai perdu la raison , etc ........ ( Pour la piqure seulement si le patient le souhaite si celui ci veut vivre comme cela jusqu'à la fin de ses jours laissons les vivre comme cela , chacun décide comment il veut mourir !!)

    Et enfin je pense à la société car j'estime en ne pas me torturant (tétraplégique par exemple ) , en ne pas me faire souffrir (cancer par exemple ) et en restant digne (fin de vie) je fais faire des économies pour la sécurité sociale et ces économies réalisées seront diriger vers des services en manque de moyen(Urgence , service de natalité , recherche contre le cancer ou autres maladies, etc ..) pour sauver des gens qui en ont vraiment besoin et qui veulent vivre !!

    Alors si un jour je suis dans un de ces 3 cas, veuillez faire parvenir mes souhaits à toutes personnes concernées pour mon éventuelle délivrance !!
    avatar
    Solcha

    Re: La salle à palabre

    Message par Solcha le Mer 18 Avr 2012 - 14:01

    voilà, faudrait pas remettre à plus tard, après on se laisse déborder.

    Il y a juste un petit point à cogiter fortement dans ton argumentaire Lahaut:

    si un jour je suis grabataire et sénil je veux que l'on me fasse la piqure car j'estime avoir le droit de partir dans la dignité [...] ( Pour la piqure seulement si le patient le souhaite si celui ci veut vivre comme cela jusqu'à la fin de ses jours laissons les vivre comme cela , chacun décide comment il veut mourir !!)

    Ben oui mais le problème du patient sénile et grabataire ou légume bien cuit: comment donne-t-il son consentement?? Il n'est pas possible de se baser sur un choix émis 10 ou 20 ans plus tôt...


    avatar
    Invité
    Invité

    Re: La salle à palabre

    Message par Invité le Mer 18 Avr 2012 - 17:49

    Salut Lahaut,

    J'entends bien tout ce que tu dis, c'est vrai quoi ! Quelle trouille d'être paralysé, d'avoir mal et tout ce qui fait que tu te sentirais amoindri.
    Je ne garde qu'un mot : dignité.

    J'ai déjà donné ma position sur le sujet.

    Je suis opposée à l'euthanasie tant active que passive.

    Pour que vous compreniez ma démarche, je te relate deux expériences.

    La première, vécue des dizaines et des dizaines de fois dans le secret des services hospitaliers et qui n'ont plus cours de nos jours, en tout cas moins souvent.

    Un patient en stade terminal dont on sait que ce n'est plus qu'une question de jours.
    On branche une perfusion d'un cocktail lytique. Auparavant on explique à la famille (sensément le médecin), que son patient ne va plus souffrir avec le produit en perfusion (en réalité un mélange de trois produits) mais qu'il y a un risque d'abréger le reste de sa vie (hypocrisie quand tu nous tiens). Les familles acceptent toutes tant l'horreur de la souffrance est intolérable. Nous, soignants comptons trois jours grand maximum et .. c'est fini.

    C'est de l'euthanasie active dont on ne parle jamais.

    Deuxième expérience.
    Face à un patient en état végétatif et avec l'accord des familles on n'applique plus de médications actives (antibio, médocs cardio-repiratoires etc...), on ne laisse qu'une perfusion d'eau et on attend la mort, trois semaines à un mois.

    C'est de l'euthanasie passive

    A mon sens et en fonction de ma longue pratique tous services confondus, toutes situations confondues AUCUN humain ne demande à mourir lorsqu'il ne souffre pas.
    L'arsenal thérapeutique bien conduit par des professionnels compétents (ça va de la sucette à morphine, aux patchs, pompes etc.. ) calme la douleur et l’annihile en totalité.

    La détresse psychologique induite par la peur de la mort est apaisée par des rencontres avec des psychologues et soignants formés en soins palliatifs.

    Pour le problème particulier des tétraplégies, maladies neurovégétatives, les hommes sont emplis de ressources et en 40 ans d'exercice je n'en ai vu qu'un qui ne voulait plus vivre et à la force de son front appuyant sur un stylet, il écrivait jour après jour sur l'écran de son ordinateur "laissez moi mourir". C'est sa femme qui a obéi après des semaines. Au constat de décès, le médecin s'est tu et nous aussi.
    Trouves-toi une p'tite femme pleine d'empathie Lahaut

    Je suis également opposée à l'euthanasie car je reste convaincue qu'on glisserait insidieusement dans l'eugénisme.

    Chez certains peuples, le vieillard choisit de se laisser mourir parce qu'il est temps.
    Nous sommes en occident et notre pensée n'a jamais été formée à cette idée.
    Nos vieillards s'accrochent majoritairement à leur vie même ceux qui clament qu'il est l'heure et réclament le médecin au moindre éternuement.

    Je n'aborde pas la vision philosophique, religieuse, juridique sur le sujet.

    Bonne vie Lahaut, sur tes deux jambes.


    lahaut

    Re: La salle à palabre

    Message par lahaut le Jeu 19 Avr 2012 - 0:47

    Solcha on peut être grabataire et sénile et avoir enore toute sa tête alors là si ,un jour lointain , je suis dans ce cas là pourquoi m'empecherait on de partir tranquille en toute dignité avant de devenir une "larve " une" loque" un "déchet humain" (désolé , mots durs mais c'est ma description de moi même si je suis réellement comme cela plus tard !) Pourquoi la société veut a tout prix me garder en vie pour une existence que je ne désire plus qui ne serait faite que de souffrance , de maladie et de détresse ? je laisserai bien volontiers tous ces moyens humains et financiers me concernant à d'autres qui ne désirent que vivre !!

    Dans le cas où je n'aurai plus ma tête , je m'en fouterai car je n'aurai plus conscience de mon état psychique (devenu gaga )et physique ..... alors autant emmerder toute la société pour quelle paye mes soins , les infirmiers le plus longtemps possible !! Je viens juste d'apprendre à la télé (BFM) que l'on vit de plus en plus vieux (femme 85 ans de moyenne et homme 78 ans de moyenne)mais de moins en moins bien au niveau santé !!(je voudrai bien voir les services de gérontologie dans les hopitaux dans les 20 années futures !)
    mais je ferai tout pour partir dans la dignité avant qu'un infirmier vienne me "to.cher le c.l " dans mon lit dans une maison de retraite "mouroir" !!

    Pondy je ne dis pas d'euthanasier toutes les personnes cancéreux ou tétraplégiques je DIS et je REPETE pourquoi garder en vie des personnes qui désirent partir car ils ne veulent plus vivre et subir les désagréments de leur état de santé ? le cas de Vincent Humbert (23 ans)est le plus frappant (
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Vincent_Humbert ) Il est resté 3 ans tétraplégique, muet et aveugle sur un lit d'hopital .... alors si je comprends bien ,Pondy , tu l'aurai laissé peut être vivre jusqu'a 78 ans dans cet état là? mais c'est monstrueux !!

    Mais si ces personnes (tétraplégiques etc ..)souhaitent vivre dans cet état là mais qu'ils vivent dans cet état là jusqu'à la fin de leurs jours c'est leur droit mais ne pas l'imposer aux autres qui désirent partir .
    Moi si je suis un jour dans cet état (je ne l'espère surtout pas !) je veux que l'on me tire une balle dans la tête, que l'on me jette par la fenêtre du dixième étage mais je ne veux pas regarder ( et encore Vincent Humbert il ne voyait même plus ) le plafond d'un l'hopital allongé sur un lit jusqu'a 78 ans ou plus sans bouger un sourcil !!!

    Contenu sponsorisé

    Re: La salle à palabre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 22:12