Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    dernier soubresaut arqué

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Jeu 5 Mar - 11:53

    Message au Président de L’ARC ou à n’importe quel adhérent, j’men fiche d’autant plus que personne ne m’a informée de la dissolution du mouvement.


    J’ai retrouvé dans les dossiers « ARC » le courrier de ce jeune étudiant. Je le transmets histoire d’être polie, qu’il n’imagine pas que les français sont tous des zozos.




    zun jing de ZHU XI xian sheng (尊敬的主席先生)



    Je suis un jeune chinois étudiant le commerce international en France. Je suis absolument écœuré de voir tous ces pays se liguer contre notre immense pays quand nous vous avons vendu toutes les cochonneries dont vous aviez besoin, enfin quand j’écris besoin, c’est vous qui le dites, car tout est absolument superflu, c’est ce dont vous aviez envie qu’il faut comprendre. Mais vous, confondez besoin désir envie et nous nous sommes employés à vous satisfaire en réchauffant insidieusement la stratosphère, juste au-dessus de la troposphère.

    Je sollicite une intégration dans votre formidable organisation et vous montrerez tout mon savoir et toute ma connaissance en matière de pollution puisque certaines politiques chez vous encouragent à venir polluer chez nous comme en Inde d’ailleurs et que nous savons le faire.

    Je suis infiniment satisfait d’apprendre qu’il reste des grosspustules actives en matière de réchauffement climatique.

    Pour que nos usines fournissent vos ordinateurs, vos zipod, vos zaspirateurs et congélateurs et climatiseurs ainsi que vos médicaments pour l’hypertension et le cholestérol, nous avons mis les bouchées doubles polluant intensément l’air que nous respirons dans mon pays. Ainsi nous avons réchauffé la planète et maintenant vous nous battez froid d’où mon enthousiasme pour votre slogan « réchauffons,réchauffons ».

    Je vous propose mon soutien et mes idées fumeuses avec une gratification indolore pour l’ARC


    NB : Aero-Chinus ouvre une ligne Beijing-Klow qui facilitera des déplacements rapides

    NB : il m’a été transmis que vous aviez un caractère de cochon, il semble que le mien soit de chien et en cette magnifique année du buffle, les astres nous seront favorables pour une future collaboration.



    zhi yi wo chong gao de jing yi (
    致以我崇高的敬意)
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Lun 9 Mar - 19:51

    Monsieur Zun Jing de ZHU XI, ni hao,

    Je vous écris de Buenos Aires d´où je me repentis mais je dois vous avouer je ne sais pas vraiment trop de quoi. En tant que trésorière de l´ARC, j´ai été mise au ban (« mizo bang », vous saisissez le sens de cette expression bien de chez nous ?) de la société pour une raison que j´ignore encore.

    Or il se trouve (vous moi suivre toujours?) que je tombe par hasard sur votre courrier qu´un de mes ex-amants (vous avoir entendu parler de Ju-Li-ette & Ro-mei-Huo ?) m´a fait suivre en échange d´une promesse de rendez-vous sournois.

    Votre courrier ainsi que vos intentions insidieuses, pour reprendre vos propres termes, me touchent d´autant plus personellement que la personne à qui vous l´adressez me fut très chère à un certain moment de ma vie professionnelle. Moment qui fut aussi intense que bref (moi être très candide et papillonner, lui très Mao dictateur, vous toujours suivre ??).

    Bref, je tiens à vous informer que les têtes pensantes de l´ARC ne sont actuellement pas en mesure de vous répondre, le Directeur de la Communication songeant à sa reconversion fumeuse sur des terres vierges d´Asie (prenez des jumelles, vous devriez l´apercevoir quelquepart sur une plage ombragée de palmiers) et son Directeur Général, ou plutôt son Président, ayant été dernièrement apercu à une terrasse chauffée de Hollywood en compagnie d´une starlette blondasse de bas étage du nom de Kate Blang-chait.

    Mon cher Zun Jing, si vous ne prévoyez pas d´autres déplacements dans les prochaines semaines, je me déclare prête à vous accueillir à bras ouverts en Argentine pour parler affaires et prévoir un éventuel retour en fanfare en Europe.

    Cordialement, xie xie de votre attention.

    Glatch, ex brillante Trésorière de l´ARC.


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Mar 10 Mar - 9:51

    Madame,



    Je viens de prendre connaissance de votre message.



    Tout d’abord, votre méconnaissance du chinois me pousse à ne pas prendre au sérieux vos divagations cardiaques ou cordiales (je ne sais pas le mot français exact pour dire cœur).



    « zun jing de ZHU XI xian sheng (尊敬的主席先生) » signifie : Monsieur le Président et vous ne l’ignorez pas, je ne suis pas Président de l’Arc mais simple postulant.

    De même lorsque je termine mon courriel par : « zhi yi wo chong gao de jing yi (致以我崇高的敬意) » la traduction est : Avec tout mon respect. Ce qui est la moindre des politesses lorsqu’on s’adresse à une grande pointure comme l’est Tag54 .



    Maintenant pour répondre à votre proposition Argentinière, qu’irais-je faire dans ce pays lors que je ne vous connais pas, n’y ai, pour l'heure, aucun intêret économique ou financier.

    Cependant, j’ai appris que, en tant qu’ex trésorière de l’association vous avez détourné quelques sommes que nous pourrions partager et votre intérêt évident d’accepter cette proposition vous mettra à l’abri d’une délation qui nuirait à votre aura.

    Lors, je pourrais éventuellement me rendre à Buenos Aires, d’autant que cette ville de 14 millions d’habitants, située sur la rive ouest du Rio de la Plata, me semble parfaite pour mesurer l’ampleur des dégâts pneumologiques de la pollution aérienne et elle ouvre des perspectives financières énormes pour nos laboratoires pharmaceutiques de Shanghaï.



    Je termine rapidement ce message, pour souligner que je n’ai que faire de vos jalousies féminines à l'encontre de la starlette blondasse de bas étage du nom de Kate Blang-chait, que je ne connais pas mais qui a su séduire mieux que vous ne l’avez fait le Président de l’Arc.

    Réglez vos problèmes –seule- Madame. M’accueillir à bras ouvert dites-vous ? Un peu de retenue s’il vous plait. Ouvrez votre porte-monnaie convient cependant tout à fait.



    Je vous salue



    Liu.
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Mar 10 Mar - 16:02

    Monsieur Liu,

    Que de susceptibilité ! Permettez-moi de vous dire que, suite à la lecture de votre courrier, j´ai de bonnes raisons d´être 狠狠.
    A moins que vous n´ayez rédigé votre diatribe avec deux ou tros petits verres d´alcool de riz dans le nez (ce que je souhaite presque imaginer), vous ne manquez pas de culot à dénaturer de la sorte l´hospitalité à la française que je me proposais de vous faire découvrir. Etonnons-nous après ça des dérives morales dans le monde de l´entreprise et des rumeurs infondées de pratiques de harcèlement.

    Où êtes-vous allez chercher une telle hérésie ? L´expression « accueillir à bras ouverts » signifierait selon vous « ouvrir son porte-monaie » ? Y-aurait-il à mon insu autant de faux amis dans la langue de Molière et celle des mangeurs de soja ?

    J´allais me proposer de contacter sous peu notre cher Directeur, le très vénéré Monsieur Tag, pour lui vendre vos qualités et vos compétences ainsi que pour lui soumettre l´idée de vous nommer vice-directeur (calmez-vous, ne voyez là aucun mauvais jeu de mots) de la Communication (comprenez Propagande... de là où vous venez ca ne devrait pas poser trop de problème), notre cher collègue DeCléricy arborant ces derniers temps une des Rolex de sa collection (en aucun cas des imitations) dans certains coins paradisiaques, encore non réchauffés, aux frais du contribuable asiatique, ce qui correspond tout à fait à son état d´esprit si vous me permettez ce jugement personnel.

    Avant que je ne vous confie plus de détails, sachez Monsieur Liu, que j´ai reversé la quasi-totalité de mon bénéfice provenant de l´ARC à des organisations humanitaires et divers orphelinats argentins et que je mène ici un style de vie tout ce qu´il y a de plus monacal. Je loge dans une favela des pourtours de Buenos Aires et me contente de deux empanadas dans la journée ainsi que d´un demi-litre d´un vulgaire vin des coteaux de Médanos (bien qu´assez équilibré et fruité, un Merlot je crois).

    Mais pourquoi perdre mon temps précieux à vous entretenir de miracles tanniques, vous le descendant des Han, qui ne trouvez aucun plaisir dans des nectars à moins de 50°.

    Veuillez me prévenir assez tôt de votre arrivée, nous finirons bien par trouver un terrain d´entente.

    Meilleures salutations.

    Glatch (ici connue sous le nom de Concepcion)

    PS : veuillez me préciser dans votre prochain courrier si vous avez de l´expérience dans le domaine du troc (« deal » en espagnol, à savoir d´achat et revente de substances proches de votre... thé national)

    PS à l´intention de notre Président : Tagie, pourrais-tu s´il-te-plait lâcher Kate deux minutes et nous accorder un peu d´attention ?


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Mar 10 Mar - 16:45

    Madame Conception,



    Voilà bien une manière française de vouloir retourner la situation à votre avantage.



    Vous lavez l’argent avec quelle lessive ? Vous qui osez me proposer l’achat et la revente de je ne sais quelle substance pour reprendre vos termes…et offrez vos subsides douteux aux orphelinats !

    Croyez bien que je profite largement de l’hospitalité française mais jamais je ne me fourvoierais avec l’hospitalité d’une française.

    Je suis issu d’une famille de mandarin pour laquelle j’éprouve beaucoup de respect. Je prévois mon mariage prochain avec une mandarine et ne toucherai aucun autre fruit même s’apparentant, dussiez-vous vous prénommer Clémentine.



    Vos méthodes désobligeantes concernant le peu de connaissances de mon peuple envers les miracles taniques ne vous honore pas. Nous avons depuis longtemps « emprunté » vos cépages dont le chardonnay dont nous sommes amateurs. Nous produisons également le Merlot, cépage de cuve noir, de la famille des carmenets, cousin des cabernets dont vous semblez friande.



    Je vous demande en outre de ne plus jeter l’opprobe en insinuant de façon sournoise que tout ce que nous produisons relève de la contre-façon. Vous êtes vous-même contrefaite puisque je remarque que vous vous la jouez -sœur Emmanuelle- des slums argentins, préférant Conception à Agathe…



    Je ne m’étonne plus de votre éviction et j’ose espérer que l’honorable Président saura mesurer à sa juste valeur l’ignominie de vos propos à mon égard.



    Je ne peux vous saluer et en suis attristé.



    Mr Liu.
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par mamina le Mar 10 Mar - 18:37

    Chère Mme Conception et cher Mr Liu,

    Dans la mesure où vous rendez public votre échange épistolaire sur ce forum, certes encore à peine sevré, mais néanmoins garant de certaines valeurs, je me sens obligée, en tant que vice-plus vieille-parce-que-y'en-a-une-autre-plus-agée, de venir vous remettre dans les rangs de la bienséance.

    Vous aviez commencé par de gentils salamalecs à propos de l'Arc, plein de lucidité et de raison sur les effets positifs du réchauffement climatique, prêts l'un et l'autre à vous soutenir dans cette action, enthousiastes à l'idée de vous rencontrer et vous voilà rapidement à vous étriper !

    L'une joue à la Mata Hari doublée d'une call-girl en Amérique du Sud et l'autre est près à renier son passé, son présent et son futur pour quelques liasses de billets !!! de la réserve que diable ! sachez vous contenir ! ne vous donnez pas en spectacle !

    Monsieur Liu, permettez-moi d'être septique quant à l'oganisation de votre prochaine salade de fruits....
    Madame (ou Mademoiselle ?) Conception, permettez-moi d'être fort mécontente de votre attitude envers le peuple nippon..

    Il est grand temps Mr Tag que vous veniez mettre de l'ordre dans votre organisation.... quand le chat n'est pas là LA souris danse !

    Signé :

    Mademoiselle Prudence, soprano à la chorale de St Ignace, ancienne rosière de Monvillage-sur-Colline
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Mar 10 Mar - 18:47

    mamina a écrit:Madame (ou Mademoiselle ?) Conception, permettez-moi d'être fort mécontente de votre attitude envers le peuple nippon..

    Il est grand temps Mr Tag que vous veniez mettre de l'ordre dans votre organisation.... quand le chat n'est pas là LA souris danse !

    Signé :

    Mademoiselle Prudence, soprano à la chorale de St Ignace, ancienne rosière de Monvillage-sur-Colline

    Madame Prudence de Monvillage-sur-colline,

    et si vous chaussiez vos montures Afflelou et consultiez un atlas plutôt que de prétendre remettre tout le monde à sa place? Depuis quand mon interlocuteur canton(i)ais serait-il "nippon"?

    Mes hommages à Monsieur du Mêmevillage-sur-votre-colline

    Concepcion


    Dernière édition par Glatch le Mer 11 Mar - 17:15, édité 1 fois


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Mar 10 Mar - 18:57

    Mademoiselle Prudence,



    J’apprécie votre intervention au regard de votre grand âge, nous avons le culte des anciens chez nous.

    Sans vous froisser, je ne suis pas Nippon mais chinois et depuis le massacre de Nankin, nous avons beaucoup de retrait dans les relations chino-nippone.



    Je suis au regret que vous imaginiez que l’ex-trésorière et moi-même nous donnions en spectacle.

    Il faut toujours éclaircir les situations délicates et le faire en public est ma seule possibilité puisque nous ignorons l’un comme l’autre nos adresses électroniques et ne possédons que les références de l’Arc pour tout support.



    Mon mariage fruitier sera grandiose, je laisse à mes vénérables parents le soin de me présenter prochainement ma mandarine et l’organisation des festivités qui auront lieu dès la fin de mes études.



    Je vois que vous donner de la voix au sein d’une chorale villageoise.

    Dans le cas où vous pousseriez Mr Tag dans l’acceptation de ma candidature, vous recevrez deux places pour l’Opéra de Pékin (sans l’avion pour vous y rendre) et deux places pour écouter le grandiose " Madame Butterfly" actuellement à l’opéra de Paris, en trois actes, le cadeau est royal, avouez-le (sans le trajet en voiture mais avec le GPS dont vous êtes propriétaire ce sera facile pour vous)



    Avec mon profond respect



    Mr Liu
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par mamina le Mar 10 Mar - 19:25

    Dans Monvillage-sur-ma-colline tout ce qui est nippon ou canton est jaune... hi hi hi ! rire
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Mer 11 Mar - 17:14

    Monsieur Liu, Mademoiselle Prudence,

    Ushuaia. Terre de Feu.
    Tel est notre cap.Je vous envoie ces quelques mots d´un sous-marin où la connection internet est plutôt médiocre.

    J´ai décidé de prendre temporairement les choses en main et de partir à la recherche de notre cher Président sur les terres de l´Antarctique, où il se pourrait bien qu´il coule des jours torrides avec une certaine Kate. J´ai comme vous le savez la ferme intention de le rendre à la raison et de le faire rentrer dans notre belle et grande Maison du Réchauffement.

    J´ai saisi l´occasion d´une rencontre de fortune avec un marin allemand stationné quelque temps à Buenos Aires pour le convaincre de m´emmener avec lui et les autres membres de l´équipage à bord du sous-marin (à propulsion nucléaire m´a avoué Kai-Uwe le dernier soir après 8 tournées de Rhum de Varadero), engin sur lequel il est employé.

    Je ne vous cache pas que l´atmosphère est confinée et que le poste de commande d´où sont envoyés les missiles est l´endroit le plus excitant que j´aie eu l´occasion de fréquenter.

    Chers Prudence et Liu, seriez-vous des miens s´il s´agit de relayer les informations vers notre siège en France afin de mener au mieux la délicate opération pour laquelle je risque actuellement ma vie ? Sachez que s´il m´arrivait malheur (collision avec un petrôlier, règlement de compte aux pieds d´un iceberg qui tourne mal ou autres), j´ai déposé mon testament chez le notaire d´Ilmmünster (2ème rue à gauche après l´église St Arsatius).

    Dans l´attente de vos réponses respectives, je vous prie de croire en l´expression de mes sentiments les plus conciliants.

    Lady Concepcion


    _________________
    Agathe
    avatar
    Tag54

    Localisation : Blue lagon island, Paradise archipel, South seas

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Tag54 le Jeu 12 Mar - 17:01

    .
    Avant de plonger son magnifique corps fuselé dans les eaux turquoises et chaudes du lagon de la petite ile des mers du sud que je viens d'acheter, Cate me disait encore ce matin :


    "Mon Tagenichou chou, tu sais qu'il faut bientôt faire la révision de l'hydravion
    (note pour Glatch : hydravion = aéronef muni d'un petit ventilateur DEVANT et pouvant décoller et atterrir à partir de surfaces liquides telles que mers, lacs, cours d'eau, à l'exclusion des piscines et des baignoires)

    et j’aimerais qu’on en profite pour repeindre la carlingue en rose-barbie. Ca irait bien avec l’intérieur en fourrure léopard des sièges.
    (note : elle a un goût un peu bizarre, mais c’est normal, étant américaine.)

    Pendant qu’on y est, ça serait bien d’aménager le sud de l’ile avec un golf. Un 9 trous serait parfait pour commencer et ça distrairait les amis de passage.

    Au fait, tu sais qu’il n’y a presque plus de Krug dans la cave et que le niveau de Saint Emilion 1948 baisse dangereusement. On peut encore patienter avec un Corton 1996, mais c’est d’un banal …..

    Et t’ai-je parlé de ces magnifiques tentures de soie grège qui iraient si bien avec l’ameublement créole de l’aile ouest que nous faisons construire ?

    J’ai parlé aussi avec le majordome : pour le personnel il souhaiterait qu’on fasse creuser une piscine bio avec des nénuphars géants partout près des cases des employés.



    Allongé mollement dans mon hamac tendu entre deux filaos, je profite pleinement de l’instant en sirotant tranquillement un cocktail exotique et rafraîchissant où le bleu du curaçao rappelle à s’y méprendre l’eau du lagon, et le blanc du lait de coco, le sable de la petite plage qui s’étale devant mes yeux.

    La légère brise de mer me fait comme une douce caresse sur ma peau hâlée. Quelques oiseaux de paradis s’élancent parfois dans les airs, leur plumage multicolore faisant l’effet d’un petit feu d’artifice en plein jour . Au loin, quelques dauphins joueurs s’ébattent avec Cate près du récif de corail.


    Je suis bien.


    C’est vrai que depuis quelques temps je me suis détaché de toutes ces basses contingences matérielles et que j’ai décidé de me couper de la vie trépidante et stressante du monde civilisé.

    Sur mon ile, je vis simplement : pas de voiture, pas de montre tape-à-l’œil, plus de vêtements coûteux.
    Plus de bijoux non plus à part pour Cate quelques médailles d'impérator qui font briller à sa taille le bronze et l'or. Le platine aussi qui lui grave d'un cercle froid la marque des esclaves à chaque doigt. Elle ne porte rien d'autre qu'un peu d'essence de Guerlain dans les cheveux.

    Plus de voyages en jet privé, de tours du monde, de réunions imposées. Je ne passe plus la moitié de ma vie en l'air entre New York et Singapour. Je ne voyage plus en première. Plus de résidence secondaire dans tous les Hilton de la terre.

    Une nourriture saine et légère que le pilote de mon hydravion accompagné de mon chef cuisinier va quotidiennement chercher dans les meilleurs magasins bio et les marchés typiques des iles voisines malgré les trois heures de vol que cela nécessite.

    Le capitaine de mon petit caboteur fait aussi des rotations hebdomadaires pour aller remplir nos citernes avec de l’eau de source puisée au cœur des ravines de cette fameuse ile montagneuse aux innombrables torrents. Nous nous en servons pour nos bains aussi.

    Le Grand retour à la Nature en quelque sorte.


    Et sans aucun rapport avec ce que venait de me susurrer Cate, je me suis mis à penser à l’ARC et aux valises de fonds secrets encore cachées dans ses coffres .Malgré mes nouveaux principes de vie ascétique, il est tout de même quelques menues dépenses à supporter.

    J’ai bien pensé à appeler ma trésorière adorée, mais la communication était très mauvaise. Il paraît que son moral coule, qu’elle plonge dans la dépression et qu’elle va atteindre les trente sixièmes dessous. Elle rechercherait même la compagnie de marins, de sous-mariniers plus exactement afin de sombrer dans l’oubli des grands fonds marins. Pauvre fille, moi qui l’ai connue si alerte, si guillerette, si dynamique, si sexy avec ses bas-résille et sa combinaison en latex.

    J’ai également pensé que le mouvement devait continuer pour le plus grand bien de l’ARC en général et de moi-même en particulier. Et c’est avec le plus grand plaisir que je souhaite la bienvenue à monsieur ZHU XI xian sheng (尊敬的主席先生) que j’appellerai « Marcel » par la suite pour plus de simplicité (et parce que ça commence à me gonfler grave de taper ces @!§x#Kk de caractères chinois sur mon clavier).

    Suivant les recommandations de notre très trésorière, je lui propose donc le poste de vice-président. (au sujet de cette proposition, je ferais parvenir prochainement à « Marcel » mes coordonnées bancaires personnelles afin qu’il puisse me faire un don substantiel en signe de reconnaissance éternelle suite à son engagement dans l’ARC).

    Concernant la polémique sur sa nationalité, j’avoue que ça me laisse froid (terme que j’apprécie peu en tant que président de l’ARC qui est censé encenser le réchauffement climatique) : pour moi, il n’est nippon, ni mauvais.

    Quant à mademoiselle Prudence, je lui souhaite toutes les joies qu’elle mérite car ça ne doit pas être tous les jours la fête à Monvillage-sur-colline et que les sauteries à la chorale de St Ignace doivent être aussi rares que des manchots au pôle nord.


    Sur ce, Cate sort de l’eau (mon dieu qu ‘elle est belle) et nous allons nous diriger vers le patio pour prendre une légère collation vespérale en regardant le soleil flamboyer de tous ses feux avant de plonger dans les eaux calmes du lagon. Puis nous passerons à table pendant qu’un pianiste renommé installé sur la petite scène sommairement aménagée près de la piscine éclairée jouera discrètement la sonate pour piano n° 14 en do dièse mineur, opus 27 n° 2 dite « Sonate au clair de lune ».


    Simple, quoi.

    .


    _________________
    --
    Tag54
    Zzlôtz, capitale du Tatoultan, candidate aux JO de 2020.
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Jeu 12 Mar - 17:23

    Dobry dyen tout le monde, ex et surtout futurs membres actifs de l´ARC,

    Je sais que mon sort n´intéresse pas grand monde mais je vous signale que je suis sur le point de mener ma mission à bien puisque nous avons débarqué, les membres de l´équipage germano-russe et moi-même, au bout du monde ni plus ni moins. On se croirait presque dans une station de sport d´hiver en bordure d´océan !

    A l´heure où je vous écris et où vous vous en foutez royalement, j´ai vue sur le glacier Martial qui surplombe la ville d´Ushuaia. Je le répète, je suis lancée sur les traces des derniers Indiens Onas... et de notre cher Tagie (à cet instant précis un peu moins activement que les heures précédentes, disons que je suis accoudée à un bon apéro a-rhum-atisé).

    Un de mes informateurs anonymes, un ex de chez TAL (SARL Tout-A-Lamer pour les réchauffeurs néophytes) vient de me biper. Je vous cite le texto texto: « Ma caille, je t´attends. Ai repéré ton T...54 près de Devil Island. Stop. Rejoins nous au + vite. Tu me manques. Stop ».

    Voilà. Je vais donc saisir la prochaine occasion pour embarquer vers ces lieux prometteurs : l´Ile du Diable. Bon sang ! Notre Président n´en rate pas une. Aux dernières nouvelles, il flânerait sur le pont d´un navire de croisière en combinaison rouge fluo équipé d´une paire de jumelles et d´une manchotte péroxydée qui, elle, serait accoutrée d´une combinaison moulante de la même couleur, d´une Cartier avec bracelet en croco et de montures Predators Ray-Ban en ivoire.

    Quel narcissisme. Se prélasser avec une nymphette glaçante sur la calotte antarctique et prétendre vouloir la faire fondre. De là à imaginer qu´ils étudient ensemble les oxydes d´azote émis dans l´atmosphère et envisagent les possibilités de pollution du manteau neigeux, il n´y a qu´un pas. Si c´est ça, je veux bien être Mata Hari, Mam´zelle Prudence !

    Mes très chers frères du Réchauffement, prions ensemble pour ma personne, ceci afin que je puisse arriver à temps et empécher que cette greluche états-unienne ne pousse Tagie à déshonorer notre(sa) belle entreprise.

    Restez cablés.

    PS : un dernier petit détail concernant ma succession s´il devait m´arriver malheur en haute mer. Pour ce qui est du testament: quelqu´un pourrait-il se charger de disperser mes cendres aux pieds de la tombe de Paul-Emile Victor ? N´oubliez pas non plus les bâtonnets d´ encens à faire brûler sur ma poupée vaudou Sarko. Pour l´assurance-vie, je transmets docilement en mp mes coordonnées bancaires à tous les généreux donateurs, mon commerce illicite de thé de Buenos Aires n´ayant pas suffi à rembourser mes dettes du dernier trimestre. Sans compter les dépenses inconsidérées en timbres pour ma correspondance avec le simplet Monsieur Liu qui ont eu raison de mes économies.

    Lady Concepcion


    _________________
    Agathe
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Jeu 12 Mar - 17:39

    Tag54 a écrit:Je suis bien.

    Dobrye dyen-bis.

    Je précise enfin que je n´ai a priori et a posteriori aucune raison d´avoir des doutes sur la véracité des informations de mon ex chéri de chez TAL. Si ce n´est qu´il a fort mal réagi quand je l´ai laissé tomber pour Daniel Craig (décevant comparé à Tagie, vraiment abusées toutes ces rumeurs autour de ce physique d´acier...).

    Espérons qu´il ne me mène pas en bateau et que je ne me coltine pas des rangs d´icebergs pour m´entendre dire que Tagie feignasse sous les tropiques.

    Je pourrais de venir colérique.

    Volcanique Concepcion


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Jeu 12 Mar - 17:48

    Vulnérable Président.



    Merci pour cette nomination que je n’espérais même plus.

    J’ai reçu dans la foulée vos coordonnées bancaires.

    J’entrevois deux difficultés. Je vous rappelle que je suis un simple étudiant chinois et votre relevé d’identité bancaire relève pour moi du chinois, (ce qui est un comble vous l’avouerez) impossible à traduire. Que signifie IBAN : FR85…., BIC ?

    La deuxième difficulté est le mode de paiement.

    Je souhaite du mano à mano, plus discret que le virement que vous suggérez.

    Je suis cependant offusqué du don substantiel que vous, quémandez.



    Je réfléchis donc encore quelques jours à votre nomination.



    Le simplet Liu.
    avatar
    Tag54

    Localisation : Blue lagon island, Paradise archipel, South seas

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Tag54 le Jeu 12 Mar - 22:37

    Mon cher petit Liu,

    Puisque les arcanes de notre système bancaire vous échappent encore un peu, on va simplifier grandement la transaction :
    - vous vous rendez dans le premier centre commercial venu (sauf Vélizy 2 qui me semble mal fréquenté ces derniers temps).
    - vous vous portez acquéreur d'une valise taille "cabine" de marque Vuitton de préférence.
    - revenu chez vous, vous y installez une bouteille de votre meilleur alcool de riz que vous calez précautionneusement avec quelques liasses de billets (ceux de 500 euros sont conseillés car absorbant mieux les chocs, surtout pétroliers).
    - vous rédigez l'adresse : Tag, Blue lagon island, Paradise archipel, South seas.
    - et vous poster le tout en colissimo suivi.

    Voila.

    De plus, je ne saurais trop vous conseiller de faire une petite promo de notre cause dans votre grand pays. Si seulement 1% des habitants adhérait, cela permettrait enfin de règler les arriérés laissés par Lady Conception en terre argentine. Sans parler des frais de location du Professor Gloutorvsky, sous-marin russe à propulsion nucléaire de 50 000 t armé avec 32 missiles balistiques IRMV de 16 têtes chacun qu'elle loua pour soi-disant aller me rechercher par dela les 50ème hurlants.
    J'ajoute que vous pourriez prélever une commission de 10% sur chaque nouvelle inscription. Cela vous permettrait de vous acheter carrément un cageot de mandarines.

    Alors tchin-tchin comme on dit par chez vous ?


    _________________
    --
    Tag54
    Zzlôtz, capitale du Tatoultan, candidate aux JO de 2020.
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Ven 13 Mar - 10:16

    pondy a écrit: Je réfléchis donc encore quelques jours à votre nomination.

    Dobry Dyen, Guten Tag everyone, Ni hao mon petit Liunet ,

    Demi-tour toute. Au moment où notre pays prépare son retour courbé dans l´Otan et à la veille de cette fin de semaine tant attendue, à l´instant où notre Dir Com profite d´un congé sarcastique prolongé et se ressource entouré d´une pléthore de danseuses apsara, j´ai mis mes pas sur les traces de Stevenson et de Gauguin... et de Tagie bien sûr, à qui je me suis promis de rendre toute sa lucidité. Il ne parlerait plus que de la couleur lagon des yeux et de la vénusté de son ondine.

    Suite à votre mail d´informations (pour lequel je m´incline en remerciements) qui me fait part de la nouvelle adresse de notre cher Tagie, j´ai commencé par répudier en bonne et due forme mon ex-lover de chez TAL qui ne faisait que me tendre un vil piège de vengeance dans les eaux australes.

    La membre Vénézia avait donc raison lorsqu´elle concluait son dernier discours de clôture sur le Réchauffement de la Planète du à l´augmentation des températures lors de relations amoureuses par un « et voilà, c´est ainsi les amours de vacances... »

    J´ai pu convaincre l´ensemble de l´équipage germano-russe de rebrousser chemin et d´aller procéder aux essais nucléaires dans les Mers du Sud plutôt que de se geler les mines dans la glace.

    Selon vous donc, Liuchou, c´est là-bas, à l´ombre des bougainvilliers que pantouflerait notre vertueux Président, assorti de son pot de colle monté sur escarpins. Vous me dites que la donzelle, quand elle ouvre la bouche, ne fait rien d´autre que d´aligner des borborygmes dans la langue que Monica Lewinsky. Comme vous y allez !

    Il est temps de poser la question qui brûle et mutile toutes les lèvres botoxées du forum : QUI finance cette mascarade et cette débauche? Un milliardaire méxicain ou les caisses noires de l´ARC ?

    Le commandement de bord et moi-même nous réunissons en ce moment même dans l´urgence et le poste central de navigation pour nous pencher sur les cartes et trouver l´itinéraire le plus direct afin que nous pussions nous propulser sans attendre vers le Paradise Archipel (réfrénez ce rictus comme je me tue à le faire). Cela va sans dire : pour ça il faudrait que soit réparée d´ici demain notre turbine endommagéee (je le concède : suite à fausse manoeuvre de ma part, alors que le commandant était à la sieste sans moi... bande de fouille-potins ! Imaginez ! A une manette près et je lâchais une torpille par inadvertance).

    Liunichounet, ne réfléchissez pas plus longtemps pour ce qui est du poste qui vous est proposé au sein de l´ARC. Il y a là moyen d´assurer l´existence et la retraite de votre nombreuse famille cantonaise sans faire beaucoup plus effort que celui de lever un coude ou deux à des cocktails de saison et de déléguer les tâches sur l´ensemble de la planète. Je sais également comment trafiquer les références BIP et IBAN qui vous tourmentent.

    Croyez moi, nous devrions nous entendre comme le blanc et le jaune de l´oeuf !

    Restez en ligne.

    Lady Concepcion


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Ven 13 Mar - 10:59

    Lady Concepcion



    Je ne comprends pas votre nom, vient il de concept (idée abstraite) ou de concevoir (de concipere : contenir) ?

    Vous serez donc Glatch, ce qui est plus simple, comme je suis Marcel pour le président.



    J’ai choisi de ne pas intégrer votre association. Le slogan que vous aviez choisi « réchauffons-réchauffons » est complètement faussé et les membres peu enclins à travailler efficacement comme nous le faisons dans notre pays.

    Je suis comme n’importe quel jaune (œuf-citron) d’une grande pudeur et les débordements peu vertueux de plusieurs d’entre vous me gêne.

    L’idée, sexe-travail, ne me convient pas. Je souhaite vigoureusement réchauffer l’atmosphère mais pas comme vous l’entendez.

    J’ai été accepté par Association hispano-chinoise pour la Recherche Scientifique et Technique spécialisée dans l’environnement, sans RIBIBANBIC.

    Je vous laisse avec vos archers.



    Très respectueusement



    Liu

    (J’apprécie modérément Liunichounet, Liunet et autres billevesées)
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Dim 15 Mar - 13:45

    Bonjour à tous,

    Puisque vous ne semblez pas apprécier outre-mesure les excès de familiarité propres à mes compatriotes, Liu le rabat-joie, je vais quand même vous faire part de mon regret de vous voir renoncer si vite à notre belle entreprise. Si Tagie l´apprenait, il serait certainement très affecté.

    Petit a, je croyais les Chinois plus ambitieux, plus cupides, s´embarrassant de moins de scrupules que vous. Bref ! j´étais loin de vous imaginer si vertueux.
    Petit b, j´aurais appris à composer avec vous. Comme disait ma grand-mère, jaune blanc ou noir, nous avons tous la même destinée.
    Petit c, je vous souhaite tout le succès possible pour vos futurs projets honnêtes, mais sachez que votre pays n´est pas le moins épargné par la crise (tous ces pauvres bougres de paysans comme vous partis chercher l´éldorado à la ville et contraints de s´en retourner survivre dans les campagnes). A votre place, j´y réfléchirais à deux fois.
    Petit d, je ne sais plus ce que je voulais dire. Ah oui ! Concepcion était mon nom de couverture en Argentine.

    Peu importe, en ce qui me concerne, je poursuis ma croisière sous-marine par delà les océans, en quète de notre irremplacable Président. N´ayant aucun sens de l´orientation, je subodore que nous progressons dans l´Océan Pacifique à moins que ce soit l´Atlantique. S´il s´agissait de la Mer Morte, je le saurais, nous flotterions en surface.

    La vie à bord d´un sous-marin est loin d´être aussi cocooning que vous avez l´air de le croire. Pour bien débuter la journée (avant l´aube, de toute façon c´est kif kif, on n´aperçoit jamais la lumière du jour), j´aurais préféré le réveil au clairon qui sonne la charge une bonne fois pour toute mais non, c´est cette foutue alarme qui retentit jusqu´à vous briser les tympans toutes les 4 ou 5 heures. Dire que certains se plaignent du chant du Muezzin ici et là.

    Le petit-dej diffère peu des autres repas. Le cuistau se contente d´assaisonner des sachets avec un peu d´eau (rationnée) et nous la joue toque-étoilée quand il nous sert ses créations. Les produits du terroir lyophilisés autoréchauffés sont généralement servis tièdes, voire froids le plus souvent. On n´a pas le temps de digérer les micro portions ou de reprendre un gobelet de café instantané imbuvable qu´il faut déjà vaquer à mille activités toutes plus physiques les unes que les autres. Une quoi ? Une douche ? Ah ah !!!! J´essairai de recaser le bon calembour à la prochaine occasion !

    On ne m´a a posteriori pas attribué la Suite. Elle doit être réservée au Commandant (pas encore testé celui-là... De toute façon il est trop tout : trop beau, trop subtil, trop mâle, trop kiffant, trop spirituel, trop stratège... trop insensible à mes charmes surtout). Je dirais que ma couchette fait, à un ou deux centimètres près, la moitié de la superficie des water-closet d´Ilmmünster. Le concert des ronflements de mes voisins de cabine ne couvre pas encore les alarmes intempestives de la nuit mais on n´est pas loin du match nul un-partout.

    Que vous dire d´autre ? J´aurais tellement aimé rapporter dans mes valises un bébé manchot de l´Antarctique. Il parait que ces bêtes cocotent sacrément. Mais au point où on en est ici des odeurs nauséabondes et du confinement ! Le Sous-lieutenant prétend qu´il faut que je m´estime bien heureuse d´avoir pu prendre à bord mes 20 kilos de bagage. C´est drôle, je sens comme une certaine animosité à mon égard à certains moments, sans doute due à cette anomalie existentielle, je veux parler de ce gouffre d´incompréhension qui sépare les hommes et les femmes (se référer à la discussion « journée de la femme » du forum et lire les non-sens masculins qu´on peut y trouver). En particulier lorsque je reste à feuilleter un magazine dans ma couchette alors que tout le monde sans (autre) exception est désigné pour les manoeuvres, je sens l´ambiance s´électriser.

    Hier, j´ai pris des photos effarantes lorsque nous avons procédé au sauvetage d´un voilier mis en danger par des conditions météo excérables alors que tous les éléments s´étaient déchainés contre le multicoque et son équipage. Il a alors fallu attendre que des secours arrivent pour évacuer les personnes. Ce fut l´occasion de partager un thé et un Petit-Beurre par personne, une expérience humaine inoubliable.

    Pour finir, je rajouterais qu´entre Kai-Uwe et moi, c´est toujours la passion (inassouvie à bord, exiguité oblige, mais il se trouve que lui et moi éprouvons un vrai dégoût commun pour tout ce qui est vulgarité et le manque d´égard par rapport à son prochain). Ceci-dit, il ne se doute de rien le malheureux mais, dès que j´aurai mis les pieds hors de ce tube métallique et que j´aurai remis la main sur Tagie, exit le gentil Kai-Uwe aux boucles rousses...

    Il semblerait qu´un anticyclone se soit installé durablement et porte chance à notre expédition. A moins que je ne l´ai rêvé parce que je ne supporte plus cette lumière artificielle et l´abscence de hublot. Encore quelques jours de mers inhospitalières et... à Glatch l´autre moitié du hamac à l´ombre des frangipaniers !

    Restez connectés.


    _________________
    Agathe
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Mar 17 Mar - 14:42

    Quelqu´un sur ce forum possède-t-il un chouia de savoir en matière de navigation marine ?

    On murmure en salle des machines des trucs incompréhensibles (langage morse ?), on évoque un n-ième degré de latitude sud et comme par hasard, on se tait et s´active à la tâche dès que j´apparais. On m´inculquait au collège puis au lycée des notions de trentièmes ou cinquantièmes hurlants ou rugissants certes... Mais le prof de Géo, qui ne pensait qu´à sa retraite proche et se bercait de doux rêves de voyage organisé à dos de chameau dans le désert tunisien et de séances d´astronomie à rallonge dans le club du quartier, ne semblait pas se préoccuper plus que ça de nous motiver pour l´étude de la surface de la terre... J´espère qu´on ne fait pas fausse route et qu´on apercevra bientôt sur l´écran radar Paradise Archipel. J´implore Poséidon pour qu´il apaise les tempètes et avive les bons courants plutôt que de draguer au fond des mers des mortelles et des immortelles !

    Ceci étant dit, il ne s´est pas passé énormément d´évènements marquants depuis mon dernier communiqué. Si ce n´est que l´ambiance à bord est réellement devenue électrique. Même Kai-Uwe perd patience et me dit de « la fermer » quand je râle à la vue et au fumet du boeuf-stroganoff en poudre concoté par le cuistau russe et contre le café à la vodka (pour beaucoup dans des proportions inversées). Kai-Uwe est un agneau à terre mais là franchement, il en faut peu pour que je lui annonce la fin de notre idylle avant le débarquement !

    Ne sachant plus vraiment à quel saint me vouer, j´ai voulu épater l´autre jour le Commandant de Bord, un beau Moscovite dans la force de l´âge, en tentant de lui citer des oeuvres de Pasternak et l´intégrale de Soljenitsyne. Ca m´apprendra à vouloir faire l´abonnée au salon-du-livre dans un sous-marin. Alexei me rétorquait Schiffer et Klum. Je feignais de chercher dans mes références littéraires allemandes sans trop vraiment cerner de quel courant il s´agissait (postmoderne, romantique ou surréaliste peut-être). Hier dans ma cabine, ça a fait tilt. Si vous regardiez l´émission Top Model à la télé, vous comprendriez comme moi de quelles formes (rondes, galbées ou encore parfaites dans les deux exemples cités) Alexei est le spécialiste.

    Pour détendre l´atmosphère au sein de l´équipe, j´ai proposé maintes fois de nouveaux jeux. Un des plus hilarants est celui où, au bout de trois ou quatres tournées de schnaps, on forme des équipes de deux (des « binômes » en langage technique, en allemand « das Binom » et en russe « Nastrovia! » ) Bref ! Le jeu consiste à se tenir le menton en regardant son partenaire droit dans les yeux et en chantonnant « je te tiens, tu me tiens par la barbichetteuh, le premier de nous deux qui rira aura une tapette ». Pour certains d´entre les marins, je dirais que « sera » à la place de « aura » serait plus approprié mais bon...au diable les préjugés et les stéréotypes. Après tout, chacun vit sa vie comme il l´entend. C´est Alexandre justement qui disait qu´ « un homme est heureux quand il décide de l´être et nul ne peut l´en empêcher ».

    Pour finir, je dirais que le fait de me savoir si proche de Tagie me rend fébrile comme jamais. Nous ne nous sommes plus vus depuis la veille de mon expulsion vers l´Argentine. Son humour grinçant, son cynisme et sa mauvaise foi me manquent infiniment, ainsi que les derniers mois de salaire qu´il me doit toujours ! Souhaitons que sa poupée hollywoodienne, amatrice de popcorns et de boissons gazeuses, ait été entre-temps appelée par un studio pour tourner un navet supplémentaire qui cartonnera au prochain box-office.

    Ca me gênerait d´avoir à m´égosiller en accostant sur le sable blanc.

    Restés branchés.


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Invité le Mer 18 Mar - 12:37

    Salut,



    Moi, c’est Jane du dessus ou du dessous selon votre mouvement.

    J’ai trouvé ainsi incidemment votre association.

    Une seule question : participer au réchauffement réchauffe t-il aussi l’organisme ?

    Je suis glacée de rage en permanence depuis les évènements d’il y a trois ans où l’on m’a qualifié de « tueuse », dans les tabloïds dégueulasses londoniens.

    Depuis lors, je poursuis mon but sans discontinuer, mais j’ai terriblement froid au fond des os.

    Inutile de me répondre si l’ARC ne peut être efficace, je n’ai pas de temps à perdre, ni avec Tagie qui semble vous rendre fébrile (quelle est votre température axillaire ?), ni avec d’autres individus s’ils sont incapables d’être calorifères.



    Regards.



    Jane
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Jeu 19 Mar - 12:05

    Chère Jane,

    Bien entendu que travailler à plein temps pour l´ARC réchauffe l´organisme et augmente la température corporelle. J´en prends pour preuve mon propre exemple.

    Lorsque j´ai commencé à m´investir pour notre Président, mon thermomètre indiquait 36,8. Dernièrement je suis montée à 37,5 avec un pic à 39,8 il y a trois semaines mais, à ce moment là, je souffrais de la scarlatine du travailleur, plus communément appelée syndrome du burn-out (notez le mot burn qui signifie brûler dans votre propre langue maternelle).

    En espérant que ma démonstration vous aura convaincue, je vous prie d´accepter, Jane, l´expression de mes saines salutations.

    PS : vous trouverez en outre dans le magasin Décatholon le plus proche de chez vous (probablement moins d´1 km) des sous-vêtements chauds ne dépassant pas EUR 30.- pour le caleçon long et EUR 17.- pour le T-shirt à manches longues.


    _________________
    Agathe
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Jeu 19 Mar - 16:25

    De : la Trésorière de l´ARC@en cours de démission puisque personne ne s´extrait de son hamac plus vite que ça.com
    À : Bien aimable collègue, Directeur de la Communication@Ramyana.com
    Objet : souffler le chaud et le froid


    Cher collègue du 23A,

    J´ai appris par une amie commune qui promène un des mille paréos de sa garde-robe sur une plage d´Asie que vous vous ressourcez au même endroit qu´elle (une petite rousse un peu grassouillette, over-fardée et au regard vert bouteille vide de toute expression, l´avez-vous croisée aujourd´hui ?).

    Si quelqu´un m´avait dit l´an passé à cette même heure (où d´ailleurs rien n´est encore fait dans ma chambre d´hôtel, ni le ménage ni le service du thé) que j´en viendrais un jour à cette extrème, j´aurais pris cette personne pour un clone du nain sur talonnettes qui surchauffe hystériquement la France. Oui, je fais aujourd´hui ce constat inoui : j´en suis réduite à vous implorer. Ayez la bonté de délaisser un instant la poignée de danseuses apsara qui se disputent le privilège de vos genoux pour me prêter 5 micro-secondes d´attention.

    Dans l´espoir que votre séjour dans le Pays du Sourire aura adouci l´opinion que vous avez de ma personne, je souhaiterais d´une part vous faire un bref résumé de la situation actuelle de l´ARC et d´autre part vous demander d´écourter bientôt vos distractions aberrantes (je suis en possession d´un certain nombre de détails concernant votre emploi du temps quotidien et surtout la somme en liquide que vous versez mensuellement au propriétaire du 5 Etoiles qui vous héberge afin qu´on fasse en sorte que « tout soit au goût du 23A»).

    Je commencerais donc par une mise au point concernant l´ARC : tout est devenu désespérément tiède, rien ne chauffe plus !

    Peu après avoir été écartée simultanément de TAL et de l´ARC, j´ai pris le premier vol pour l´Argentine où j´ai erré de favela en favela à la recherche d´un toit décent. Il se trouve qu´un soir du mois dernier, alors que je prenais part à une soirée dansante organisée par l´ambassade d´Allemagne à Buenos Aires, j´ai rencontré Kai-Uwe, un marin au long cours (ou plutôt à l´esprit court).

    Dans le même temps, notre grand Président (votre Altesse, der Herr Tag von 54) s´est amouraché de 200 centimètres carrés de chair tirée et retirée, botoxée et liposuccée. La bécasse est de nationalité hollywoodienne. Notre Président s´est laissé ensorceler et convaincre d´aller dilapider les gains de notre dur labeur dans un archipel des mers du Sud.

    Vous me suivez toujours ? C´est d´ailleurs de là que je vous écris. Pour le retrouver, j´ai parcouru les mers et les océans de la planète en sous-marin à propulsion nucléaire (voire photo jointe prise derrière un des hublots), encouru moult dangers et mis ma santé à mal à force de restrictions alimentaires.

    Au moment même où je foulai le sable brûlant de Paradise Archipel, on m´apprenait que notre Président venait de s´envoler avec sa poupée gonflée vers une destination qui ne m´a pas été communiquée.

    Au terme de trois nuits blanches consécutives passées à me tourner et retourner (en bonne compagnie, n´ayez crainte) sur un des dix oreillers de ma literie en 240cm de largeur à prix pas vairment discount, j´en suis venue à la conclusion que c´en est trop pour moi. En effet, je me remets de mes émotions dans le bungalow voisin de celui qu´ont occupé Tagie & Cate (USD 1.500.- la nuit, petit-déjeuner compris) pendant trois mois. Figurez-vous qu´il flotte encore ici des effluves douceâtres d´un Chanel d´un quelconque numéro...

    Cher collègue, je tiens à vous faire part de ma toute dernière décision : je vous cède mon poste de trésorière en chef de l´ARC, celui que vous convoitez avec archarnement et fourberie depuis si longtemps. Je vous lègue ma part du distributeur de café et la collection de boules en plastique qui font de la neige quand on les retourne. Elle trône encore dans mon bureau. Servez-vous, faites comme chez vous, vous y êtes d´ailleurs !

    Une dernière chose : pensez à envoyer une réponse à la petite allumée britanique, une certaine Jane, tant piercée que déjantée qui nous a dernièrement adressé un maigre courrier de candidature non accompagné de Curriclum Vitae.

    Je songe enfin à ma reconversion. Une entreprise de produits surgelés cherche une personne bien sous tout rapport pour occuper le poste de réceptionniste.

    Bien à vous et sans rancune.



    _________________
    Agathe
    avatar
    Tag54

    Localisation : Blue lagon island, Paradise archipel, South seas

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Tag54 le Mar 24 Mar - 17:15

    Lettre à Glatch,



    Malgré tes délires, ton imagination fertile et débridée, ton génie, ta faconde et ton style alerte, j'ai bien peur que nous ne soyons victimes de la malédiction annoncée par Pondy : l'ARC vit ses derniers soubresauts, l'ARC se meurt, l'ARC est morte.



    A part toi (beaucoup) et moi (un peu), plus personne ne nous donne la réplique. Ni Pondy qui avait relancé l'affaire et qui ne donne plus de signe de vie depuis que son chinois nous a claqué la porte au nez. Ni Mamina-Prudence qui après un début prometteur (fort habile d'ailleurs) est resté sans suite.



    A part ça, zéro, le vide intersidéral, le néant absolu, le trou noir d'où on ne ressort plus.



    Au moins, chez VF, on peut dire qu'on avait des partisans et des détracteurs. Et des acteurs. Ca pétait dans tous les sens, ça jaillissait, ça rebondissait. C'était un sacré carburant pour mon imagination. On marchait au super, au trinitrobenzène, à l'absinthe (c'est juste une image).



    Pourtant, il y avait du sexe, de l'aventure, de l'exotisme, un poil de high-tech, des rebondissements, des paquets d'argent qui circulaient, du suspens, des méchants, des gentils, des fourbes, des transfuges, de l'écologie, bref tout ce a qui fait le succès d'Indiana Jones, de James Bond et un peu moins celui de Marguerite Duras.



    Alors je m'en vais retourner à me prélasser sur mon île, tranquille, peinard et serein en coulant des jours heureux.

    Accessoirement, et puisqu’il faut bien vivre, je vais aussi essayer de justifier la feuille de paye que mon employeur a l’immense bonté de me gratifier à la fin de chaque mois. Qu’il en soit loué et remercié jusqu’à la 7ème génération car au plus fort de la période arcienne, mon rendement professionnel était non avouable. Depuis, je me suis repris. Etant plutôt du genre « monotâche », je ne pouvais pas mener de front mes deux activités.



    Et toi, tel un moderne Hollandais Volant, tu vas errer sans fin dans ton cylindre de métal atomique, à arpenter les grands fonds océaniques pour l'éternité à la recherche de ton Atlantide perdue.



    Comme le capitaine Némo, tu plongeras dans les profondeurs obscures et glacées, tu découvriras l'or des galions engloutis, tu récolteras des colliers de perles et d'émeraudes, tu t'émerveilleras devant les coffres des conquistadors.

    Tu verras des paysages sous-marins extraordinaires, et des naufrages, et des tempêtes.

    Des îles paradisiaques et d'autres désolées.

    Des couchers de soleil flamboyants sur des lagons azurés et des éclairs de fin du monde sur des flots déchaînés.

    Des constellations par milliard dans les cieux boréaux, Orion, Cassiopée, et la Croix du Sud qui accompagna Mermoz vers sa funeste destinée.



    Condamnée pour toujours à fuir par delà les océans après t'être fait bannir à jamais par VF.



    Chienne de vie !


    _________________
    --
    Tag54
    Zzlôtz, capitale du Tatoultan, candidate aux JO de 2020.
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par mamina le Mar 24 Mar - 20:32

    Très chers Mr Tag, Mlle Jane, Mr Liu, Mmes Pondy et Glatch, Mlle Conception et tous les autres....

    Ce devait être une charmante journée qui avait d'ailleurs très bien commencée : le doux soleil réchauffait de ses rayons les parterres de fleurs de mon jardin, bien cachée derrière mes rideaux crochetés j'avais déjà vu passer Mr le Curé qui allait comme chaque matin prendre son café (calva) au Bar du Coin, la coiffeuse s'était fait déposer devant son salon par son amant du lundi soir, Mlle Gertrude la Chipie (elle m'a piquée ma place de rosière) était passée chez le boucher, les gamins étaient rentrés à l'école après avoir appuyé sur toutes les sonnettes de la rue... une belle journée quoi !

    Et puis voilà ! juste après ma petite sieste de l'après-midi je prends connaissance du message de Mr Tag annonçant la fin de l'Arc... et là je dis non ! nonnonnonnon ! pas d'accord ! qui va s'occuper de notre planète alors car ne vaut-il mieux pas mal s'en occuper que pas du tout !
    C'est vrai, vous m'embrouillez bien des fois avec tous les courriers que vous vous envoyez... j'ai du mal à m'y retrouver, et puis j'ai pas autant voyagé, j'ai pas non plus toujours toute ma tête pour vous répondre.
    Faut pas m'en vouloir, ni à tous ceux qui vous lisent sans rien dire !

    Tiens, j'ai une idée : j'ai quelques accointances avec Mr Le Maire (le fils de celui d'avant qui était mon copain de classe et même que...) et nous avons une belle salle des fêtes à Monvillage-sur-la-Colline, vous viendriez pas y faire votre prochaine assemblée générale ? Bon, faudrait juste que Mlle Jane retire ses persignes (c'est mal vu ici) que Mr Liu enlève son chapeau de paille (trop voyant) que Mlle Glatch la ferme et change de voiture (la 2CV ça se fait encore ?) que Mr Tag planque bien tous ses sous et que Mme Pondy se rende libre....

    Nous, avec la chorale on veut bien faire l'animation.

    Oups, y'a Mr le Curé qui repasse sous ma fenêtre, faut que je surveille ça !
    A bientôt de vous lire,

    Mlle Prudence , responsable des fleurs à l'église - ancienne Jeannettes - à jour de sa cotisation au fan-club de l'Arc
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Glatch le Mar 24 Mar - 21:31

    Tag54 a écrit:Chienne de vie !

    Réponse à Tagie

    J´accuse bonne réception de ta lettre, mon Président de jadis et de toujours. Tu aurais pu songer à l´affranchir pour l étranger. J´ai raqué pour le supplément de timbres. Tu me dois donc deux tournées.

    Puisque selon tes dires, nous serions de la même famille, toi et moi... nous ne manquerons pas de trinquer ensemble à la prochaine réunion de Charbonnières-la-mare, dipneutes et autres cousins éloignés, poumonés, bronchités, vieux fossiles et autres descendants du dévonien moyen (à tous les curieux qui m´imagineraient en surdose de défonse, je ne saurais que trop conseiller notre ami google... Cousin Tagie m´a mise sur la voie de nos ancêtres communs).

    Je me vois ici-même dans l´obligation de stopper ma campagne de recherches. Te mettre la main au collet et t´arracher aux bras de l´autre ? Tu n´y penses pas ! On me bouclerait aussi sec pour flirt incestueux.

    Je préfère donc employer toute mon énergie à me distraire dans mon nouveau passe-temps rémunérateur, brillant comme je le fais, à la réception d´une entreprise de surgelés. Mon prédécesseur se serait crashé au nord d´un paradis fiscal (à la même latitude que la tien d´après mon compas) lors d´un accident en parachute doré.

    Ma tâche consiste à répondre aux multiples appels et courriers des consommateurs, qu´il s´agisse d´expliquer en détails le principe de la Date Limite d´Utilisation Optimum, de répondre aux plaintes concernant le nombre exagéré d´arrêtes par centimètre carré de cabillaud, de réitérer les bons conseils de décongélation de la purée d´endives, de donner un avis personnalisé au sujet d´une recette micro-onde, de remuer les deux sucres dans le gobelet de café de mon supérieur et de lui masser (sous la menace) les épaules pendant qu´il délocalise les usines de Chamalières et du Vésinet ....

    Ainsi, après avoir soufflé le chaud sur la planète sous ton autorité réchauffante et ton commandement brûlant, je déprime en ventant les mérites des icebergs aux carottes-curry et de la calotte gourmande...

    Tout fout l´camp.


    _________________
    Agathe

    Contenu sponsorisé

    Re: dernier soubresaut arqué

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Fév - 14:15