Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Partagez
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mar 14 Déc - 10:30

    Je sais, j'ai un peu de retard, je n'ai pas vu le temps passer !!!


    En Islande, il n'y a pas un Père Noël, comme chez nous, mais treize ! Et ils sont tous plus bizarres les uns que les autres ...

    A partir du treizième jour avant Noël, ils descendent chacun à leur tour des Bláfjöll (les Montagnes Bleues, non loin de Reykjavík) où ils habitent, et viennent visiter les gens. Des visites parfois surprenantes !
    Alors, si vous faites bien le compte à rebours, vous voyez que le premier ne va pas tarder à passer ... C'est pour ça que je vous préviens ce soir !

    Pendant les treize nuits qui précèdent la nuit de Noël, chacun d'eux dépose un petit cadeau dans la chaussure des enfants sages ... ou bien une vieille pomme de terre ridée dans celle des enfants qui n'ont pas été sages. Il parait que parfois ça marche même pour les adultes ! ( ... oui ... la vieille pomme de terre aussi ... attention à vous !)

    Ces Pères Noël islandais (les "Jólasveinar") sont des lutins facétieux. Ils portent des noms bizarres, qui évoquent leurs petites manies :

    Le premier s'appelle Stekkjarstaur (Jambes raides). Il tente par tous les moyens de traire les brebis pour boire leur lait. Mais les brebis n'ont pas de lait en hiver, ou très peu, alors il met la pagaille dans les bergeries ! C'est lui qui va passer en premier, cette semaine. Si vous n'avez pas de bergerie attenante à votre studio ou à votre appartement, pas de souci, donc ! Mais ... quoique ... on ne sait jamais !

    Le second, Giljagaur (Lutin de ruisseau) a plutôt une addiction pour la crème du lait des vaches, qu'il vient voler dans les fermes. Par conséquent, le soir où il va passer, planquez la Noiraude !

    Le troisième, Stúfur (Court sur pattes) gratte soigneusement ce qui reste dans les poëles à frire. Soyez sympas avec lui, ne vous servez pas de la Tefal toute neuve ...

    Le quatrième, Thvörusleikir (Lècheur de cuillère en bois) porte bien son nom : si on laisse une cuillère sale dans la cuisine, on est sûr de la retrouver parfaitement "nettoyée" le lendemain matin ! Bon, on le pardonne, le malheureux, car il est très maigre !

    Le cinquième, Pottasleikir (Lècheur de casserole) fait de même avec les casseroles et marmites en tous genres. Pas besoin de programmer le lave-vaisselle le soir où il passe : il laisse tout nickel !

    Le sixième, Askasleikir (Lècheur de gamelles) se cache sous un meuble et va manger le contenu de la gamelle du chat ou du chien pendant qu'ils dorment, ou pire !

    Le septième, Hurðaskellir (Claqueur de portes) s'introduit dans les maisons et s'amuse à faire du bruit pour empêcher les gens de dormir.

    Le huitième, Skyrgámur (Goinfre de skyr) avale tout le skyr (fromage blanc maigre) qu'il peut trouver. Celui-là, c'est mon grand copain , je l'ai d'ailleurs choisi comme avatar (vous allez me je soupçonner de faire équipe !)

    Le neuvième, Bjúgnakrækir (Voleur de saucisses), vole toutes les saucisses qu'il peut dénicher dans le réfrigérateur.

    Le dixième, Gluggagægir (Curieux voyeur) espionne par les fenêtres et entre dans les maisons. Là, c'est incroyable pour un Père Noël, mais il va dans les chambres des enfants et vole les jouets qui lui plaisent !!!

    Le onzième, Gáttaþefur (Renifleur aux portes) a un gros nez, avec lequel il renifle à des kilomètres l'odeur des gâteaux. Et il vole bien sûr ceux qui sentent bon !

    Le douzième, Ketkrókur (Crocheteur de viandes) essaie de voler toute la viande qu'il peut attraper avec son crochet.

    Enfin le dernier, Kertasníkir (Souffleur de bougies) vient la nuit de Noël. Il joue à souffler les bougies pour plonger les maisons dans le noir (les parents peuvent mettre à profit son passage pour disposer les cadeaux autour du sapin ... mais chuttt ... ! ça, il ne faut pas le dire ! Censuré !)

    Les noms des treize Pères Noël sont issus d'un recueil de contes populaires publié en 1862 par Jón Árnason, mais ces dernières années, d'autres Pères Noël viennent parfois augmenter la petite troupe ...

    Ainsi, Mesdames, méfiez vous en traversant les passages ventés des rues de Reykjavík : Faldafeykir (le souleveur de jupes) n'attend que ça pour dévoiler vos dessous ... (il fait sa descente en général avec Hurðaskellir, le claqueur de portes, allez donc savoir pourquoi ...)
    Et quand vous faites vos achats de Noël, si vous dépassez les limites du raisonnable, vous risquez de devoir affronter le plus moderne de tous, peut-être le plus redoutable, le plus terrifiant : Kortaklettar ... le coupeur de carte bancaire !

    Dans la tradition islandaise, ces étranges Pères Noël sont issus d'une drôle de famille : leur mère est une ogresse extrêmement méchante qui s'appelle Grýla et leur père est un gros paresseux bon à rien nommé Leppalúði. Autrefois, on faisait tellement peur aux enfants en les menaçant de Grýla que le Parlement islandais a du voter une loi pour interdire de le faire !

    Le chat de la famille de Grýla (Jólaköttur) est aussi une terreur : la nuit de Noël, il peut venir enlever des enfants pour les manger. Mais il connait ses limites : il ne peut prendre que les enfants qui ne portent pas un habit neuf. C'est la raison pour laquelle les enfants reçoivent toujours un vêtement neuf pour Noël !

    Bon : attention, alors ! Ils arrivent !

    (Rédigé à 4 mains avec Chris51 (de la ville voisine) et inspiré de icelandreview.com)






    Dernière édition par Skyrgamur le Mar 14 Déc - 10:53, édité 2 fois (Raison : ajout d'images)


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mar 14 Déc - 10:37

    Voilà, ça y est !
    Dans la nuit de dimanche à lundi, , Stekkjarstaur, le premier des Jólasveinar a sillonné l'Islande, dans l'obscurité et le froid ...

    Il n'est plus tout jeune et il a bien du mérite, Stekkjarstaur, avec ses jambes raides (d'où son nom). Mais que voulez-vous, il a beau avoir déjà 378 années de cotisations aux Icédics, l'âge de la retraite recule sans cesse, et il faut bien assumer son rôle : des milliers de cadeaux à distribuer dans tout le pays ... et quelques vieilles patates ridées aussi !

    Personne n'est parfait, et Stekkjarstaur a un pêché mignon, oh juste un petit défaut : il adore boire le lait des brebis ! Mais en plein hiver les brebis n'ont pas de lait, ou très peu, et de plus elles sont enfermées ...
    Vers minuit, il s'est arrêté à la ferme de Sel (où vous avez peut-être dormi un jour, vous aussi ? c'est sur la route 35, entre Hveragerði et Gullfoss).
    "Sel", en islandais ça veut dire "la bergerie", et il y a bien sûr beaucoup de moutons. La fermière a été réveillée par tout un tintamarre et un concert de bêlements : Stekkjarstaur essayait de traire (en vain) quelques-unes de ces malheures bêtes apeurées !
    Une fois remise de ses émotions et après avoir copieusement engueulé le pauvre Stekkjarstaur, la fermière a eu pitié et bon coeur : elle l'a invité dans sa cuisine, elle a ouvert son congélateur, et elle lui a préparé une barquette de lait de brebis sucré : une gourmandise suprême qu'on savoure à moitié dégelée, à la cuillère, comme un sorbet.

    Stekkjarstaur était un peu confus, mais il s'est régalé. Une fois rassasié, il a conté ses malheurs à la fermière : "C'était il y a de nombreuses années ... Je faisais ma tournée de Noël, et pour prendre un raccourci, j'ai voulu traverser un lac gelé. Mais il n'avait pas fait assez froid sans doute, car mes deux jambes ont traversé la glace et je suis resté planté là-dedans pendant une semaine. C'est comme ça que mes genoux ont gelé et se sont soudés tout raides !"
    La fermière de Sel est une géante aux cheveux gris ... Au premier abord elle a l'air assez revêche, mais Chris qui a dormi chez elle un jour, sais bien qu'elle a un coeur d'or !

    Stekkjarstaur est reparti en s'excusant du dérangement et en laissant à la fermière un cadeau original : tout son chargement de pommes de terre ! (la fermière lui avait dit qu'elle adorait la purée sucrée, comme on la prépare en Islande).
    Il a repris sa tournée tout ragaillardi (et bien allégé !). Heureusement que son grand âge et ses jambes raides ne l'ont pas empêché de livrer ses milliers de cadeaux aux enfants d'Islande. Du coup, personne ce matin, pas même ceux qui n'ont pas été sages, personne n'a trouvé dans ses pantoufles une vieille pomme de terre ridée !
    Il y en a ( je ne citerai personne ...) qui l'ont échappée belle ! Ils peuvent dire merci à la fermière de Sel.





    Dernière édition par Skyrgamur le Mar 14 Déc - 10:42, édité 1 fois


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mar 14 Déc - 10:42

    Et savez-vous que la nuit dernière (la nuit de lundi à mardi, donc) Giljagaur est passé ? Ce matin la radio islandaise en a parlé à l'heure du petit-déjeuner :

    Giljagaur, le 2ème Père Noël, est descendu de sa montagne la nuit dernière. Son but était bien sûr de faire sa distribution de cadeaux, mais chacun sait qu'il a une facheuse addiction pour le bon lait de vache. En fait, il veut chaque année joindre l'utile à l'agréable et se goinfrer de crème de lait !
    Au petit matin, fatigué par sa tournée, il a voulu s'accorder un petit plaisir. Il s'est introduit clandestinement dans les locaux de la "Mjólkurbú Floamanna", la plus grande laiterie du Sud de l'Islande, près de Selfoss.
    Il comptait bien y trouver des seaux de lait un peu partout, mais quelle ne fut pas sa déception de n'y voir que de vastes salles carrelées en blanc, des pompes, des compteurs, de gros tuyaux partout et d'immenses cuves en inox. Mais pas une seule goutte de lait perlant de toutes ces installations !

    Giljagaur est un être du passé, il a été habitué au lait qu'on transportait dans des seaux en bois et à la crème qu'on gobait à la louche. A force de fureter partout pour chercher à comprendre, il a fini par débrancher un énorme tuyau qui sortait d'une cuve de dix mètres de haut.
    La pression a été telle que le malheureux Giljagaur a été projeté au fond de l'usine par un flot de lait de vache ! Il s'est enfui à travers champs, complètement trempé de lait et de crème fouettée, manquant de peu mourir de froid lorsque ses vêtements ont gelé sur lui avant qu'il puisse regagner son repaire !

    Heureusement, cet incident s'est produit en fin de nuit, alors que sa tournée de distribution de cadeaux à travers tout le pays était faite ! Ouf !





    PS : si vous passez devant cette laiterie cet été, faites attention car les flaques de lait, battues par les pneus des 4x4, ça fait du beurre, et vous pourriez bien déraper !


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par fabizan le Mar 14 Déc - 10:45

    J'avais déjà lu cette légende des treize pères noël d'Islande sur le forum d'à côté et c'est un plaisir que de les retrouver ici.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par mamina le Mar 14 Déc - 11:03

    Je découvre cette légende avec plaisir... je vais tacher de retenir l'essentiel pour la raconter aux petits.... mais comment faire avec leurs noms !!! je ne peux quand même pas les transformer en Pierre, Paul ou Jacques !!
    je crois que je vais me contenter de la traduction !
    Vivement la nuit du "goinfre de skyr" pour en savoir plus sur notre amie...
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Wapiti le Mar 14 Déc - 14:24

    Quel plaisir de retrouver ces 13 lutins facétieux islandais ici ! top !

    Je redécouvre (malheureusement, le cerveau oublie très vite d'une année à l'autre) avec plaisir leurs facéties et aventures. sourire


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Glatch le Mar 14 Déc - 14:40

    Salüsgir Sky et mercigir beaucougaur !

    personnellement, j´ai une petite préférence pour l´emmerdeur** numéro sept, le Hurðaskellir. Je prends mon ticket et j´attends donc patiemment les détails sur son compte !

    ** je pèse mes mots, vu que la cheftaine est en ligne...


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Invité le Mar 14 Déc - 16:12

    Je me souviens très bien de cette histoire.
    J'attends avec hâte le troisième, quatrième et cinquième, j'en ai marre de l'eau froide et ces facétieux lutins me seront bien utiles !

    Dis la mangeuse de fromage blanc saurais-tu m'expliquer la différence entre le nom de lutin et celui de troll ?
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mar 14 Déc - 16:24

    Il me semble qu'en Islande, les trolls sont des êtres malfaisants alors que les lutins sont plutôt blagueurs.
    Je vérifie et te tiens au courant


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mer 15 Déc - 10:07

    Cette nuit, il a neigé dru en Islande et Stúfur (Court sur pattes) accompagné de Jólaköttur, le chat de la famille, ont peiné pour se rendre de leur tanière jusqu'à la ferme de Þinghúsið-Hraunbær.
    La neige était profonde et les amis enfonçaient jusqu'au ventre dans la poudreuse.

    Certains se souviendront de Þórdis et Jón, les si gentils hôtes? Le bébé a maintenant 7 ans, cavale partout et touche à tout.

    Afin d'éviter qu'il ne se brûle, Þórdis, après avoir préparé le Plokkfiskur (hachis de poisson), a glissé la poêle où elle avait fait revenir les oignons et le poisson, bien loin sous les éléments bas de la cuisine.
    Débordée, comme toutes les mamans du monde, elle l'a oubliée.
    Lorsque Stúfur et Jólaköttur sont arrivés, ils n'ont rien vu qui les intéressaient, mais l'odorat aiguisé du chat n'a pas loupé le fumet de poisson qui se dégageait de la poêle.
    Stúfur, bien que court sur pattes, a bien essayé de se faufiler sous le meuble, mais il est resté coincé, le malin Jólaköttur, bien plus fin que lui, s'est coulé sous le mobilier et en a profité pour lécher les restes de poisson, mais Stúfur, qui commençait à regretter d'avoir emmené son ami en expédition, l'a attrapé par la queue car, lui aussi, voulait participer au festin.
    Jólaköttur a aussitôt poussé un miaulement à réveiller toute la maison.
    Et c'est ce qui s'est produit.
    Jón, les cheveux en bataille, est arrivé, suivi par Þórdis en nuisette.
    Quand ils ont vu la scène, leur première réaction a été la colère, car Stúfur, en se décoinçant a balayé d'un revers de la main, la coupe de fruits posée sur le plan de travail ainsi que la tasse du petit-déjeuner que Þórdis a l'habitude de préparer pour Jón qui se lève tôt.
    Puis le rire a fait place à la colère ; Stúfur et Jólaköttur serrés l'un contre l'autre, tétanisés par la peur n'en menaient pas large.
    Þórdis se souvenant de la poêle a sorti celle-ci de sous le meuble et l'a donnée à Stúfur afin qu'il assouvisse sa passion et pour faire bonne mesure a versé une bonne rasade de lait à Jólaköttur.
    Pour les remercier, Stúfur a donné beaucoup de cadeaux pour les enfants du couple et les amis sont repartis avec leur stock de patates.
    Tout s'est bien terminé cette année encore.





    Si vous passez par cette ferme cet été, n'oubliez pas de rappeler cet épisode à Þórdis et Jón.



    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mer 15 Déc - 10:09

    pondy a écrit:Je me souviens très bien de cette histoire.
    J'attends avec hâte le troisième, quatrième et cinquième, j'en ai marre de l'eau froide et ces facétieux lutins me seront bien utiles !

    Certains épisodes n'ont pas été publiés en face (dont celui-ci), ils ont été écrits en 2007 pour un autre forum (plus confidentiel...)


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Jeu 16 Déc - 7:21

    Cette nuit, c'est au tour de Thvörusleikir (Lécheur de cuillère en bois) de descendre de ses montagnes de Bláfjöll pour perpétrer ses forfaits.
    Cette année, il a jeté son dévolu sur les maisons de la rue Frakkastigur à Reykjavík.
    Il observe les maîtresses de maisons par la fenêtre givrée et repère celles qui cuisinent et se servent de cuillères en bois. En voilà une qui a beaucoup cuisiné, il la voit ranger ses cuillères sales dans une armoire toute blanche.
    Dès qu'elle a le dos tourné, il entre sur la pointe des pieds, essaie d'ouvrir l'armoire, mais la porte lui résiste. Elle sont bizarres ces armoires citadines se dit-il, elles ne s'ouvrent pas comme celles de ma Maman Grýla.
    A force d'essayer, il appuie par hasard sur une poignée, le lave-vaisselle s'ouvre, et le voilà propulsé vivement en arrière par un jet d'eau froide.
    Dépité et trempé, il décide de retourner, comme tous les ans, à la campagne, là où les gens ne rangent pas les cuillères sales dans de drôles de boîtes arroseuses.
    Pas rancunier, il laisse quand même des cadeaux pour les enfants.
    Ses pas l'amènent à la ferme d'Efsti-Dalur, non loin de Geysir.
    Il entend les chevaux dans l'écurie, Snæbjörn Sigurðsson, le maître des lieux, aide une jument à pouliner.
    La voie est libre.
    Il escalade la gouttière et le voici en équilibre sur le balcon, pour observer Björg Ingvarsdóttir tourner les sauces. Elle a préparé son repas pour les touristes qu'elle reçoit demain car il lui faut aller faire ses emplettes de Noël à Reykjavík, c'est pourquoi elle a veillé aussi tard.
    Au menu : la fameuse Kjötsúpa, puis la Saltkjöt og baunir (viande salée aux pois cassés,
    Également un plat de Kjarnorkufiskur (poisson aux légumes), sans oublier les Brúnaðar kartöflur (pommes de terre caramélisées) et pour finir le dessert, la Rabarbaragrautur (soupe à la rhubarbe). C'est qu'elle est bonne cuisinière Björg, et quand elle cuisine, elle salit beaucoup de vaisselle et de cuillères en bois.
    Thvörusleikir se dit que ce soir, ça va être un festin.
    Il attend sagement sur le balcon que la fermière s'éloigne de la cuisine.
    Son long nez lui permet de humer toutes les bonnes odeurs. Il commence à avoir très faim.
    Voici Snæbjörn qui appelle Björg à la rescousse, ce n'est pas un mais deux poulain qui arrivent.
    Thvörusleikir qui n'attendait que ça, se précipite dans la cuisine, rafle toutes les cuillères et se délecte de tous ces mets plus délicieux les uns que les autres. Celle grassement enduite de pois cassés est sa préférée.
    Vite, du bruit, il sort par la fenêtre, arrive sur le balcon, mais comme il a gelé, glisse et atterrit dans ……… le hot-pot que Snæbjörn avait oublié de recouvrir.
    Décidément, aujourd'hui est jour de douche et de bain, lui qui ne se lave qu'à Pâques !!!!
    Attirés par le bruit, le chien noir et le borgne accourent.
    Ils jappent et aboient si fort que Snæbjörn et Björg se précipitent et sortent Thvörusleikir par le fond de son pantalon. Il était temps, il ne sait pas nager.
    Bien que l'eau soit chaude, il claque des dents et les fermiers le sèchent devant le feu. Ils ont bien vu le bazar qu'à laissé Thvörusleikir dans la cuisine, mais c'est bientôt Noël ; pour cette fois, ils ne diront rien.
    Lorsque Thvörusleikir repart dans ses montagnes, il n'oublie pas de laisser des cadeaux pour les enfants de Snæbjörn et Björg.

    Si vous passez par cette ferme , faîtes une caresse aux deux chiens et méfiez-vous si vous allez faire trempette dans le hot-pot , ils ont très envie de vous y accompagner !!!





    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par fabizan le Jeu 16 Déc - 10:03

    C'est vraiment charmant ces histoires de Pères Noël, merci de nous les rappeler Lutine.

    Je vais les imprimer et les faire lire à ma nièce de 11 ans à noël, je suis sûre qu'elle va adorer.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Invité le Jeu 16 Déc - 10:34

    Mais comment tu fais pour mémoriser et orthographier ces noms à coucher dehors ?

    Jolies ces légendes.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Ven 17 Déc - 9:41

    Ahhh, vraiment, ils sont bizarres, ces Pères Noël islandais ! La nuit dernière , c’était le tour de Pottasleikir (« lécheur de casseroles ») de descendre des montagnes pour faire sa tournée.

    Les enfants aiment bien Pottasleikir, car ils savent que c’est un gourmand et qu’il les gâte en friandises de toutes sortes. Aussi, la nuit où il doit passer, tous les petits gourmands et toutes les petites gourmandes préparent leurs pantoufles !
    En général, ce soir là, les parents se gardent bien de nettoyer les casseroles, car la passion de Pottasleikir, c’est de lécher et de gratter tout ce qui a pu rester accroché au fond !
    Tous les parents ? … non, hélas, car il y en a qui ne croient plus à ces histoires et n’en font qu’à leur tête, comme si Pottasleikir n’existait pas … !

    Au milieu de la nuit, Pottasleikir avait déjà léché quelques casseroles ici et là, lorsqu’il arriva dans une maison de Mossfellsbær où ça sentait drôlement bon les brúnaðar kartöflur (pommes de terre caramélisées) qu’on avait fait la veille au soir.
    Pas facile à réussir, les brúnaðar kartöflur ! Du sucre (beaucoup de sucre) dans la cocotte, et du beurre (beaucoup de beurre !), on chauffe, on tourne … Il faut que ça brunisse mais pas trop ! On ajoute alors les pommes de terre déjà cuites et on tourne tout ça sur le feu pour que les pommes de terre se nappent de cette délicieuse sauce au caramel beurré. Plus facile à dire qu’à faire, en fait, car ça attache forcément au fond de la cocotte … Un cauchemar pour la ménagère qui doit décaper tout ça, mais un pur bonheur pour Pottasleikir !

    Pottasleikir n’a eu aucun mal à trouver l’objet de ses convoitises : la casserole avait été laissée à tremper dans l'évier pour faciliter le nettoyage le lendemain matin. Classique ! s’est-il dit en riant ! Il a bien vu que l’eau du bac de trempage était un peu verte et parfumée, mais n'écoutant que sa gourmandise, il s’est régalé avec la délicieuse croûte accrochée au fond …

    A peine ressorti de la maison, il a ressenti de fortes nausées et un violent mal au ventre. Par chance, il se trouvait alors devant l'hôpital de Reykjavík où il est entré pour demander des soins.
    Quelle ne fut pas la surprise des internes et des infirmières de garde, en voyant arriver ce pauvre Pottasleikir secoué de spasmes, laissant s’échapper par le haut et par le bas les restes de son repas clandestin, le tout dans un nuage de bulles !
    L’équipe des urgences a contre-attaqué sur tous les fronts à la fois : anti-spasmodique, anti-vomitif, anti-diarrhéique, anti-histaminique. Heureusement que l'hopital de Reykjavík venait de recevoir en première mondiale l'anti-pekcitronique, sans ça, il était fichu !!! Le pauvre Pottasleikir n’avait jamais connu un tel désarroi, mais au bout d’une heure, grâce à ce traitement de choc, il a retrouvé sa forme et sa bonne humeur, et il a pu - heureusement ! - continuer sa tournée de distribution de cadeaux ...
    Interviewé par un reporter du journal Morgunblaðið à sa sortie de l'hôpital, il a déclaré tout confus : « Je m’étais pourtant bien régalé ... ! Comment aurais-je pu deviner que ce liquide vert et parfumé allait me rendre malade ? Vous avez dit comment ? ... du quoi ? du Pek … ? du Paic citron ? »

    Pottasleikir est bien connu pour cette étrange manie de gratter le fond des casseroles. En plus des petits cadeaux qu'il laisse aux enfants, son passage est apprécié des parents à qui il évite une pénible corvée matinale.
    Mais les Pères Noël islandais sont des personnages de tradition, la modernité leur échappe complètement ! En tout cas, Pottasleikir a déclaré en quittant l'hôpital qu'il se méfierait désormais de tout ce qui trempe dans un liquide vert !





    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    gallia

    Localisation : Campagne québécoise, Outaouais

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par gallia le Sam 18 Déc - 5:39

    Ah ça s'il est comme moi il n'échappera pas à avaler, avaler et encore avaler ce cher liquide vert. Il découvrira même qu'il peut être jaune, rose, transparent...

    Dans tous les cas j'aimerais bien qu'il passe par chez moi ce petit lutin, je n'aime pas non plus le grattage de casseroles !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Sam 18 Déc - 11:07

    Askasleikir (le lècheur de gamelles) est venu cette nuit dernière faire sa distribution de cadeaux, mais lui aussi a eu des mésaventures ! Une histoire à peine croyable !
    Ce matin dans la presse islandaise, il y a un reportage à son sujet, je vous le livre tel quel (la radio islandaise aussi en a parlé à l'heure du petit-déjeuner) :

    "Cette nuit vers une heure du matin les sirènes d'alarme du musée national de Reykjavík ont retenti. Les forces de police ont accouru immédiatement sur les lieux, pensant à une tentative de cambriolage ...
    Quelle ne fut pas leur surprise de se trouver face à face avec ce pauvre Askasleikir, tout confus de se trouver pris dans une situation aussi embarrassante !

    Emmené au poste de police, le malheureux Père Noël a tout avoué : il a dit que depuis quelques années il en avait assez de lècher des gamelles en verre ou même de plus en plus souvent en plastique, et qu'il avait la nostalgie du passé ...
    Alors il s'était dit que ça serait bien s'il pouvait lècher une de ces gamelles en bois qu'on utilisait autrefois en Islande dans les fermes pour manger la soupe ... Ce sont des gamelles individuelles qui faisaient un bon litre, avec un couvercle à charnière pour garder la soupe au chaud pendant qu'on la mangeait ... Voilà, elles sont très jolies, ces gamelles, mais bien sûr personne ne les utilise plus aujourd'hui ...




    Alors ce pauvre Askasleikir s'est dit qu'il en trouverait sans doute au musée national de Reykjavík ...
    Comme il est petit et malin, il a pu s'introduire dans le musée sans trop de difficultés, mais lorsqu'il a ouvert la vitrine dans laquelle sont exposées ces superbes gamelles, il a déclenché l'alarme et les policiers l'ont trouvé sur place, terrorisé par le hurlement de la sirène, une gamelle historique à la main !
    Mais faute avouée est à moitié pardonnée ... ( on dit ça aussi en Islande ...). Alors les policiers l'ont emmené à leur cantine où il restait un peu de soupe du repas du soir, ils la lui ont versée dans la gamelle en bois et notre brave Askasleikir a pu se régaler en retrouvant les sensations de sa jeunesse ...

    Notre reporter précise quand même que les policiers l'ont réprimandé pour son effraction nocturne dans le musée ... Askasleikir tout confus a promis de ne plus recommencer, en suppliant qu'on le laisse repartir libre pour qu'il puisse finir sa tournée de distribution de cadeaux avant l'aube.

    On l’oublie parfois, les policiers aussi ont un cœur ( si ! si !) et avant d'être policiers, les policiers islandais ont été des enfants ... Alors bien sûr, ils ont passé l'éponge ! (par contre, pas besoin de passer l'éponge dans la gamelle en bois, Askasleikir l'avait laissée hyper-propre !)"





    Vous imaginiez que la police islandaise carburait aux sandwiches ?
    Non, ils sont bien trop "fine gueule", ils préfèrent une kjötsúpa bien chaude clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Dim 19 Déc - 10:44

    Et bien je viens d'aprendre que les habitants de Seydisfjörður ont passé une nuit de folie ! En fait, c’est le septième Père Noël, Hurðaskellir (« le claqueur de portes »), qui s’est attardé (acharné ?) cette nuit sur ce petit port des fjords de l’Est !

    Il parait que personne n'a pu fermer l'oeil de la nuit ! Après avoir déposé des friandises dans les chaussures des enfants, Hurðaskellir a passé le reste de la nuit à claquer les portes avec la plus belle énergie !
    Le correspondant local de Icelandreview, réveillé comme tout le monde, lui a tendu son micro, et ce satané Hurðaskellir lui a déclaré :

    "Ben oui, je suis drôlement content d'être venu ici, à Seydisfjörður ! Je préfère claquer les portes dans les petites villes, c'est nettement plus sympa que dans la capitale, et puis ici les gens se couchent tôt, j'en ai donc davantage à réveiller, c'est plus marrant !
    Les portes aussi sont beaucoup mieux ici qu'à Reykjavík, ce sont de bonnes vieilles portes en bois, bien lourdes, qui font un bruit terrible quand on les claque ! Vlaaaouuummm !!! Ha ha ha ! ha ha ha ! Fantastique !!!!

    L'an dernier, j'étais allé claquer les portes à Reykjavík ... J'ai essayé de claquer les portes automatiques dans le grand centre commercial Kringlan, vous savez, ces drôles de portes en verre ... Et bien j'ai honte de vous le dire mais je n'y suis pas arrivé ! Vous vous rendez compte ? Moi, un spécialiste ! Echec complet ! Ces fichues portes s'écartaient toutes seules dès que j'approchais ! Tout ce que j'ai réussi à faire, c'est de coincer la queue de Jólaköttur (le chat de Grýla) qui m'avait suivi !

    Bon, heureusement, j'avais quand même pu faire ma distribution de cadeaux aux enfants ... mais le directeur du centre commercial Kringlan, lui, je lui avais mis une vieille patate pourrie dans sa chaussure ! Ha ha ha ! ha ha ha ! "


    Ce matin à Seydisfjörður, on ne comptait plus les gens en retard au travail et les enfants absents à l'école ... Grasse matinée pour tous ceux qui n'avaient pas pu fermer l'oeil de la nuit à cause de ce farceur d'Hurðaskellir !



    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Wapiti le Dim 19 Déc - 19:31

    Et demain ? Et demain ! Ce sera ? Ce sera ! ... super content

    rire
    Je m'éclate à lire ces histoires de Lutine ! ça donne vraiment un air de Noël à mon écran ! sourire


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Lun 20 Déc - 9:49

    Vous êtes impatients de connaître les exploits de notre lutin ?
    Vous voulez vraiment savoir ce qui lui est arrivé cette nuit ?
    Et bien, je vais vous le dire :

    Skyrgámur est encore très mal ce matin !

    Skyrgámur, comme son nom l'indique, est un "goinfre de skyr" ... C'est son seul défaut (à moins que ce ne soit une qualité ?)

    Mais il n'est pas le seul à être accro : parmi les skyro-dépendants grâââves, il y a aussi quelqu'un en France qui s'est permis de lui voler son nom et qui rapporte des dizaines de pots de skyr quand elle va en Islande, et son frigo en est carrément bourré !

    Alors la nuit dernière, Skyrgámur s'est dit que pour changer un peu de son pays natal, il allait faire une petite virée en France pour en apprendre un peu plus sur cette usurpatrice de patronyme. Il avait entendu dire qu'en ce moment, s'y trouvait un stock de sa friandise préférée. De plus il avait vu dans un forum qu'elle habitait en "Ile de France" et s’était dit que ça serait sympa de visiter une autre île ... lui qui est aussi un îlien !

    Mais Skyrgámur II, l'usurpatrice, a des travaux chez elle en ce moment, elle refait sa déco : elle repeint tout en blanc. Le malheureux Skyrgámur a mangé tout le contenu d'un grand pot de peinture blanche épaisse qui traînait par là dans l'entrée, croyant que c'était du skyr !
    Bien sûr, il a un peu hésité devant le goût, mais il s'est dit que ce "skyr français" était finalement plutôt bon ...

    Le ventre plein, il est vite reparti (par téléportation) en Islande pour finir sa distribution de cadeaux, mais en fin de nuit il a été pris de violentes nausées ... évoluant rapidement en gerbes furieuses !
    Rendu (c'est le cas de le dire !) à l'hôpital de Reykjavík, les médecins et les infirmières de garde ont dû lui pomper la peinture restante dans son estomac dilaté (il paraît qu'ils en ont tiré de quoi repeindre la moitié de l'hôpital !)

    Ce matin à l’aube, Skyrgámur allait un peu mieux. Encore un peu vaseux il a déclaré au micro d’un reporter du Morgunblaðið venu l’interviewer : "Comment aurais-je pu savoir que les français repeignent leur appartement avec du skyr ?"

    Bon ... je crois qu'il n'a rien compris, ce pauvre Skyrgámur !
    Enfin, l'important c'est qu'il ait bien fait sa distribution de cadeaux en Islande !

    Au fait, l'usurpatrice, n'a pas trouvé une vieille patate pourrie dans sa chaussure ce matin ?

    De Skyrgámur II

    Oh là là, quelle histoire !!!

    Il a fallu que je file dare-dare, avec le pot de peinture à l'hôpital de Reykjavík.
    Le service anti-poisons n'en connaissait pas un des composants.
    Tout va pour le mieux, notre petit Skyrgámur est tiré d'affaire, il va bientôt pouvoir rejoindre sa famille.
    Lorsque j'ai enfilé mes chaussures pour me rendre à l'hôpital, il y avait une vieille patate qui finissait d'y pourrir !!!
    Sans rancune Skyrgámur (d'autant qu'il m'a promis un gros colis de skyr dès qu'il serait sorti de l'hôpital…).




    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Wapiti le Lun 20 Déc - 9:53

    mort de rire ! top !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    gallia

    Localisation : Campagne québécoise, Outaouais

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par gallia le Lun 20 Déc - 19:16

    top ! bravo

    Les péripéties de nos petits lutins sont drôles et celle-ci tout particuliérement !!
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mar 21 Déc - 17:39

    Comme chaque nuit, le défilé quotidien des Pères Noël continue en Islande ... !

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, c'est Bjúgnakrækir (le voleur de saucisses) qui est venu en ville ! Celui là est un vrai fou de saucisses, il peut en manger des mètres et des mètres, rien ne peut le rassasier ...

    En pleine nuit, entre deux distributions de cadeaux, il a fait une descente au supermarché Bonus mais il a été très déçu de ne trouver que des saucisses groupées par quatre, avec une peau extrêmement dure et transparente ... Il avait beau mordre dedans, impossible de percer cette peau avec ses dents !
    Le veilleur de nuit a essayé de lui expliquer que de nos jours, les saucisses sont toujours emballées sous plastique, il n'a rien voulu savoir !
    "Des saucisses, Monsieur, j'en ai volé des dizaines de milliers depuis des siècles dans les fermes aux murs de tourbe et aux toits couverts d'herbe, et je me suis toujours régalé de les mordre à pleines dents et sans effort ! Ce n'est pas vous qui allez m'apprendre comment on fait pour manger des saucisses ! Plastique ... plastique ? ... je ne connais pas ce mot !"

    Et c'est ainsi que notre pauvre Bjúgnakrækir a continué sa distribution de cadeaux, de plus en plus affamé et en colère ... Mais heureusement, en fin de nuit, il a trouvé dans le centre de Reykjavik un de ces petits kiosques où on vend des "pylsur" !

    Pylsur ... ? Il faut être allé en Islande pour connaître cette merveille de la gastronomie des vikings du 21ème siècle ! Une "pylsa" (le singulier de pylsur) c'est comme qui dirait un hot-dog, mais un hot-dog islandais : dans un petit pain allongé, incroyablement mou et vaguement sucré, il y a une saucisse tubulaire à base de mouton (la "pylsa" proprement dite) avec des oignons frais, d'autres oignons frits, et une bonne dose de moutarde sucrée.
    Bref : les pylsur, disons-le franchement, c'est vraiment dégueu ... sauf pour les Islandais bien sûr qui affirment que c'est un délice ! Ils vouent un véritable culte à un kiosque de Reykjavík censé vendre les meilleurs pylsur du monde : Bæjarins beztu pylsur !



    Et bien Bjúgnakrækir s'est littéralement jeté sur la baraque à pylsur et l'a complètement pillée en moins de dix minutes ! "Ahhh ! voilà enfin de bonnes saucisses" répètait-il la bouche pleine en riant, en dansant et en sautant autour du kiosque !
    Le vendeur dévalisé de tout son stock n'a pas appelé la police, parce qu'il se souvenait que quand il était petit, Bjúgnakrækir passait dans sa maison la nuit du 20 décembre, volait les saucisses dans le frigo mais lui laissait toujours un petit cadeau ou une friandise dans ses souliers.

    Quant au directeur du supermarché Bonus, et bien ... vous vous en doutiez, non ? Il a trouvé une vieille patate pourrie dans sa chaussure le lendemain matin !







    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Skyrgamur le Mer 22 Déc - 8:08

    Ce matin, j’apprends par la radio islandaise que Gluggagægir, le 10ème Père Noël islandais, est passé un peu partout en Islande pendant la nuit !

    Gluggagægir (« curieux voyeur ») a une passion, une vraie folie, un affreux vice devrait-on dire !
    En fait : il adore espionner les gens en regardant par les fenêtres des maisons. Mais que cherche-t-il ainsi ? Est-ce un Père Noël … ou bien un Pèr-Vers … ?

    En Islande il n'y a pas de volets aux fenêtres, parfois il n'y a même pas de rideaux. De dehors, Gluggagægir n'a aucun mal à repérer les jouets des enfants dans les chambres. Alors parfois il s'introduit dans la maison, il va dans la chambre, il prend des jouets, les met dans sa hotte et les emporte !

    C'est un comble me direz-vous ... ! Pour un personnage qui est sensé distribuer des cadeaux aux enfants !!!
    Un méchant Père Noël, allez vous penser ... Un Père Noël voleur de jouets ! C'est complètement incroyable, ça !?

    Et bien non, il n'est pas si mauvais que ça, Gluggagægir ! En fait, voyez vous, il ne prélève que les jouets que les enfants ont en double, ou bien ceux qui ne les intéressent plus, ou bien encore certains jouets appartenant à des enfants qui en ont trop ... oui, vraiment trop !!! ( ... oui, oui, ça existe, en Islande aussi !)

    Il n'oublie pas quand même de laisser une petite friandise dans les chaussures, pour bien montrer qu'il est passé, mais l'important, c'est cette collecte malicieuse de jouets qu'il effectue trois jours avant Noël ...

    En effet, tous ces jouets seront distribuées le matin de Noël aux enfants défavorisés, enfants de familles dans le besoin, enfants des orphelinats ou des hôpitaux, des enfants à qui la vie sourit moins qu'aux autres ...
    Ahhh ... vous voyez que Gluggagægir n'est pas si mauvais que ça ! Sous son apparence de pervers qui regarde par les fenêtres des gens, c'est même un vrai gentil, Gluggagægir, c'est un Père Noël au coeur d'or !


    En fait, comme vous l'aviez compris, trois nuits avant Noël, Gluggagægir est bien pratique pour les parents ... L'Islande est un pays où les enfants sont rois, et nombreux sont ceux qui sont trop gâtés et ont trop de jouets. Dans la nuit du 21 au 22 décembre, le passage bienvenu de Gluggagægir permet de prélever certains jouets pendant que les enfants dorment. Le 22 et le 23, ces jouets sont apportés à des associations caritatives qui assurent leur redistribution le matin de Noël aux enfants défavorisés ... Pas mal, comme idée, non ?
    Mais Chutttt ! ... pas un mot aux petits ! Laissez travailler Gluggagægir !






    Oui, je sais que c'est moins drôle que les autres, mais ça fait réfléchir...


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Glatch le Mer 22 Déc - 15:23

    Danke schön, Sky !

    Grrrr.... j´ai pris du retard de lecture. J´imprime l´intégralité des portraits des lutins chahuteurs et je les ferai lire à Charlotte pendant le trajet Ilmmünster-Lyon.


    _________________
    Agathe

    Contenu sponsorisé

    Re: Les treize Pères Noëls islandais arrivent

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 3:15