Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    On joue ?

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    On joue ?

    Message par Invité le Ven 6 Mar - 10:47





    Un jour j’avais écris un p’tit truc sur les bonbons des enfants du monde, je m’étais amusée à lire tout ce que vous m’aviez appris et j’avais dit que je ferais un autre petit sujet léger sur les jeux des enfants.

    Ben, ce p’tit truc, c’est ici que je l’écris, l’autre forum, y m’amuse plus du tout.

    Si je plonge dans l’univers des enfants, forcément je fourrage en premier dans les jeux de ma propre enfance et je souris en écrivant. Certains ont disparu et d’autres continuent à faire courir et sauter les petits aux quatre coins de la terre.



    « : je porte je porte la clé de st Georges quand je l’aurais assez portée je la laisserai tomber au pied d’un rocher à ma préférée ne regardez pas le renard qui passe mais regardez le quand il est passé ». Vous en rappelez vous ? Ah, ce jeu me faisait frémir car on savait alors si sa meilleure amie était vraiment sa meilleure amie lorsqu’elle laissait tomber le mouchoir dans votre dos. Peut-être qu’on ne joue plus maintenant que les mouchoirs sont en papier…



    On m’a dit qu’au Canada les fillettes jouaient toujours à l’élastique. Il fallait s’exercer à la maison pour réussir à passer plus haut que la taille. Si les frères ne voulaient pas remplacer les copines de l’école, ce n’était pas un réel problème, on prenait deux chaises et hop, on tendait l’élastique et inlassablement on sautait.

    Et puis, la marelle avec l’enfer et le ciel et ce caillou qu’on poussait adroitement d’une case à l’autre, fallait pas que le caillou s’arrête sur le trait de craie pile à la limite du ciel, la honte !

    Des jeux de filles tout ça, comme jongler avec des petites balles dures, rouges ou bleues, qui frappaient le mur aussi régulièrement qu’un métronome.

    Et le hoola-hup ? Merveilleux souvenir des premiers déhanchements si souples qu’on pouvait faire tourner ce cercle de plastique autour du mollet, de la taille, des bras et même du cou. Femme, femme, petit bout de femme déjà lorsque ce cercle enchanteur tournoyait autour de nos tailles si menues. Tellement plus charmant que saute-mouton, jeu dont j’étais férue ; rentrez bien la tête et durcissez l’échine, le sauteur arrive.



    Dans les pays où je me suis promenée, j’ai vu au Pakistan les enfants jouer au cerf-volant, ils montaient sur les toits plats, lançaient leur oiseau de papier et tiraient adroitement sur le fil, le cerf-volant ondulait en arabesque légère, j’ai vu au Népal et en Inde les équipes de garçonnets jouer au cricket, courir dans la chaleur moite en poussant des clameurs de victoire.

    J’ai vu des équipes de basket dans des petits villages de terre battue en Inde et assise sous un tamarinier observer leur énergie inlassable identique aux gamins d’ici.



    J’ai joué aux billes avec les garçons et ce n’était pas facile d’intégrer leur groupe. Il fallait tiquer, c’est-à-dire porter la bille à hauteur de l’œil et viser adroitement une des billes posée en triangle. Clac, je l’ai eu et on clamait « carreau ». Si on réussissait quelques « carreaux », on pouvait faire partie des joueurs et là, le bonheur. On jouait des billes en terre, des agates, des bigarreaux qu’on rangeait dans un sac en tissu, dans une trousse ou qui roulaient entre les doigts au fond de la poche.



    En Amérique du Sud, les enfants jouent aux échecs, concentrés sur leurs soixante quatre cases, déplaçant tranquillement leur pièce en bois ou en plastique. J’aime les échecs Ce jeu populaire, on le retrouve partout et son origine indienne, le chaturanga inventé vers le Ve siècle a traversé le temps et les frontières, on le retrouve avec des variantes,ainsi le xiangqi en Chine,le shōgi au Japon, le makruk en Thaïlande. Echec et mat, victoire.



    Et aussi, je repense encore au jeu des osselets. On pouvait avoir des osselets en plastique dans la lessive bonux, c’était mieux que rien, mais rien à voir avec les vrais osselets en os, plus lourds dans la paume, mais boudiou fallait être adroit, j’étais une mordue-nulle de ce jeu et il me reste un osselet au fond d’une boîte, un rouge en plastique, moche, je le garde quand même.



    On parle de l’importance du jeu dans l’apprentissage des règles sociales, sans doute.. sans doute mais quand on est enfant, on ne se pose aucune question, on joue, c’est tout, au gendarme et aux voleurs, au ballon prisonnier, à la guerre avec les pistolets à billes ou des épées en bois, à d’Artagnan, à Zorro, à la maitresse ou à la corde à sauter.



    Ben voilà, j’ai fait le tour de mes souvenirs et de ce que j’ai vu, j’ai sûrement oublié beaucoup de jeux d’antan et de maintenant, d’ici et d’ailleurs mais il m’a plu de vous les faire partager, et votre mémoire, vos connaissances feront sûrement merveille pour rajouter des jeux d’ailleurs, de maintenant, d’hier et même avant-hier.

    Z’allez pas me sortir les jeux sur ordinateurs hein ? Même si les gamins empoignent leurs manettes et s’agglutinent devant l’écran, c’est pas d’jeu.



    Dom.







    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: On joue ?

    Message par mamina le Ven 6 Mar - 11:22

    Et "un, deux, trois... soleil" où il fallait même pas qu'un souffle de vent soulève nos petites jupes écossaises, et "chat perché" où on se retrouvait toutes (école de filles !) accrochées à l'unique banc de la cour, et "ballon prisonnier"... et et et....
    Après tes voyages en Simca vers le pays basque et tes roudoudous.... comme c'est bon de se souvenir !

    Une chose me rassure quand même, quand je remets ces jeux au gout du jour l'été dans le jardin avec les pitchouns, ils ont le même enthousiasme que nous ! Ils adorent aussi les chasses au trésor (ds la maison ou extérieur) et ça me rappelle mon enfance dans le quartier...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: On joue ?

    Message par Invité le Ven 6 Mar - 11:33

    Ha! mais oui "un-deux-trois-soleil- Quel souvenir ! Y'avait du favoritisme surtout lorsque j'étais sure et certaine de n'avoir pas bougé une semelle..
    Furieuse j'étais et je me vengeais quand mon tour arrivait sur celui qui m'avait injustement renvoyé au bout...
    Eh Mamina c'était pas une Simca mais une Pigeot !
    La chasse au trésor me fait penser à encore un autre jeu : colin-maillard et aussi un jeu où l'on dit "tu brûles ou tu refroidis", je ne sais plus son nom.
    Wapiti nous dira peut-être à quoi joue les petits collégiens dans les cours de récréation maintenant...
    avatar
    Fabricia

    Localisation : Alpes Maritimes

    Re: On joue ?

    Message par Fabricia le Ven 6 Mar - 11:45

    pondy a écrit: et aussi un jeu où l'on dit "tu brûles ou tu refroidis", je ne sais plus son nom.
    clin d'oeil C'est peut-être bien "cache tampon" ?


    _________________
    Fabricia
    "Le présent est un leurre puisqu'il se transforme sans cesse en passé" (selon Flora Groult)
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: On joue ?

    Message par Glatch le Ven 6 Mar - 13:02

    Pondy, tu as la mémoire aussi acérée que ta plume. Il faut vraiment que je racle les tréfonds de ma mémoire pour revoir à quoi je jouais quand j´étais môme. Le foot, je suis sûre, j´adorais ça ! Souvent la seule fille dans les équipes de mes copains, j´aimais pas faire goal, j´étais plutôt « défenseur » mais achtung ! il m´arrivait aussi de mettre un but.

    Je me souviens aussi de parties intenses de pitchak ! Vous savez ce que c´est ? Des rondelles de caoutchouc qu´on découpait dans des vieilles chambres à air de nos biclous... On se mettait à plusieurs en rond et on se l´envoyait avec le pied, ou on jonglait, le but étant de tenir le plus longtemps possible sans faire tomber le pitchak par terre ! Qu´est ce que j´ai pu trouer comme pantalons en plongeant pour ne pas laisser tomber la bête !

    Ce qui me vient encore à l´esprit, ce sont les billes, ouais ! Les interminables circuits de billes et de petites voitures dans les bacs à sable au bas de l´immeuble (qu´on réaménageait en pistes de formule1 !) et aussi les trocs enflammés dans la cour de récré « ton calot contre mon bigaro »....

    Bref, beaucoup de jeux de plein air... Sans doute m´est-il arrivé de jouer au docteur et à la malade, mais ça ne m´a pas marquée plus que ça!

    Si j´observe Charlotte et la génération des 8-10 ans, je constate que, hélas, cette fichue gameboy est omniprésente, surtout en hiver. Etant donné que certains adultes adorent s´y mettre, je me dis que ça doit avoir un attrait quelconque même si perso, je suis allergique. Il y a aussi les Playmobil avec lesquels les nénettes se construisent des univers sympas. Mais les jeux que je préfère les voir jouer... ce sont les séances improvisées telles qu´hier « Maman, t´as pas un vieux carton quelquepart ? ». Et que je te bricole une cage à souris incroyablement ingénieuse et perfectionnée, décorée et accessoirisée de rouleaux de papiers wc et autres.

    A l´étranger, je me souviens des jeunes Cambodgiens et des jeunes Iraniens qui adoraient jouer au volleyball, peut-être plus encore qu´au foot. Dans une province paumée du Cambodge, je revoie encore des petits Cambodgiens qui jouaient... au pitchak!


    _________________
    Agathe
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: On joue ?

    Message par fabizan le Ven 6 Mar - 15:22

    Coucou les filles,

    Bonne idée cette discut Pondy, après les bonbons, les jeux ! comme c'est bon de repenser à tout cela !
    Le jeu de "la clef de st georges", c'est bien ce jeu où l'on s'asseyait en cercle et que l'on appelait aussi la chandelle, n'est-ce-pas ?
    J'ai aussi joué à tous les autre jeux évoqués ici, mais je vais vous raconter un jeu que j'avais inventé et dont je ne suis pas très fière maintenant : cela s'appelait l'hôpital des mouches :
    Je venais d'apprendre à l'école comment fabriquer un cube avec une feuille de papier et de la colle ! Une révélation ! Frénétiquement j'en fabriquais de toutes les tailles et de toutes les couleurs en les coloriant avant de les assembler.
    Puis j'eus une idée ! un hôpital ! des cubes plus plats en guise de lits, des petits bien carrés pour les tables de nuit, puis des cloisons en papier pour séparer tout cela.
    Après il n'y avait plus qu'à attraper des mouches déjà un peu groggy sur les vitres à force d'essayer de trouver la sortie, puis méticuleusement leur arracher une aile ou une pattes et l'affaire était faite ! mon hôpital pouvait accueillir ses premières patientes qui tournaient en rond sur leurs lits de souffrance !
    Ce jeu m'a valu quelques calottes bien senties et rassurez vous à présent je ne ferais pas de mal à une mouche !
    (c'est entre nous hein ? ne racontez cela à personne, j'ai honte ! chut ! )


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: On joue ?

    Message par Wapata le Ven 6 Mar - 17:52

    fabizan a écrit:
    Après il n'y avait plus qu'à attraper des mouches déjà un peu groggy sur les vitres à force d'essayer de trouver la sortie, puis méticuleusement leur arracher une aile ou une pattes et l'affaire était faite
    (c'est entre nous hein ? ne racontez cela à personne, j'ai honte ! chut ! )

    Faut pas avoir honte ..... moi je faisais ça avec des moustiques gag !


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: On joue ?

    Message par Wapiti le Ven 6 Mar - 18:24

    Pondy a écrit:Wapiti nous dira peut-être à quoi joue les petits collégiens dans les cours de récréation maintenant...
    Bien mal placée pour te parler des collégiens actuels, que je ne fréquentent pas vraiment... et la seule connaissance de jeux dont j'ai échos provient des médias avec tous ces jeux stupides et dangereux qui pullulent maintenant dans les cours de récréations, dès le plus jeune âge (primaire) et jusqu'au lycée où ils commencent d'autres bêtises plus gravissimes encore...
    Les seuls collégiens que je côtoie, en passant quotidiennement devant leur cour de récré, sont tous oreillettes collées aux oreilles, ou pis encore téléphone portable en guise de sono collective portative (son pourri garanti... mais où est l'intérêt si ce n'est faire du bruit ?), à brailler et à se chahuter, à s'échanger quelques conseils sur leurs consoles portatives ou à jouer avec dextérité de leurs petits doigts pour textoter, on ne sais à qui d'ailleurs, puisque leur copains/copines sont autour d'eux ! Pardon, dans ce beau portrait, j'ai oublié tous ceux qui, à moins de 15 ans, sont déjà clopes au bec dès la grille, frontière officielle, franchies...

    Par contre, je peux un peu mieux te parler des plus grands, les lycéens... mais là...
    . d'une part leurs activités ne diffèrent pas beaucoup de leurs cadets et le tableau est très proche... bécotages intempestifs en sus, et clopes d'autant plus nombreuses... A croire que la jeunesse ne sait plus s'amuser !!
    . d'autre part, pourrait-on simplement ajouter quelques jeux de ballon qui animent un coin : basket et foot ont toujours la cote parmi les garçons. Ha si, certains garçons savent donc encore JOUER...

    Bon ceci dit, je plonge dans ma mémoire pour mes propres souvenirs de jeux d'enfants...
    Compte à rebours enclenché.
    - 20
    Les souvenirs ludiques de mes années lycée tournent autour de 2 grandes activités :
    . les cartes, assis par terre, au chaud dans un couloir ou dehors dans la cour, belottes, tarots et autres "pot de m..." il y en avait pour tous les goûts !
    . le baby-foot dans le petit bar en face. Trop d'entraînement pour risquer la luxation du poignet ! Ce sont les tendinites qui menaçaient les plus accros. Difficile de retraverser la rue à la sonnerie...

    - 25
    Soyons franches : au collège, peu de souvenirs de jeux ! Les filles, ça se balade ou ça s'asseoie et ça papote, et ça papote. Un livre entre les mains pour occuper celles qui sont plus solitaires et moins piplettes... Côté garçons, c'était balle aux pieds ou chahut gentillet. Il y avait déjà par là quelques jeux de cartes en mouvements.

    - 28, - 30, -...
    Haaa, les années primaires ! Le bel âge où l'on sait jouer et s'amuser !
    Marelle, corde à sauter, chat, chandelle, 1-2-3-soleil!,... billes, ballon prisonnier, foot... oui, il y avait encore tout cela "d'mon temps" dans les cours de récéré ! Je revois même certains garçons avec leurs petites voitures -Majorettes à l'époque- dans le bac à sable...
    Je me rappelle même qu'une année d'un bel hiver bien enneigé, nous avions, en sus de l'incontournable bonhomme de neige, construit un igloo, presque fermé -en tout cas, les plus petits disparaissaient derrière la paroi- et quelques murets pour d'immanquables batailles de boules de neige qui nous laissaient échevelés et trempés, au grand dam des instits et mamans.
    Et puis ces récréations entières à faire des rondes chantées ou à se taper dans les mains sur des rengaines récurrentes... marrant, je les ai oubliées ces rengaines.
    ...


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: On joue ?

    Message par Wapiti le Ven 6 Mar - 18:30

    Tout cela, c'était le volet "scolaire". A la maison, on variait les plaisirs.

    Caisses de Playmobils, de Légos, et d'éléments en bois traînent encore dans les entrailles du Wap'chalet. Personne ne peut se résigner à tout liquider ! Trop d'heures passées à assembler, à construire et déconstruire de véritables villes où le tapis à petites voitures et le garage trouvaient bien leur place, à se raconter des histoires imaginaires, dans l'immense "salle de jeux" aménagée au sous-sol, ou dans la pelouse où ressortent encore aujourd'hui quelques fossiles enfouis de cette époque bénie...
    Côté filles, on trouvait les immanquables poupons et leur layette et dinette, les fameuses Barbies et leur maison construite sur le tard par le Wap'papounet... tout un univers surtout exploité par ma soeurette qui m'a entrainée jusque tard dans l'âge dans ces jeux-là.

    Et à la campagne, ce sont des heures passées (et jusqu'à un âge avancé !) à se construire des semblants de cabanes, des arcs et des flèches, à jouer aux cowboys et aux indiens, aux méchants et aux policiers, à cache-cache...
    Plus grands, des heures à faire des "tennis" (seul le matériel utilisé est à l'origine du nom, le jeu ne comportant ni service, ni filet, ni règles réellement fixes...) au plus grand bonheur de Wap'Papounet qui a vu enfin fuir les taupes de la pelouse.
    Et puis...

    Ô merci Pondy de nous faire repenser à toutes ces heures heureuses !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: On joue ?

    Message par mamina le Ven 6 Mar - 18:42

    En lisant vos réponses, il y a plein de souvenirs qui reviennent.
    La cocotte en papier avec des couleurs différentes sur les faces et en-dessous, en ouvrant, un petit mot soit une qualité, soit une bêtise...(mes petites-filles en fabriquent encore)
    et pour les comptines il y en avait pas mal aussi pour savoir qui serait éliminé ou commencerait le premier , vous vous souvenez ? : un petit cochon pendu au plafond, tirez-lui la queue il pondra des oeufs, tirez lui plus fort il pondra de l'or.... et : pique-nique douille c'est toi l'andouille...
    mais en fait, dans les cours des écoles primaires ce sont encore les mêmes jeux qu'on voit, les enfants n'ont pas le droit d'apporter leur Nitendo et autres engins (j'avoue j'y joue des fois timide ) et du coup s'amusent comme nous à la récré... en ce moment c'est cordes à sauter et billes...
    Si vous avez besoin de renseignements complémentaires je peux m'adresser à qui de droit, ils vont avoir cette année 11, 8, 5 et 3 ans.... et en plus il y aura un nouveau bb d'ici l'automne.... chouette !!!!! banane banane

    Hé bé Fabizan !!! flop ! pour les pauvres mouches mais bravo pour la créativité !
    Wapata, tant que tu faisais pas ça à ta soeur diablotin , tu es pardonné !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: On joue ?

    Message par Wapiti le Ven 6 Mar - 23:02

    mamina a écrit:Wapata, tant que tu faisais pas ça à ta soeur diablotin , tu es pardonné !
    je courais plus vite, je tapais plus fort ! rire


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    SeniorCH

    Re: On joue ?

    Message par SeniorCH le Ven 6 Mar - 23:36

    Bonjour,

    Je suis très étonnée: personne ne jouait au docteur ? Ma cousine, mes soeurs et moi transformions la salle de bains en salle d'opération, et en général on opérait la malade de l'appendicite. ON désinfectait avec le blaireau et le savon de mon père, on incisait (pour de faux, quand même) avec ce qu'on trouvait de plus pointu et qu'on arrivait en cachette à chaparder, genre petits ciseaux à ongles, sinon on utilisait les peignes pointus.

    Bien sûr, nous étions masquées, et on s'appelait Docteur, quelle rigolade, ça durait des heures parce qu'on avait des complications, parfois la malade manquait de mourir; on imitait notre médecin de famille qui avait un oeil qui coulait et était toujours en train de l'essuyer.

    Ouh la la, les souvenirs reviennent, c'est fou, pourtant ça fait presque 60 ans, ça me fiche un peu le cafard ! La cousine a 70 ans, moi presque, les frangines sont plus jeunes mais aucune n'est médecin.

    Je m'en vais regarder quelques photos, je suis dans l'ambiance, merci.

    Danielle
    avatar
    Béatrice

    Localisation : Lodève (Hérault)-France

    Re: On joue ?

    Message par Béatrice le Sam 7 Mar - 10:28

    Coucou tout le monde

    Les petits 3/6 ans jouent effectivement beaucoup à tous ces jeux auquels nous jouiions toutes.
    Ici ils jouent aussi à : "le facteur n'est pas passé, il ne passera jamais, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi, dimanche. Fermez les petits pois au chocolat". C'est le même principe que la ronde où un enfant tourne autour et pose un mouchoir derrière quelqu'un. Les petits pois cassés se sont les yeux.

    Il y a un autre jeu très joli qu'ils aiment beaucoup. Toujours sur le principe de la ronde. Un enfant tourne autour, choisit un autre enfant et lui toque dans le dos :
    - toc toc
    - qui est là ?
    - c'est Béatrice
    - que veux-tu ?
    - je veux ta maison
    - ah non alors
    et l'enfant dont le dos a été toqué se lève et court dans le sens inverse de l'autre pour récupérer sa maison.


    Egalement la comptine "le fermier est dans son pré, le fermier est dans son pré, ohé ohé ohé ohé le fermier est dans son pré ... qui se fait avec une ronde. Au fur et à mesure les enfants choisissent une fermière, un chat, un enfant, un fromage .... et à la fin c'est "le fromage est battu ...." et tout le monde tapote gentiment le dos de l'enfant qui fait le fromage.


    _________________

    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: On joue ?

    Message par Wapiti le Mer 11 Mar - 17:51

    Oui, Béa, le fermier est dans le pré, le fromage battu et fermez les p’tits pois, je m’en souviens !


    Pondy a écrit:et votre mémoire, vos connaissances feront sûrement merveille pour rajouter des jeux d’ailleurs, de maintenant, d’hier et même avant-hier.


    Mauritanie.
    Pause méridionale à l’ombre d’un acacia. Deux jeunes filles maures tentent de nous apprendre à jouer au zhig : bâtons de type mikado en guise de dés, crottes de chameau et brins d’acacia pour les pions, damier tracé dans le sable… Ne me demandez pas les règles, le peu que j’avais compris à l’époque, je l’ai oublié.

    Mali.
    Un vieux pneu chancelant, une roue de vélo sans ses tiges internes, et une baguette pour guider l’engin, et c’est une course folle qui s’engage pour plusieurs bambins dans les cris et les rires. Je me suis laissée dire que l’on rencontre souvent cette scène partout en Afrique, que l’on y jouait aussi dans notre belle France il n’y a pas si longtemps que cela…
    Tombouctou. Entre trois murs de banco, une sorte de cours meublée de quatre ou cinq vieux baby-foot défraîchis et entourés d’une foule de gamins de tous âges, les plus jeunes atteignant à peine le haut du plateau pour voir les joueurs, ou ce qu’il en reste ou les remplace, bouts de bois ou de plastiques. Deux rues plus loin, le même matériel, la même scène, envieux et impatients regardant les matchs sur les côtés, prompts à occuper la place qui se libère.

    Pérou.
    Îles flottantes Los Uros sur le Titicaca.
    Je ne sais dans quelle mesure elle était là uniquement pour le folklore, petite fillette berçant sa poupée de tiges de bambou tressées habillée de deux bouts de tissus pêtant de rouge et de bleu, reproduisant les gestes maternels de sa mère occupée à ses côtés. Attendrissant.

    Chine, province du Yunnan.
    En campagne, myriades de bambins très jeunes semblant passer leur journée à courser poulets affolés et chiens amusés.
    En ville, à l’image de leurs aînés, petits groupes de garçonnets attablés autour d’un échiquier ou d’un mah jong, accroupis à même le sol devant l’entrée des maisons.
    Au détour d’une ruelle, fillette solitaire se déhanchant dans un hoola hoop endiablé, tellement concentrée que nous avons pu l’observer quelques minutes avant qu’elle ne s’aperçoive de notre présence et nous offre un fier sourire.

    Mauritanie, Maroc, Mali, Pérou, Bolivie, Grèce, Jordanie…
    Quel que soit le coin de la planète, et je crois bien qu’il n’y a pour l’instant qu’en Chine que je ne l’ai pas vu…
    Quel que soit l’altitude, le climat et le temps, quelle que soit l'heure et la luminosité, quel que soit le terrain, plus ou moins aménagé ou vague, grand ou petit, propre ou non… que ce soit pieds nus ou chaussés, avec un vrai ballon ou une simple boule de tissus encordés… bandes de garçons, pour l’incontournable jeu de « balle aux pieds », sport international...


    Et malgré tout cela, sentiment de n’avoir pas pris assez de temps, de n’avoir pas assez observé ces enfances, ces jeux… Promis, j’essayerais d’être encore plus attentive à l’avenir.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: On joue ?

    Message par Glatch le Mer 11 Mar - 18:53

    Peut-on vraiment parler des jeux sans évoquer les jeux interdits ? Dans la famille Glatch, on aime beaucoup s´en prendre aux 4-roues...

    La petite Agathe, mère de Charlotte : passe une bonne partie de ses loisirs dans les années 70 à glisser sur les pare-brises des voitures pour y faire du toboggan et y arrache ici et là quelques essuie-glace. Sera trahie par la couleur de la carrosserie qui déteint (les options laques metallisées ne devaient sans doute par encore exister) sur ses fonds de culotte. Grosse fessée.

    Le très jeune Achille, père de Charlotte : passe un après-midi des années 70 à errer avec ses frangins dans la cour familiale en mal d´occupation, emprunte la VW Golf de la maman pour passer le temps, froisse la tôle et plie le capot en oubliant de freiner à temps devant le mur de la maison, puis finit par ranger sans moucher le véhicule dans son garage. Maman Achille part faire ses courses le lendemain matin et manque l´arrêt cardiaque en ouvrant la porte du garage. Grosses flagellations généralisées.

    La jeune Charlotte, fille d´Agathe et d´Achille : passe désabusée un dimanche des années 2000, en compagnie de sa meilleure copine, devant la voiture du boucher d´Ilmmünster (avec lesquels Papa et Maman sont plus ou moins en froid) lorsque les minettes, dans un élan de solidarité familiale, commencent à graver, à l´aide de cailloux, la carrosserie et le capot de dessins et d´expressions tant parlantes que crues (« trou du cu » qui trône aux cotés d´un petit coeur fait main). Grosses représailles sous forme d´interdictions les mois qui ont suivi l´incident.


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: On joue ?

    Message par Invité le Jeu 12 Mar - 9:25

    Géniale cette collecte de jeux. Wapiti j'adore les enfants du Yunnan qui coursent les poulets.
    Béa j'avais complètement oublié "le fermier est dans son pré": j'adorais ce jeu
    Fabricia, c'est bien "cache-tampon" mais je suis sure qu'on appelait pas ce jeu comm ça.
    Glatch, ce ne sont plus des jeux interdits que tu racontes mais des bêtises et là, j'en ai aussi des kilos !! à raconter...
    Merci à tous, c'était bien sympa...
    Dom.

    Contenu sponsorisé

    Re: On joue ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 16 Aoû - 12:47