Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    L'Islande au rythme des saisons

    Partagez
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mer 16 Fév - 12:27

    Vous connaissez ma passion, mon amour pour l'Islande.
    Je voudrais vous faire partager quelques images qui vous donneront, peut-être, l'envie de découvrir ce pays pas comme les autres (qu'en penses-tu Lahaut ?)

    Reykjavík lac Tjörnin, le premier janvier à 15h



    A cette date, le soleil se lève à 11h20 et se couche à 15h43.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par fabizan le Mer 16 Fév - 16:56

    Comme tu parles de quelques images, il va donc y en avoir d'autres, et je suis ravie car l'Islande est une destination qui me tente vraiment.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Wapiti le Mer 16 Fév - 19:02

    fabizan a écrit:Comme tu parles de quelques images, il va donc y en avoir d'autres, et je suis ravie car l'Islande est une destination qui me tente vraiment.
    + 1 ! top !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mer 16 Fév - 19:23

    31 décembre L'aube 11h01



    11h10



    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Invité le Mer 16 Fév - 20:35

    C'est beau, même vachement beau, mais c'est tout noir, je vois rien de l'Islande.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mer 16 Fév - 20:38

    Ne sois pas trop pressée, ça arrive clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Lun 21 Fév - 17:46

    GULLFOSS (la chute d'or) Juin 2005

    Cette cascade d’une hauteur de 32 mètres issue de la Hvítá (rivière blanche) s’élance dans une gorge de 70 mètres de profondeur creusée par les deux chutes. Son débit est de 109 à 2000 mètres cubes par seconde.
    La rivière plonge pour se vaporiser en pluie quelques dizaines de mètres plus bas, faisant scintiller les milliers d’éclats d’obsidienne qui composent la plate-forme entre les deux chutes.
    Au début du XX° siècle, des industriels étrangers envisagèrent de construire une centrale hydroélectrique. La fille du propriétaire des lieux, Sigriður Tómasdóttir, s’y opposa et les menaça de se jeter dans les chutes. Après de nombreuses interventions auprès des puissants Islandais et sa détermination, Gullfoss a été intégrée dans le parc national.
    Sur le chemin qui descend à la cascade, une stèle rend hommage à Sigriður.













    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par imanachnuelohim le Lun 21 Fév - 18:39


    Quelles photos magnifiques !!

    Si tu m'invites chez toi en Islande (car je suppose que tu as une résidence secondaire là-bas?), j'en serais heureux.

    Je te ferai la popotte cuistot .


    _________________
    "On ne peut être juste si l'on est humain ;
    Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y succomber."
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Invité le Mar 22 Fév - 14:42

    Et même un arc en ciel.
    Après la pluie le beau temps alors..
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mar 22 Fév - 15:20

    GULLFOSS sous la neige et dans le brouillard, février








    Avec le réchauffement, la cascade n'est plus figée par les glaces triste



    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Lilie le Mar 22 Fév - 22:38

    Ohlala!!! Merci Skyr! Magnifiques photos, je ne sais pas quand j'irai en Islande, mais ca fait quelques annees que cette ile m'attire, pour sa terre volcanique bien sur, mais elle m'intrigue surtout de part son isolation et sa populace. Un jour...

    En attendant, je me delecte de tes premieres photos (Mais pourquoi donc avoir attendu si longtemps! surpris )

    top !

    Lilie
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Wapiti le Mar 22 Fév - 22:46

    Lilie a écrit:Ohlala!!! Merci Skyr! Magnifiques photos, je ne sais pas quand j'irai en Islande, mais ça fait quelques années que cette ile m'attire...
    ...En attendant, je me délecte de tes premières photos
    +1 !

    Lilie a écrit: (Mais pourquoi donc avoir attendu si longtemps! surpris )
    On se demande bien pourquoi, en effet ! gag !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Invité le Mer 23 Fév - 12:08

    Superbe !!!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Invité le Jeu 24 Fév - 9:48

    J'aime encore plus à cette saison.
    Qu'est-ce que c'est beau !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Dim 27 Fév - 13:06

    Puisque vous avez l'air d'apprécier, en voici d'autres.

    Nous sommes à GEYSIR,

    Je joins un extrait de mon carnet de voyages.

    Nous continuons jusqu’à Geysir (celui qui jaillit). De loin, dans le ciel bleu limpide, nous voyons s’élever le panache de Strokkur (la baratte), le petit frère du Grand Geysir qui a donné son nom à tous les geysers du monde.
    Les geysers sont une manifestation volcanique, qui découle du réchauffement des eaux qui traversent le sous-sol par le magma qui remonte près de la surface du sol. Au contact des roches bouillantes, l’eau se métamorphose en vapeur et quand la pression augmente, une colonne d’eau bouillonnante et de vapeur apparaît et jaillit plus ou moins haut.
    Depuis quelques années, le Grand Geysir ne jaillissait plus, laissant sa place à Strokkur. Il n’était « remis en service » qu’aux grandes occasions en le remplissant de lessive, ce phénomène physique est simple : les bulles de savon équivalent aux bulles de vapeur qui se forment spontanément dans l’eau surchauffée. En entraînant une réaction en chaîne, elles provoquent le jaillissement d’un jet qui s’élance dans le ciel avec un volume 1500 fois supérieur au volume d’eau vaporisée.
    Depuis l’éruption de 2000 il se réveille de temps à autres et jaillit de nouveau à 60 mètres.
    Nous étudions l’activité de Strokkur : l’eau du cratère commence à se balancer, puis se soulève doucement, redescend, le balancement s’accroît, une bulle aigue-marine se forme, enfle, le geyser jaillit dans un bruit d’enfer et se vaporise à une hauteur d’environ 20 mètres, ensuite l’eau se disperse, douchant les curieux, puis l’eau du cratère est à nouveau calme, par la suite, toutes les 2 à 10 minutes, le cycle se reproduit . Plus le temps entre deux jaillissements est important, plus le panache est élevé.
    Fascinés nous passons un long moment à nous repaître du spectacle, puis nous nous promenons au milieu d’autres geysers en sommeil, de fumerolles, de marmites grondantes, de vapeurs malodorantes.


    Fumerolles parfumées au soufre...


    De toutes parts, le sol fume, le diable n'est pas loin...
    " alt="" />

    Préparation de la bulle en avril
    " alt="" />

    Et comme on en redemande, la même en décembre clin d'oeil


    Le grand Strokkur jaillit


    et rejaillit


    On ne s'en lasse pas clin d'oeil


    Et pour terminer, le site de Geysir un 31 décembre à 13h50


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Lun 28 Fév - 11:20

    GULLFOSS prise par les glaces

    Voici comment j'eusse aimé découvrir Gullfoss.
    J'ai scanné des cartes postales rapportées de mon voyage hivernal.





    Promis, la prochaine fois, je change de sujet clin d'oeil langue


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mar 1 Mar - 11:00

    Nous partons sur la piste F208

    Nous sommes à la croisée de deux pistes célèbres : le Sprengisandur et le Fjallabak.
    Pour nous, c’est la F208, le Fjallabak de sinistre réputation qui nous attend, les choses sérieuses commencent.
    La pluie cesse dès que nous nous engageons sur la F208.
    Les montagnes qui nous entourent passent du noir mat du basalte au noir de jais brillant de l’obsidienne, les coulées de lave rhomboïdales noires truffées de cristaux scintillent sous le soleil qui succède à la pluie.





    Les mousses vertes fluorescentes zèbrent les flancs ocre, rose, rouille, vert, gris, brun, jaune de ryolithe. C’est sublime. Il n’y a absolument personne, nous sommes les seuls rescapés de « la fin du monde ».
    Hypnotisés par tant de beauté, nous contemplons le spectacle changeant.
    Quelles merveilles.
    Une petite pluie fine et un vent coulis nous glacent les os.
    Nous bifurquons vers le lac Ljótipollur (infâme bourbier) malgré la désapprobation de J-L qui n’en mène pas large.
    Arrivés au bord, nous nous extasions et J-L est obligé de reconnaître que c’eût été dommage de ne pas y aller voir.
    Un lac bleu-vert sommeille au fond du cratère. Les flancs sont blanc, vert, noir, turquoise, ocre, gris, rouge, pourpre….



    Nous nous arrachons à regrets de cette splendeur et découvrons une montagne dont le décor fait marcher notre imagination. Chacun y voit un personnage différent.





    Nous nous arrêtons au bord du lac Frostastaðavatn et nous émerveillons encore devant toutes ces couleurs plus délirantes les unes que les autres, on dirait qu’un peintre fou y a écrasé tous ses tubes et que la peinture a giclé partout.





    Le champ de lave de Laugahraun a pour origine une éruption au XV° siècle.











    Sous un timide soleil, nous franchissons les deux gués qui nous séparent du camp de Landmannalaugar (la vallée où les hommes se baignent nus). Le niveau de l’eau est assez élevé, mais nous passons.
    L’eau est tiède et je patauge avec plaisir dans la petite rivière qui mène au camping.
    Un groupe de septuagénaires allemands vêtus comme Baden Powell s’escriment à monter une gigantesque tente. Le « planté de sardines » dans la caillasse n’est pas aisé !!!
    Nous allons faire provision de cartes postales dans le vieux bus vert qui sert d’épicerie.
    J-L escalade la coulée de lave pendant que nous allons voir de plus près de quelle roche verte est composée la montagne que gravissent des randonneurs.
    Maints bras de la rivière nous barrent la route, mais nous disposons des cailloux pour nous servir de gués.
    Nous touchons la colline et nous sommes ébahis de constater qu’il s’agit de sable fin et friable. Une dune du Pyla verte. Je "grave" mes initiales qui s'effaceront dès la première pluie ou le premier coup de vent;
    Une dernière fois, nous contemplons les ryolithes polychromes du mont Brandsgil et les fumerolles de Brennisteinsalda.







    Un dernier regard sur Landmannalaugar qui restera gravé dans notre mémoire.


    En avant pour l’Eldgjá.
    Une fois les deux gués franchis, nous reprenons la F208. La route est de plus en plus mauvaise. Si nous avons croisé quelques autocars 4 X 4 aux abords de Landmannalaugar, ici, la route nous appartient.
    Zut, nous avons oublié de visiter les « toilettes les plus chères du monde » (voir saga des Gilabert).
    La route surplombe les méandres d’une rivière, la vue est spectaculaire.



    Des mousses en tapissent les bords.





    Les gués se succèdent. Certains étroits et peu profonds, d’autres un peu plus profonds mais clairs. Le onzième nous laisse perplexes, mais nous passons sans que je ne me déchausse ; les quinzième et dix-septième sont bien larges mais notre « grande expérience » nous incite à traverser. Aux vingt-trois et vingt-quatrième, ça se corse, c’est large, ça bouillonne, l’eau est boueuse. Personne à l’horizon. Je me déchausse et fais trempette. Aujourd’hui l’eau est plus froide que d’habitude.
    Il me faut plusieurs minutes pour trouver le passage, le niveau de l’eau est élevé et le lit de la rivière est plein de trous. Après quelques atermoiements, N, pas trop rassuré, franchit les deux gués. Nous avons vaincu la rivière Skaftá.



    Enfin, nous sommes devant l’Eldgjá (la faille du feu). C’est la plus longue faille éruptive du globe (35 kilomètres environ) dont l’éruption remonte à 934.
    En 1956 le géologue B.C. Heezen établit la carte détaillée des fonds de l'Atlantique Nord, plus exactement de la dorsale médio - océanique (en 1873 on parlait déjà d'elle !!!). Le géologue venait de découvrir l'une des plus grandes fractures de l'écorce terrestre. Elle s'allonge de l'Islande jusqu'en Antarctique où elle décrit un "S ». On a du mal à l’imaginer.
    Personne, pas âme qui vive, nul humain, nul oiseau, nul insecte ; le silence total, c’est comme si nous étions les seuls rescapés d’une catastrophe nucléaire.
    Nous avons du mal à nous imaginer qu’à notre gauche se trouve la plaque tectonique américaine et qu’à notre droite se dresse la plaque européenne. Les bords s’éloignent de deux centimètres par an (c’est la dérive des continents). Et si c’était aujourd’hui ? Nous avons beau écarquiller les yeux, rien ne bouge …



    Nous pique-niquons dans le rift devant ce spectacle insolite.
    Il est déjà 16 heures , nous avions projeté de rendre visite à la cascade d'Ófærufoss qui s’élance de la lèvre nord-ouest de la faille , mais l’accès avec le 4X 4 en est interdit , il faudrait s’y rendre à pied et la balade dure 1h15 .
    Question : Si nous rebroussons chemin, 1l y a 24 gués à franchir ; les deux premiers difficiles, et trois tangents. Faut-il revenir par Landmannalaugar, sachant que nous allons traîner pour admirer le paysage, ou faire le tour par le sud ?
    Le sud nous semble plus raisonnable. C’est certainement plus long, mais c’est plus sage.
    Nous traversons les deux premiers gués avec un petit pincement au cœur.
    Nous franchissons quelques gués dérisoires et plongeons vers la N1 par les monts Skarftártunga.



    De l’herbe, des moutons, des vaches, des chevaux, des fermes, toutes ces choses que nous avions oubliées !!!!!





    Vous l'aurez compris, c'est la région d'Islande que je trouve la plus belle, celle dont les paysages vous prennent aux tripes, celle qui vous bouleverse.
    D'ailleurs, c'est ici que seront dispersées mes cendres (le plus tard possible !!! clin d'oeil

    Ne vous inquiétez pas, le prochain épisode sera beaucoup plus court. sourire

    Pour Lahaut : Que c'est beau gag !







    Dernière édition par Skyrgamur le Mar 1 Mar - 11:02, édité 1 fois (Raison : oubli MS)


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Wapiti le Mar 1 Mar - 11:09

    top ! Et qu'est-ce que ce doit être par grand soleil !!


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par imanachnuelohim le Mar 1 Mar - 12:36


    Asolument magnifique,ces paysages. Ca respire la tranquilité :y-y: .

    C'est là-bas que je voudrais vivre (avec une nenette qui parle français ET islandais)

    T'as pas ça dans ton sac Skyrgamur ?


    _________________
    "On ne peut être juste si l'on est humain ;
    Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y succomber."
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mar 1 Mar - 12:44

    imanachnuelohim a écrit:
    avec une nenette qui parle français ET islandais

    T'as pas ça dans ton sac Skyrgamur ?

    Désolée, je ne connais que deux gars qui apprennent l'islandais clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par imanachnuelohim le Mar 1 Mar - 12:50



    Pas grave , je vivrai alors en ermite,mangeant de mousse et des racines !


    _________________
    "On ne peut être juste si l'on est humain ;
    Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y succomber."
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Skyrgamur le Mar 1 Mar - 12:52

    Sans oublier le skyr et le caviar !!!

    Plus tard, une rubrique "gastronomie islandaise"


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    imanachnuelohim

    Localisation : En ville de 'la Maison du Moulin'

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par imanachnuelohim le Mar 1 Mar - 12:56


    Si il ya une rencontre des villageois --ce printemps--,faudra pas oublier,si tu viens, de nous faire goûter ton skyr !


    _________________
    "On ne peut être juste si l'on est humain ;
    Le meilleur moyen de résister à la tentation, c'est d'y succomber."
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Wapiti le Mar 1 Mar - 13:00

    imanachnuelohim a écrit: Si il ya une rencontre des villageois --ce printemps--,faudra pas oublier,si tu viens, de nous faire goûter ton skyr !
    + 1 ! miam !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Wapiti le Mar 1 Mar - 13:06

    Skyrgamur a écrit:
    imanachnuelohim a écrit: avec une nenette qui parle français ET islandais
    T'as pas ça dans ton sac Skyrgamur ?
    Désolée, je ne connais que deux gars qui apprennent l'islandais clin d'oeil
    surpris Mais si, t'en connais au moins une, Lutine !
    T'as déjà oublié Sigríður et Sólveig ? langue


    Bon, c'est vrai, la première est un peu âgée pour Chnuel et mariée à Maître Pierre, et la seconde un peu trop jeune et bien occupée avec Djamel... gag !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

    Contenu sponsorisé

    Re: L'Islande au rythme des saisons

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 4:26