Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Une balade automnale

Partagez
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Une balade automnale

Message par Wapiti le Mar 1 Nov - 9:27

Peut-être devrions-nous renommer cette rubrique "carnets de voyages... et de balades"...
Mais après tout, une balade d'un jour pas loin dans le voisinage peut très bien correspondre à un voyage, non ?
Allez, laissons-le ainsi ce titre, mais laissez-moi vous y conter une balade automnale...





Acte 1

Hier.

Petit matin grisouilleux sur les rives lémaniques.
On sent que le bleu n’est pas loin, au dessus de cette brume qui s’épaissit, qui s’épaissira encore aux premiers rayons de soleil, qui tarderont encore un peu en cette plaine…
…Mais moi, je l’ai déjà dans le cœur le soleil : je sais que je vais échapper à la grisaille d’une journée laborieuse en plaine ! Aujourd’hui, c’est randonnée automnale !
Le sac est bouclé, la voiture est chargée, un rapide arrêt à la boulangerie… je ne pars ni vers l’ouest familier, ni vers l’est connu, mais vers l’inconnu, droit dans la montagne : direction le Chablais, pour rejoindre, au-delà de ces monts qui me sont si méconnus, quelques randonneuses qui m’attendent, godillots aux pieds.

Mais avant la rando, avant les filles, avant là-bas, il y a… la route !
Et que je me bénis que d’avoir choisi de fuir la grise route de plaine envahie de frontaliers aux échappements bruyants et pollueurs, pour opter pour les lacets tranquilles des verrous et vallées d'en haut !

dans l'ombre matinale, s'élancer sur la route déserte qui emprunte la vallée étroite de la Dranse, torrent alpin de son état.

Ça et là, croiser quelques fumerolles de cette brume qui s'installe en bas, voiles effilochés qui jouent de reflets dans la luminosité de cet avant-soleil. Trop légers et mobiles pour me perturber dans ma conduite, simples caresses de mon bolide tranquille.

S'engager dans le verrou, quelques virages serrés très encaissés qui suivent scrupuleusement la trajectoire sinueuse du torrent entre les hautes parois flamboyantes de l'incendie automnal avivé par les rayons obliques du soleil matinal. Cascades de gouttes écarlates ou de jaunes étincelants aux reflets d'or qui scintillent dans l'éclat lumineux. Je ralentis plus que nécessaire pour pleinement profiter de ces éphémères visions que la route m'offre.

Plus haut, plus loin, un peu moins enserrée, protégée de l'astre par le versant abrupt, mon regard s'égaille du versant opposé illuminé. Nouvelles explosions de chaudes couleurs ; feuillus enflammés, incendie généralisé sur parois calcaires. Groupes épars ou trainées de mélèzes jaunes pour les touches les plus lumineuses, ponctuations régulières de vert-noir de résineux pour donner encore plus de relief à l'ensemble.

Nouveau resserrement, autre orientation sans soleil taquin ou révélateur, surprise d'une longue paroi verticale couverte d'une mousse bien verte, d'un vert lumineux de rosée.

Un replat, une trouée dans la toison multicolore.
Seul au milieu de son pré vert, un majestueux marronnier, je suppose, trône dans sa parure rousse. Seul, majestueux, il trône.

Le décor s'évase, les contours s'adoucissent sur la vallée d'en haut. On retrouve les verts des prés étincelants de rosée, encadrés du noir des sapins et épicéas dominants. La magie diffère et tient plus en cette vieille ferme, longue bâtisse de bois au bric à brac de ferrailles rouillées, ou en ce clocher gris à bulbe qui veille au sommet du mamelon herbeux autour duquel se blottissent quelques maisonnées.

Continuons encore. Traversée de quelques stations qui manquent de charme sans leur parure hivernale, et c'est la descente qui s'engage dans la vallée opposée non encore atteinte de soleil. Les cheminées fument, les champs sont encore blancs givrés de nuit, les roux dominent et attendent quelques rayons pour s'éveiller. Un troupeau fumant sort tranquillement de son écurie vers sa pâture ; le laitier est passé.

Je vais bientôt rejoindre la vallée d'en bas, j'ai rejoint le soleil et la brume bleutée évanescente, atmosphère éthérée. Si ce n'est les virages qui me rappellent à l'ordre, j'ai l'impression de flotter, douce sensation irréelle.

La vallée d'en bas, c'est plus large, c'est plus plat, c'est moins flamboyant, c'est plus fréquenté, c'est moins magique... mais au bout m'attendent les filles, au bout m'attendent les montagnes dans leur parure automnale.
Une dernière station laborieusement contournée et voici le hameau objectif. Une rue sinueuse et étroite entre fermes savoyardes ancestrales, maisons de parisiens, chalets de bois, la petite chapelle... agréable surprise.



.../...


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Une balade automnale

Message par Invité le Mar 1 Nov - 10:53

Ah oui, chez toi, c'est mélèzes et résineux.
Pfuu, t'as beaucoup marché.
C'est bien de lire des passions.
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Mar 1 Nov - 11:06

pondy a écrit:Pfuu, t'as beaucoup marché.
Non, pas encore ! Tout ça, c'était à la force des roues et du moteur. La marche, ce sera l'acte 2. clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Une balade automnale

Message par Invité le Mer 2 Nov - 15:33

Ça, c'est sûr, tu ne marches pas vite, il vient cet acte 2
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Mer 2 Nov - 16:44

pondy a écrit:Ça, c'est sûr, tu ne marches pas vite, il vient cet acte 2
rire Non, j'aime bien apprécier lentement les choses. clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Une balade automnale

Message par Invité le Mer 2 Nov - 18:42

Avoue que tu n'as pas le temps, ou trop la flemme désappointé
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Mer 2 Nov - 19:06

pondy a écrit:Avoue que tu n'as pas le temps, ou trop la flemme désappointé
J'avoue sans problème que je n'ai pas le temps... foutues copies qui trainent ! beurk !


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Solcha

Re: Une balade automnale

Message par Solcha le Ven 4 Nov - 10:31

Comme ça, ça laisse le temps de bien laisser murir tout ça...
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Jeu 10 Nov - 8:15

Acte 2

Le temps de faire connaissance de mes camarades de rando du jour qui bouclent tranquillement leurs sacs, le temps de faire les dernières emplettes gourmandes dans la boutique locale aux effluves cochonailles-frometons, et nous voici à filer encore plus loin en fond de vallée, toujours face au soleil, jusqu'au dernier parking accessible.
Le cirque est très touristique, site naturel classé, très aménagé en ce point de départ des sentiers, mais heureusement presque désert en cette saison exceptionnellement belle.

Nous abandonnons avec plaisir le véhicule, levons le nez vers le ciel bleu qui s'efface derrière les parois calcaires massives qui nous entourent et la Corne du Chamois qui nous domine, au-dessus de la frange forestière multicolore. Enfonçons-nous sous le couvert, direction nord-est, objectif : le Bout du Monde !

La balade n'est ni longue, ni technique, même si une variante plus 'costaud' est possible, et une encore longue journée lumineuse s'offre à nous, le tempo est donc tout de suite donné : piano !
Avant l'effort, le plaisir des sens.
Respirer à pleins poumons cet air alpin bien pur, apprécier la caresse de la fraicheur de l'ombre matinale ou de la douceur des rayons ensoleillés, profiter des silences pour écouter vivre ce fond de vallée aux eaux qui courent et qui sautent, ouvrir et s'en mettre plein les mirettes de ces beautés de la forêt d'automne, de ces merveilles de la nature montagnarde...


.../...



c'était juste un amuse-bouche pour éviter que Pondy ne s'impatiente trop. clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Une balade automnale

Message par mamina le Jeu 10 Nov - 10:31


Huuuuuuuuuummmmmm ! super bon l'amuse-bouche !

On va vers le dîner presque parfait !!! sourire
avatar
Solcha

Re: Une balade automnale

Message par Solcha le Jeu 10 Nov - 10:53

Wapiti a écrit: c'était juste un amuse-bouche pour éviter que Pondy ne s'impatiente trop. clin d'oeil

Maintenant tout le monde a faim langue
avatar
Invité
Invité

Re: Une balade automnale

Message par Invité le Ven 11 Nov - 10:40

"...derrière les parois calcaires massives qui nous entourent..."[i]

Ahhhh, je savais bien qu'il y avait du caillou brut...

Heureusement y'a la vallée et les forêts qui adoucissent tout ça.

C'est quand même sympa de se balader juste derrière un écran, les pieds en chaussettes sous le bureau et non dans des croquenauds épouvantables avec des lacets d'une longueur démesurée.
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Une balade automnale

Message par mamina le Ven 11 Nov - 11:18


J'ai beaucoup pensé à toi Pondy, la semaine dernière j'étais au pied du Vercors ; je t'ai même ramené une photo de ces falaises de calcaire majestueuses....

C'est un peu oppressant oui mais que c'est beau avec les couleurs de l'automne !

avatar
Invité
Invité

Re: Une balade automnale

Message par Invité le Ven 11 Nov - 12:08

Ca ressemble à Moirans St Egrève et tutti quanti quand on arrive sur Grenoble.
Caillou-caillou et j'admets volontiers que l'automne arrange la situation.
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Lun 12 Déc - 10:54

(acte 2, suite... enfin !... mais pas fin.)

.../...

Sous le couvert, les graviers du sentiers crissent sous nos pas, et il nous faut nous en éloigner pour profiter d'un sol plus doux, feuillus et bruissant à souhait.
Sous le couvert, les rayons de soleil percent et jouent avec les feuilles rouge et or encore embranchées.
Sous le couvert, il fait encore frais.

Très vite la première pause s'impose au bord de ce petit lac, gouille aux eaux calmes dans lesquelles le ciel, les roches et les arbres prennent toute la place, de leur bleu tranchant, leurs gris-bruns rocheux et leurs éclats verts, jaunes, oranges... Il n'est point besoin de lever la tête pour regarder ce qu'il y a là-haut, au contraire, baissons les yeux. Le regard se perd tant il est difficile de distinguer proprement où est la berge, où est le réel, où commence le reflet...

Quelques mètres plus loin, deuxième plan d'eau... réduit à la taille d'une flaque. Année sèche, automne sec, c'est ici indiscutable.
Les grenouilles sont parties ou se sont tues, nos pas marquent un sol à peine boueux qui n'est autre que le fond du "lac" d'habitude.

Poussons plus loin et sortons de ce bois, la petite vallée s'offre devant nous, ensoleillée sur son versant à main gauche.
Nous sommes encadrées de roches grises aux chevelures brun-roux et pelages paille, côtoyons les bouleaux aux squelettes déjà déshabillés, et faisons face à un groupe de sapins ou épicéas (je ne suis pas allée vérifier de près) couleur vert-sapin (ce qui parait semble-t-il logique) tranchant dans ce camaïeu feuillu automnal.
Là se détache la silhouette rousse d'un chêne.
Ici éclate le vert-jaune de jeunes saules montagnards.


.../...




_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Une balade automnale

Message par Invité le Lun 12 Déc - 15:45

C'est chouette, mieux que les cailloux, sauf que les squelettes sont toujours déshabillés ! Et s'ils ne sont pas déshabillés, c'est qu'ils ne sont pas squelettes... les bouleaux pensif sourire
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Dim 13 Mai - 11:37

J’étais partie pour me replonger dans un carnet ouzbèk qui trainait… et une petite voix m’a soufflé qu’il restait aussi cette balade automnale en cours…

En dédicace spéciale pour Solcha clin d'oeil
:


.../...

La balade automnale se poursuit tranquillement sur le sentier qui s’éclaire de soleil quelques dizaines de mètres devant nous. Ne pas aller trop vite, ne pas rattraper l’ombre fraiche de la paroi à main droite. Profiter de cette quasi-solitude d’un site trop souvent surfréquenté de promeneurs du dimanche. Apprécier notre chance.

Ce cirque de roches et d’eau est réputé pour ses cascades qui dévalent de partout les parois alentours. C’est valable au printemps, c’est valable en saison humide… ce n’est pas valable en cet automne.
Ho, des cascades, il y en a des traces ! Trainées claires ou foncées sur roches, qui laissent reconnaitre leur chemin habituel… Des cascades, il en reste quelques-unes de vivantes ! De-ci, de-là, filets d’eau plus ou moins nerveux qu’il faut deviner là où habituellement dégorgent des centaines ou milliers de litres bruyants et visibles de très loin.
Même le chant du torrent qui habite cette vallée reste mesuré, bien en deçà de ses capacités sonores. Plus tard nous arpenterons même son lit au trois-quarts déserté…

Pour l’heure, nous sommes attirées comme des aimants par LA cascade qui mérite encore le nom de chute d’eau, celle qui est encore assez grande pour attirer l’attention. Elle est sur notre gauche, elle chante dans le soleil, elle luit de ses gouttes et gouttelettes qui défilent sur la paroi lisse.
La pause s’impose.
Debout face à elle, nez en l’air pour chercher son flux qui sort des roches gris-bleu là-haut, pour admirer son voile ondulant glissant sur les stries horizontales brunes et gris-clair de la paroi polie et luisante. Le « Voile de la Mariée » certains l’appellent…
Au plus près de l’eau, au plus près des roches, à la limite de la douche et du torticolis pour tenter de capturer les reflets arc-en-ciel de ces eaux qui dégringolent de si haut, pour rechercher un cliché aux effets artistiques réussis…
Assises ou allongées sur un rocher pour se laisser captiver, hypnotiser… en appréciant les tièdes rayons ensoleillés dans le dos, le petit air frais qui nous vient de l’est. Il me semble qu’une belle et douce chute d’eau qui chante comme celle-ci est aussi apaisante et hypnotisante qu’un feu de bois qui crépite ou qu’un aquarium aux petits poissons colorés qui se promènent… Zénitude de l'instant. Rien d'autre à faire que de savourer.

.../...


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Une balade automnale

Message par Skyrgamur le Dim 13 Mai - 12:45

Décrire une cascade ainsi, mériterait l'Académie Française.
Merci Wapiti pour ces instants de fraîcheur. top ! bravo top là.


_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Dim 13 Mai - 13:57

Décrire une cascade ainsi, mériterait l'Académie Française.
rire Ho non ! pas tant que ça !! mon dieu ! clin d'oeil


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Une balade automnale

Message par Skyrgamur le Dim 13 Mai - 14:11

Si, si si. sourire
Je ne dis pas le Goncourt, car à chaque fois que j'en commence un, ça me barbe tellement que je le laisse tomber.


_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Dim 13 Mai - 14:11

rire (alors je préfère l'Académie Française au Goncourt clin d'oeil )

timide


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Dim 13 Mai - 14:24

.../...

Le petit coulis d’air frais et le gargouillis des estomacs quémandeurs finissent par nous inciter à nous ébrouer pour reprendre le sentier qui nous mènera en fond de vallon, celui-là qui au fil des pas devient de moins en moins viabilisé, de plus en plus étroit, simple sente tracée à la force des godillots au milieu des roches qui affleurent.
Nous admirons à nouveau le ciel de bleu éclatant et ces parois rocheuses aux touches colorées, brunes, rousses ou vertes de sapins, parfois même de jaune tendre surprenant. Nous croisons encore ces buissons incendiés ou ces squelettes esseulés sur lesquels ici quelques feuilles rousses ou jaunies s’égaillent dans le vent, ou là ces rares feuilles argentées mettent en valeur le rose-rouge des baies du sorbier des oiseleurs…

Nous arrivons au plus près du lit large du torrent réduit à un ruisseau serpentant au milieu de caillasses de tailles raisonnables et blocs monstrueux. L’endroit nous parait idéal pour caler enfin nos estomacs. Quelques rochers judicieusement orientés, assemblés et presque plats pour poser nos popotins et ce sont les sacs qui s’éventent enfin de leurs relents de bon pain frais, de cochonailles et frometons.

.../...



_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Une balade automnale

Message par Lilie le Dim 13 Mai - 14:59

C'a l'air vachement bien ecrit, mais j'arrive pas a le lire avec la porte ouverte sur le jardin ensoleille, et mes derniers brins de muguet fraichement cueuillis qui enchantent mes narines.

Ressors le dans quelques mois. clin d'oeil



Lilie
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Dim 13 Mai - 15:05

Lilie a écrit:Ressors le dans quelques mois. clin d'oeil
Non, pas possible : si je ne termine pas bientôt, risque de me faire lyncher au moins par quelqu'une ! rire

T'auras qu'à repasser dans quelques mois ! clin d'oeil

(pis... si tu viens faire un tour dans les Alpes un de ces 4... je t'y emmènerais pour de vrai ! sourire )


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Une balade automnale

Message par Wapiti le Dim 13 Mai - 15:46

.../...

C’est à la suite de ce pique-nique au milieu du lit du Giffre que je me suis soudain rendue compte que ce jour là je n’étais pas accompagnée de 3 randonneuses « normales »… Celles-ci étaient de la race des bouquetins et chamois, de celle des dahus… Des crapahuteuses, des bouffeuses de rochers, des escaladeuses à qui tout roc plus haut qu’elles-mêmes (ou pas) n’était qu’invitation à la grimpette à mains nues.
Et me voilà à les observer, elles qui tâtent le rocher froid, qui le caressent pour en trouver les failles, les prises, qui y cherchent leur voie, qui le grimpouillent en général en plusieurs essais avant d’affirmer leur victoire bras levés debout sur leur nouvelle victime. Et ça monte, et ça redescend, et ça assure la copine, et ça remonte… et ça papote technique, et ça peste contre l’absence de prise ou la saillance coupante de la roche, et ça rigole…
Que faire pendant ce temps si ce n’est profiter du spectacle naturel, du spectacle humain et de l’instant présent ? Assise sur un rocher non loin, objectif parfois dégainé pour immortaliser leurs victoires, je savoure ces instants de lenteur dans la tiédeur ensoleillée.

Le rythme du matin n’était pas énergique, celui de l’après-midi ne l’est pas plus, faute à tous ces rocs tentateurs qui côtoient de trop près le sentier qui montent très légèrement et lentement vers le fond du canyon. Mais qu’il est bon de prendre son temps !

Après la dernière partie du sentier plus pentue, enfin nous y voilà, au Fond de la Combe, au Bout du Monde. Contre les roches qui clôturent cette vallée, sous les sommets et glaciers à peine visibles des monts Ruan et Sagerou. Altitude inférieure à 1230 mètres, dénivelée réalisée de l’ordre des 300 mètres. Le sentier bifurque nettement vers la gauche et les hauteurs. Il permettrait de rejoindre un autre itinéraire, plus haut, plus escarpé, vers un lac, un refuge, un col ou sommet… ce qui n’est pas du tout à notre ordre du jour.
Pour nous, il s’agit de nous retourner, nous poser là, à même le sentier, et contempler le chemin parcouru, la vallée qui s’étale à nos pieds sous le soleil d’après-midi. Le serpent argenté du Giffre qui s’écoule au milieu des roches grises, des pentes herbues d’un vert passé et des zones arborées aux couleurs chaudes ou vert sapin… Les parois plus ou moins abruptes des deux côtés, les quelques cascades encore vivantes et visibles à cette époque… Deux à notre droite attirent notre attention avec leurs voiles légers de gouttelettes qui dansent loin de la paroi au gré des assauts du petit vent du jour, avant de se perdre dans les airs ou de mouiller une large zone rocheuse qui n’est pas la zone réceptrice normale de ces eaux aériennes.

.../...



_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

Contenu sponsorisé

Re: Une balade automnale

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 20 Juil - 22:41