Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Quelques pondypotins

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Mar 15 Nov - 14:06

    Pas pour celui qui l'aura dans le faitout.
    cuistot
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Jeu 17 Nov - 19:56

    Petite cassolette.

    Un

    Un jour, par étourderie, j'ai oublié d'être heureux.

    C'est arrivé comme ça, insidieusement, je n'ai pas fait attention.
    La nuit, je fixais les feux de signalisation et j'avais oublié de lever les yeux vers les étoiles quand je m'étirais le dos.
    Le jour, je gueulais dans les embouteillages et j'avais oublié la pluie qui clignotait sur les trottoirs.

    J'ai encore trois ans de crédit pour payer ma foutue licence. 100 000 euros ça coute et quand on rajoute les 1600 euros de la centrale et le crédit sur l'Audi je peux en charger des clients.
    Après, je la revends ma licence à un connard qui croira qu'on peut faire plein de fric dans ce métier.

    Du fric, j'en fais, pas mal même et je déclare pas tout, faut pas déconner.
    Comme ça avec mes comptes à peine à l'équilibre sur le papier, je paye pas d'impôts et je vis en hlm.
    Il est neuf l'hlm et maintenant dans mon T1 deuxième étage sans balcon, je suis seul.
    Elle s'est tirée Pauline, elle avait raison, je l'aimais pas et elle le savait. Je voulais juste pas être seul avec le chat. Elle est partie et avec le chat en plus. J'ai laissé faire, ça fait des litières qui puent en moins à changer.

    Pauline, elle était au chômage et elle s'embêtait à la maison. Elle voulait sortir le soir, faire la fête, dîner au restaurant. Moi le soir, j'en avais plein le dos. Assis dix heures par jour à charger les clients, c'est pas elle qui était claquée. Moi, le soir, j'avais envie d'une mousse fraîche, d'un bon match et après la douche d'un coup vite fait.
    J'ai jamais menti à Pauline. Si elle croyait qu'on change quelqu'un comme ça, elle se gourrait.
    On a tenu deux ans.

    Par étourderie, j'ai oublié d'être heureux.

    A l'école, au lycée, c'était marre. Apprendre, c'est pas mon truc.
    Mon trip, c'est les voitures et les voyages.
    J'ai la voiture et je voyage mais dans ma ville et je fais tant de courses à l'aéroport que je pars plusieurs fois par jour.
    J'aime ma ville pour sûr, je la connais mieux que tom-tom pour dire.
    Ca rapporte la course aéroport et des fois les gens ont l'air très excités de partir. D'autres fois ce sont des enfoirés d'hommes d'affaires qui lâchent jamais une thune de pourboire.
    Quatre aéroports et je peux rentrer chez moi, sauf que j'ai pas envie, c'est top d'écouter les gens. Ils parlent tous, quelquefois dans leur portable seulement.
    Enfin les gens, y'a à raconter...

    Quand je suis trop vanné, je me mets en station, pas que j'aime mais ça repose. J'ai jailbreaker mon Iphone et avec la prise jack, j'écoute ma zique les yeux fermés. Du groove ou du reggae, ça plane.
    Et puis depuis que j'ai ma tablette, j'écris parce que c'est plus fatiguant d'attendre que de conduire et en écrivant ça allège ma fatigue.
    Je crois que c'est sage parce que quand t'es pompé, y'a pas intêret à tomber sur un boer, font pas de cadeau. Bon, je vais pas leur casser du sucre dessus, nous aident aussi à cause des taxis clandestins.

    Aujourd'hui j'ai pas un bon ratio/km, tant pis, je rentre chez moi, j'me fais une pizza jambon-fromage, une danette chocolat, une mousse et je mate un dvd.
    Je vais aussi chercher du sel au premier, ça sent l'excuse bidon mais tant pis, j'ai pas beaucoup d'imagination. Elle est sympa la femme qui vit seule avec ses deux mômes.

    C'est pas parce que par étourderie j'ai oublié d'être heureux que je me laisse abattre.

    .../...


    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Quelques pondypotins

    Message par mamina le Ven 18 Nov - 0:09


    Tu devines ce qu'on en pense ?

    Ne fait surtout pas de résumé ! secret

    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Ven 18 Nov - 10:01

    héééééé Joe le taxi .. tu devrais partir en Thailande à Pataya prendre quelques jours de vacances et boire une bonne bière pour oublier cette.... .. de Pauline !!
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Quelques pondypotins

    Message par mamina le Ven 18 Nov - 10:04


    Je ne pensais pas que tu aurais lu un texte aussi long Lahaut !! comme quoi, quand le sujet t'intéresse... clin d'oeil

    L'est bien sympatoche ce Joe !
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Ven 18 Nov - 10:19

    Deux



    «M'man, M'man, c'est le monsieur d'en dessous qui veut du sel ».
    Un coup d’œil dans le reflet de la fenêtre, j'essuie mes mains pleine de farine sur le torchon.

    Ca fait des mois qu'on se dit bonjour dans l'escalier.
    Il est chauffeur de taxi, j'ai bien vu. Quand il bosse pas, il met une housse sur le boîtier taxi du toit de sa grosse voiture.
    Quand j'ai emménagé ici, c'était pas la joie mais c'est pas avec la pension que me donne leur père que j'avais le choix.
    Finalement on est bien et c'est tranquille.
    Un week-end sur deux, je suis libre. Au début je me sentais coupable de cette ivresse de liberté comme si j'étais une mauvaise mère. Maintenant je savoure chaque heure et je prévois mon week-end. Un long bain, des randonnées, internet, le temps sans la contrainte des heures pour les filles.

    Le type d'en dessous, c'est pas tellement mon genre d'homme. Il est grand est maigre mais j'aime bien son geste quand, d'un doigt il remonte ses lunettes sur son nez. Il a un regard clair d'enfant avec une mine de papier mâché.
    Du sel, mon œil...
    Qu'est-ce que je vais lui dire ? Lui donner la boîte de Cérébos et au revoir et si je l'invitais à boire une bière ?

    « M 'man tu viens ! »
    Il est là, dans l'entrée, on dirait qu'il remplit tout l'espace. C'est facile remarque, c'est pas vaste.
    J'ai la honte, il y a toutes les chaussures en bataille sous le porte manteau et les cartables et aïe ! le sac poubelle que j'ai pas descendu.
    Je le vouvoie, je le tutoie, que faire.

    « Entrez, ne restez pas là »
    Ouh que je me sens godiche...


    .../...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Ven 18 Nov - 10:24

    Elle est chouette, cette écriture nerveuse. sourire

    Et le gars, il a enlevé son bob au moins ?

    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Ven 18 Nov - 12:57

    hé fais attention Joe elle va te jeter le grappin dessus !! Va plutôt acheter du sel à l'épicier du coin :!!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Ven 18 Nov - 16:27


    Trois



    Quatre heure du mat.
    Je vais chercher des péquins qui partent je ne sais où, vont me raconter ça, au détail près. Encore de l'Asie du Sud Est, ou Asie tout court. Je dis ça parce que les enregistrements si tôt c'est que pour genre d'endroit. Vont transiter par Francfort, me tanner pour savoir s'ils auront le temps entre leur préacheminement et le vol.
    Comme si taxi, il sait tout.
    C'est mon deuxième prénom, taxi. Je ne suis pas Joe, pas Paul, pas Jacques, pas Renaud, je suis Taxi.

    Quand j'étais un bleu, j'en ai bavé. Je prenais toutes les courses foireuses. Au CTS où t'as une heure pour rapporter la glacière de sang à l'hôpital sinon, l'est foutu le sang, les courses où t'emmènes les gens passer des consultations, et que t'es gentil, tu les conduis au bon endroit et pendant ce temps ton compteur il fait zéro et même les contrats avec la fonction publique.

    Tiens, je vais la raconter celle-là, l'est bien bonne.
    J'ai pas très envie d'être poursuivi pour diffamation, pas assez téméraire mais quand même assez pour que les gens sachent.
    Alors, t'as une fonction territoriale (alors je dis pas le nom) qui passe un contrat avec des chauffeurs pour que ceux-ci soient disponibles pour conduire leurs huiles là où ils veulent.
    Toi, t'es donc artisan et eux des décideurs.

    Je charge un gros bedonnant qui va a une réunion dans une autre ville.
    Bonnard, je me dis, un coup de 250 euros.
    Ni bonjour, ni merde le mec.
    Je roule et je me tais. Faut, dans ce métier être bien fringué, propre, bagnole propre, pas d'odeur style désodorisant sous-bois, pas de parfum style eau sauvage, c'est pas bon de sentir meilleur que celui que tu charges.
    Après cinquante bornes d'autoroute, il dit le mec. : « Arrêtez-vous sur l'aire prochaine, j'ai besoin d'un café. »
    Ok, on y va. Silvousplaitmerci, c'est pour demain connard je me dis dans ma tête.
    Je m'arrête et ben le mec, il sort pas de la bagnole, il me dit comme si j'étais son boy : « un long sans sucre. »
    Je rentre dans la voiture, lui passe le gobelet par dessus le dossier et le voilà qui me dit :
    « dépêchons, je vais être en retard »

    Je passe sur le reste du voyage.
    A l'arrivée, le type me file pas de tip, rien, queuedalle, il signe le bon, point barre.
    Je lui ai demandé s'il était croupier dans une autre vie.
    « Non, pourquoi ? »
    « Ben parce que dans ce métier ils ont les poches cousues et ne peuvent même pas s'offrir un café »

    « Mon gars, qu'il a répondu, t'es grillé, je ferai un rapport »
    « Pas de problème j'y ai dit »
    Fini la fonction territoriale.

    Maintenant me voilà à l'aéroport, je suis en station, le New York va atterrir, ça va être sympa. Surtout que je cause un peu l'anglais. Là, je peux compter sur mon pourboire.
    J'écoute Seb Oneaim, c'est mon pote. On était au lycée ensemble, un vrai pote. Une zique qui décape la grisaille.
    Pas que ça soit la grisaille là-haut sous mes cheveux coiffés, surtout qu'hier soir, super la soirée.
    Je l'ai eu ma bière. Une Kronenbourg, j'aime que la leffe mais c'était pas poli de le dire.
    Ca manquait pas de sel …
    Faut voir, je me fais peut-être des idées.

    Je laisse tomber la tablette, plus de pisse-copie, c'est comme ça qu'il disait mon prof en haut des copies « je t'ai demandé d'être concis et pas de me faire du pisse-copie ».
    De toute façon, y'a Mourad qui vient de se mettre derrière et Mourad, il me fait marrer.

    .../...


    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Sam 19 Nov - 10:11

    Quatre


    Les filles étaient pénibles, j'avais des envies de claques.
    T'as vu comme il est sympa, il est même pas trop moche et ce, du même tonneau durant tout le repas.
    Elles veulent me caser, je connais leur refrain.

    On s'est même pas présenté, je sais même pas son prénom.
    Les filles voulaient des anecdotes et lui, causeur comme pas deux il racontait ce que les gens oubliaient dans son taxi, des portables, des livres, des paquets et même une fois un caniche.
    Moi je l'écoutais, distraitement parce que je pensais aux vieilles pantoufles que j'avais aux pieds,en forme de pieds d'ours avec des griffes, à mon collant filé et même, idiote que je suis, j'étais rassurée qu'il ne puisse voir mon soutien-gorge blanc à l'origine et devenu rose sale à cause d'un tee-shirt rouge qui avait déteint.

    Il était assis dans le canapé, ses grandes jambes allongées, les filles étaient par terre comme d'habitude et j'étais dans le fauteuil aussi fatigué que moi ce soir, croisant vainement les jambes sous le fauteuil,pour cacher la filure et les griffes de l'ours ramollies par les années.

    A un moment on s'est serré du regard, une seconde pas plus et j'ai rougi comme une dinde.
    Il a fini sa bière. La bouteille a laissé un rond humide sur le verre de la table du salon.
    Je lui en ai pas proposé une autre, j'en avais plus.
    Je voulais qu'il s'en aille, il me gênait avec tout le bruit de son rire. Il a une dent ébréchée sur le côté et j'ai trouvé que ça le rendait normal.

    J'ai dit aux filles de se mettre aux devoirs et comme je m'y attendais elles ont prétexté qu'elles n'en avaient pas et qu'il pourrait rester avec nous manger les gauffres, allez m'man !

    J'ai dit non bien fermement, une autre fois peut-être.
    Il s'est levé, a dit merci pour la bière et avant que je ne referme la porte, il a proposé une rando avec des copains à lui dimanche prochain.

    J'ai souri et dit : « on verra »
    Dimanche prochain les filles sont chez leur père.

    .../...





    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Sam 19 Nov - 13:40

    Oh nomdedenomde ! mon dieu ! Il va l'emmener en Royale Forêt !
    Une de plus...

    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Sam 19 Nov - 13:48

    oh nom de diou Joe!! là tu joues avec le feu !! une rando en forêt !!souviens de cette de Pauline !!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Sam 19 Nov - 14:46

    Cinq


    Aujourd'hui, je bosse pas, ainsi je l'ai décidé.
    Faut faire gaffe quand t'es taxi, t'arrives pas à t'arrêter.
    J'ai pas rien fait non plus.
    Heureusement que je sais travailler de mes dix doigts autrement qu'à les ronger parce que quand t'as un blème mécanique sur ta bagnole, t'as intérêt à assurer.

    Les mecs de chez Audi, BM et Mercedes, c'est pas parce qu'ils sont en blouse blanche avec les stylos dans la poche au-dessus de leur nom, qu'ils doivent te faire raquer 300 euros de cibi pour t'avoir dit bonjour.
    Il m'a dit le mec de chez Audi « c'est ta sonde de température ».

    Ducon, je vais pas te laisser 900 euros, c'est sûrement pas ça le blème.
    Alors, sur le parking de chez moi, ça caillait ferme, j'ai changé la pompe à eau et en même temps la courroie secondaire. Dans la foulée j'ai changé les galets de tension.
    Nickel elle tourne ma caisse.

    Je frottais mes mains noires dans un chiffon quand elle est descendue avec sa charrette fluo pour aller faire ses courses.
    « T'es en panne » qu'elle a dit ?
    « Non c'est réparé »
    « Ah »

    On va aller loin avec un dialogue pareil.

    Je me suis rappelé la proposition de l'autre soir pour la rando.
    « Tu viens Dimanche ? »
    « On sera nombreux ? »
    « Une dizaine »
    « On va marcher longtemps ? »
    « Sur la journée et c'est pas du plat »

    Autant qu'elle le sache, c'est pas plus avec ses pantoufles marrantes en pieds d'ours qu'avec ses petites pompes à talons d'aujourd'hui qu'elle suivra le rythme.
    Moi, les nanas faut pas que ce soit des chochottes.
    Elle me regarde l'air effaré en tournicotant une longue mèche brune autour du doigt. Elle est pas taupe modèle mais elle est pas mal quand même.

    « Je te dirais ça demain, faut que je m'organise, bon j'y vais, à plus »

    Elle est partie en tirant sa charrette fluo dont les roues grinçaient, j'ai failli lui dire : « Attends j'te mets un coup de burette »
    Ca aurait fait bizarre comme phrase, alors j'ai rien dit.
    Faudra que je sois prudent, j'ai l'impression que celle-là, elle a besoin de l'option dégivrage.

    .../...










    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Sam 19 Nov - 14:57

    hé Joe , t'es pas tiré d'affaire ! Dimanche cela aurait été une superbe journée entre potes et voilà une gonzesse dans ta sortie !! mais qu'est ce qui t'a pris de l'inviter ? fini les blagues salaces , la beuverie de bière ,les rôts.. pfff dimanche de foutu !! trouve un moyen pour qu'elle ne vienne pas !!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Sam 19 Nov - 15:32

    Demain je viendrai poster la photo de la randonnée, promis Pondy gag ! !
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Dim 20 Nov - 10:47

    Six


    Chauffeur de taxi et mécanicien, un débrouillard.
    Il l'a remis sur le tapis sa randonnée.
    J'hésite vraiment.
    J'aime beaucoup marcher en forêt, en montagne. Pas de la haute montagne, la montagne à vaches bien verte et tranquille.
    Ca me ferait du bien de sortir un peu.
    Ca m'énerve d'être timide, je les connais pas tous ces gens.
    En plus, je perdrais peut-être un ou deux kilos. Je me sens toute molle et grasse.

    T'es belle il me disait le père des enfants, j'aime tes yeux andalous. S'embarassait pas de géographie, lui, le sud, c'était le sud et ça englobait tout ce qui est en dessous de la France.
    Depuis qu'on est séparé c'est le grand désert, le sud finalement.

    Le désert ça a du bon aussi. Le grand lit où je m'installe en plein milieu et que ça a été difficile tellement j'avais pris l'habitude du côté droit, le masque au concombre qui peut sécher à son aise, les jambes mal épilées tellement ça repousse vite, le bouquin à lire dans le bain, le morceau de pâté avec un bout de baguette sur la table à côté de l'ordinateur et tellement d'autres moments tranquilles juste à moi, un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires.

    Je me demande s'il ne se la joue pas gros dur. Font souvent ça les hommes, comme si c'était une défaillance de montrer un peu de douceur. J'ai des copines qui disent que les mecs gentils ça les saoulent. Moi, ça m'irait bien un homme gentil dans ma vie. Gentil ça veut pas dire benêt, ça veut dire attentif.

    J'hésite, j'hésite, j'hésite.
    Saute le pas grosse feignasse. Je déteste ce mot, trop de souvenirs, et voilà que je l'utilise pour me morigéner. Je ne vais pas me prendre la tête pour une histoire à la guimauve dont je ne sais pas encore si elle est mauve ou rose ou incolore.
    Et tout ça pour un grand escogriffe à lunettes qui semble préférer le cambouis et les voitures mais qui vient chercher du sel sans savoir que je préfère le poivre.

    La semaine n'est pas finie, je vais réfléchir, j'ai pas pensé à demander où c'était cette randonnée.

    .../...




    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Dim 20 Nov - 10:50

    Dans la forêt de Fontainebleau !!!!!

    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Dim 20 Nov - 11:49

    hé Joe ! joue la dure!!! dis lui que tu marcheras dans la boue , dans les taillis ! 30 kms!! sans retour possible en plein milieu de la forêt et que tu as horreur d'attendre les derniers !!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Dim 20 Nov - 11:57

    Sept

    A dix, la cassolette est cuite

    On vient de faire une balade d'enfer avec mon frère.
    4734 voitures il a dit.
    « T'es sûr ? »
    C'est la phrase à ne pas dire, ça le bute mon frère.
    « 4734, j'ai dit »

    La balade c'est une portion de périph.
    Il compte les trois files de droite et les trois files de l'autre côté de la rambarde.

    Mieux qu'un sondage sofres le frangin. C'est un rain man mais il s'appelle Phil.
    C'est mon grand frère, le dieu des chiffres.

    La semaine dernière, même tronçon de périph, on en était à 6000 et quelques, c'était vendredi faut dire.
    Je l'ai déposé chez lui, dans son appartement thérapeutique, on dit.
    J'ai fait quelques courses dans les beaux quartiers ; les mémés qui vont chez le coiffeur.
    J'ouvre la porte, elles s'installent pour faire leur quatre cents mètres.
    15 euros qu'elles arrondissent à 20 euros. Suffit d'être prévenant.

    Après, j'ai fait mon repérage pour la rando. Un texto aux potes pour dire le lieu et l'heure et qu'on annule si la pluie est là.
    La brunette est descendue chercher un kinder bueno. Pour de rire hein ! Elle voulait le lieu et l'heure et a dit qu'elle venait. J'ai parlé des bosses, ça a pas eu l'air de l'inquiéter.
    J'y ai dit qu'il fallait des bonnes godasses, au pire des baskets et un pull chaud.
    J'y ai proposé un thé, ça fait bien et j'ai des sachets carrefour vieux comme mes robes. Notez, j'ai pas de robes, c'est pour dire..
    Elle a dit que ses filles allaient rentrer du lycée et que les ados, c'est pas de la tarte.

    Chacun sa croix, moi, des gniards, c'est pas demain la veille.





    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Quelques pondypotins

    Message par mamina le Dim 20 Nov - 12:16



    quoi dire ? j'adore ! j'adore quand Pondy se met à broder (et pas du point de croix) quand son imagination s'envole (pas trop loin) quand elle mélange le vrai, le faux (à nous la devinette) et quand il y a des faux-durs, de la midinette, des galères, et du rire, et de la tendresse... et de la belle écriture...

    Chuis trop sentimentale ? m'en fiche ! on manque de bons sentiments ces temps-ci ! bisou

    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Dim 20 Nov - 14:44

    hé Joe maintenant il faut aller à l'église pour y mettre un cierge et prier pour qu'il pleuve dimanche !!et hop ni vu ni connu ... tu lui dis que la rando est annulée... tu passeras par la porte du sous-sol pour qu'elle ne te voit sortir et hop la belle vie en forêt avec tes potes ...bière et rigolades !!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Dim 20 Nov - 15:37

    Huit

    Voilà, on est dimanche et je suis à la maison.
    J'ai mis mon réveil à 5 h.
    Je me suis levée à reculons, ça augurait mal. J'ai pressé un vilain bouton sur la tempe, archi dégoutant et j'ai caché avec mes cheveux qui sentait encore le shampoing de la veille.
    J'ai bu mon café en vitesse, mis dans mon sac à dos les filhós. Hier j'ai été obligé d'aérer tellement ça empestait la friture, puisqu'il était dit que chacun contribuait au pique-nique de midi.
    J'ai laissé un mot sur la table au cas où les filles rentrent plus tôt que moi.
    J'ai noué les lacets de mes baskets, le droit a cassé net, j'ai défait le lacet pour le réenfiler sur les six petits oeillets et j'ai eu de la peine à faire un nœud tant c'était court.
    J'ai attrapé l'appareil photo pour montrer la balade aux filles, j'ai claqué la porte et donné un tour de clé et me voilà en bas de l'immeuble.
    L'Audi était déjà partie, normal que l'organisateur s'organise pour accueillir tous ceux de la rando.
    J'ai tourné la clef de contact de ma vieille ford fiesta et … rien, un petit toussotement ridicule.
    J'ai recommencé, encore un toussotement, j'ai persisté et creuuuuh puis plus rien.
    Il avait dit qu'on attendrait pas les retardataires.
    Je n'allais quand même pas appeler un taxi !

    Je suis rentrée chez moi déçue et pourtant étrangement ravie.

    Il est tôt et j'ai toutes ces heures légères et vides devant moi. Je me sens tellement éparpillée que je vais pouvoir rassembler les bouts de moi autour de moi dans le calme.

    Je viens d'enfiler mes chaussons d'ours, j'ai mis une grosse pince pour rassembler mes lourds cheveux et à ce chauffeur dégingandé je murmure : Multo obrigado, até logo.

    .../...



    lahaut

    Re: Quelques pondypotins

    Message par lahaut le Dim 20 Nov - 15:49

    hé Joe bien joué !! Tes prières ont été exaucées !!( bon moi j'essaierai pour gagner à l'Euromillion de mettre un cierge à l'église !) voilà t'es tranquille pour la journée !!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Dim 20 Nov - 16:59

    Dis Lahaut, je suis très honorée de constater ta lecture assidue du Barbara Gartland villageois.
    Tu aurais peut-être dû faire un résumé pour la MS. clin d'oeil
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Invité le Dim 20 Nov - 19:11

    lahaut a écrit:hé Joe maintenant il faut aller à l'église pour y mettre un cierge et prier pour qu'il pleuve dimanche !!
    rire rire rire

    Quelle imagnination Pondy plume.
    Dommage qu'ils n'ont pas fait la randonnée, j'aimerais bien surveiller madame hlm, qu'elle ne soit pas trop méchante avec monsieur taxi. soupir tant pis pour la photo.

    Barbara Cartland écrit des histoires ennuyeuses, car toujours la même chose : homme riche, imbu de sa personne et jeune femme souvent pauvre, fragile et gentille... mais certaines phrases de Barbara Cartland sont quand même très jolies.

    Contenu sponsorisé

    Re: Quelques pondypotins

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 7:27