Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    "Jane"

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    "Jane"

    Message par Invité le Jeu 12 Mar - 9:49

    Trouvé chez William & William , dans la corbeille, près de la déchiquetteuse, service des piloris.

    « Jane »



    Jeudi


    Suis passée à la machine à café, la grande Deborah avait le front appuyé sur le tableau d’affichage. J’ai entendu un reniflement. J’ai pas mis ma main sur son épaule, j’aime pas toucher les gens. « Ca va aller je lui ai dit », je suis partie vite fait avec le gobelet fumant, ça m’énerve les chougneries.



    Le chef est passé dans mon bureau. Je sais, ça sent l’Aqua Velva, c’est un après-rasage français, ca pue. Il a tripoté ma pile de papier. La carte postale dépasse.

    Je l’ai rangée sous le rapport du CHSTT, dans le tiroir



    Vendredi



    Déborah a les yeux gonflés.

    Ce soir, je me dépêche, j’ai un rencart à l’Archery Tavern, c’est un bar à bière dans Bathhurst Street, avec Roory, le jouer de poker en ligne, c’est là qu’on s’est rencontré.

    Je suis mal à l’aise parce que dans la salle en ligne où on joue je suis Duncan et je crois bien que j’ai oublié de lui dire que je suis une fille. P’têtre qu’il est homo ?



    Après avoir fait un tour dans la mangeoire avec Kate, c’est comme ça qu’on appelle le resto d’entreprise, j’ai remarqué que la carte postale qui était sous le rapport, est dessus.



    Samedi


    .../...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Jeu 12 Mar - 12:23

    Samedi



    Il pleut : Greta est venue boire le thé. Elle dit que ce temps maussade est un coup des juifs, son jeu de mots est sordide, on s’est pris la tête, elle est partie en claquant la porte.

    Les vitres ont tremblé, quelle conne.

    J’ai pris un bain, j’ai pas rasé mon poil aux pattes, pas la peine. Roory ne mettra pas un orteil chez moi.

    J’ai trié mes fringues.

    J’ai joué 1O dollars, j’ai doublé ma mise.

    J’ai recopié le code écrit au dos de la carte postale et me suis arrachée des petites croutes dans le crâne. Je cherche, je cherche. Je vais finir par comprendre.

    J’ai mis la carte sous mon ordi au boulot.



    Dimanche



    J’ai pris le tube et suis allée à Camden Town, fait un tour de marché. Bien cool l’ambiance. Mangé un fish and chips super gras à Chalk Farm, 3 livres, correct comme prix.

    J’ai craqué pour un haut en soie à 6 livres dans une boutique de Covent Garden.

    Maman a téléphoné, elle veut que je l’accompagne à la synagogue pour la fête de Pourim. Dans ses rêves, elle m’a saoulée. Je ne lui ai pas parlé de la carte.


    Demain réunion du staff, la barbe.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Jeu 12 Mar - 16:16

    Lundi



    Fou rire total : Au saff, le chef a mordu rageusement dans son sandwich poulet-bacon, il a pété son bridge, une insicive en moins, l’est encore plus moche. Mal au ventre de rire.

    Ca c’est le bon moment du jour.
    Le mauvais, j’ai reçu, dans la corbeille du courrier, une autre carte postale, dans une enveloppe bulle. Y’avait un truc rond et gluant dans un sachet en plastique : un œil de poisson. La carte postale représente la tour eiffel. Y’a pas de timbre sur l’enveloppe.

    Demain j’ai 34 ans. Pas de mec et pas d’enfant, c’est tant mieux, pas de seins mous et pas de vergetures. On va arroser ça au pub avec les copines. J’ai pas invité Greta, elle fait toujours la gueule.



    Mardi



    J’ai l’impression d’être suivie mais si je me retourne, y’a personne. Je vais aller voir Phil. Mon frère, s’il a choisi de vivre dans la rue avec ses chiens, va pas me laisser tomber.

    Je vais tout lui raconter. Faut pas qu’il se foute de moi. S’il veut pas, me reste les flics. Pas trop envie après les évènements d’il y a trois ans.

    Y’a eu trois appels, tous en numéros cachés, tous raccrochés. Le salaud ou la salope essaie de me faire peur. J’ai pas peur.

    Déborah est venue dans mon bureau, elle voulait me parler. Cette fille c’est une hormone ambulante. S’est fait larguer par le dernier en date, Brice de la compta. J’men fous royal de ses histoires.

    Je pars dans une nanoseconde au pub. Pas le temps de me maquiller.



    Mercredi



    J’ai des carottes dans les cheveux.

    La carte sous le pc a disparu, j’ai l’autre dans mon sac avec l’œil. L’a une sale allure maintenant.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Jane"

    Message par Wapiti le Jeu 12 Mar - 20:11

    Quel suspens !! top !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Ven 13 Mar - 11:03

    Jeudi



    Avant d’aller bosser,je suis allée chez le poissonnier, l’œil c’est celui d’un grondin. A l’étal on ne présente jamais sa tête, trop grosse.

    Le boss a décidé que je devais l’accompagner dans le Suffolk, j’aime pas la campagne, ça sent la crotte de moutons, on se met de la gadoue partout, les hôtels sont nuls et les gens des ringards pas possible. Les scones sont délicieux mais ç’est bien tout. Tout ça à cause de l’éventreur d'Ipswich dont on ne fait que parler en ce moment. Jack était un enfant de chœur à côté. Le boss a besoin de sentir l’atmosphère et sa secrétaire doit l’accompagner comme n’importe quelle secrétaire de rédaction.

    Son insicive est réparée mais ses cheveux toujours gras.

    Pas eu le temps de voir Phil.

    C’est sûr je suis suivie. J’ai mis dans mon sac mon épée de Taï Chi télescopique dans son étui de transport



    Avril



    Vendredi



    Je viens de coller les coupures de journaux des évènements de 2006.

    Y at-il des grondins dans la Tamise ? J’ai lu que leur vessie natatoire leur permet d'émettre des sons évoquant des grognements.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Ven 13 Mar - 13:40

    Dimanche



    Tout à l’heure je vais essayer de trouver Phil, il a changé de pont et loge sur la berge contre la dernière pile de Grosvenor Bridge, c’est au sud ouest de Battersea Park.

    J’irais en début d’après-midi, c’est moins dangereux.

    Faut que je lui dise que ça sent mauvais pour moi.

    Ce soir, cinéma avec Greta, on s’est réconciliée. Elle veut voir Maybe,un film de Ben Elton, une nullité, mais j’ai rien dit.

    Hier suis allée chez ma mère, elle a encore servi de la carpe farçie décongelée. J’ai eu envie de balancer l’assiette. J’ai nettoyé son taudis, vider les cendriers, jeter les bouteilles de vodka. J’ai pas touché à son pucier, qu’elle dorme dans sa crasse. Elle avait encore picolé et pleurnichait comme d’habitude sur son salaud de mari qui était parti. Ca ne me gêne pas qu’elle parle comme ça de mon père, je ne l’ai pas connu. Ce qui me rend dingue de rage, ce sont ses pantoufles avachies et puantes, son haleine de coyotte et son pantalon dont la braguette tient avec une épingle à nourrice.

    J’ai planqué la carte tour Eiffel en haut du placard.



    Lundi



    Ce matin, j’ai essuyé la buée du miroir après ma douche.

    J’ai cru perdre mon souffle. Le tatouage au creux des reins s’efface. Du dragon, on ne voit plus la queue et du mot, on ne comprend plus le sens.

    Hate qui devient ate, c’est stupide.

    Ce tatoueur “Evil from the Needle” c’est son nom, dans Camden High St, va falloir qu’il explique pourquoi un permanent s’efface en six mois.

    J’ai tiré la gueule au bureau, faut pas que j’oublie : toujours sourire
    avatar
    Glatch

    Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

    Re: "Jane"

    Message par Glatch le Mar 17 Mar - 15:45

    Ca fait un petit moment qu´on n´a plus de nouvelles de notre tatouée very british, ni de ses collègues du taf ni de sa Mum....
    Qu´a fait Jane la parano le mardi? L´a harponné le Tatoueur ?

    Pondy, tu te fais désirer! Il nous faut notre dose quotidienne!!


    _________________
    Agathe
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Mer 18 Mar - 16:42

    Mardi



    Je ne vais pas au bureau. J’en ai plein les bottes de me farcir toutes ces rombières et ces pimbêches à la bouche en cul de poule dès que le boss passe dans le coin.

    J’ai téléphoné « j’ai la grippe, je me repose, j’ai raccroché vite fait. Je ne crains rien, il aurait bien trop peur que je dévoile ses turpides, le boss.

    Suis allée à « Evil from the Needle » et j’ai dit à Harry que je foutais en l’air sa boutique s’il ne trouvait pas une solution. Il a tortillé ses trois poils de barbichette filasse et m’a offert illico de refaire le tatouage. Free. L’avait intérêt, j’allais pas encore payer.



    J’ai vu Phil, on a marché dans Battersea Park. Je lui ai parlé des cartes, de l’œil de poisson et de mon impression d’être suivie. Il dit que je suis parano mais qu’il foutra ses cartons en face de ma boîte pour voir si quelqu’un me suit quand je sors. C’est mieux que rien, avec Phil, j’peux pas espérer grand-chose. Passe son temps à planer, à me taper des thunes et dire que la rue, c’est ça la vraie vie.



    La galère, Déborah est passée prendre de mes nouvelles. Elle avait son imper vert et elle ressemblait à une bouteille de Perrier, sans les bulles, parce que, pétiller, elle ne sait pas.

    « J’ai un ticket avec Arnaud, mais oui, tu sais, Arnaud le frenchie des expé. » J’allais pas lui dire que je savais qui il était. On était sorti ensemble trois soirs. Appel de l’exotisme ou biture de bière, mais on avait fini au lit. Nul, le mec, nul. Il faisait ça comme un lapin. Même pas le temps de compter les cloques du plafond que c’était fini.

    P’têtre qu’elle va le garder celui-là, elle qui rêve d’aller en France.

    En partant, elle a ouvert son sac. « Oh, j’allais oublier, le coursier à déposer ça sur ton bureau »



    Mercredi



    J’ai passé la nuit au poker en ligne et j’ai changé de table. Je joue toujours au texas holdem mais j’ai choisi le –no limit holdem- et le risque de tout paumer m’aiguillonne. J’ai arrêté après une quinte flush et j’ai raflé 300 dollars.

    Je n’ai pas touché au paquet que Déborah m’a remis. Il est toujours sur le manteau de la cheminée. C’est un paquet jaune avec mon nom Jane Cranberry et sur la tranche un nouveau code écrit au feutre noir.

    .
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: "Jane"

    Message par mamina le Mer 18 Mar - 17:32

    Elle
    avait son imper vert et elle ressemblait à une bouteille de Perrier,
    sans les bulles, parce que, pétiller, elle ne sait pas.

    top ! bravo
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Mer 18 Mar - 18:19

    soir



    J’attends Matthew. Ca fait bientôt trois ans.. je vais rester sur mes gardes. Je vais le sonder, ça pourrait être lui, le paquet. Je verrais sa réaction quand il passera devant la cheminée.

    Matthew est onychophage. J’ai bien remarqué que ces gens sont anxieux mais aussi super agressifs et comme c’est trop dur pour eux de l’admettre, il retourne le problème en se bouffant les doigts. Matthew c’est un faux gentil. Des gentils j’en connais pas d’abord.

    Quand je suis passée chez lui, voir s’il y avait toujours son nom sur sa boîte aux lettres, j’ai retrouvé aussi vivace l’odeur de pisse, de chou et de vieux bacon dans sa montée d’escalier.

    C’est le quartier qui a vachement changé. Encore deux ans et King’s Cross va devenir branché. Tout ça parce que la gare de l’Eurostar n’est pas loin.

    J’ai déchiré l’enveloppe de mon paquet de Dunhill et j’ai écrit mon numéro de portable signé Jane.

    Ca n’a pas fait un pli, il a appelé. Je le connais par cœur ce type et il va arriver après avoir fait un détour dans Portobello Road pour acheter un pain plat à la boulangerie iranienne. Il tient son pain comme un garçon de café son torchon, sur le bras. Je me demande toujours s’il n’est pas niais. Y’a longtemps que je sais qu’il planque un Browning sous son pain torchon.

    Un jour, il va se refroidir tout seul ce type en voulant manger un bout tiède de sa serpillière farinée.
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Jeu 26 Mar - 17:36



    6 juillet



    Quelle chaleur, le goudron dégouline, aussi collant que mes aisselles.

    J’ai fermé les volets à l’espagnolette et, si l’écran est bien bleuté, j’ai du mal à voir les touches.

    Je viens d’aller voir ma boîte à mail et aujourd’hui c’est tranquille, je n’ai que deux annonces de nouveaux messages du forum.

    Le succès, je sais comment ça fonctionne. Tu dois raconter ce qui semble être vrai. Ca paraît facile comme ça ne l’est pas. Mais j’ai trouvé une solution géniale. Je me sers de ma mémoire et j’enjolive ou j’enlaidis comme il me chante.

    Et c’est ainsi que j’ai deux vies bien distinctes. Je suis Monique38 dans la vie réelle et Jane dans ma vie virtuelle.

    Monique38 a une vie intense, drôle bien loin du ronron de Jane J’ai choisi Jane comme pseudo parce que c’est un nom qui me fait rêver depuis l’enfance. Ca chante la langueur et la sensualité de Birkin J’ai des longs cheveux épais et brun qui sentent le shampooing et la sueur sucrée de l’été. J’ai trente ans, je suis célibataire, ma vie est aventureuse et voyageuse. Je ne dis pas ma profession, y’a pas d’obligations à remplir sagement le profil. Je ne dis pas, parce que depuis deux ans que je suis sur ce forum, je ne sais toujours pas si je suis secrétaire, même qu’on dit assistante maintenant, webmaster, chômeuse, ou tout autre occupation.. Je reste discrète sur ce sujet pour ne pas être prise à défaut lors de mes inventions de clavier.

    C’est pas tous les jours facile d’être Jane et de redevenir Monique38. Parfois, je pense que je suis schizophrène mais je crois que sur un forum nous le sommes tous.

    Je vois les mêmes têtes tous les jours. C’est bizarre de dire ça parce que justement les têtes on ne les voit jamais. Les gens s’inventent des pseudos et certains écrivent tellement bien que je les connais par cœur. Je connais aussi les méchants, les agressifs, les cyniques et ceux là m’amusent plus que les gnangnan béni oui oui et suceur de guimauve.

    Y’en a qui ne font que des apparitions furtive pour poser leur p’tite question à la noix et on ne les revoit plus. Je sais foutrement bien que tout ça est fictif, que nath25 ou cat ou Samson ou mouette ou aiglon ou polka ne sont que pseudos comme moi, qui se font une vie à côté de la vie, mais, à moi, ça me plait. Il paraît que ça s’appelle une communauté.. Comme la communauté des paroissiens qui vont à la messe du dimanche, ou comme la communauté de biens réduite aux je sais pas quoi.

    Qu’est-ce qu’on a en communauté ? Soi-disant un même amour des voyages. C’est un peu vrai, sont tous à raconter leur vacances de voyageurs et pas de touristes, parce que ça, ça leur écorche la bouche. En tout cas, on a tous en commun une autre vie, et pour se connecter sur un forum, comme moi ou comme les autres participants, cette autre vie est peut-être plus terne. Pour moi, cette autre vie est dangereuse. J’y mets des couleurs…



    Mat. gonfle dans la Tamise.

    avatar
    Invité
    Invité

    Re: "Jane"

    Message par Invité le Jeu 26 Mar - 17:42

    7 juillet



    Même heure, même endroit et même chaleur. Paraît qu’un vrai écrivain doit écrire dix pages par jour et s’y astreindre. Vu comme ça, voilà une certitude chuis pas écrivainne.

    J’écris au jour le jour pour me rappeler les bêtises que j’ai écrit sur le forum.

    Tout à l’heure, je suis allé regarder le mois de mars parce qu’il me semblait avoir parlé du printemps et maintenant je suis enragée parce que, lorsque j’ai lu ce que j’avais écrit, il restait des fautes d’orthographe, j’ai donc corrigé et je ne sais encore pas ce que j’ai fait, j’ai cliqué « enregistré », j’en suis sure, et tout a disparu. Et maintenant, ça commence au 6 juillet et l’hiver, le printemps ont disparu. Y’a pas pire frustration. Et comment je fais moi, pour me repaître à lire ma vie. Ce n’est quand même pas une page blanche, mon existence.

    J’aime tellement taper la palpitation des jours que quand disparaît tout un pan, il ne reste que des mots qui flottent dans ma mémoire, j’ai les boules. Je téléphonerai tout à l’heure à Philippe, c’est mon mari. C’est un vrai pro de l’ordinateur et il réussira peut-être à récupérer mon fichier. Ca m’embête, parce que je vais être obligée de lui dire que j’écris. Et s’il lisait ? J’ai rien dit de lui, ça j’en suis sure mais j’ai franchement pas envie qu’il sache que je suis double. Ma doublure est si différente de moi.

    Pourquoi d’ailleurs je ne suis pas sincère sur ce forum. J’ai réfléchi deux secondes, pas plus.. tout simplement parce que être Monique38, soixante cinq ans, amoureuse de son mari, les enfants loin, et retraitée faut avouer que ça fait pas rêver, mais ça fait vrai. Encore que tout bien pensé Jane lui ressemble un peu, elle tient la jeunesse dans ses mains, c’est tout.



    Ouille, je crois que je deviens cinglée. J’ai fait un mélange entre Jane et Mona.

    Ca me fiche la trouille, je me sens si troublée qu’il faut que je l’écrive noir sur blanc. Je suis la vraie trentenaire dans la vraie vie et Monique38 mon pseudo est la sexagénaire du forum.

    Je répète : je suis Jane et Monique38 est mon pseudo, je répète je suis Jane et pas Monique.

    Je viens de relire le 6 juillet et je me suis décrite comme si j’étais mon pseudo.

    Et plus je me relis et plus je suis perdue.

    Je vais faire le tour de mon vrai moi.

    Je suis Jane, j’ai trente et un an, je suis chômeuse, je suis mariée, mon mari s’appelle Philippe. On n’a pas encore d’enfants, il n’en veut pas. Je traîne toute la journée sur mon clavier.

    Je ne suis pas Mona. Elle a soixante cinq ans, elle est amoureuse de son mari, elle a trois enfants et deux petits enfants, elle est retraitée et elle aime les voyages, justification de son inscription sur un forum de passionnés de voyage. Ouf, c’est plus clair et à partir de là, faut que j’oublie tout ce que j’ai dit avant. Si ça trouve, dans tout ce que je viens de perdre de mes fichiers, je faisais le même micmac et il vaut mieux que je ne le retrouve pas parce que, pour le coup, j’aurais plus qu’à aller voir un psychiatre.



    Je pars parce que le boss veut pas qu'on utilise l'ordi pour autre chose que le boulot.

    J'ai rendez-vous avec les flics à 17 h pour identification zont dit.



    .

    Contenu sponsorisé

    Re: "Jane"

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct - 18:50