Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Partagez
    avatar
    Solcha

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Solcha le Ven 19 Oct - 11:42

    Là, (feu) la tablette de chocolat en question encombrait mon bureau... clin d'oeil ange

    lahaut

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par lahaut le Ven 19 Oct - 12:49

    Mais pourquoi donc les japonais mettent ils leurs doigts en V quand ils sont pris en photo ?

    lahaut

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par lahaut le Ven 19 Oct - 12:52

    Geishaldines Solcha-Ito ,Si tu manges beaucoup de chocolat tu pourras devenir sumotoriE , déesse des japonais !!
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Invité le Ven 19 Oct - 16:57

    Wouah !!! Han!!

    Avez-vous remarqué sherlock La Belle Parure Automnale que notre Village vient de prendre ? top ! top !

    bravo à qui de droit ! clin d'oeil sourire
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Ven 19 Oct - 17:18

    Viens de m'en rendre compte. sourire

    Je venais ici pour mon etat d'ane: j'avais oublie ce que c'etait que de faire fonctionner ses neurones dans un contexte professionnel. J'ai mis un peu de degripant, et meme apres trois nuits en sommeil restreint, un constat: ca fait vachement de bien! sourire



    Lilie
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par fabizan le Ven 19 Oct - 19:17

    Je voulais poster à midi, j'ai oublié, super chouette le village en automne, ça fait du bien de voir de belles couleurs et le soleil.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Sam 20 Oct - 21:48

    S'il ne devait rester qu'un seul programme sur le PAF de mon ordi, ce serait Thalassa sans hesiter. Stromboli, Stromboli, Stromboli... hop! Dans mon panier destinations! rêveur


    Lilie
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par fabizan le Lun 22 Oct - 18:40

    Je rigole toute seule depuis tout à l'heure.
    Je suis passée au garage avant d'acheter des palmes ou des rames. Impossible de trouver par où rentre la flotte, rien n'était bouché. Alors le garagiste m'a fait un trou dans le plancher de la voiture et il en est sorti facile 2 litres d'eau, j'ai laissé une énorme flaque sur leur parking. rire




    _________________
    Fabienne
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Lun 22 Oct - 19:14

    rire top ! C'etait la blague du Mardi du Lundi de Fabizan! rire


    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Lun 22 Oct - 21:00

    Demain, je vais marcher entre Guerande, Marais salants, et Marais de Briere (Parc Naturel Regional). Je vais commencer a dire comme Solcha: il y a des jours ou j'adore mon travail! sourire


    Lilie
    avatar
    Solcha

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Solcha le Mar 23 Oct - 10:51

    top ! Lilie!!


    Fabizan: demande à ton garagiste de jeter un oeil aux grilles d'aération (je sais plus où dans la zone capot/bas du pare-brise/avant le moteur). Tu dois enlever de temps en temps les feuilles mortes sur le pare-brises, mais quand les grilles d'aération sont complètement bouchées, l'eau va ruisseler vers ton plancher et tu conduis les pieds dans l'eau... Ca se déclipse, ça se nettoie et le problème est résolu!
    Le trou, ça gère pas l'origine du problème et ça demande que ta voiture soit un peu garée en pente...
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Invité le Mar 23 Oct - 10:59

    Solcha a écrit:Le trou, ça gère pas l'origine du problème et ça demande que ta voiture soit un peu garée en pente...

    mort de rire ! mort de rire ! mort de rire !

    Dans quel sens pensif La pente ? clin d'oeil
    Envoyer l'eau vers les passagers arrières ou vers le conducteur et le passager avant ? gag !

    Une autre solution...
    Conduire avec des bottes ou des chaussons de plongée !!! rire
    avatar
    Solcha

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Solcha le Mar 23 Oct - 11:07

    Mais non, pour envoyer l'eau vers le trou... un trou dans un plancher à plat, ça évacue le trop-plein, mais il peut rester un peu d'eau et de l'humidité (et alors vive la buée et l'odeur de chien mouillé en hiver)

    Donc pour le sens, tout dépend où le trou a été fait... clin d'oeil
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Invité le Mar 23 Oct - 11:18

    Solcha a écrit:mais il peut rester un peu d'eau et de l'humidité (et alors vive la buée et l'odeur de chien mouillé en hiver)

    top ! bravo

    Mais plein d'autres solutions existent ! clin d'oeil

    Conduire sur 2 roues (à la manière des cascadeurs) gag ! Ou rendre sa voiture décapotable (plus de problème de buée) rire
    Ou alors... Demander à son passager d'écoper !!! mort de rire !

    Ou bien encore... Méthode "poinçonneur des Lilas"... Faire plusieurs trous ! clin d'oeil
    music Des petits trous, des petits trous, toujours des petits trous !!! music

    mort de rire ! mort de rire ! mort de rire !
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par fabizan le Mar 23 Oct - 13:24

    Solcha a écrit: top ! Lilie!!
    Fabizan: demande à ton garagiste de jeter un oeil aux grilles d'aération (je sais plus où dans la zone capot/bas du pare-brise/avant le moteur). Tu dois enlever de temps en temps les feuilles mortes sur le pare-brises, mais quand les grilles d'aération sont complètement bouchées, l'eau va ruisseler vers ton plancher et tu conduis les pieds dans l'eau... Ca se déclipse, ça se nettoie et le problème est résolu!
    Le trou, ça gère pas l'origine du problème et ça demande que ta voiture soit un peu garée en pente...

    Tu penses bien Solcha que c'est par là qu'il a commencé et ni feuilles ni bouchage d'aucune sorte. De plus ça ne ruisselle nulle part dans l'habitacle, rien n'est humide ! c'est un mystère.

    Seulement cette flotte en masse sur le sol, uniquement côté passager heureusement.

    Ca me l'avait déjà un peu fait par le passé lorsqu'il y avait une tempête avec beaucoup d'eau et de vent. J'épongeais puis je disposais plein de sopalin sur le sol pour absorber et en quelques jours tout était sec sans humidité à l'intérieur ni odeur.

    Mais avec 10 jours de pluie pratiquement ininterrompue, ce sont des litres qui ont pénétré et le sopalin n'y suffisait plus (j'en suis à 6 rouleaux).

    Finalement le trou dans le plancher c'est top, l'eau s'est barrée, j'ai rebardé le tout de sopalin et c'est en train de sécher. Alleluia !

    Albatros, mon prénom c'est Fabienne et pas Julienne, alors pour la cascade c'est fichu rire


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Solcha

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Solcha le Mar 23 Oct - 13:38

    Dommage, j'avais eu la meme chose et le nettoyage avait suffit. (sauf que je démarrais l'écopage au verre...)
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Wapiti le Mar 23 Oct - 19:05

    Elle est belle la vie, quand-même ! rêveur


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Mar 23 Oct - 20:57

    rire Qu'est ce que je rigole!

    fabizan a écrit:


    Seulement cette flotte en masse sur le sol, uniquement côté passager heureusement.

    rire


    T'as essaye les couches, pour le passager?


    Lilie



    lahaut

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par lahaut le Mar 23 Oct - 22:37

    Que devient on après la mort ? où va t'on ? Revient on sur terre dans un autre être ? va t'on au paradis ou en enfer ? disparait on pour toujours ?dans le néant ? rejoindre nos anciens et pouvoir discuter avec eux ? quelques fois ces questions me taraudent , nous le saurons tous un jour tôt ou tard (pas pour maintenant je vous rassure pour ma part .............. enfin j'espère !) mais bon je suis curieux quand même de connaitre où on ira le moment venu (si je dois bien m'habiller ......ou me raser car pas sûr qu'il y ait un rasoir là-bas !!)!!
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Mar 23 Oct - 22:44

    Pour ton corps, t'iras peut-etre donner a manger aux hasticots, ou alors tes cendres voleront au vent. A moins que tu decides de te faire congeler. Pis peut-etre que t'as des organes qui continueront a vivre dans un autre corps. Te raser... encore faut-il savoir quand est-ce que tu vas mourir...

    Pour le reste, je crois a autre chose qu'a une vie corporelle, mais ca, je ne vais pas m'etaler avec toi (on ne s'entendrait pas), ni ici. clin d'oeil


    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Mer 24 Oct - 10:52

    Sur http://www.bude-orleans.org/Geolitteraire/Regions/49-Loire-artistes.html rêveur sourire


    "— LA LOIRE DES POÈTES —

    Joachim du Bellay à Liré :

    Loyre fameux, qui ta petite source
    Enfles de maintz gros fleuves et ruysseaux,
    Et qui de loing coules tes cleres eaux
    En l'Ocean d'une assez vive course :
    Ton chef royal hardiment bien hault pousse
    Et apparoy entre tous les plus beaux
    Comme un thaureau sur les menuz troupeaux
    Quoy que le Pau envieux s'en courrousse.
    *

    O de qui la vive course
    Prent sa bienheureuse source
    D'une argentine fontaine,
    Qui d'une fuyte loingtaine
    Te rens au seing fluctueux
    De l'Occean monstrueux,
    Loyre, hausse ton chef ores
    Bien haut, et bien haut encores,
    Et jete ton oeil divin
    Sur ce païs angevin,
    Le plus heureux, et fertile
    Qu'autre, où ton onde distile.
    Bien d'autres Dieux que toy, Pere,
    Daignent aymer ce repaire
    A qui le Ciel feut donneur
    De toute grace, et bonheur. […]
    Quant à moy, tant que ma Lyre
    Voudra les chansons elire
    Que je lui commanderay,
    Mon Anjou je chanteray.

    Une chanson de mariniers :

    De Nantes, Ancenis et Oudon,
    On voit nos belles flottes.
    Surtout quand le vent nous est bon,
    Cela nous ravigote.
    La toue, à la berne, en avant,
    Les balises nous dirigeant.
    Chantons la Loire et sa marine,
    Sur terre il n’est rien de pareil.
    En route au lever du soleil,
    Chantons la Loire et sa marine.
    De Saint-Florent aux Ponts-de-Cé,
    Une grande distance,
    Saumur, Chapelle-Blanche et Chouzé,
    Le plus beau pays de France,
    Aussi la ville de Tours,
    Amboise et ses alentours.
    Dans les villes et les bourgs,
    Nivernaises, Nantaises,
    Accourez dans vos fins atours
    Vers les Orléanaises,
    Toutes les belles de sur l’eau,
    Du pays bas au pays haut.
    Venez, belles marinières,
    Venez, ô doux objets charmants,
    De toute la rivière,
    L’amour aux bateaux vous attend.




    René-Guy Cadou à Rochefort

    Un peu en aval d'Angers, à Rochefort-sur-Loire, en 1941, se groupent autour du pharmacien-poète Jean Bouthier, Marcel Béalu, Maurice Fombeure, Michel Manoll, Luc Bérimont, Jean Rousselot, René-Guy Cadou pour affirmer «les pleins pouvoirs de la poésie et l'absolue liberté du poète». Leur terroir, c'est Béhuard, La Haie-Longue, Saint-Aubinde- Luigné.

    Juillet comme un beau soir dans un jardin sablé
    L'auberge la fumée des quinquets de la gare
    On n'a pas rétabli les deux ponts sur la Loire
    Mais on a bien gardé celui de la mémoire
    Et tu marches là-bas parmi les oseraies
    Traînant derrière toi ton unique village
    Ses faces de buveurs ses chevaux son clocher
    L'ardoise du poète et l'absinthe sauvage
    Qui nous attend sur le comptoir de l'amitié
    Te souviens-tu de la maison et du passeur
    En cotte bleue et qui fumait des cigarettes
    Mouillées Te souviens-tu de Behuard cette cloche
    Qui nous battait le coeur comme une aile brisée
    Le bruit vague de l'eau la collégiale rose
    D'un ciel qui se mourait de son immensité
    Nous chantons sur la route et déjà se dessinent
    Les bocaux jaune et vert de ta maison hantée
    Emmène-moi dans la vallée vers la demeure
    De Marie-Cécile en Saint-Aubin-de-Luigné
    Que j'y retrouve et que j'y boive ma jeunesse
    Fraîche et joyeuse comme un décor du Douanier




    Pascal Quignard à Oudon

    «En juillet 1976, je m’installai dans la muette, près d’Oudon. J’avais le désir d’entendre de nouveau les cris de sarcelles sur la Loire. Loire que je revois, immense, plus belle que la Seine ou le Tibre, sorte de Gange immense dans la lumière si étrange qui lui est propre. Vaste fleuve, vaste lumière grenue et prodigieusement dorée. Et qui éblouit un peu : immense dô me, dans l’hiver qui avait précédé, attaché au sol par les sablières et les petits saules des rives. Et dans la brume du matin je voyais les enfants qui couraient — avec des gaules sur l’épaule — et qui partaient pêcher sur les épis.» (Le Salon du Wurtemberg) "



    Lilie

    lahaut

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par lahaut le Jeu 25 Oct - 12:01

    Joachim du Bellay n'était pas bon en orthographe !!

    Mais pourquoi des tomates de mon balcon ont muris normalement miam ! et sur la même branche ,juste à coté, d'autres tomates sont encore vertes ? pensif
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Wapiti le Jeu 25 Oct - 16:56

    soupir Z'annoncent la pluie fraiche pour demain et l'hiver pour samedi et les jours suivants...

    Ai bien fait de profiter de l'automne ensoleillée de la dizaine de jours passés ! sourire


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Lilie le Jeu 25 Oct - 17:46

    Je commencais a croire que j'avais invente le nouveau bouquin de Kersauson, "Ocean's Songs, Tome 2", tellement je ne trouvais ni le bouquin, ni de com a son sujet. Un de mes envoyes speciaux vient de m'apprendre - info Fnac - que l'editeur a reporte "la livraison" du-dit bouquin a... Janvier 2013. triste


    Lilie
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par mamina le Jeu 25 Oct - 18:15

    Juste un petit mot pour dire que je suis toujours vivante...
    Tout va bien, je viens de passer 15 j en Bretagne auprès de maman, sans connexion... et j'attends les vacances à Nantes pour ramener les trois zozos à la maison donc je ne serais guère dispo non plus ces prochains jours !
    Je vais avoir plein de lecture en retard
    Gros bisous à tous !

    Quel joli village en bandeau

    Contenu sponsorisé

    Re: Etats d'âme (j'ai pas dit d'ânes) -suite-

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 22:07