Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Partagez
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Ven 17 Fév - 8:57

Toutes ces discussions ces derniers temps autour de l'Amérique Latine, ça m'a donné envie de dépoussiérer un vieux carnet de voyage, que je vais reprendre ici en le retravaillant un peu...

Il y a 6 ans déjà ! Cela ne me parait pas si lointain pourtant...

Et savez-vous que c'est à cause de (ou grâce à) ce voyage que nous nous connaissons ? clin d'oeil

C'est l'histoire de 4 amis qui ont décidé de découvrir le Pérou et la Bolivie seuls, sacs au dos (c'est à cette occasion que j'ai découvert le terme 'backpackers') durant leur été 2006 de vacances scolaires.
Les guides ne suffisant pas, ils ont eu recours à un certain forum de voyage pour préparer au mieux leur circuit et leurs bagages...

Allez, (re)partons à la rencontre des Incas, lamas et condors...


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Ven 17 Fév - 9:07

banane banane banane



pardon

Lilie-Zia
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Ven 17 Fév - 9:09

(très bon préambule, Lilie ! top ! )




PEROU : TRACES INCAS ET PAYSAGES GRANDIOSES


Paris / Lima (0 m)

Plus de 6 mois que nous préparons ce voyage, et ça y est, c'est le grand départ !
Si les copines, les 3 nanas, nous sommes déjà parties ensemble en vacances, cela n'a jamais été sur une aussi longue période. Cinq semaines, de l'autre côté de la terre, va-t-on se supporter ? Nous en avons fait le pari, sereines. Le quatrième larron est la plus grande inconnue : un homme, un randonneur, le conjoint de l'une d'entre nous... L'alchimie prendra-t-elle ?


Après une nuit torride de canicule en banlieue parisienne (nous sommes pressés de trouver la fraîcheur andine promise !), lever aux aurores pour une très longue journée…

Aéroport Roissy CDG, vol matinal en partance pour Amsterdam où nous transitons avant de décoller pour Lima, via Bonnaire…
Vous connaissez Bonnaire ? Moi, je ne connaissais pas. J’ai découvert l’existence de cette toute petite île, pelée, néerlandaise, au large du Venezuela…
Après les 13 premières heures de vol, cette petite escale, encore 3h30 pour arriver à Lima. La fatigue se fait sentir (pas facile de dormir en journée dans un avion), les yeux sont explosés par la clim…

On savait que Lima n’était pas une ville attirante, la traversée nocturne pour rejoindre le centre nous le confirme. Atmosphère et « déco » typiques des pays en voie de développement : c’est gris, c’est sale, c’est moche, c’est pollué, ça semble « craignos à max. »…
Après plus de 23h de voyage, nous arrivons à l’hôtel. Le quartier craint paraît-il, cela ne nous dérange pas : nous sommes crevés, l’hôtel est accueillant, la douche et les lits nous appellent.

avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Ven 17 Fév - 9:13

Dis Wap, c'est une exclu que tu nous fais là ? Je n'ai pas souvenir d'avoir lu un de tes carnets de voyage sur ce voyage... question


Merci de passer tes vacances à nous faire voyager (sur un bout de Planète qui me fait souvent tourner la tête à gauche).


top !


Lilie
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Ven 17 Fév - 9:18

Non, Lilie, c'est du réchauffé ! langue
Mais que j'ai nettoyé ailleurs, donc faudra accepter le rythme de rediffusion. gag !


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Ven 17 Fév - 9:19

Réchauffé pour les autres, pour moi il me semble bien que ce soit une exclu. Des fois je remercie ma mémoire de poisson rouge. clin d'oeil


Lilie
avatar
Dolma

Localisation : Je m'balade sur les chemins...

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Dolma le Ven 17 Fév - 9:20

Comprends rien ! J'ai fait une réponse et je ne la vois pas triste !
Je disais donc :


Voilà un Pérou qu'il va me plaire de découvrir bravo

Dis donc : 23h de trajet pour arriver à Lima surpris ! Aussi long que pour aller en Australie mon dieu ! !
Le Cantal, c'est moins loin langue

Dolma, qui attend la suite....
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Ven 17 Fév - 9:21

Quoique... me semble bien avoir déjà lu, de ta part, un truc qui ressemblait à ça :

"Si les copines, les 3 nanas, nous sommes déjà parties ensemble en vacances, cela n'a jamais été sur une aussi longue période. Cinq semaines, de l'autre côté de la terre, va-t-on se supporter ? Nous en avons fait le pari, sereines. Le quatrième larron est la plus grande inconnue : un homme, un randonneur, le conjoint de l'une d'entre nous... L'alchimie prendra-t-elle ? "


pensif


Po grave, m'en souviens plus ! Vive les redif's aussi !

Lilie
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Ven 17 Fév - 9:28

rire
(le petit bout cité, Lilie, c'est rajouté de ce matin justement ! rire)

Allez, un deuxième morceau ce matin :




Etape 1 : 5, 5 jours dans la région d’Arequipa

Lima (0 m) /Arequipa (2335 m)

Après une bonne nuit, un petit-déjeuner copieux, une séance téléphone pour rassurer les « mômans »… un taxi nous remmène dans la grisaille liméenne à l’aéroport pour re-décoller vers Arequipa…
La traversée de la ville dans sa gangue de brouillard n’est pas plus intéressante que la veille au soir. Nous passons beaucoup trop vite pour en découvrir les richesses et les vraies ambiance, notre regard n'est que superficiel, très superficiel... et négatif, bourré de préjugés, sans aucun doute.

Par contre, le vol est splendide au-dessus des Andes ensoleillées, tout au moins leurs contreforts arides et plus ou moins escarpés, par rares endroits habités. De l’ocre, de l’ocre, de l’ocre… des sommets pelés, pelés, pelés… Ce premier contact avec les Andes et l’arrivée sur Arequipa, entourée de son trio de volcans, me laissent sans voix et le souffle court (l’altitude, 2335 m, n’y étant pour rien, alpine que je suis).

Admirablement accueillis à l'hôtel et munis de précieux conseils, nous partons à pied pour le centre-ville. A nouveau le choc d’une ville polluée par les gaz d’échappements et les klaxons intempestifs... Dommage.
Petite balade digestive dans le centre autour de sa Plaza de Armas, bien sympathique. Visite du complexe de la Compañia (son église, sa chapelle magnifiquement peinte, et ses cloîtres, véritables havres de tranquillité), de la Casona Rickets et de la Cathédrale. Première confrontation aux horaires restrictifs et variables des églises péruviennes...

Il fait bon à Arequipa, entre 20 et 25° en après-midi, quand le vent ne souffle pas. Mais dès que le soleil descend, les frimas guettent…
A 18h, la nuit tombée, retour grelottant à l’hôtel, déjà épuisés. Une nouvelle petite escapade en ville pour le dîner... avant de s'endormir, bercés par le murmure du Rio Chile qui coule sous le pont Eiffel.

avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Ven 17 Fév - 9:31

Pfff... m'en retourne dans mon bocal.

Lilie
avatar
Solcha

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Solcha le Ven 17 Fév - 10:27

Wapiti a écrit:
Et savez-vous que c'est à cause de (ou grâce à) ce voyage que nous nous connaissons ? clin d'oeil

C'est l'histoire de 4 amis qui ont décidé de découvrir le Pérou et la Bolivie seuls, sacs au dos (c'est à cette occasion que j'ai découvert le terme 'backpackers') durant leur été 2006 de vacances scolaires.
Les guides ne suffisant pas, ils ont eu recours à un certain forum de voyage pour préparer au mieux leur circuit et leurs bagages...

surpris
tu mets 2 amis et 2005, juste Pérou et pas Bolivie et tu peux signer Solcha au lieu de Wapiti! gag !

Je m'en vais glisser soigneusement ce carnet dans les "à lire" des prochains week-end...
avatar
Invité
Invité

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Invité le Ven 17 Fév - 10:41

Quoi, quoi, quoi ? surpris

La vue perçante du "grand oiseau des mers" que je suis, a détecté un texte sur l'Amérique du Sud ! sourire

Quelques battements d'ailes et j'ariiiiiiive... clin d'oeil

.............Voilà, je suis posé, confortablement installé et... prêt pour la lecture ! rêveur
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Sam 18 Fév - 10:13

Arequipa (2335 m)

Ce matin, nous montons à nouveau à pied en ville, pour visiter le Monasterio Santa Catalina. Une véritable petite ville dans la ville, haute en couleurs avec ses ruelles espagnoles, ses fontaines… et où la vie n’était pas si dure pour les cloîtrées, sœurs cadettes des nobles familles espagnoles.
Une bien belle visite de deux heures avec une guide bien sympa au bel humour. Sans hésitation ma visite préférée parmi toutes celles que nous aurons faites au cours de ce mois andin.



Midi, du côté du quartier Yanahuara... Pour ce deuxième repas, le constat s’impose : les quantités servies dans l’assiette au Pérou sont plus que satisfaisantes, et nos gros appétits sont rassasiés sans même passer par la case, d’habitude incontournable, de l’entrée et/ou du dessert.

En après-midi, grimpette au mirador de Yanahuara, où après avoir apprécié la beauté de l'église et la vue splendide, nous trouvons un taxi pour faire le tour des faubourgs d’Arequipa. Entre deux quartiers chics, il nous fait traverser des cuadras beaucoup plus pauvres ; les contrastes sont frappants.

Cette balade nous offre de beaux points de vue sur la ville, sur sa campiña et les sommets des volcans Misti, Chachani et Picchu Picchu. Nous nous arrêtons au bord de la route au mirador de Cayma, nous grimpons les (durs) escaliers du mirador de Sachaca (rude ! ça promet pour la rando à venir ! ) ; bref arrêt à Huasacache dans les jardins de la Mansion del Fundador (malheureusement fermée), puis visite du Molino de Sabandia. Nous rencontrons alors nos premiers camélidés andins domestiqués : lamas, alpagas et vigognes, très mignons avec leurs pompons rouges aux oreilles.
Circuit très agréable avec un chauffeur de taxi bien sympa.



Retour au centre-ville pour une pause mate de coca, puis la visite de l’église et du couvent-musée San Fransisco.
Premier contact avec les œuvres de l’école artistique de Cusco au syncrétisme des plus étonnants. Et là, durant cette visite, je me suis épatée : première visite guidée en espagnol, et j’ai presque tout compris malgré mon très petit niveau (40 leçons sur CDRom avant de partir) ! Ce sera aussi la grande surprise de ce mois en Amérique Latine… j’en perdrais mon anglais.

De retour à l’hôtel nous nous voyons offrir notre premier Pisco Sour pour fêter les Fiestas Patrias, fêtes de l’Indépendance dont nous n’aurons pas vu grand chose dans cette ville durant notre séjour, si ce n’est les drapeaux nationaux obligatoirement accrochés partout. Probablement parce que la grande fête d’Arequipa est pour bientôt (15 août) et qu’ici elle prime.



_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Dim 19 Fév - 10:39

Arequipa...

Ce matin Jean-Yves nous emmène au marché dominical, coloré et animé, au bord du Rio Chile. L’occasion de découvrir les parfums, les ambiances, les fruits locaux, les prix dérisoires…

Nous visitons ensuite le Museo Santuarios Andinos qui nous raconte l’histoire de Juanita, princesse Inca sacrifiée dans les glaces de l’Ampato. Retrouvée dans les années 90 quasi-intacte dans sa gangue de glace, elle est exposée au musée. Visite intéressante et rencontre émouvante avec la momie… d’autant plus émouvante qu'on nous dit que nous sommes dans les derniers à la rencontrer, puisque son exposition prendrait bientôt fin (nous avons appris plus tard que c'est le discours qui se tient toujours...).

L’après-midi le groupe se scinde en deux ; il y a ceux qui vont du côté de Characato, et ceux qui restent au centre-ville pour découvrir d’autres bâtiments et d’autres ambiances arequipéennes : la façade imposante du Monasterio del Carmen, une sortie de mariage du côté de l’église Santa Clara et du Palais de Justice, les échafaudages de l’église Santo Domingo en réparation, rues et ruelles…
Je m’offre aussi une petite pause dans le parc de San Fransisco à observer le balai incessant des locaux, « mamas » promenant leur progéniture en bas âge ou tentant de vendre leurs babioles, « anciens » profitant du soleil et de discussions amicales sur un banc… Images d’après-midi tranquille que l’on retrouve un peu partout sur la planète… Instants paisibles.

Le groupe se rejoint à pour un dîner commun pris très tôt parce que la nuit sera très courte. Rapidement, tout le monde est couché, les sacs parés pour l’expédition.


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Dim 19 Fév - 10:44

La suite: une petite rando dans un canyon? clin d'oeil


Lilie
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Dim 19 Fév - 11:00

Lilie a écrit:La suite: une petite rando dans un canyon? clin d'oeil
Si, Señiorita ! sourire


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Dim 19 Fév - 22:15

excursion au Cañon de Colca (Jour 1)

00h30 : réveil, très difficile.
01h : notre guide, Jaime, arrive avec deux taxis.
01h30, le bus de nuit démarre pour une longue route pas mal cahoteuse vers Chivay. Bonne idée d’avoir gardé un sac de couchage sous la main pour nous couper un peu du froid ; nous essayons avec plus ou moins de réussite de dormir.
Arrivés à Chivay (3633 m) vers 5h30, nous constatons qu’aucun de nous ne s’est rendu compte du passage du fameux col à près de 5000 m réputé poser des soucis de soroche aux touristes… nous en sommes ravis.
Le bus continue sa route, le jour se lève derrière les vitres embuées et nos yeux fatigués ; beaucoup de monde voyage debout, les dernières heures sont fatigantes.

7h : Descente dans le vent froid du lever de soleil de Cruz del Condor (4400 m). Nous sommes pratiquement seuls, quelque peu frigorifiés. Nos déambulations à 4400 mètres nous essoufflent très vite, mais toujours aucun symptôme de soroche.
Dès 8h, touristes et vendeuses péruviennes arrivent en masse. Nous pouvons enfin déjeuner, frugalement au milieu de toutes ces couleurs, cette agitation féminine marchande...

Et l’arrivée des condors, fidèles au rendez-vous, majestueux, nombreux, très proches de nos têtes, qui posent sur les rochers à quelques mètres…
Une heure de pur émerveillement. Magie qui arrive à vous faire oublier que nous sommes plus de 1000 touristes réunis en ce lieu à ce moment… Et pourtant je n'étais pas une inconditionnelle des condors avant...



9h30 : Nous reprenons le bus qui nous arrêtera une demi-heure plus tard en bordure de route, du côté du Mirador San Miguel (3300 m), d’où nous admirons d’en haut le Cañon de Colca et les villages que nous traverserons demain. Un long chemin nous attend…

Pour l’heure, c’est une belle descente de 1000 mètres qui s’annonce. Paysages grandioses, végétation exotique (cactus…), soleil violent, sentier de terre sèche et petits cailloux qui glissent. Il fait chaud, il fait soif.
Lili, terrorisée par la descente, nous impose un rythme très lent qui nous permet d’apprécier l’agilité des locaux de tous âges qui dégringolent littéralement la pente en courant, même chargés… d’une truie épuisée !

Après la traversée du pont mouvant sur le Rio Colca, une petite grimpette d’une centaine de mètres, une agréable traversée de cultures en terrasse sous les eucalyptus, nous arrivons au terme de 4h30 de marche à San Juan de Chucho (2300 m).
Nous apprécions la tranquillité du lieu de la Posada de Gloria avant l’arrivée des autres groupes. C’est l’occasion d’aller taquiner les cuy (cochons d’Inde) qui batifolent au bord du jardin, et de prendre le temps de découvrir de plus près cette végétation quasi-tropicale qui règne par ici.

A 18h il fait nuit noire. Pas d’électricité ; c’est à la bougie et aux frontales que nous prenons notre repas.
A 20h30, tout le monde est couché. Heureusement que nous sommes armés de nos sacs de couchage, non pour le froid (il fait bon), mais à cause de la propreté toute relative de la literie.



Dernière édition par Wapiti le Lun 20 Fév - 8:51, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Invité le Dim 19 Fév - 22:31

J'adore et me délecte de ton récit, Wapiti top !
Inutile donc de te dire, que j'attends la suite avec impatience ! rêveur
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Lilie le Dim 19 Fév - 22:47

Inutile donc de te dire, que j'attends la suite avec impatience ! rêveur
L'arroseur arrosé ! langue

Lilie
avatar
Invité
Invité

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Invité le Dim 19 Fév - 22:49

Lilie a écrit:
Inutile donc de te dire, que j'attends la suite avec impatience ! rêveur
L'arroseur arrosé ! langue
Lilie
Exactement ! rire rire rire
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par mamina le Dim 19 Fév - 23:34


Hum ! hum! hum ! et hop ! un nouveau favori

merci Wapiti !
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Lun 20 Fév - 9:01

excursion au Cañon de Colca (Jour 2)

Jaime sonne le réveil à 7h. Pancakes appréciées avant cette belle journée qui commence et se révélera bien longue.

La marche commence par 500 mètres de dénivelée montante vers le village de Tapay (2800 m). Deux heures de montée essentiellement à l’ombre, tant mieux. J’ai beaucoup plus de jambes que je n’aurais pu l’imaginer, tant mieux aussi.

Tapay se révèle un charmant petit village, avec son arche d’entrée, sa belle petite église, ses noceurs dans une courette qui ne peuvent se résoudre à cesser la fête d'hier… Un véritable bijou plutôt ignoré des touristes : nous sommes aujourd’hui les seuls sur ce chemin, et l’aubergiste qui nous permet une pause est ravie de nous voir.
Mais pourquoi donc cette mise à l’écart ? Les explications divergent, mais Jaime est formel : les touristes qui demandent aux agences à venir ne se le voient normalement pas refuser. Alors demandez cette variante ! Ce village vaut vraiment le détour. D’autant que par le circuit "classique", la 2ème journée de marche est très courte et on arrive très tôt à l’oasis où il n’y a pas grand chose à faire…



C’est ensuite la descente pour retrouver ce circuit "classique" ; de nouveau une descente un peu raide sur un sentier un peu délité, ce qui nous (enfin, Lili surtout !) ralentit beaucoup… Il nous faut 2 heures pour rejoindre le village de Cosñirhua (2660 m), vite traversé. Le sentier en balcon court ensuite vers Malata où nous pouvons admirer la dextérité d’une tisseuse qui œuvre devant sa porte, avant de visiter un petit musée tout récent tenu par une petite mamie charmante… L’occasion de découvrir quelques éléments de culture et de modes de vie locaux.

Ce sentier balcon nous offre un panorama splendide sur l’autre versant du cañon (celui que nous avons descendu hier et que nous gravirons demain).
Puis il se transforme en une belle descente qui épuise les dernières ressources de Lili. Le soleil décline, les heures de marche se cumulent, l’heure « légale » du déjeuner est dépassée depuis longtemps, le temps s’étire… perspective des piscines que l’on aperçoit en bas, à côté desquelles se prélassent depuis des heures les autres groupes…



Nous arriverons enfin à l’oasis de Sangalle (2180 m) après plus de 7h30 de marche.
Gazon, « cases » en bois aux toits de feuillage, tables et bancs en rondins, végétation nettement plus luxuriante que ce que nous avons rencontré jusque là, nous sommes vraiment dans une oasis.
Il n’y a plus de soleil, mais une piscine nous accueille quand même dans ses 25° pour un bain rapide mais bien délassant.
Après un excellent souper (nos guides sont aussi des chefs cuistots !) aux chandelles, tout le monde a tôt fait de rejoindre sa case. La nôtre est ronde, ouverte à tous les vents, insectes, bruits et lumières. Et c’est bercés par la lune qui voile un peu l’extraordinaire voûte céleste, et le doux (?) murmure du rio Colca, que nous tentons de profiter de cette courte nuit.

avatar
Dolma

Localisation : Je m'balade sur les chemins...

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Dolma le Lun 20 Fév - 9:47

Elle me plait bien cette balade. Je ne sais pas si j'aimerais la faire mais racontée ainsi, oui, elle me plait bien...
Bien entendu, j'attends la suite rêveur

Dolma
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Wapiti le Mar 21 Fév - 10:09

excursion au Cañon de Colca (Jour 3)

Vers 2h du matin, notre sommeil est perturbé par le départ des autres groupes qui doivent arriver à temps pour passer à la Cruz del Condor. Quelle bonne idée de l’avoir fait à l’aller ! Quel bonheur de pouvoir profiter de 2h de sommeil supplémentaire !

Vers 4h, Jaime a du mal à nous réveiller. La perspective de la longue montée sans petit-déjeuner en fait grogner plus d’une…
A la lampe frontale, nous entamons nos 1100 mètres de dénivelée pour rejoindre Cabanaconde. Jaime marche en tête, avec pour seule lumière le faible halo de ma frontale ; sacrés yeux de chat ! A l’aube, il reprend son poste de serre-file derrière Lili qui souffre.

Longue montée. Nous nous faisons doubler par les locaux, avec ou sans montures. Certains auront eu le temps de faire l’aller-retour que nous ne serons pas encore arrivés en haut. Le groupe d’ados anglo-saxons souffre autant que nous, petit réconfort…
Nous apprenons qu’une Tchèque est portée disparue ce matin sur ce chemin ; c’est un corps que les locaux cherchent ; les statistiques donnent tout disparu pour décédé… Nous sommes ravis d’avoir pris un guide. D’autant qu’il se sera révélé très professionnel, très sympathique et il nous aura appris plein de choses sur la vie locale, la faune, la flore… Seuls, aurions-nous vu et compris les cultures du cañon et notamment celle de la cochenille ? Aurions-nous vraiment repéré les différentes catégories de cactus, d’arbres, de fleurs rencontrées ? Aurions-nous vraiment perçu la rudesse de la vie des habitants du cañon ? … Certainement, non.

Longue montée. Chaque fois que nous nous arrêtons, le redémarrage est très douloureux ; je prends le parti de ne plus attendre, de marcher à mon rythme. J’arrive la première en haut sur le plateau. Instants de jubilation. Même si je n’ai pris aucune photo, même si j’ai souffert, j’ai admiré les luminosités matinales, les paysages, les ambiances… Paradoxe classique en montagne : j’ai eu mal mais pris du plaisir.



Les autres arrivent enfin, épuisées les filles.
S’ensuit une petite course dans les champs pour rejoindre la plaza de Cabanaconde où nous espérons attraper le bus de 9h10. Et oui, nous l’avons, au vol ! Nous sautons dedans...
C’est un bus rempli de locaux qui nous ramène vers Chivay, qui cahote sur les pistes, qui s’arrête très souvent. Long trajet de 2h30… mais quel panorama sur la vallée du Colca ! A l’aller il faisait à peine jour, nous avions des places côté paroi ; aujourd’hui nous découvrons les coteaux cultivés d’andènes, les petits villages blottis dans les creux de la vallée, les magnifiques sommets… On aurait aimé s’arrêter pour prendre des photos, on se contentera d’images précieusement gardées en mémoire…
Ces heures de bus, c’est l’occasion de rencontres. Rencontre avec de jeunes péruviens ravis de partager un peu de leur belle région avec les touristes que nous sommes… Rencontre silencieuse avec ces anciens aux costumes traditionnels et au regard qui sourit… Rencontres avec des enfants qui s’amusent à être pris en photo ou qui s’endorment sur votre épaule…

Chivay.
Il est midi, il nous faut régler deux urgences : baños et manger ! (et oui : toujours pas eu de p'titdèj nous !) Jaime nous emmène dans un restaurant de catégorie "moyenne", de type "cantine" où pour une somme presque ridicule nous mangeons bien, en quantité et qualité ; rien à redire. Nous voici presque "réparées" de notre matinée sportive et de jeun.
Ensuite, plutôt que d’aller rapidement aux thermes comme la majorité des touristes, nous préférons traînailler dans les rues, vers l'église en restauration, et sur la plaza de Chivay… lamas, photos, propina… ça commence déjà à m’énerver un peu.

A 14h30, le bus repart, plein, avec les locaux debout ou assis dans le couloir.
Longue route qui débute par une montée au col à 4800 m, avant de se dérouler à travers la pampa. Nous découvrons cet univers puisqu’il fait jour cette fois. Cahots et poussière, troupeaux de lamas ou vigognes, Péruviens isolés sortant de nulle part, comme leurs villages de terre ou de briques dont on ne sait s’ils sont en construction ou à l’abandon… Nous contournons les majestueux Misti (sans neige) et Chachani (enneigé).



La nuit tombe avec notre arrivée sur Arequipa. Jaime nous accompagne à l’hôtel… et nous hésitons à le laisser repartir : trop bien ! trop mignon ! Nous sommes sous le charme, il faut bien l’avouer…

Il est tout de même bon de prendre une bonne douche chaude, de décoller toute cette poussière et se mettre au propre, d’hydrater cette peau tannée par le soleil. Il faut néanmoins ressortir dans le froid nocturne pour dîner, avant de s’effondrer sur les lits.



Dernière édition par Wapiti le Mar 21 Fév - 18:05, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Invité le Mar 21 Fév - 10:27

Un vrai régal ! top !
Je suis prêt pour la suite... rêveur

Contenu sponsorisé

Re: Un mois aux pays des Incas, lamas et condors (Pérou-Bolivie)

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 22:33