Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Sarah story

    Partagez
    avatar
    Invité
    Invité

    Sarah story

    Message par Invité le Sam 18 Jan - 11:02


    Souvent je me demande si les gens font comme moi, écrire des moments de leurs histoires qui n’intéressent personne mais qui de manière subtile bouleversent leurs existences.
    Ainsi, dans mon ordinateur j'ai une multitude de documents sans nom où je relate les événements marquants qui jalonnent ma vie. C'est un foutoir indescriptible parce que je ne suis pas quelqu'un d'ordonnée et, parfois, je m'amuse à cliquer au hasard des documents.
    C'est follement amusant de relire mes histoires d'adolescente, mes débuts à l'Opéra de Lyon etc...

    Je viens d'ouvrir un nouveau document parce qu'à l'évidence ma rencontre avec Pénélope est un nouveau chemin.

    Une de ses première question a été : « pourquoi es-tu devenue costumière ? »

    Alors voilà :

    Après une licence d'histoire de l'art qui n'ouvrait aucun débouché, je suis allée à Strasbourg, à l'ESAD, l'Ecole supérieure des arts dramatiques du Théâtre national et j'ai obtenu le diplôme de scénographie costumes.

    Mais une réponse comme celle-là n'a pas satisfait Pénélope et elle a redit :

    « Pourquoi es-tu devenue costumière ? »

    Je me suis adossée au gros coussin rouge posé contre le mur, assise sur le tapis à la trame usée, j'ai allumé une cigarette, j'ai fermé les yeux et j'ai raconté :
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Sarah story

    Message par Skyrgamur le Sam 18 Jan - 11:11

    Pondy, quelle imagination débordante.
    Merci pour ce nouveau carnet.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sarah story

    Message par Invité le Dim 19 Jan - 10:11

    Pas vraiment d'imagination mais surtout j'ai toujours beaucoup écouté, mais c'est vachement gentil.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sarah story

    Message par Wapiti le Dim 19 Jan - 11:41

    En tout cas je suis prête à écouter (heu... lire) aussi ! rêveur


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Sarah story

    Message par Invité le Lun 20 Jan - 9:22




    Tous mes souvenirs se mêlent de couleurs.
    J'étais une enfant rêveuse à l'imagination foisonnante et je collectais soigneusement les fils rouge, jaune, vert et tous les fils multicolores qui voletaient jusqu'au tapis, celui-là même où je suis assise, sous la table de la machine à coudre qui était mon royaume.

    De ces brins si fins j'en faisais les cheveux des personnages de mes dessins et de mes collages et les fillettes portaient des tresses rouge et jaune. Je roulais les fils dans ma paume jusqu'à obtenir une minuscule boulette et elle devenait la parure crépue d'enfants africains de papier dont les jambes étaient fines comme des tiges.

    Maman chantait toute la journée, elle le fait encore maintenant mais moins souvent et je créais mon paradis au rythme de ses chansons. Combien de fois me suis-je endormie, le pouce dans la bouche, la joue sur le tapis, au son de sa voix où se mêlait le pac-pac-pac-pac lancinant comme un tambour de l'aiguille de la machine à coudre perçant le tissu .

    Je jouais avec les bobines, celle dont le corps étaient encore bien ensachés de papier cristal transparent, les bobines entamées étaient interdites, et elles devenaient la tour de Rapenzel, ou un train qui m'emmenait au bord de l'océan ou une maison de rondins.

    Le plus magnifique, mon plaisir absolu restait le tissu.
    Toutes les chutes inutilisables me revenaient de droit. Les mousselines, les cotonnades fleuries, les doublures de satin violet, rouge sang avec lesquelles je caressais mes lèvres dans le va et vient du tissu si doux sur ma bouche.

    Et la Boîte à Boutons, énorme et ventrue, où j'enfouissais mes mains pour faire glisser entre mes doigts les minuscules cercles enchanteurs comme des pierres précieuses d'un trésor qui m'appartenait.

    Tu vois Pénélope, je crois, qu'en fait, c'est là l'origine du choix de mon métier. J'ai vécu une enfance merveilleuse et colorée, oui, c'est pour ça.

    Puis Pénélope, entortillant autour de son doigt une longue mèche noire me pose la question cent fois posée par d'autres :
    "Pardonne-moi, si je suis indiscrère, es-tu juive ?"

    Contenu sponsorisé

    Re: Sarah story

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 11:44