Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    De la dentelle effilochée

    Partagez
    avatar
    Pondy

    De la dentelle effilochée

    Message par Pondy le Dim 10 Sep - 13:43

    Bonjour tout le monde, après un été flamboyant me revoilà

    Etendues sur l'herbe drue au bord de l'étang, odeur de beignets sinuant depuis la baraque installée sur le parking, ma grande petite fille, déjà treize ans, longue liane blonde :
    "Mamido, tu trouves que je suis grosse ?"
    "Tu es parfaite, une très jolie adolescente"
    Silence
    "Ca te dit d'acheter des churros pour le goûter ?"

    Fée transparente a bien grandi, elle sera écrivaine et architecte, elle aura six enfants et une maison qu'elle aura dessiné.
    Elle me montre le plan
    "Et là, c'est la chambre des parents, là celle de ...et de...et de...(j'ai oublié les noms de ses enfants)
    "Et là, c'est quoi ?" un minuscule petit carré avec l'indication d'une immense fenêtre ?
    "Là, c'est une petite chambre pour Papiluc et pour toi pour quand vous pourrez plus bouger, j'ai mis une grande fenêtre pour que vous regardiez le jardin toute la journée"

    Toute petite Justine, quatre ans, à la manœuvre entrain de tourner la manivelle de l'extracteur, savourant à l'avance le miel à venir.
    "j'adore la confiture de mouches de Papiluc"

    Jules en pleine construction d'un périscope avec son grand-père
    "Avec mon caméscope je vais espionner Papa et Maman et je saurais tout..."

    Si Louise a abandonné l'idée d'être le lion Fonk (merci, je n'en pouvais plus de tenir la laisse), le jeu des -enfants abandonnés-(quatrième édition!) s'est poursuivi tout l'été et avec cousins et cousines à fond dans l'histoire j'ai eu du pain sur la planche.
    Moment de tranquillité absolue : on dit que la nuit est tombée. Mettre les six paires de chaussures dans le sac à dos, les enfants abandonnés sont pieds nus, tout le monde le sait. Faire cueillir des brassées de fougères, trouver des branches et construire un vaste lit-enclos dans le pré.
    Apporter un sac en papier avec des biscuits -petit-lu- bien cassés (c'est essentiel, les enfants abandonnés se nourrissent de ce qu'ils trouvent),
    un seau d'eau (faut boire avec les mains) et le tour est joué... je peux bouquiner tranquille...une heure.

    Un si bel été...
    avatar
    Solcha

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Solcha le Dim 10 Sep - 19:36

    délicieux été, Pondy...

    ravie de pouvoir en partager quelques miettes savoureuses!


    _________________
    ¡ Pura vida !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Skyrgamur le Dim 10 Sep - 23:41

    Pondy a écrit:Et là, c'est quoi ?" un minuscule petit carré avec l'indication d'une immense fenêtre ?
    J'ai eu peur que ce ne soit un cercueil...
    Déjà 13 ans fée transparente !!!

    J'adore la confiture de mouches.

    Quel bel été Pondy bravo


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Pondy

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Pondy le Lun 11 Sep - 9:23

    Ah, tu te trompes Skyr, Fée Transparente, elle, a 9 ans. D'ailleurs, elle ne veut plus être fée transparente mais elle reste, en secret, ma fée.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Skyrgamur le Lun 11 Sep - 9:52

    Je n'avais pas intégré l'interligne. triste


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Pondy

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Pondy le Lun 11 Sep - 10:18

    Dans "mes documents" Héloïse a enregistré (la technologie n'a aucun secret pour les enfants, c'est dingue) l'histoire vraie de la naissance de Victor. Je copie-colle :

    La vraie histoire de la naissance de Victor,

    Quand on sort de la maison si on va a droite c’est la balade du petit pont et mamido elle aime pas parce que c’est au soleil et c’est une cote. Si on va à gauche c’est la balade de la croix et la forêt est juste après le pré et c’est pas long et pas chaud.
    Il y a trois jours dans le pré les vaches étaient tout au bout et sous l’arbre il y avait une vache et son ventre était énorme et ses mamèles pouvait exploser.
    Joseph est arrivé avec son tracteur. Il a dit a Mamido que la vache vélait et qu’au mois d’aout c’est pas bien parce que l’herbe est sèche.

    On a eu le droit de rentrer dans le champ avec lui et on est passé sous le fil électrique qui fait secouer tout le corps si on le touche.

    La vache a fait meuuuuuu, elle était debout et tout d’un cou une cascade de pipi est sorti et Félix a ri.
    Après on est resté derrière Joseph sans faire de bruit pour pas énerver les autres vaches.
    Et le derrière de la vache s’est ouvert. Jules a dit que c’était déguelasse et Louise a dit que c’était la nature.
    Et ça c’est ouvert encore plus et Félix a demandé si c’était le trou du pipi ou du caca.
    Mon coeur tapait dans mon ventre et même dans mes oreilles.
    J’ai vu deux pattes qui sortait du ventre et Joseph a dit que c’était pas très bien quand c’était les pattes de derrière.
    Et la vache, elle est restée comme ça avec deux pattes qui sortaient du trou.
    Joseph a mis ses bras dans le ventre de la vache et il a tiré, il était tout rouge et tout d’un coup tout le reste du corps est sorti.
    Mes jambes ont tremblé alors je me suis assise dans l’herbe et Louise aussi.
    Le veau était couché par terre et sa mère elle l’a léché. Et il s’est mis debout.
    J’ai dit à Mamido que son nom s’était Victor et joseph a entendu et il a dit d’accord et que demain on pourrait venir le caresser.
    On est parti mais on avait plus envie de se balader alors on est rentré à la maison pour raconter à Papiluc et je suis très contente.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Skyrgamur le Lun 11 Sep - 10:33

    Ça c'est une vraie leçon de vie !!! Ça a dû les secouer tes petits.
    J'espère que Victor ne va pas passer à l'abattoir triste


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Lilie le Lun 11 Sep - 21:17

    Pondy a écrit:Mon coeur tapait dans mon ventre et même dans mes oreilles.
    (...)
    Mes jambes ont tremblé alors je me suis assise dans l’herbe et Louise aussi.
    J'adore!

    Et merci à Mamido pour ce joli cadeau, et merci à Pondy de m'avoir remémoré tant de souvenirs d'enfance. J'ai grandi plus ou moins dans une ferme. Les vêlages et les vendanges ont bercé mon enfance. J'adorais assister à des vêlages, d'aussi loin que je me souvienne. Je ne me souviens plus du premier mais ça faisait partie de ma vie, comme prendre le métro pour certains. J'ai vu des veaux naîtres, certains mourrir quelques minutes après être nés, certains être morts-nés, j'ai vu des mères mourrir et leurs veaux vivre.

    Et c'était chouette, vraiment.

    Aujourd'hui, l'écurie qui a vu passer toute cette vie animale et humaine depuis plus de cent ans, va accueillir d'ici quelques jours son premier locataire humain. Une autre page, d'autres vies.

    Merci Héloïse de me faire revivre un peu de cette enfance!

    Lilie

    Lilie
    avatar
    Pondy

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Pondy le Mar 12 Sep - 9:19

    Tu vois, l'importance des souvenirs qui colorent nos vies présentes...

    Comme dans mon coin morvandiau, tu dis écurie pour étable, je ne sais pas la raison de ce choix de mots, c'est étonnant.
    Héloïse écrit sans cesse, elle a trouvé la joie des mots par l'écrit quand c'était si difficile pour elle de s'exprimer et d'entendre bien.
    Aujourd'hui, et sauf quand elle est surexcitée, les mots sont fluides, sa voix reste toujours rapide et haut perchée et ses petites histoires qu'elle tape à une vitesse ahurissante sont des délices, très souvent axées sur la maternité, la sienne bien sûr , et les naissances.
    Avec ce veau, elle avait matière et c'est un de ces meilleurs textes que je n'ai modifié qu'en faisant des paragraphes.
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Lilie le Mar 12 Sep - 20:35

    Quelle que soit la manière, par les mots, le dessin, la musique, le sport, ou autre, c'est important de trouver sa soupape et sa manière de s'exprimer positivement. sourire

    J'ai aussi été épatée, je dois dire, par l'absence totale de faute! bravo respect  C'est super très bravo! clin d'oeil

    Lilie
    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Lilie le Mar 12 Sep - 20:38

    PS: et oui, une écurie, par ici, c'est une étable. Je n'ai jamais cherché le pourquoi avant ce soir... et puis en fait, non. Je vais te laisser chercher le pourquoi toute seule, je n'ai pas le cerveau pour ce soir!

    Lilie
    avatar
    Pondy

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Pondy le Mer 13 Sep - 9:54

    Si l’été n’a guère été propice à la préparation de notre long voyage, Gaïané nous a quand même préparé un petit carnet avec des phrases courantes en phonétique.
    Une dizaine de pages et de grands fous-rires !
    Je lisais et demandais :
    « Qu’est-ce que j’ai dit ? »
    Gaïané en pleurait de rire :
    « J’ai rien compris »
    Ca promet….



    avatar
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Lilie le Jeu 14 Sep - 18:11

    D'où viennent ces traductions phonétiques? De Ggle Traduction?

    En tout cas, 10 pages, c'est un sacré travail et une belle attention! sourire

    Lilie
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Wapiti le Ven 15 Sep - 7:38

    Quel plaisir à lire cette dentelle estivale !
    Merci Pondy pour le partage.


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Pondy

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Pondy le Ven 15 Sep - 9:24

    Gaïané est russophone et elle s'est amusée à fabriquer ce carnet de questions et je crois que j'ai autant ri qu'elle !
    avatar
    mamina

    Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par mamina le Lun 2 Oct - 11:58

    J'adore tes jolis mots Pondy et je crois que tu as fait des émules...
    Quels beaux souvenirs pour eux...
    On ne sait pas ce que l'avenir leur réserve à ces petits, mais ces moments-là leur resteront toujours !
    Affectueusement bisou
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par fabizan le Lun 2 Oct - 13:09

    Ma petite fille rigole aussi beaucoup quand j'essaie de prononcer des mots en Thaï, pas facile la prononciation et le ton dans cette langue sourire


    _________________
    Fabienne

    Contenu sponsorisé

    Re: De la dentelle effilochée

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Fév - 11:50