Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


  • Répondre au sujet

Un nouveau bout de terre (bis)

Partagez
avatar
bardak

Localisation : Dans mon canapé

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par bardak le Ven 15 Oct - 21:41

Avec tous ces préparatifs de voyage, j'avais même plus le temps de me connecter au village... si c'est pas désolant ça, quand même!

Mais je suis contente de revenir et maintenant j'ai plein de retard de lecture, c'est chouette! sourire


_________________
"Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
Sénèque
avatar
bardak

Localisation : Dans mon canapé

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par bardak le Ven 12 Nov - 23:29

Bouf...

J'ai beau me dire qu'il faut que je prenne du temps pour moi... impossible. Je suis harcelée de tous les côtés...

Il y a deux semaines, j'ai rencontré toute une bande de vieux archéologues en goguette... et depuis, pas une minute pour me poser... Ils ont décidé qu'ils allaient me faire visiter tous les sites archéologiques de Géorgie, même ceux fermés au public. Alors je cours d'une réunion à une autre, d'une visite à une autre... mais je m'éclate...

D'ailleurs, là, alors que je reviens d'un concert sublime au conservatoire, je dois m'occuper de mon sac parce que demain, je repars en virée dans le sud de la Géorgie, admirer une ville troglodyte qui est une des plus belle de Géorgie... J'aurais adoré mettre des photos de tout ce que j'ai vu jusqu'à présent, mais rien à faire, l'appareil photo et moi, ça fait deux. J'ai quelques bafouilles en stand by dans mon cahier, mais faudrait déjà que j'y mette bon ordre avant de vous en faire part...faudrait vraiment que je me réconcilie avec mon appareil photo d'ailleurs, parce que l'émotion que l'on ressent face aux ruines d'une ville typique de Colchide, ça se décrit pas, à moins d'avoir un sacré talent. Et que dire lorsqu'on se retrouve face aux restes de plus vieil ancêtre européen ?

De toute façon, la seule chose qui compte, à mes yeux aujourd'hui, c'est que je m'éclate ici et c'est bien le principal. Contre toute attente, je m'éclate dans mon boulot (même si j'aime pô l'ambassade), je rencontre des universitaires complètement barrés mais absolument géniaux, je bosse sur des sujets tellement différents que mon encyclopédie universalis en a des crampes tellement je la consulte, et tout mon temps libre est consacré à faire tout ce que j'ai envie de faire, à commencer par découvrir les hauts lieux de l'histoire géorgienne accompagnée d'experts de cette même histoire...

En fait, je crois que le vrai point central de cette nouvelle vie en Géorgie, c'est que je suis putainement heureuse et que cela vaut bien toutes les vulgarités! Il ne me reste plus qu'à trouver mon rythme de croisière... parce que parti comme c'est, je ne vais pas tenir longtemps. Je commence systématiquement la semaine sur les rotules, tant je me suis amusée pendant le week-end...

Pourtant tout n'est pas rose ici, et je me dis parfois qu'il ferait bon d'être un homme dans cette partie du monde... mais peu importe. Je ne suis arrivée que depuis un mois, pour l'instant je profite, le reste, l'analyse, la critique (même structurée), viendra en son temps...

Bon promis, ce week-end, je fais des efforts pour figer sur papier glacé des émotions indescriptibles... parce que jusqu'à présent le peu d'images que j'ai est absolument im-montrable... La seule photo qui est encore montrable dans mon appareil, ne peut que prouver que les Géorgiens ont un vrai art de vivre...



Je vous raconte même pas comment on s'est régalé!

J'aimerais pourtant rendre hommage au vin géorgien... qui se boit, malheureusement cul sec (aucune finesse ces géorgiens!) et, dans la tradition, dans une corne de vache contenant jusqu'à un litre de vin... heureusement que cette tradition n'est plus, aujourd'hui que du folklore ou réservée aux grands événements, car, dans certains cas, il est défendu de ne pas boire cul sec (genre quand on boit aux morts ou à ceux qui boiront à notre santé quand nous serons morts...).. et je peux vous dire que même un verre de cantine rempli de vin, cul sec, c'est dur, alors imaginez un litre entier... mais je ne le ferai pas (euh, je voulais dire rendre hommage, parce que participer au folklore, ça je le fais très bien). Car toutes les photos que j'ai concernant cet étrange folklore tout droit hérité des byzantins, montre des visages que je ne voudrais pas mettre en ligne sans autorisation... promis dès que j'ai une photo de moi buvant dans une corne de vache, je vous la poste, ça vaut le coup d'oeil...

Bon allez, il est temps d'aller me coucher...je voulais juste vous donner quelques nouvelles avant de trouver le temps de me poser pour bafouiller cinq minutes...

Bonne soirée à tous et "Gaumardzhos" comme on dit par ici...

PS : Lilie, je ne t'oublie pas...


_________________
"Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
Sénèque
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Lilie le Sam 13 Nov - 0:02

Hahaha!

Tres contente pour toi, Adeline! Tu t'eclates, et ca fait plaisir de le lire et de le sentir dans ces mots. sourire

Tu t'eclates, et t'as bien raison! Tu le dis tres bien, que l'analyse et le recul viendront plus tard. Chaque chose en son temps! Profites a fond de ces premiers mois de decouverte et d'amusement.

T'as quand meme autre chose a foutre que de passer ton temps devant un ordi: tu viens d'arriver chez Georges, bordel (Ouh! il sort de loin ce mot, je ne l'ai pas utiliser depuis 452 Av JC)! clin d'oeil Zou! Enfile ton sac, et par gambader et decouvrir... banane


Biz,

Lilie


PS: Ca m'a fait marrer tout de meme que la seule photo soit disant potable que t'aies, c'est un cochon trucide sur une broche... rire
avatar
Invité
Invité

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Invité le Sam 13 Nov - 9:18

Ah oui, ça sent le pur bonheur, là.
(je ne parle pas du cochon je parle du quotidien de notre amie)
Visiter des sites archéologiques fermés, avec des spécialistes, WAOUWWWW !!!

A propos d'archéologues, où donc est passée notre amie Gallia ?

A bientôt, p'tite Bardak!
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par mamina le Sam 13 Nov - 10:19

Toujours ravie d'avoir de tes nouvelles même si elles sont rapides... mais on sent si bien ta grande joie d'être là-bas !
Profites, enrichis tous tes sens (avec modération clin d'oeil ) et reviens vite nous raconter !
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Lilie le Dim 5 Déc - 14:42

Au p'tit déj, j'avais mon Travel book de Lonely Planet sous les yeux. Pis je suis passée par la case Géorgie. Je vais finir par avoir la tête qui vire à l'Est si ça continue...

Ce qu'il en dit (traduit à la moi, donc indulgence requise) :

"Décrit à la fois comme partie de l'Europe, Asie Centrale ou Moyen Orient, la Géorgie a longtemps été un "flash point" pour les collisions culturelles et géographiques.
Les installations touristiques dans cette nation fraichement indépendante sont challengées par les standards occidentaux, mais en tant que visiteur, vous serez "fêté", nourri, abbreuvé, et on vous fera chanter et danser, tout ça dans un géorgien incompréhensible, l'une des langues les plus inhabituelles du monde. Même si vous ne pouvez comprendre guère plus que les sourires de vos hôtes, la chaleur humaine que vous expérimenterez ici vous aidera à comprendre pourquoi la Géorgie reste un haut point des voyages de beaucoup de gens.



Meilleure époque pour visiter :


Mai, Juin, Septembre pour un temps agréable.


Expériences essentielles :

Randonner dans les magnifiques montagnes du Caucase
Se balader dans les jardins botaniques parfumés de Batumi
Explorer l'ancienne cité monastique troglodyte de Vardzia
Déambuler dans les ruelles pittoresques du vieux Tbilisi
Découvrir l'architecture religieuse de Mtskheta
Se relaxer sur une plage de galets d'une station balnéaire sur la côte de la Mer Noire.


Mieux comprendre (littéralement "aller sous la peau") - Bardak, si tu lis/regarde l'anglais :

Lire Please don't call it Soviet Georgia par Mary Russel, un carnet de route divertissant qui décrit la période menant à l'indépendance, ou Bread and Ashes par Tony Anderson, un brillant carnet de route sur le trekking/rando en Géorgie.
Ecouter Georgian Voices par les choeurs Rustavi, musique géorgienne jouée par un ensemble de chanteurs venant de différentes régions du pays, figurant différents styles et de magnifiques harmonies.
Regarder Keto and Kote par le respecté metteur en scène géorgien Siko Dolidze, tourné en 1949.
Manger du Khachi (une soupe petit-déjeuner faite de sabot/patte de vache, tripes, et ail), pkhali (pâte de betterave ou d'épinard mélangée avec de l'ail et des marrons), lobio (haricots verts ou rouges épicés), tkemali (savoureuse sauce de prune sauvage)
Boire les délicieux vins géorgiens tels que le Guurdzaani, Tsinandali et Saperavi.



En un mot :


Didi madloba (merci beaucoup)



Trademarks (je trouve pas de français correspondant sauf "typiques du pays" mais c'est pas trop ça) :


L'étonnante faune et flore du Caucase ; les impressionants complexes troglodytes ; les "trinquages" et festivités élaborés lors d'un dîner traditionnel ; les gateaux pleins de crème, fruits et sucre ; les églises, monastères et temples païens.



Surprises :

Jusqu'à ce que vous expérimentiez un repas complet géorgien, complété avec de longues cérémonies de "trinquages" (toasting en anglais), vous ne pouvez pas vraiment revendiquer avoir vu la vraie Georgie.



"Son climat et ses paysages sont une rencontre entre Est et Ouest. Son histoire est une longue liste d'empires construits et détruits. Sa culture est ancienne et construite autour d'une vaste variété d'influences. Ses gens sont un mélange de traditionnel et très moderne ; et la nourriture est légendaire." - World guide, LP.







Lilie
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Gamardjoba tous les gens !

Message par Glatch le Dim 5 Déc - 16:10

L´est en Géorgie, Bardak ?? Où, quand comment ? Avec qui ????? (question subsidiaire)
Bardak, tu m´as pas vue ???? Je suis passée à la télé géorgienne !!!

Je vous débite pas d´embrouilles, hein !
Faudrait que j´ vous raconte à l´occasion. D´ailleurs, j´ignore pourquoi je suis pas restée là-bas, sachant que je suis tombée raide frappadingue amoureuse d´un chauffeur de marchroutka, ce qui n´a rien à voir avec l´interview télé (pire qu´une caméra cachée.... mon dieu, j´en ai encore des sueurs la nuit).

Je refais un test photo pour me prouver que je peux y arriver sans appeler SOS-Wapchérie













_________________
Agathe
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Skyrgamur le Dim 5 Déc - 16:17

Dis donc, si tu es une des trois, tu as bien changé... langue

C'est quoi ces espèces de saucisses dégoulinantes ?


_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Wapiti le Dim 5 Déc - 16:21

Glatch a écrit:L´est en Géorgie, Bardak ?? Où, quand comment ? Avec qui ????? (question subsidiaire)
Trop long à te raconter ! T'avais qu'à pas t'absenter si longtemps !
Bon courage pour reprendre le fil de toutes les histoires dans tes lectures en retard...

Glatch a écrit:Bardak, tu m´as pas vue ???? Je suis passée à la télé géorgienne !!!
Je vous débite pas d´embrouilles, hein !
Faudrait que j´ vous raconte à l´occasion. .../...
T'as plutôt intérêt !
On attend toutes et tous cela avec impatience !


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
Invité
Invité

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Invité le Dim 5 Déc - 16:22

Ben Lutine, impossible de ne pas la reconnaitre. C'est celle de droite. Elle a toujours affirmé haut et fort son goût pour les vêtements façon léopard pour se fondre dans la jungle.
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

saucisse toi-même

Message par Glatch le Dim 5 Déc - 16:28

Répète après moi, s´il te plaît, cher lutin :
tschourtchkhela.

Alors, on fait plus la maligne, hein ?

Je te figure, pour ta culture personnelle, que c´est sucré et surtout ... meilleur que ça en a l´air. C´est des noix et des noisettes pilées, le tout trempé dans du coulis de raisin, puis séché.


_________________
Agathe
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Glatch le Dim 5 Déc - 16:30

pondy a écrit:Ben Lutine, impossible de ne pas la reconnaitre. C'est celle de droite. Elle a toujours affirmé haut et fort son goût pour les vêtements façon léopard pour se fondre dans la jungle.

Je trouve que le niveau d´insolence est à son zénith sur ce forum. C´est à se demander s´il est sage de rester...


_________________
Agathe
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Glatch le Dim 5 Déc - 16:37

Trop long à te raconter ! T'avais qu'à pas t'absenter si longtemps !
Bon courage pour reprendre le fil de toutes les histoires dans tes lectures en retard...


C´est quoi le superlatif d´insolente ?
Bon, ça me coûterait combien, au bas mot, un nègre ** qui me ponde un résumé de tout ce que j´ai zappé ?

** je précise que je suis pas raciste et que j´ai déjà embrassé des noirs (les petits sont pas encore couchés à cette heure donc je m´arrête là pour les détails...), que j´en garde d´excellents et savoureux souvenirs d´ailleurs, mais que j´emploie le mot "nègre" dans le sens d´écrivain anonyme.


_________________
Agathe
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par mamina le Dim 5 Déc - 16:47

C´est à se demander s´il est sage de rester...

non mais ! à peine revenue qu'elle nous commence le chantage !!! Ttttt !
t'es là, t'y reste ! et en plus tu passes tes nuits s'il le faut pour TOUT nous raconter !
bises à Charlotte en passant !
avatar
Skyrgamur

Localisation : une île : Île de France

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Skyrgamur le Dim 5 Déc - 17:42

Glatch a écrit: Bon, ça me coûterait combien, au bas mot, un nègre ** qui me ponde un résumé de tout ce que j´ai zappé ?

Lahaut aussi est un spécialiste du résumé. Tu ne vas pas nous bassiner toi aussi ... clin d'oeil

Résumé : C'est un Village où il se passe plein de choses comme dans tous les villages.
Et puis, tu n'avais qu'à pas t'en éloigner si longtemps. sourire


_________________
Skyrgamur, le lutin Islandais
 
avatar
Lilie

Localisation : Pieds sur Terre, tête dans les étoiles

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Lilie le Dim 5 Déc - 19:02

Glatch a écrit: Bon, ça me coûterait combien, au bas mot, un nègre ** qui me ponde un résumé de tout ce que j´ai zappé ?



Lahaut aussi est un spécialiste du résumé. Tu ne vas pas nous bassiner toi aussi ... clin d'oeil

Surtout que si on fait des resumes pour toi aussi, ca veut dire que la Majorite Singuliere deviendrait Majorite Plurielle... et ca, c'est pas possible.


Tu lis, tu lis, tu lis, pas le choix, t'as plus d'un an a recuperer, il s'en est passe des choses! je te conseille les 40 pages du bistrot qui en general est un condense, parfois un peu tire par les cheveux, certes, de ce qui se passe dans les rues du village. Le probleme ici, c'est que c'est un grand foutoire, et meme si t'ouvres les volets regulierement, il est souvent difficile de tout suivre.

T'as pas fini d'etre larguee et de ronchonner, Glatchoune! rire

Lilie

lahaut

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par lahaut le Dim 5 Déc - 19:22

Hé bien Glatch pour courage pour lire les aventures de Vovonne et les carnets d'Imachinchose au Japon .... minimum 30 lignes de lecture à chaque message.... et des lignes entières écrites en tout petit ... même pas des moitiés de ligne pour changer de paragraphe (cela va jusqu'au bout de la ligne avant de passer au paragraphe suivant !!), pas une seule photo pour donner l'impression d'aller plus vite,..........et même pas un résumé pour la majorité singulière !! triste .............un vrai calvaire de lecture !! dégout
avatar
Glatch

Localisation : Ilmmünster, Bavière, Allemagne

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Glatch le Dim 5 Déc - 21:37

lahaut a écrit:Hé bien Glatch pour courage pour lire les aventures de Vovonne et les carnets d'Imachinchose au Japon .... minimum 30 lignes de lecture à chaque message.... et des lignes entières écrites en tout petit ... même pas des moitiés de ligne pour changer de paragraphe (cela va jusqu'au bout de la ligne avant de passer au paragraphe suivant !!), pas une seule photo pour donner l'impression d'aller plus vite,..........et même pas un résumé pour la majorité singulière !! triste .............un vrai calvaire de lecture !! dégout

Merde ! Tu me casses le moral, Lahaut.

On m´avait dit que, pour quelques dollars discrètement placés, je pourrais compter sur toi et une synthèse parfaitement pliée de l´histoire du patelin. C´est toute déconfite que je vais me coucher et réfléchir à une solution d´ici demain.

PS. Ton diaporama VF sur la renconte des Alpes m´a fait mourir de rire dernièrement. C´est un peu pour cette raison (entre autres !) que j´ai redirigé mes pas vers le village.


_________________
Agathe
avatar
bardak

Localisation : Dans mon canapé

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par bardak le Sam 11 Déc - 14:51

Je sais lire, je sais lire, je sais lire... banane banane banane

Et je sais écrire, je sais écrire, je sais écrire... banane banane banane

Etrange de revenir à ces temps incertains où l'effort du déchiffrage pompait toute l'énergie. J'ai mon cahier d'écriture. La lettre "a" d'abord qui trône en haut à gauche de la page. Puis les lignes d'écriture, suivre d'abord le pointillé qui explique comment écrire puis se lancer seule et oser gribouiller une lettre en sachant que pour l'oeil expert d'un géorgien mon dessin aura tout de ce trait de crayon maladroit des enfants.

Et je connais même le verbe être... mes premières phrases en géorgien... me voilà capable de dire "je suis en Géorgie" et, avec un peu d'ambition "je suis ici mais je ne suis pas là-bas"... mes chances de replacer cette phrase un jour ? Aucune... mais peu importe, c'est la première phrase construite avec sujet, verbe et adverbe de lieu que j'ai pu sortir. Cela vaut bien un instant d'auto-satisfaction.

J'adore apprendre les langues étrangères, non sur le principe car la linguistique m'ennuie terriblement, mais lorsque ces langues sont un vecteur de communication indispensable. J'adore ce sentiment de vertige tandis que le prof, bien à l'aise dans son univers confortable, égrenne sans discontinuer des règles grammaticales et des sonorités ô combien barabres à l'oreille non aguerrie dans les relents capiteux d'un stylo veleda. Ces sonorités qui, un jour je le sais, deviendront si familières que je ne les remarquerai même plus. Me voilà revenue aux temps de l'enfance où les incertitudes peu à peu se comblent de réponses lourdement assénées. Apprendre une nouvelle langue me laisse la possibilité d'être encore naïve, et naïve je le suis indécrotablement...


_________________
"Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
Sénèque
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Wapiti le Sam 11 Déc - 16:18

bravo

Haa, ces éternels élèves !! langue

Tu viendras nous donner des cours de géorgien, après ? gag !


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
avatar
mamina

Localisation : Près de Pau, sur le chemin de St Jacques...

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par mamina le Sam 11 Déc - 16:31

Naïve comme ça... non seulement c'est de suite pardonné mais fortement recommandé !!! sourire
avatar
bardak

Localisation : Dans mon canapé

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par bardak le Sam 11 Déc - 17:31

Glatch a écrit:Répète après moi, s´il te plaît, cher lutin :
tschourtchkhela.

Alors, on fait plus la maligne, hein ?

Je te figure, pour ta culture personnelle, que c´est sucré et surtout ... meilleur que ça en a l´air. C´est des noix et des noisettes pilées, le tout trempé dans du coulis de raisin, puis séché.

Bien meilleur que ça en a l'air effectivement... et l'on retrouve ce doux mêts dans le Nord Caucase également, en particulier chez les Tcherkesses, culture très proche de la culture géorgienne.

Par ici, pour ceux qui ne pourraient prononcer ce mot barbare, on appelle cela aussi un "Kavkazskyi Snickers" - comprendre un snickers caucasien...

Ne pas oublier qu'à l'époque où la France n'était qu'un ensemble de tribus à peine conscientes de ce qu'était le raisin (vous savez "nos ancêtres les gaulois", comme on disait sous la troisième), le vin était déjà une institution par ici. Et on consacrait au raisin un véritable culte... Que de bon sens ces Géorgiens!


_________________
"Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
Sénèque
avatar
bardak

Localisation : Dans mon canapé

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par bardak le Sam 11 Déc - 18:11

Wapiti a écrit:Haa, ces éternels élèves !! langue

Oh oui alors... se lever chaque matin en se disant qu'il y a tant de choses qu'on ignore... rencontrer ceux qui pourront nous les enseigner... et studieusement s'asseoir à un pupitre inconfortable. Griffonner des notes, se perdre dans les paroles d'un prof plus savant que soi, et laborieusement répéter une leçon pour mieux s'en imprégner. "Je suis, tu es, il est"... encore et encore jusqu'à la nausée. Accepter un instant d'être un béotien et avoir une confiance absolue en quelqu'un d'autre. Quelqu'un dont on ne connaît pas grand chose mais dont on accepte la science comme une évidence. Laisser tomber les barrières et les certitudes, recommencer toujours à zéro, oser se lancer dans des concepts encore obscurs et se laisser accompagner par un autre jusqu'à ce que cet autre disparaisse pour laisser place à une pensée autonome, nourrie d'expériences personnelles... Humilité de l'élève qui reconnaît son ignorance et humilité du prof qui n'enseigne que pour mieux voir son élève disparaître...Quel beau métier alors que le tien!


_________________
"Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
Sénèque
avatar
Wapiti
Admin

Localisation : Annecy et Thonon (74) France

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Wapiti le Dim 5 Juin - 22:52

Pense beaucoup à toi en ce moment même Bardak : une émission sur les vins géorgiens (entre autres spécificités culturelles géorgiennes) sur France5 actuellement ! clin d'oeil

"Géorgie, perle du Caucase"
normalement, à visionner gratuitement dans les jours qui viennent sur http://www.pluzz.fr/france5/1

la star !


_________________
"Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

Contenu sponsorisé

Re: Un nouveau bout de terre (bis)

Message par Contenu sponsorisé

  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 3:45