Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages

-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
84 € 120 €
Voir le deal

+5
Fabricia
lahaut
Skyrgamur
mamina
Wapiti
9 participants

    Potins cinématographiques

    geob
    geob

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par geob Dim 8 Sep - 21:18

    On vient d'apprendre que Roman Polanski a reçu le grand prix du jury au festival de Venise, "Lion d'argent", pour son film sur l'affaire Dreyfus - ce qui scandalise toutes les féministes américaines, et c'est pourquoi je félicite Catherine Deneuve de rester ferme sur ses convictions.

    On vient d'apprendre que désormais les films de Woody Allen ne sont plus projetés aux U.S.A.  Rien de nouveau sous le soleil noir de la morale outrancièrement puritaine des américains. Depuis Que Roscoe Arbuckle (Fatty) a vu sa carrière détruite en 1921 par les féministes de l'époque, "Les vigilantes", on note pas beaucoup de changements dans ce pays où d’innombrables gens croient que Dieu a crée le monde en 6 jours !

    Pour revenir à Dreyfus, c'était un petit personnage bien falot, militaire jusque dans son cerveau,  qui n'a pas du tout apprécié d'avoir été défendu par des civils (de quoi ils se mêlent?), et pas des moindre comme Emile Zola et Octave Mirbeau (entre autres). Il faisait confiance à l'institution militaire... sans y déroger une seconde. Alors celui qui a le mieux cerné sa personnalité, en quelques mots, ce fut Zo dAxa :

    Si ce monsieur ne fut pas traître, il fut capitaine.


    Pas besoin d'ajouter un mot !
    geob
    geob

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par geob Mar 3 Mar - 10:21

    Suite à la cérémonie du tribunal des Césars, je suis...

    Fanny Ardent
    Isabelle Huppert
    Brigitte Bardot
    Catherine Deneuve
    Lambert Wilson
    Patrick Chesnais... entre autres !

    Et ce pauvre Daroussin que j'apprécie beaucoup... il s'est comporté comme un imbécile, non, plutôt comme un lâche pour être dans le ton de la meute ! sale ordi !
    geob
    geob

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par geob Mar 29 Sep - 16:37


    Dimanche, je suis allé au cinéma voir "Ondine", un film allemand original, étrange et romantique, bref, le genre de film qui n'attire pas des spectateurs mangeurs de pop-corn et buveur de coca-cola. Pourtant, avant que le film ne commence, j'ai entendu le début d'une altercation derrière moi. C'est une petite salle, cela venait du dernier rang, contre le mur. Je me suis retourné quand j'ai entendu la voix d'un homme, exaspéré qu'on lui demande de mettre le masque même pendant la séance, hurler qu'il en avait marre, qu'il en avait "ras-le-cul" qu'on lui dise ce qu'il faut faire. C'était un type d'une cinquantaine d'années, il portait une barbe et une paire de lunettes, allure genre professeur d'université. Sur sa gauche, trois ou quatre sièges plus loin, une femme, sans doute avec son mari, semblait avoir pris pour cible ce monsieur qui ne demandait rien. Elle, elle chaussait de grosses lunettes rondes au dessus de son masque chirurgical, elle ressemblait un hibou malveillant. Elle a fini par le laisser tranquille. Le film terminé, j'ai vu le monsieur remettre son masque, et la vindicative, la revêche, malgré son masque, m'a paru bien sombre. Le hasard a fait que je me suis retrouvé dans le hall du cinéma, avec ce couple devant moi. Alors j'ai vu "dame hibou" s'avancer vers un employé du cinéma, tandis que son mari restait planté, ne voulant certainement pas s'emmerder avec la croisade de sa femme parce que, on l'aura compris, elle s'est plaint auprès de l'employé du cinéma qu'un spectateur a vu le film sans porter son masque. J'ai continué mon chemin en me disant que, chassez le naturel, la dénonciation revient vite au galop !
    Ban Narai
    Ban Narai

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par Ban Narai Mar 29 Sep - 19:11

    Attention, les chemises grises arrivent au galop!!!!
    Lilie
    Lilie

    Localisation : Pieds sur Terre, tête en l'Eire

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par Lilie Mar 29 Sep - 19:48

    geob a écrit:
    Dimanche, je suis allé au cinéma voir "Ondine", un film allemand original, étrange et romantique, bref, le genre de film qui n'attire pas des spectateurs mangeurs de pop-corn et buveur de coca-cola.

    Etrange. Il y a une 10aine d'annees, Ondine, film irlandais "original, étrange et romantique, bref, le genre de film qui n'attire pas des spectateurs mangeurs de pop-corn et buveur de coca-cola" est sorti au cinema en Irlande, avec Colin Farell dans le role principal. Une legende irlandaise revisitee, filmee dans la fabuleuse region de West-Cork. rêveur

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ondine_(film)

    Lilie


    _________________
    https://raconte-moi-l-irlande.com/  ☘️
    geob
    geob

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par geob Mer 30 Sep - 10:52

    C'est plutôt une légende germanique. Ton film irlandais date de 2009.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ondine

    Ce matin, en me rasant (mais oui !), j'ai réalisé que la fin du film allemand est tout le contraire de celle du "Grand Bleu" !

    Paula Beer est la dernière actrice récompensée par le festival de Berlin, car... on n'a pas touché encore le fond ! surpris

    https://www.20minutes.fr/arts-stars/cinema/2845455-20200824-festival-berlin-trophee-non-genre-place-prix-meilleur-acteur-meilleure-actrice
    fabizan
    fabizan

    Localisation : Sainte Enimie Lozère

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par fabizan Mer 30 Sep - 16:56

    Ce que ça peut me gonfler cette nouvelle mode "non genre". Je ne vois pas ce que ça a à faire avec la parité (accès aux mêmes fonctions, salaire égal, etc......) furax



    _________________
    Fabienne
    Skyrgamur
    Skyrgamur

    Localisation : Normandie

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par Skyrgamur Mer 30 Sep - 16:59

    fabizan a écrit:Ce que ça peut me gonfler cette nouvelle mode "non genre". Je ne vois pas ce que ça a à faire avec la parité (accès aux mêmes fonctions, salaire égal, etc......)  furax
    Comme toi Fabizan


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
    geob
    geob

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par geob Mer 8 Sep - 21:59

    Jean Paul Belmondo et autres



             Eh bien voilà, Jean Paul Belmondo acteur et comédien de son état, 88 ans, est mort paisiblement dans son lit. Mais le rideau était tombé depuis une vingtaine d'années. Après moult interviews et réactions de gens anonymes, jusqu'aux plus célèbres, il en ressort que Belmondo était un être humain irradiant de joie de vivre, généreux, qui aimait beaucoup s'amuser, faire  des tours pendables à ses copains, et d'ailleurs tous ont dit que c'était le gars qu'on aurait aimé avoir pour copain. Bon, il existe tout de même sur terre quelques personnes sur terre qui ont toutes ces qualités énumérées quelques mots plus haut, alors intéressons nous à l'artiste. La plupart des gens ont cité les films où Belmondo bouge, s'agite, fait des cascades - et il y en a de très bon ! Heureusement, il y a eu des interventions mettant en lumière "Un singe en hiver", "Le doulos", mais rares sont ceux qui ont cité "Le voleur" de Louis Malle, tiré d'un roman acide, féroce, écrit par Georges Darien. J'ai lu tous les ouvrages de Georges Darien  (1862-1921) un auteur au delà de l'anarchie, combattant toutes les institutions qui n'ont été crée que pour aliéner le pauvre, le prolétaire salarié, celui qui ne veut pas se soumettre à l'ordre, et Darien l'a payé de sa chair, dans sa chair, comme il le raconte dans "Biribi".


    Potins cinématographiques - Page 2 Bebel10


    Dans "Le voleur", Belmondo est inquiétant, révolté, bref, pas le genre de gars avec qui les Français aimeraient  bien être copain !

    Oui, indéniablement, Belmondo a tenu compagnie à nos générations, il a marqué, imprégné toute une époque, mais de là à ce que le président de la république lui rendre un hommage officiel aux Invalides, il y a de quoi être interloqué... au fond, non, puisque c'est devenu une manie pas du tout spontanée mais connectée à l'émotion du bon peuple, et au nombre de "like" sur les réseaux sociaux. Qu'il y ait eu un million de personnes pour accompagner Johnny Hallyday, exilé fiscal, après tout c'est l'affaire de ses fans, mais que venait faire le président de la république?. Le président de la république ! Imaginons la mort de Mireille Mattieu dont la renommée mondiale est avérée - dans les années 80, au cours d'un voyage au Québec, j'ai été stupéfait de la voir n°1 au hit-parade ! Alors, qu'est-ce qu'on fera? On décrétera un deuil national, on mettra les drapeaux en berne?

    Le cas le plus intéressant, épineux, sera celui de Brigitte Bardot. Brigitte Bardot qui a eu une renommée mondiale insurpassable, Brigitte Bardot c'était la France de l'Amérique en Asie, de l'Europe en Afrique. Brigitte Bardot invité à l'Elysée, contre l'avis de sa femme, par le Général de Gaulle ! On souhaite à Brigitte Bardot de mourir le plus tard possible, mais on n'imagine pas, aujourd'hui, un président de la république qui osera un hommage national pour cette femme parce qu'elle affiche des opinions et des idées qui bousculent les défenseurs patentés de la juste et unique parole acceptable, bien convenable - pour ma part, je me fiche complètement des idées de Brigitte Bardot, je ne vois que ce qu'elle a représenté, incarné dans sa carrière d'artiste, mais Il y a gros à parier qu'elle mettra dans ses dernières volontés : foutez moi la paix !

    Comment il en pris l'habitude, monsieur Macron fera donc un joli discours pour rendre hommage à Belmondo pour émouvoir et satisfaire la population  -après tout,  on entre pas chez Mc Donald pour consommer un carré de veau aux morilles.  Mais je me demande si monsieur Macron ne chantera pas dans sa tête son hymne personnel quand il arrivera aux Invalides, cette chanson qui dépeint si  bien sa présidence


    Contenu sponsorisé

    Potins cinématographiques - Page 2 Empty Re: Potins cinématographiques

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 20 Oct - 3:49