Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages

-32%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur le Kit 4 caméras de surveillance HD sans fil Blink ...
209.99 € 309.99 €
Voir le deal

5 participants

    Nostalgie des choses disparues

    geob
    geob

    Nostalgie des choses disparues Empty Nostalgie des choses disparues

    Message par geob Ven 5 Juin - 21:07

    Je me souviens d'avoir écrit un post sur la disparition des œufs durs sur les zincs des cafés, j'aurais pu parler des bidets qui n'existent plus dans toutes les salles de bain, aujourd'hui je voudrais d'un étui avec des feuilles de papier, non pas pour se rouler des cigarettes, mais pour nettoyer les verres de lunette. Cela a déserté les magasins d'opticiens depuis belle lurette, dame, c'était efficace et pas cher, alors ce produit n'avait plus sa place dans cette société de consommation. Avec une de ces feuilles, vous vous offriez une vision d'une grande clarté, et quand vous entriez dans un lieu fermé en hiver, la buée apparaissait sur vos verres puis disparaissait quasi instantanément !  En tout cas c'était le papier spécial qui posait une fine couche invisible de ???, indétectable et non grasse, qui permettait aussi de faire facilement glisser la poussière de vos verres sans laisser de traces.

    Année après année, il ne se passe pas une journée où j'ai la nostalgie de OPTICIL !!!

    Nostalgie des choses disparues Nettoy10
    fabizan
    fabizan

    Localisation : Sainte Enimie Lozère

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par fabizan Ven 5 Juin - 23:23

    Mais oui Geob, je me souviens de ces feuilles que j'ai utilisées moi-même lorsque j'étais jeune avant d'avoir le bonheur de rencontrer les lentilles de contact. C'est vrai que le résultat était lumineux ! sourire

    Quant au bidet, j'en ai un dans ma salle de bains, mais plus pour longtemps. Dans ma prochaine salle de bains il sera absent et il faudra que je m'en passe neutre Je n'arrive pas à comprendre les cris horrifiés que poussent les gens à présent quand ils découvrent un bidet dans une salle de bains question


    _________________
    Fabienne
    Dolma
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Dolma Sam 6 Juin - 8:53

    Chez Muji tu trouveras ton bonheur ! Des sachets de feuilles sèches pour nettoyer parfaitement les lunettes. Je les utilise depuis très longtemps.
    Il y a même une boutique pas loin du Luxembourg : 30 rue St Sulpice top ! mais aussi à Denfert et ailleurs... Et puis tu peux aussi commander en ligne.
    Et voilà. Elle est pas simple la vie ???

    Quant au bidet dégout ... Une douche c'est mieux non ? Autrefois ça servait à se laver les fesses je crois mon dieu ! et maintenant ça servirait à quoi ? Se laver les pieds ? Non, une douche c'est mieux langue !

    Bonne balade au Lux
    fabizan
    fabizan

    Localisation : Sainte Enimie Lozère

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par fabizan Sam 6 Juin - 12:48

    La douche c'est bien et indispensable tous les jours bien évidemment, mais le bidet rend de multiples services : une petite toilette en dehors de la douche si besoin, un bain de pied, laisser tremper du petit linge sans encombrer le lavabo, laver les menottes des touts petits car c'est à leur hauteur ......bref, pour moi c'est un accessoire bien pratique ! sourire


    _________________
    Fabienne
    geob
    geob

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par geob Sam 6 Juin - 20:19

    "
    mais le bidet rend de multiples services : une petite toilette en dehors de la douche si besoin, un bain de pied, laisser tremper du petit linge sans encombrer le lavabo, laver les menottes des touts petits car c'est à leur hauteur ......bref, pour moi c'est un accessoire bien pratique ! "


    Effectivement ! top !


    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bidet_(meuble)
    Ban Narai
    Ban Narai

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Ban Narai Sam 6 Juin - 20:47

    Bien oui, chez moi il sert tous les jours et je n'envisage pas de le supprimer top !
    Dolma
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Dolma Dim 7 Juin - 10:06

    Je n'aurais jamais imaginé intervenir au village pour parler bidet surpris mais faut croire que tout arrive !

    Et bien donc les amis faites un bon usage de cette chose que moi je trouve inutile sourire. Après tout, chacun son truc bye
    Skyrgamur
    Skyrgamur

    Localisation : Normandie

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Skyrgamur Dim 7 Juin - 11:31

    Bon, puisqu'il faut donner son avis sur le bidet, allons-y rire
    Il y a belle lurette qu'il a disparu de mes diverses salles de bains depuis plus de 30 ans. Quand je pense qu'en 1975, lorsque j'ai emménagé dans un appartement neuf, j'ai poussé des cris d'orfraie car il n'y en avait pas. La salle de bains étant minuscule, je me suis ruinée pour faire installer un bidet tournant qui se rangeait sous le lavabo.

    Une chose disparue qui me manque : le papier WC en feuilles (on ne sort pas des pièces d'eau. rire rire rire )


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
    geob
    geob

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par geob Dim 7 Juin - 21:20

    Effectivement, il semblerait que le papier toilette en feuilles ait disparu, en revanche j'ai découvert un nouveau produit, ou alors je n'avais jamais fait attention, le papier toilette humide, en fait comme des lingettes, à l'Aloe Vera ! Revoici donc les feuilles mais humides, ce qui, durant la canicule, peut s'avérer utile pour nos fondements !!! clin d'oeil
    fabizan
    fabizan

    Localisation : Sainte Enimie Lozère

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par fabizan Dim 7 Juin - 22:44

    geob a écrit:Revoici donc les feuilles mais humides, ce qui, durant la canicule, peut s'avérer utile pour nos fondements !!! clin d'oeil

    Surtout si tu ne possèdes pas de bidet ! mort de rire !


    _________________
    Fabienne
    Skyrgamur
    Skyrgamur

    Localisation : Normandie

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Skyrgamur Dim 7 Juin - 23:24

    fabizan a écrit:
    geob a écrit:Revoici donc les feuilles mais humides, ce qui, durant la canicule, peut s'avérer utile pour nos fondements !!! clin d'oeil

    Surtout si tu ne possèdes pas de bidet ! mort de rire !

    mort de rire ! mort de rire ! mort de rire ! mort de rire ! mort de rire ! mort de rire !


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
    Dolma
    Dolma

    Localisation : Je m'balade sur les chemins...

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Dolma Lun 8 Juin - 9:51

    Voilà belle lurette que ça existe ce papier de toilette humide ! Et ce sachet prend beaucoup moins de place qu'un bidet banane

    Bon, je file, parce que là, vraiment... super content
    geob
    geob

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par geob Lun 22 Juin - 10:31

    Je n'ai pas la télévision mais j'ai une radio.
    Je me souviens des années "Marche ou rêve" de Claude Villers sur France Inter, deux heures d'émission où il m'était souvent impossible d'éteindre mon poste tant les sujets étaient passionnant, captivant.
     Henri Gougaud, invité régulier, racontait des histoires, un conteur qui semblait s'adresser à chacun de nous en particulier. Et c'est grâce à lui que j'ai lu "L'indien et la louve". Le lendemain, j'ai acheté ce bouquin et un soir je l'ai ouvert pour le refermer tard dans la nuit, après l'avoir lu jusqu'à la dernière ligne de la dernière page, et éteint la lumière pour m'endormir l'esprit émerveillé encore dans le Yukon.

    http://radiofanch.blogspot.com/2011/10/marche-ou-reve-claude-villers.html
    geob
    geob

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par geob Dim 28 Fév - 20:51

    Je m'aperçois que j'ai cité un livre dans le message précédent, en omettant le nom de l'auteur !

    http://baladeschezsue.blogspot.com/2014/11/extrait-du-quatrieme-de-couverture-cest.html

    Oui, c'est ce livre que j'ai lu d'une traite !


                                                             ...............

    L'autre jour, comme un flash, m'est venu en mémoire "une chose disparue", aujourd'hui j'en ai une très grande nostalgie, et pour cause, c'était...

                                                     

    Le cinéma permanent


    On pouvait entrer, même au milieu du film ; il suffisait alors de rester en salle pour voir la partie manquée, quitte à revoir la moitié visionnée. Il m'arrivait, enfin c'était rare tout de même, de revoir aussitôt un film qui m'avait emballé.
    Puis, il y a eu les premiers attentats début années 1980 (?).
    Au cours d'une séance, je me suis aperçu que tout le monde avait quitté la salle, quand une ouvreuse entra pour inspecter les rangées pour voir si quelques sacs ou je ne sais quoi avaient été oubliés. Monsieur, me dit-elle, il faut sortir. Ah bon? J'ai raté le début, je peux rester puisque c'est le cinéma permanent ! On a arrêté, dit-elle, par ordre de la préfecture suite aux attentats, mais, ajouta-t-elle, vous pouvez rester, vous saurez pour la prochaine fois. Alors j'en ai profité pour revoir entièrement ce film que j'avais adoré, c'était....
           
    fabizan
    fabizan

    Localisation : Sainte Enimie Lozère

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par fabizan Dim 28 Fév - 22:52

    J'ai bien connu ce cinéma permanent et en ai bien profité également sourire


    _________________
    Fabienne
    Skyrgamur
    Skyrgamur

    Localisation : Normandie

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Skyrgamur Dim 28 Fév - 23:12

    J'avais oublié ce détail


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
    geob
    geob

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par geob Mar 27 Juil - 21:50

    Les wagons restaurants



             Bien sur, Paris-Marseille avec le TGV en 3H15 c'est formidable, on ne perd pas de temps ! Hum... tout  est dans cette affirmation : on ne perd pas de temps ! Pas le temps de voyager, alors on se déplace, on va d'un point à un autre le plus rapidement possible. Ah elle est bien lointaine l'époque des trains à compartiments où le dialogue s'engageait obligatoirement entre les passagers, huit personnes dans un lieu clos, quatre personnes qui font  face à quatre autres, comment vouliez-vous ne pas entamer un dialogue, surtout que la portabilité des téléphones et les ordinateurs n'existaient pas encore, donc pas de casque sur les oreilles, alors on causait et parfois, quand des voyageurs sortaient leurs victuailles d'un bagage, l'offrande ou du moins l'invitation à gouter quelques spécialités roboratives survenaient sans chichi, il arrivait aussi que quelques rares personnes qui auraient du voyager en première classe s'éclipsaient dans le couloir pour ne pas être incommoder par les effluves dea la charcuterie de pays et du camembert au lait cru.

    Incommodés par des odeurs naturelles, je vous jure !

    Mais il y avait surtout les wagons-restaurants ! Je me souviens des tables recouvertes de nappes blanches, du serveur qui inscrivait nos commandes sur un calepin. On y mangeait correctement dans de vrais assiettes, avec des couverts qui n'étaient pas en plastique. Et puis, manger en regardant le paysage défiler, il n'y avait pas mieux pour nous faire paraitre court le voyage. Souvenirs d'enfance, d'adolescent, voyage avec les parents, bon on y allait pas à tous les coups dans les wagons restaurants mais cela rassurait de savoir qu'il y avait un dans le convoi ! Ce ne fut pas le cas en juin 1981. Nous étions sur un Paris-Toulouse, on avait pas eu le temps de se préparer des casses croutes, alors on s'est dit qu'on déjeunerait dans le wagon-restaurant et, évidemment, il n'y en avait pas, et je me demande même s'ils n'avaient déjà été supprimé depuis pas mal de temps.

    Maadadayo...

    Contenu sponsorisé

    Nostalgie des choses disparues Empty Re: Nostalgie des choses disparues

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Oct - 12:56