Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages

Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% sur 4 jouets
Voir le deal

2 participants

    «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan »

    Pondy
    Pondy


    «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan » Empty «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan »

    Message par Pondy Ven 28 Oct - 10:15


    J'avais tellement envie de vous raconter ce rêve si étrange...



    «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan »

    Cette phrase lu dans le livre de Wielfried N’Sondé trotte sans cesse dans mon esprit et le rêve que je cherche à retrouver chaque nuit s’ancre dans ces mots.

    Je suis sur un bateau et quelqu’un me pousse. Sans brutalité.
    Je sais parfaitement nager et pourtant je me laisse descendre doucement. L’eau est transparente et bleue, exactement le même bleu que le regard de mes enfants. L’eau fraîche m’enveloppe.

    Je sais qu’il va me falloir respirer et que l’eau va emplir mes poumons. Je retiens mon souffle le plus longtemps possible puis, contrainte, j’inspire lentement et une infinité de petites bulles éclatent et entourent mon visage. Ainsi je ne suis pas noyée, c’est si surprenant.

    Ma descente continue et les bulles chatouillent mon visage au rythme de ma respiration profonde et lente.
    Je suis éblouie par la beauté de l’eau et de longues algues vert tendre caressent mon corps.
    Je suis nue sans avoir le souvenir de m’être dévêtue. Les algues ondoient entre mes cuisses, je vis l’extase.

    Puis mes pieds touchent le sable. Un sable doré, sombre, les petites rides dures sont si agréables que je traîne mes pieds pour mieux les percevoir.
    Le sable s’incline. C’est une pente douce que je remonte maintenant. Je sais qu’ainsi je vais rejoindre la surface et je me sens désolée.
    Je lève la tête, il reste deux mètres ou trois mètres d’eau transparente.
    Et soudain, je suis au sommet, et je plonge littéralement sur l’autre versant. C’est un gouffre bleu marine, d’une splendeur inégalée.
    Un bleu presque noir, phosphorescent et limpide.

    Je suis heureuse, comblée, profondément vivante pour la première fois de ma vie.

    Et je viens de le découvrir : je suis morte.

    Skyrgamur
    Skyrgamur


    Localisation : Normandie

    «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan » Empty Re: «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan »

    Message par Skyrgamur Ven 28 Oct - 10:37

    Heureusement que ce n'était qu'un rêve


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
    Pondy
    Pondy


    «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan » Empty Re: «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan »

    Message par Pondy Sam 29 Oct - 9:25

    Et oui, Skyrgamur, un rêve seulement mais si mourir était aussi exaltant que mon rêve, je veux bien mourir chaque jour...

    Quand j’ouvre les yeux. La nuit est toujours là. Ma main tâtonne pour trouver le corps chaud allongé à mes côtés. Il est là, ronflant régulièrement comme un bruit de chaudière antique.
    Le rêve est là, aussi, collé à ma peau comme un regret, comme une perte précieuse.

    Je me lève doucement, silencieusement.
    Pieds nus, je glisse sur le plancher lisse et tiède.
    Je ne vais pas sortir parce que je ne fume plus et qu’ être dehors la nuit s’accompagnait d’une cigarette voluptueuse. Je ne suis pas encore assez forte pour prendre le risque de l’envie.

    La nuit est là pour quelques heures encore et je sais que le sommeil, lui , n’est plus.
    Alors je vais écrire mon rêve et même si je ne suis pas Héliosphéra fille des abysses, c'est cette délicieuse histoire marine, déroutante et tendre, à lire absolument, qui a conduit à ma mort onirique.

    Bon week-end petit village.




    ------------------------------


    Contenu sponsorisé


    «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan » Empty Re: «  ...de leur nage fluide, ils fendaient la peau liquide de l’océan »

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 8 Déc - 1:35