Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Racontez-nous Noël

    Partagez
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Lun 20 Déc - 16:11

    Il y a le Noël que nous connaissons de nos jours, grande fête familiale mais surtout commerciale où le rouge et la frénésie d'achat dominent...

    Mais avant que Noël ne soit dévoyée par une célèbre firme de boissons gazeuses qui a bien réussi son coup marketing en nous imposant son bonhomme rouge et blanc jovial et soi-disant généreux, il existait partout déjà d'autres Noëls...

    De la bouche de ma grand-mère j'ai ainsi pu découvrir les Noëls savoyards d'avant et de son temps...

    Dès le Moyen-Âge (et peut-être même avant encore), en Savoie et dans les comtés alentours, les enfants ne connaissaient pas de Père Noël, mais rêvassaient en écoutant les histoires du Père Challande, bonhomme à la longue barbe et coiffé d'un chapeau pointu.
    Le Père Challande arrivait plus tôt en décembre et passait lui aussi par la cheminée pour déposer quelques petits cadeaux dans les souliers, une friandise, déjà un délice et plaisir extraordinaire. Les enfants chantaient alors une petite comptine :
    "Challande est venu, son bonnet pointu, sa barbe de paille, cassons les annailles*, mangeons du pain blanc, jusqu'au Nouvel An."
    * annailles = noix
    L'approche de Noël était effectivement la période du pain blanc, appelé "pain de Challande" qui cuisait dans le four banal, alors que le reste de l'année, les pains "gris", de son et de seigle, étaient le quotidien.

    Mais Noël était surtout et avant tout une fête chrétienne qui réunissaient les familles en veillées en attendant la messe de minuit, qui se déroulait vraiment à minuit. S'ensuivait ensuite le réveillon, repas de rissoles auprès du feu maintenu dans la cheminée grâce aux bûches apportées par les invités (à l'origine, la bûche se consumait plutôt qu'elle se consommait !). Il n'était point question non plus de sapin, de guirlande, de boules... La maison était propre, les convives endimanchés et les bougies disséminées, et cela suffisait.
    Commençaient alors le cycle des 12 jours au cours desquels les agapes se succédaient pour fêter la nouvelle année : pendant longtemps, en Savoie, l'année commençait le 25 décembre (challande vient du latin calendas = premiers jours de l'année). Ainsi, les veillées et les étrennes (petits cadeaux échangés) se prolongeaient jusqu'à l'Epiphanie, le 6 janvier...

    Au XX° siècle, les Noëls savoyards de ma mère avaient déjà évolués, le fantastique Père soda étant passé par là...
    Mais Maman me racontait encore ses Noëls aux longues veillées et messes de minuit à minuit, aux petits cadeaux dans les souliers le 25 au matin, mais encore apportés par le Petit Jésus (et non pas encore par le bonhomme rouge et blanc), une orange, une barre de chocolat, de belles friandises déjà. Et, un peu plus tard seulement, quand ils ont été un peu plus grands : une poupée, un jeu de construction de bois, quelques bandes dessinées, cadeaux communs à l'ensemble de la nombreuse fratrie...


    Et vous, par chez vous, et "de votre temps" ou de celui de vos anciens, c'était comment les Noëls d'antan ?



    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Skyrgamur le Lun 20 Déc - 17:01

    Mamina, notre ancêtre à tous, clin d'oeil va pouvoir nous en parler.

    Ta grand-mère vivait au XIX° siècle ????

    Ma maman, née en 1915, dans une famille très pauvre, me racontait ses Noëls : messe de minuit, et, les années où mon grand-père garde-chasse dans un château, braconnait des lièvres qu'il revendait aux restaurants du coin, une orange pour chacun des quatre enfants.
    Ses jouets : une poupée faite avec un épi de maïs. On ne peut pas dire qu'elle ait été heureuse, mais elle s'en contentait.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Lun 20 Déc - 17:24

    Skyrgamur a écrit:Ta grand-mère vivait au XIX° siècle ????
    Non, première moitié du XX° (elle était de 1917)... mais vraiment une autre époque...
    J'aurais dû écrire pour ma mère : "dans la 2ème moitié du XX°" clin d'oeil


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    gallia

    Localisation : Campagne québécoise, Outaouais

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par gallia le Lun 20 Déc - 19:12

    Mes grands-parents n'en parlent jamais. Je ne sais pas comment était leur noel respectif.
    Mes grands-pères ont grandi dans des familles pauvres, ce qui n'est pas le cas de mes grands-mères mais pour autant ça devait être assez simple. Je sais que ma grand-mère paternelle allait à la messe de minuit, et j'y suis allée une fois également.
    Mon père avait que des oranges quand il était petit sauf une fois, il a eu un vélo, un vélo de seconde main, il en parle souvent...
    Ma mère a eu quelques jouets, et mes tantes encore plus mais c'était déjà plus la même décennie.

    Quant à moi, je fais partie des générations, où les cadeaux s'offrent à profusion...Mais, ce n'est pas ce que j'apprécie de Noel. Quand j'étais petite c'était l'attente du Père Noel, dans une chambre chez mes grands-parents, on faisait des rondes pour le surveiller et on essayait d'être réveiller quand il allait passer et la surprise que l'on avait le matin quand tu allais voir les cadeaux et que tu avais manqué ton coup. C'était pas encore cette année que tu allais pouvoir lui parler !!! Ça restera une grosse frustration de jeunesse !

    On se racontait des histoires pendant la veillée et on jouait à Cendrillon...Une de mes cousines est particulièrement reconnaissante, pour le rôle de Cendrillon... on lui faisait frotter le plancher pour de vrai !!!!

    J'aimais aussi particuliérement voir les yeux de mon grand-père quand il nous faisait voir son père-noel mécanique qu'il remontait sans arrêt et dont la cloche sonnait tout le temps... Il avait des yeux d'enfant... peut-être parce qu'il n'a pas pu en bénéficier lui-même... il se rattrapait ! d'ailleurs la maison ressemblait à la maison du père noel, pleines de boule et de guirlandes, de lumières en tout genre et une crêche artisanale avec des chameaux et pleins d'animaux... même des animaux un peu incongrus dans une crêche... mais maintenant qu'il est parti tout ça me manque.
    Quand on a décidé de plus aller à la messe de minuit, car tout le monde ne voulait pas y aller, on a remplacé ça par l'écoute de chants de Noel chrétien et la mise du petit jésus dans la crêche à minuit tapante !
    Je me souviens aussi de Noel bien arrosé où mon grand-père rajoutait de la liqueur dans son café, il était solide quand même, ma tante un peu moins !
    Du côté maternel, c'est plutôt la bonne bouffe de ma grand-mère, et les multitudes d'odeur de la cuisine qui s'échappaient à ce moment là.
    Les bonnes huitres, le foie gras fait maison , la dinde, les marrons et haricots verts, et la fameuse bûche de Noel. sauf que rendu à ce moment là du repas, on avait souvent plus faim et on attendait un peu pour manger la bûche à 16heures...
    Ah oui, parce que le 24 c'était chez mes grands-parents paternels et le 25 au midi chez mes grands-parents maternelles.

    Après, ces deux jours, on rentrait tranquillement chez mes parents et là je découvrais mes derniers cadeaux, et surtout ceux que j'avais fait pour mes parents. C'est vrai que c'est très commercial Noel, mais j'aime quand même offrir et voir les yeux brillants des personnes auxquelles j'ai acheté un cadeau ! pour voir que je ne muis pas trompée mais c'est vrai que c'est de plus en plus dur...

    En regardant, si je trouvais quelque chose sur le Noel traditionnel en Poitou, j'ai trouvé une chanson du XVième siècle et je viens d'apprendre que dans le Poitou, Noel se disait Nau avant.
    la tradionnelle bûche qui brûlait dans l'âtre et qui a été remplacé par un dessert, apparamment cela viendrait d'une tradition du Poitou-Charentes, où un dessert roulé est préparé pour Noel depuis le XIXème siècle.

    Je n'ai rien trouvé d'autres, je vais devoir demander exactement à mes grands-parents comment c'était Noel dans leur temps.

    (Désolée pour l'absence de trémas, je n'arrive pas à le trouver sur mon clavier qwerty)
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Lun 20 Déc - 19:58

    Gallia a écrit:Je n'ai rien trouvé d'autres, je vais devoir demander exactement à mes grands-parents comment c'était Noel dans leur temps.
    Voilà une excellente idée, profiter encore de leur présence pour glaner de leurs souvenirs, pendant qu'ils sont encore là. sourire

    D'ailleurs, en écrivant mon texte ci-dessus, je me disais que je connais bien mieux les Noëls d'enfance de ma mère que ceux de mon père... Va falloir creuser aussi cela dans les jours à venir. clin d'oeil


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac

    lahaut

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par lahaut le Jeu 23 Déc - 0:09

    Hélas je n'ai plus de grands parents ...... donc rien à raconter !!!
    avatar
    gallia

    Localisation : Campagne québécoise, Outaouais

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par gallia le Jeu 23 Déc - 0:19

    Tu peux raconter aussi les tiens
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Sam 25 Déc - 9:32

    A ne pas faire lire aux enfants (Charlotte et Lahaut, détournez les yeux ! clindnoel)

    La véritable histoire du Père Noël

    Je viens (enfin !) de mettre la main sur un article assez exhaustif et historiquement fondé de la véritable histoire du Père Noël que nous connaissons tous :
    http://www.rue89.com/infusion-de-sciences/2007/12/25/de-nicolas-le-turc-a-coca-la-veritable-histoire-du-pere-noel

    Et un site, où l'on retrouve des données sur les Noël en régions : http://www.joyeux-noel.com/perenoel.html

    Bonnes lectures de Noël ! clindnoel


    Un de mes Papas Noël m'a apporté une mine d'or australienne comme je l'avais demandé ! super content


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Mer 21 Déc - 8:42

    clindnoel Tiens, je fais remonter ce post aussi !

    Vu que nous avons des petits nouveaux (bien intégrés depuis plusieurs jours, semaines ou mois, mais qui n'étaient pas là à Noël dernier) aux origines diverses, ils ont peut-être des Noëls différents à nous conter... non ?

    C'était comment les Noëls portugais de ton enfance, Flores ?
    Et l'Albatros, on fête Noël dans les airs ?
    Et Kanasucre, Bachatera, c'est différent par chez vous ?
    ...

    Allez, racontez-nous un peu Noël... rêveur



    :sapin:


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Invité le Mer 21 Déc - 13:04

    Bonjour Wapiti et tous les autres,

    Désolée Wapiti, je n’ai rien d’intéressant à raconter. Lorsque j’étais enfant, mes parents étaient en Allemagne, et j’étais dans un pensionnat avec une sœur et l’autre était dans un autre pensionnat.
    La plupart des vacances de Noël nous nous rejoignions chez une nourrice, mais pas toujours.
    Je ne garde aucun souvenir marquant de mes Noëls d’enfance triste .

    Maintenant, la famille qui est au Portugal passe le Noël tous ensembles, et moi des fois je vais là-bas et des fois je vais en Allemagne chez mon frère.

    Le menu principal que ma mère fait (depuis 4 ans c’est une de mes sœurs) :

    Morue cuite à l’eau avec une espèce de chou, carottes, pommes de terre et oignons. C’est le plat, très ancien, traditionnel de Noël du Portugal. Les gens continuent à le cuisiner pour la tradition et aussi pour la roupa velha (les vieux habits). Pour faire les vieux habits, il faut faire dorer de l’oignon avec de l’ail et de huile d’olive dans une casserole, rajouter, coupés en morceaux, tous les reste de la veille + des œufs cuits + un peu de vinaigre. Laisser cuire un petit peu (jusqu’à ce le tout soit bien chaud), mélanger et servir chaud. L’aspect n’est pas terrible, c’est pour ça qui s’appelle des vieux habits et aussi parce ce sont des restes, mais le goût est bon.

    Elles font aussi en général du lapin au four (des fois de l’agneau). Ça me dégoûte un peu de manger du lapin, quand il est sans sa fourrure ça me fait rappeler un chat, mais la façon comme elles le cuisinent il est délicieux.

    Puis des salades, sucrés et salées. Et des desserts traditionnels : rabanadas (pain perdu, les gens achètent le pain spécial au moins une semaine avant, pour qu’il soit bien rassis) je n’ai jamais aimé le pain perdu. Sopas secas (traduit soupes sèches, c’est aussi à base de pain rassis mais au four) j’aime assez si ce n’est pas trop sec ni trop sucré. Mexidos (je ne sais pas comment traduire, c’est aussi à base de pain rassis, pignons de pin, noix, raisins secs, Porto,..) beurk !. Pao de Lo (c’est un gâteau avec beaucoup de jaunes d’œuf et très moelleux). Bolo Rei (c’est un gâteau avec des fruits confits et une fève).

    J’ai faim miam !

    PS : Merci Wapiti et très joyeuses fêtes à toi aussi top ! bisou
    avatar
    Kanasucre

    Localisation : Chambly, sud de Montréal

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Kanasucre le Mer 21 Déc - 16:08

    Noël, que dire sur le Noël actuel qui a perdu toute sa signification religieuse.

    Mes grand-parents et mes parents sont morts. Alors que la majorité d'entre-vous avez un ou des grand-parents nés au début du 20e siècle, ce sont mes parents qui sont nés en 1912, même année tous les deux.

    La veille de Noël, nous 'montions' l'arbre de Noël, allions à la messe de minuit, sauf maman qui préparait le repas et qui n'a jamais été très très catholique avouons-le, puis c'était un maigre festin de tourtière avec ketchup maison, betteraves marinées et autres marinades et comme dessert une tarte à la farlouche à la mode (c-a-d avec crème glacée).

    À Noël, nous allions chez l'une de mes tantes où habitait mon grand-père maternel. Grosse bouffe, dinde, tourtière, pommes de terre pilées, petit pois, sauce aux canneberges et desserts. Ce que j'aimais le plus de ces Noël était l'après-dîner alors mon père et ses beaux-frères jouaient au bridge, c'est là que ma passion pour le bridge a commencée. Il y avait une heure de tramway pour se rendre chez ma tante et pour revenir chez nous deux heures car le transport en commun était au ralenti ce jour-là tard. Quelquefois mon père avait mis une petite somme d'argent de côté pour pouvoir prendre un taxi.

    La grande fête se tenait le 1er janvier, fête non religieuse. Les cadeaux et le repas chez ma grand-mère paternelle qui réunissait toute la famille Mathieu, mon oncle Albert était l'heureux père de 10 enfants, 2 enfants du côté de ma tante Jeannette et nous étions 5. Il faut compter les adultes en plus, je crois qu'en tout nous étions 26. Ma grand-mère offrait des cadeaux à tous les enfants et nous avions notre propre table pour manger, chapeaux et flûtes de papier, etc. etc. La dinde était la reine du repas tout comme à Noël. Nous vivions dans une maison à trois étages comme il en existe plusieurs à Montréal, nous habitions le rez-de-chaussée et ma grand-mère et mes deux tantes célibataires le troisième. Pas très loin pour s'y rendre.

    Maintenant, Noël et autres ne représentent rien pour moi sauf des dépenses extraordinaires pour les cadeaux de circonstance. J'aime mieux offrir lorsque j'en ai le goût et les moyens financiers de le faire. Je reçois toujours le ou vers le 21 décembre pour souligner le solstice d'hiver pour lequel d'ailleurs toutes ces fêtes de victuailles ont été inventées avant que la religion ne s'y mêle.





    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Mer 21 Déc - 20:53

    rêveur Merci Flores et Kanasucre.

    C'est exactement cela que l'on a envie de lire : les Noëls d'avant ou de maintenant, avec leurs particularismes culturels ou régionaux. sourire

    Un festin portugais et un autre canadien, que demander de plus ! miam !



    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Invité le Ven 23 Déc - 12:05

    Cette année je ne pars nulle part triste. Normalement, on devrait aller en Allemagne, mais ma fille aînée a des examens importants après les vacances, et ne peut pas venir. La plus jeune ne veut pas y aller sans sa soeur, et moi je ne veux pas y aller toute seule buté.
    Des fois, aussi on va chez ma tante ou ma cousine à Franconville, mais cette année ma fille plus jeune ne veut pas y aller. Elles veulent fêter Noël chez leur père, et leur famille.
    Et moi, je ne veux pas aller chez ma famille, et être avec leurs familles, et moi toute seule.
    Alors, pour la première fois, j'organise un repas avec la plupart des gens que je ne connais pas http://paris.onvasortir.com/noel-a-la-maison-4011501.html j'espère que cela se passera bien sourire.
    Une fois j'ai fêté Noël avec une amie, et ses amis, et amis de ses amis, et je n'ai pas aimé. Les femmes étaient correctes (pas ivres), mais presque tous les hommes finirent la soirée ivres. Il y en avait beaucoup de boissons.
    J'ai hâte de voir si tout se passera bien :sapin:.
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Skyrgamur le Ven 23 Déc - 12:21

    Très bonne idée, tu peux faire de chouettes rencontres.

    Bonne soirée Florès, tu racontras ?


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Invité le Dim 25 Déc - 23:21

    J'espère que vous avez tous passé un très bon Noël sourire !

    La soirée de Noël que j'ai organisé avec OVS s'est très bien passé côté ambiance. Le groupe était sympa, et il n'y a pas eu des dérapages.
    Seulement deux personnes sont rentrées chez eux pour dormir.
    Comme il a resté beaucoup de choses, j'ai proposé aux gens de rester à déjeuner aujourd'hui. Tout le monde est resté, et ceux qui étaient partis chez eux sont revenus, plus une autre personne d'OVS, amie de quelqu'un du groupe, plus mes filles. J'ai fait un gros poulet fermier au four avec des pommes de terres, pour accompagner les restes de paella.
    Les gens étaient contents,... et moi un petit peu déçue.
    Je m'explique :
    Le vendredi après-midi j'ai fait les courses. Samedi matin, j'ai fait encore des courses (crustacés), fait le ménage entier dans la maison, décoré la table et fait le dîner. Et aujourd'hui encore et encore du ménage, plus un tas de linge à laver.
    Quand les gens sont arrivées le 24 tout était impécable.
    La veille de Noël, j'ai bien remarqué, pendant que je faisait la vaisselle entre deux plats que les gens ne se pressaient par pour m'aider, à part mon voisin, mais cela ne me dérangait pas, parce que tout était organisé d'avance et que la cuisine est ouverte vers le salon. Mais aujourd'hui, quand la maison était complétement désarrangée, et un tas de vaisselle à faire, plus le repas, et que j'ai vu que personne (à part mon voisin et mes filles) ne faisait aucun effort pour m'aider, j'ai rien dit mais je suis restée déçue. Je suis épuisée. Je me déstresse de ses deux jours là, en ce moment.
    Conclusion, je n'organiserai plus de Noël ni de Nouvel An chez moi,... peut-être (pas sûr) juste une petite soirée raclette et jeux, et ensuite tout le monde rentre chez lui.
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par fabizan le Lun 26 Déc - 0:34

    Je comprends que tu sois déçue Flores, les gens sont un peu culottés, avec le mal que tu t'es donné et seulement 12 € de participation, ils s'en sont tirés à bon compte.


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Invité le Lun 26 Déc - 9:26

    Pour l'argent, je ne me plains pas Fabienne. Les 12 euros étaient pour la participation du punch planteur et de la paella. J'ai mis des bons produits (même plus qu'indiqués sur l'annonce), et je savais que j'allais payer plus que les autres, mais je me disais aussi que par rapport à eux, je n'avais ni les frais ni le temps du trajet.
    Le repas du lendemain c'est moi qui a voulu leur faire plaisir. Difficile de dire aux gens, qui ont fini de se préparer à midi, maintenant allez déjeuner chez vous clin d'oeil.
    Tout au début, certains m'ont demandé si j'avais besoin d'aide, mais au début je n'avais pas besoin d'aide car tout était impécable et bien organisé. Et après, que j'avais besoin d'aide, plus personne ne me la proposait soupir.
    Le 25, alors que tous bavardaient tranquilles à table et que je courais pour préparer le repas, j'ai mis une nappe propre et j'ai apporté les assiettes, je les ai donné à quelqu'un en disant à tout le monde "mettez la table svp"... ils ont distribué les assiettes, mais personne ne s'est levé pour venir chercher le reste des affaires désappointé.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Lun 26 Déc - 9:32

    Hé oui, nous ne sommes pas tous faits du même bois, malheureusement. soupir

    Mais même si la déception est légitime, Flores, et la bonne résolution de ne pas recommencer légitime également,
    il faut à ce jour te reposer (surtout !) et oublier le côté fâcheux et ne te rappeler que les bons souvenirs de ce Noël partagé. clindnoel
    C'était de toute façon mieux qu'un Noël triste et solitaire, non ? clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Invité
    Invité

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Invité le Lun 26 Déc - 9:38

    Oui... mais j'irai chez la famille la prochaine fois langue.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Wapiti le Lun 26 Déc - 11:15

    La fin des Grands Wap'Noël ?

    Il parait que cette année, c'était le dernier.
    Triste nouvelle, même si je comprends la décision de Tata et de mes grands-parents :
    Pas évident de gérer 5 couples d'enfants ayant engendrés 14 petits-enfants pour la plupart en couples également et déjà 3 arrières-petits-enfants... Faîtes le compte, et heureusement que tous ne peuvent venir (éloignement, travail...), nous sommes généralement entre 25 et 35 à table !!
    Joyeuse troupe de joyeux lurons, pour la très grande majorité dans la tranche 27-64 ans, aux estomacs avides et gosiers secs à la bonne descente... Ambiance garantie ! Il y a belle lurette que les grands-parents ne suivent plus vraiment et que Tata a pris la relève...

    Mais qu'est-ce qu'un Grand Wap'Noël ?

    Le Noël familial digne des grandes smalas méditerranéennes.
    Le Noël ancestral tel qu'organisé déjà du temps de mes arrières-grands-parents (que je n'ai pas beaucoup connus), du temps où WapPapounet était petit... et peut-être même d'avant.

    Un 25 décembre au déjeuner, toujours, après la messe pour celles et ceux qui y allaient (tous dans l'ancien temps, pas grand monde de nos jours...).

    Une grande tablée, toujours, familles nombreuses oblige, et sens de l'accueil des 'pièces rapportées' (ou 'valeurs ajoutées') non encore officiellement intégrées, de même que pour les cousin(e)s et oncles, tantes esseulé(e)s. Je crois que ces Grands Wap'Noël ont toujours compté bien plus de 20 convives, de générations en générations.

    Un rituel établi et pratiquement inchangé depuis plus d'un siècle (pour ce que j'en connais) :

    Tout commençait par un apéritif déjà très garni et bien arrosé de kir et autre Champagne ou Crément (chut ! ne dîtes surtout pas que je n'aime pas), autour du grand sapin décoré dans la grande salle aménagée à cet effet (que ce soit la salle à manger de l'arrière-grand-mère à une époque lointaine, celle des grands-parents dans la jeunesse des Wap' aînés de la cousinade, l'immense salle de jeux des grands-parents plus tard avec la marmaille, le très grand garage aménagé de Tata ces dernières années).
    Au cours de cet apéritif qui s'éternise se déroulait la distribution des cadeaux de Noël... Grand moment d'effervescence qui permettait de calmer les plus jeunes enfants disparaissant avec le ventre plein (ils mangeaient avant, en comité de jeunesse encadré par les mamans) et de nouveaux jeux et jouets à expérimenter dans les pièces voisines.

    Venait alors le temps de passer à table, 14 heures ayant déjà sonnées au clocher du village. Menu ancestral, allègrement arrosé, qui a peu varié au cours du siècle :
    - ventrée d'huîtres et tranche de saumon fumé
    - à une époque le plateau de cochonnailles (= charcuterie) circulait alors ; la fin du siècle dernier a eu raison de lui, fort heureusement
    - dindes moelleuses et délicieuses, accompagnées de leurs marrons et de leur fondant gratin de cardons (et, apparu plus tard en complément, le gratin dauphinois, pour satisfaire les palais rebelles et les gros appétits)
    - saladiers énormes de salade verte
    - plateaux de fromages très garnis et jamais boudés par les convives gourmets
    - farandole de bûches de Noël, des sempiternelles bûches au beurre traditionnelles plus tard remplacées par des consœurs plus modernes et légères, voire glacées et fruitées - où l'on voit ressortir les coupes de Champagne et les enfants (16 heures avaient sonnées, il était l'heure de goûter)
    - tournées multiples de café, de gnôles du pays, de chocolats divers et variés autour du panier de fruits de saison.

    Pour passer un peu le temps, et suivant la météo, au choix des un(e)s et des autres :
    - par temps beau et tiède : pétanque dans le jeu de boules de la maisonnée et/ou promenade digestive pour quelques-unes de ces dames dans les ruelles du village
    - sieste pour ces messieurs autour de la cheminée dans les salons restés confidentiels ou sur les lits moelleux des chambres isolées
    - jeux de scrabble, de cartes, de société, ou avec les enfants...
    - simples papotages au pied du grand sapin illuminé
    ...

    Venait alors le temps de redresser la table pour tous les affamés qui n'étaient pas encore partis (la très grande majorité !), pour un deuxième service certes allégé mais aux ressources encore inépuisables : plateau de cochonnaille, salades vertes et/ou d'endives, restes du déjeuner, plateaux de fromages, restes de desserts et paniers de fruits, chocolats et cafés...
    Il se faisait tard, les plus âgés et les plus jeunes étaient fatigués, certains très imbibés, mais toujours tous sont rentrés, ventre et papilles comblés, étincelles de bonheur de Noël dans les yeux.

    Il y a une dizaine d'années on se disait au-revoir, à l'année prochaine... à la semaine prochaine, puisque le Premier de l'An, on remettait cela. Et bis repetita.
    Les enfants grandissant et festoyant le soir du réveillon et les parents vieillissant, le déjeuner du premier s'est peu à peu transformé en goûter dinatoire avant de disparaitre complètement des rites familiaux. Sans regret vraiment.

    Mais de se dire qu'il n'y aura normalement plus de ces Grands Wap'Noëls, là, il y a des pointes de regrets et une grosse bouffée de nostalgie qui nous submerge... soupir

    Mais... attendons de voir ce que les un(e)s et les autres se sentent prêts à abandonner ou prêts à organiser l'an prochain ! clindnoel



    Oups ! ai failli oublier le résumé pour SMS ! -> Les Grands Wap'Noëls, c'était traditionnel et trop bien !! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Skyrgamur le Lun 26 Déc - 17:48

    Pourquoi ne pas perpétuer la tradition Wapiti et Wapata ? (je n'ai pas dit Wapatata je file ! )


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par fabizan le Mar 27 Déc - 1:06

    Tes noëls Wapiti me rappellent les noëls de mon enfance chez oncles et tantes mais il y a longtemps que cela est terminé.
    Je comprends que tu sois triste à l'idée que cette tradition cesse. Mais Lutine a raison, à vous de reprendre le flambeau.


    _________________
    Fabienne

    Contenu sponsorisé

    Re: Racontez-nous Noël

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 9:19