Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

+13
bardak
Dolma
Lilie
tcvoyageur
Solcha
Fabricia
Wapata
Wapiti
mamina
Skyrgamur
fabizan
geob
lahaut
17 participants

    Mon billet d'humeur

    avatar
    lahaut


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par lahaut Jeu 19 Sep - 0:42

    Hé Geob tu vas être content... des braqueurs ont braqué une bijouterie aujourd'hui juste à coté de chez moi à Villiers sur Marne (La même ville où il y a 2 ou 3 ans une policière municipale a été tuée par un voyou mais quelle importance la mort de cette géraldine ...le tueur est encore en vie , ouf! on est rassuré sur ce point !!) aujourd'hui et ils sont repartis vivant avec un beau butin et franchement on en a rien à foutre du bijoutier choqué et dévalisé du moment que les braqueurs soient vivants et qu'ils puissent jouir de leur butin durement gagné et qu'ils puissent aussi recommencer un braquage sur un autre commerce pour augmenter leur magot .
    En réfléchissant c'est vrai que c'est de la faute aux commerçants et bijoutiers, ces hold up à répétition et ils n'avaient qu'a choisir un autre métier après tout non mais franchement ...quelle idée d'être bijoutier ? faut être fou ou suicidaire ..... investir du fric dans un magasin pour être dépouillé par des braqueurs !
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Jeu 19 Sep - 16:18

    Comme pour ces choses là tu écris toujours avec colère, en employant des propos qui n'ajoutent rien à ton argumentation, mais fort compréhensibles puisque tu es dans l'émotion, j'avais pressenti qu'il s'était passé quelque chose. La colère est donc une émotion, elle ne parle pas des autres, elle te renseigne sur toi-même et pas sur les autres, je veux dire par là que tu es responsable de ton émotion - ce sont les enfants qui disent que c'est la faute de l'autre -, et tu as donc bien fait de l'exprimer, sinon tu l'aurais ressassée, elle aurait pris plus de force. Une émotion est donc très utile, elle te dit dans quel état psychologique tu te trouves, il ne faut jamais la refouler !

    ---------------------------------

    "Le Canard enchaîné", mercredi 18 septembre 2013, page 2 : "La mare aux canards", l'entrefilet intitulé : "Partage des rôles au FN". Durant leur dernière réunion, J.M. Lepen a exprimé son opinion sur cette affaire de Nice, et Marine Lepen en a aussi parlé :

    " Interrogée lors de ce même déjeuner, la présidente a, quant à elle, mis la loi en avant, quitte à heurter sa base : << Dans l'état actuel du dossier, les conditions juridiques de la légitime défense ne sont pas réunies.>>"
    avatar
    lahaut


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par lahaut Jeu 19 Sep - 21:59

    Où tu vois un monceau de colère dans mes paroles pensif ?  j'ai juste dit qu'il méritait la légion d'honneur cet homme et j'aimerais être parmi les jurés quand il y aura son  procès pour le féliciter de son action et de son courage !! bravo et de plus je suis heureux qu'il y a une vermine ... une m...de pensif  en moins sur la planète !!banane  c'est la fête au village !! fiesta 

    et je voudrais savoir où sont les conditions juridiques et  légitimes du travail sans se faire braquer ??

    Prochainement je ferai un billet d'humeur  sur tous les "bien pensant" de notre société !
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Ven 20 Sep - 10:51

    Syrie m'était conté
                           
    En 1980, un commando islamiste s’introduit dans l'école des officiers militaires, à Damas. Ils ont séparés 80 élèves des 300 présents. Ces 80 étaient tous Alaouites, et ils les ont égorgé en application de la fatwa de L'Iman Ibn Taymiyah (mort en 1328). Dès lors, la guerre civile, religieuse, a commencé...   (source : une émission de France Inter, le dimanche à midi)    

    Après cela, il ne faut pas s'étonner que les Alouites aient le projet de se défendre coûte que coûte, car c'est leur peau qui est en jeu, le devenir de leur communauté. Et on ne défend pas sa vie avec des roses.  J'ai trouvé la fatwa sur un site musulman, et je la présente quelle, dans une traduction qui apparait fort mauvaise, mais qui donne une idée de l'antagonisme entre les sunnites et les chiites.                    
                     
    ....................................................................................................................................

    An-Nousayriyya" Ou "Les Alaouites" Par L'Imam Ibn Taymiyah
    Ils sont aussi appelés les Alaouites.

    Leur statut

    Ibn Taymiya (رحمه الله) a dit: "Ces gens nommés "Al-nusayriyyah" et autres groupes parmi les Qaraamitah et Baatiniyyah, sont des plus grands mécréants que les Juifs et les Chrétiens. Non, ils sont des plus grands mécréant que la plupart des mushrikeen (polythéistes autre qu'Ahl ul-Kitab) et leur mal envers la Oummah de Mouhammad , est plus grand que le mal des mécréants qui sont en guerre avec les Musulmans, comme les Tatar, les mécréants Européens et les autres". (Majmou' Al-Fatawa 35/145)

    Leurs déviations

    Ibn Taymiya (رحمه الله) a dit: "Ils se présentent devant des Musulmans ignorants comme les partisans et avocats d'Ahl el Bayt (la famille du prophète), tandis qu'en réalité ils ne croient pas en Allah, ou au Messager, ou au Livre, ou aux ordres [d'Allah], ou aux prohibitions, ou à la récompense, ou à la punition, ou au Paradis, ou au Feu, ou dans un des Messagers qui a précédé Mouhammad, ou dans une religion parmi les religions précédentes. Plutôt ils prennent les paroles d'Allâh et de Son Messager, connu des savants Musulmans et ils les interprètent en se basant sur leurs fabrications, prétendant que leurs interprétations sont "la connaissance cachée ['ilm 'ul-bâtin], comme ce qu'a mentionné la personne qui questionne et bien plus. Ils n'ont aucune limite dans leur mécréance en ce qui concerne les Noms d'Allah, Ses versets et leur altération de la place approprié du Discours d'Allâh et de Son Messager [son utilisation]. Leur but est le reniement de Croyances Islamiques et des Lois de toute les façon possible, essayant de prouver que ces choses sont des faits qu'ils savent, comme ceux mentionnés par la personne qui questionne et biens d'autres, comme le fait que "les cinq prières" signifient la connaissance de leurs secrets, "obligatoirement rapide" la dissimulation de leurs secrets et "le pèlerinage vers Bayt Al-'Atiq" la visite à leur shaykhs et que les deux mains d'Abu Lahab représentent Abu Bakr et 'Omar et que "les grandes nouvelles et l'imam manifeste" est 'Ali ibn Abi Talib.

    Il y a des incidents bien connus et des livres qu'ils ont écrits en ce qui concerne leur hostilité à l'Islam et ses adeptes. Dès qu'ils en ont l'occasion, ils versent le sang de Musulmans, comme lorsqu'ils ont une fois tué des pèlerins et les ont jetés dans le puit de Zamzam. Une fois ils ont pris la pierre noire et l'ont gardé toute la durée du temps du pèlerinage et ont tué tant de savants Musulmans et chouyoukhs que seul Allâh connaît leur nombre. Ils ont écrit beaucoup de livres, tel que ceux mentionner par la personne qui pose la question et d'autres.

    Les savants musulmans ont écrit des livres, dévoilant leurs secrets, exposant leurs voiles, expliquant qu'ils sont branchés de l'incrédulité, l'infidélité et l'athéisme, par lequel ils sont des plus grands mécréants que les Juifs, Chrétiens et Brahmans indien adorant les idoles.

    La personne qui pose la question a mentionné peu pour les décrire par rapport à tout ce que l'on connaît des savants quant à leurs caractéristiques. On sait que seul la côte de Feinte a été reprise par les Chrétiens qui sont de leur côté (Nusayri). Ils sont toujours du côté de tous les ennemis des Musulmans, et [vous avez constatez qu'] ils sont avec les Chrétiens contre des Musulmans.

    Parmi les plus grands malheurs qui leur soit arrivés il y a certainement la conquête d'ouverture des Musulmans de la côte (de Feinte) et la défaite des Chrétiens.

    Non, un des malheurs les plus grands qui leur soit arrivés est la victoire des Musulmans sur les Tatar et les plus grands soulagements pour eux sont la conquête des Chrétiens – et le refuge est cherché auprès d'Allâh – sur les ports Musulmans.

    Ils n'admettent pas que ce monde est été fait par un Créateur, ou qu'Il a une religion avec laquelle Il ordonne, ou qu'Il y a une place avec laquelle Il récompensera les gens pour leurs actes, et c'est ailleurs que cette place (ailleurs que dans ce monde)". (Majmou' Al-Fatawa 35/145)
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Ven 20 Sep - 13:18

    Pour les ceusses que ça intéresse, ARTE a diffusé récemment un reportage sur la Syrie de Hafez El Assad pui son fils le triste sire, il reste est accessible sur le site d' l'INA :


    http://www.ina.fr/video/4559586001
    avatar
    lahaut


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par lahaut Sam 21 Sep - 11:03

    la Syrie ? entre la peste (Assad fils) et le choléra (rebelles avec maintenant 80 pour cent de barbus) qui choisir ?  Au moins ils se tuent entre eux !! (hélas avec quelques milliers de civils comme dans toutes les guerres de notre époque (voir chiffres de la seconde guerre mondiale !!))

    Depuis 2 ans ce conflit intérieur existe avec au moins 100 000 morts et depuis qu'il y a 200 à 1 000 morts avec des gaz, les pays occidentaux hurlent  ! Ce qui signifie, en gros, que 100 000 morts tués par des bombes ou des balles de kalachnikovs valent 200 à 1 000 morts gazés pour se manifester à l'ONU !!
    Et notre président qui est le caniche du bulldog américain se croit le roi du monde ! (la Syrie n'est pas le Mali !) C'est exactement comme un roquet qui aboie contre un pitbull et quand celui-ci réplique il vient se cacher derrière le bulldog car il ne peut rien faire sans lui pour l'attaquer !
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Dim 22 Sep - 13:33

    Je m'intéresse suffisamment à l'histoire pour constater que, tôt ou tard, une dictature finit par s'écrouler. On croyait l'U.R.S.S. immortelle, elle n'a duré que 70 ans, d'autres beaucoup moins comme la dictature des colonels en Grèce, et on pourrait en citer encore et sur tous les continents. Donc, une évidence s'impose : le régime Assad ne tiendra pas, d'ailleurs plus rien ne sera comme avant en Syrie. Après tout ce qui s'est passé, hier, aujourd'hui,  et ce qui se passera demain, rien ne s'oubliera dans l'immédiat, les communautés syriennes auront bien du mal à se retrouver et vivre dans leurs libertés religieuses respectives que les Assad leur accordaient.

    Comme tous les dictateurs, les Assad ont commis l'erreur d'éradiquer toute opposition. Cela aurait été plus judicieux de faire émerger une opposition laïque, facilement contrôlable, au lieu de ça ils ont ouvert la porte aux islamistes, comme Ben Ali en Tunisie.

    J'ai entendu l'autre jour une journaliste de France Inter, à Damas, raconter que les hommes et les femmes fumaient le narghilé aux terrasses des cafés. On imagine que si la rébellion islamiste, devenue majoritaire et principalement composée d'éléments étrangers à la Syrie, arrive à Damas, eh bien les femmes Syriennes ressentiront  dans leur chair ce qu'ont subi les femmes Afghanes. Quant aux premiers rebelles, qui se proclament laïcs, ils font preuve d'un manque de réalisme sidérant : ils refusent de s'assoir à une table de négociation avec des représentants du régime Assad. Il est donc clair qu'ils veulent éliminer tous les Alaouites. Ces derniers ont longtemps été les domestiques des grandes familles sunnites, c'étaient aussi ceux qui faisaient les sales besognes, dégradantes, humiliantes. Petit à petit, ils ont pris les places que les Sunnites ne voulaient pas comme, par exemple, dans l'armée. Et c'est ainsi que patiemment, jour après jour, les Alouites ont jeté les bases de leur prise du pouvoir. S'ils le perdent, le pouvoir, ils savent qu'ils sont fichus.

    La seule solution politique est-elle la transformation de la Syrie en état fédéral, avec régions autonomes, comme en Irak, où chaque communauté pourrait vivre comme elle l'entend ? Bon, aucune Villageoise, aucun Villageois ne sera présent pour fêter le 31 décembre 2100, mais je suis persuadé que la carte géopolitique du monde ne sera plus comme celle d'aujourd'hui : la plupart des pays du Moyen-Orient sont issus des accords entre puissances occidentales. Verra-on la renaissance du Kurdistan, au grand dam de l'Iran et de la Turquie ? L'Irak, où la région Kurde jouit d'une grande autonomie et signe des accords avec les compagnies pétrolières sans passer par Bagdad, et la Syrie sont dans d'autres préoccupations par rapport à leur Kurdes - dans le Kurdistan Syrien, les rebelles islamistes s'intéressent au pétrole et les combats feraient rage entre les Kurdes et les Islamistes.

    Lorsqu'on écoute les infos sur tous les médias, il est souvent fait mention de "L'observatoire Syrien des droits de l'homme", organisation basée à Londres, et seulement composé de rebelles, des opposants au régime Assad. Mais ça, on le précise rarement, sinon jamais. Et on diffuse sans rechigner leur comptabilité mortuaire. Ainsi, la façon dont annonce que cette guerre civile a fait plus de cent mille morts, tout laisse à croire que ce sont exclusivement des victimes de Damas, comme si les soldats loyalistes ne mourraient pas ! Faut pas oublier que les rebelles ne mégotent pas pour tuer les soldats de Assad, et transforment parfois cette action en cérémonie sacrificatoire bien sanglante pour alimenter Youtube.

    A notre niveau, c'est très difficile de ne pas se faire manipuler. Nous l'avons été pour la Libye, la Bosnie - qu'on se rappelle cette roquette tirée sur la marché de Sarajevo, tuant une cinquantaine de musulmans : ah les méchants Serbes, en fait, ce sont les Musulmans qui n'ont pas hésité à tirer sur leurs coreligionnaires-, le Rwanda, l'Irak. On nous a toujours présenté ces conflits  comme le combat entre le bien et le mal, les gentils contre les méchants pour bien cacher les véritables enjeux et les intérêts des grandes puissances qui se font la guerre par procuration.

    Vae victis ! Ils finissent tous au Tribunal International de La Haye !

    (résumé pour Lahaut : on est à peu près d'accord sur le sujet !)
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Jeu 26 Sep - 12:25

    L'instinct maternel ? Une grosse blague !

    Elizabeth Badinter a bien démontré, dans un de ces livres, que l'instinct maternel est une notion inventée par l'homme. Le but ? Inciter les femmes à rester au foyer, à s'occuper des enfants car, comme elles auraient un instinct naturel, elles le feraient mieux que les hommes. Quelle blague ! Sinistre au regard de l'actualité. D'emblée, je n'ai pas cru à cette histoire de disparition d'un enfant dans un parc à Clermont Ferrand, et j'avais dis à mon frère, le premier jour, si j'étais flic j'irais pequisitionner dans la maison de la mère. D'ailleurs les flics savent bien, en ce qui concerne les disparitions d'enfants, la solution se trouve dans plus de 95% des cas dans le milieu familial, ou le plus proche entourage. Et cette "mère" qui apporte, c'est le verbe qui convient, son enfant pour que son mec le viole au cours d'une visite en prison, dans le parloir. Il y a tellement de fais divers tragiques qui démontrent que la femme pense plutôt à son sexe qu'à son enfant, bref, comme tous les êtres humains, elle pense avant tout à son propre intérêt, jusqu'à sacrifier ses enfants si elle le juge nécessaire pour son bien être émotionnel, sexuel.

    Arnaud Desjardins avait dit un jour à Swami Prajnanpad qu'il avait eu une bonne mère. Réaction de Prajnanpad :
    - Je vous arrête tout de suite, Arnaud !  Il n'y a pas de "bonne" mère, car ça sous entendrait qu'il y aurait de mauvaises mères. Il y a une mère, voilà tout. Ou il n'y en pas.

    Tous ces fais divers montrent bien que ces femmes n'ont pas été des mères, mais des femmes, des êtres humains obnubilés par leurs propres intérêts.

    http://www.babelio.com/livres/Badinter-LAmour-en-plus/19126
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Jeu 26 Sep - 18:38

    Faudra expliquer ça aux singes et à toutes les femelles animales qui s'occupent de conduire leurs petits à l'autonomie.

    Et, encore une fois : si on remplaçait "les" par "il y a des", hein ?!!!!!!!!!!
    bardak
    bardak


    Localisation : Dans mon canapé

    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par bardak Ven 27 Sep - 0:05

    Non ben finalement, j'ai rien à dire...


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Ven 27 Sep - 11:16

    Création d'un centre d'étude sur l'acier.
    Les ouvriers vont être contents, ils vont sûrement passer du statut d'ouvrier au statut de chercheur !
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Ven 27 Sep - 13:24

    pondy a écrit:Création d'un centre d'étude sur l'acier.
    Les ouvriers vont être contents, ils vont sûrement  passer du statut d'ouvrier au statut de chercheur !
    Certains y croient paraît-il... "Dur comme fer" !!! gag !  rire
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Sam 28 Sep - 13:53

    .
    pataugas a écrit:Faudra expliquer ça aux singes et à toutes les femelles animales qui s'occupent de conduire leurs petits à l'autonomie.

    Et, encore une fois : si on remplaçait "les" par "il y a des", hein ?!!!!!!!!!!
    .


    Tout à fait d'accord, l'instinct "maternel" ne se discute pas dans le règne animal, par contre, en ce qui concerne la femme, "... un animal étrange que l'on trouve sur tous les continents, et que l'on peut parfois domestiquer..." (Ambroise Bierce- < Le dictionnaire du diable>), c'est une notion qui ne va pas de soi, c'est une construction psychologique qui se fait jour après jour, écrit E.Badinter.

    Je viens de finir un livre de Keigo Higashino << La maison où je suis mort autrefois>> - Actes Sud (décidément, une excellente maison d'éditions). Dans ce roman, catalogué "policier", le hasard faisant bien les choses, le sujet de la relation entre la mère et son enfant est abordé. Ce qui ne me fait rien changer à ce que j'ai écrit.
    bardak
    bardak


    Localisation : Dans mon canapé

    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par bardak Lun 30 Sep - 23:37

    .
    geob a écrit:Tout à fait d'accord, l'instinct "maternel" ne se discute pas dans le règne animal, par contre, en ce qui concerne la femme, "... un animal étrange que l'on trouve sur tous les continents, et que l'on peut parfois domestiquer..." (Ambroise Bierce- < Le dictionnaire du diable>), c'est une notion qui ne va pas de soi, c'est une construction psychologique qui se fait jour après jour, écrit E.Badinter.
    .

    Pourquoi ? Qu'est-ce qui permet de différencier l'instinct maternel animal qui serait "naturel" et l'instinct maternel humain qui serait une "construction psychologique" ?


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Ven 4 Oct - 9:56

    Je suis vraiment désolé d’avoir eu l’idée de vous soumettre ces images, qui je vous avertis... sont parfois insoutenables à regarder.

    Mais après être tout à fait par hasard tombé sur ce reportage, qui m’a très fortement choqué (d’autant plus que je ne connaissais pas, ce sordide détail de l’histoire),
    et après avoir longuement hésité... j’ai pensé qu’il pouvait être utile de le publier !

    Afin que celles et ceux qui se font parfois encore des illusions sur la nature humaine, comprennent que le "mal" ne se loge pas toujours, chez qui l’on croit !
    Il faut vraiment aller jusqu'au bout du reportage (dont je n'ai publié qu'une version courte), pour bien comprendre l'ampleur et l'horreur de la situation !!!

    Les chiffres évoqués font tout simplement "froid dans le dos", et m'ont provoqué un très fort sentiment de malaise et d'incompréhension, envers des gens sensés être... des "amis" ??!!

    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Sam 5 Oct - 10:50

    Pourquoi ? Qu'est-ce qui permet de différencier l'instinct maternel animal qui serait "naturel" et l'instinct maternel humain qui serait une "construction psychologique" ?


    Prenons plutôt la noblesse que le peuple, les pauvres, car aurait facilement des arguments pour dédouaner les femmes qui abandonnaient leurs enfants au XVIIIe siècle. Prenons l'exemple précis de l'immense Talleyrand : il a connu sa mère à l'âge de 10/11 ans, en revenant de chez sa nourrice à qui il avait été confié dès sa naissance.

    Si la mère de Talleyrand avait eu l'instinct maternel "naturel", alors pourquoi s'était-elle débarassé ainsi de son enfant ? Bien entendu, ce n'est pas un cas unique, un cas hors normes : c'était la norme !!! Les princesses, duchesses, marquises et même les bourgeoises de la noblesse de robe, ainsi que chez la petite bourgeoisie urbaine, aucunes ne n'embarrassaient d'un enfant qui aurait perturbé leur rôle ou leur ambition sociale !

    E.Badinter montre bien que "l'instinct maternel" est une invention masculine, qui date du XVIIIe siècle, pour inciter les femmes à s'occuper de leurs enfants parce que, a-t-il été décrété, la femme  a en elle ce fameux instinct !!!

    Bon, je ne cherche pas à te convaincre, lis plutôt "L'amour en plus" de Elizabeth Badinter, elle est plus douée que moi !

    Au fait, au jardin du Luxembourg, il n'est pas rare de voir des femmes noires, asiatiques, promener des bambins bien blancs, bien blonds. Ce sont elles qui élèvent ces enfants. Les mères, elles, elles supervisent entre deux rendez-vous, deux parties de bridge, ou en passant, avant de faire un cinq à sept avec l'amant qui s'impatiente !
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Sam 5 Oct - 11:10

    Tu es incroyable, Albatros, j'ai l'impression que tu viens de découvrir que la guerre tue plus de civils que de militaires. Et depuis la nuit des temps les soudards se payent en nature.

    Ce reportage n'est pas nouveau. Je savais aussi que les tribunaux militaires étatsuniens ne mégotaient pour pendre les G'I... noirs !

    A propos de nos chers amis, je me souviens d'une "Radioscopie" sur France Inter où Jacques Chancel a interviewé Pierre Closterman. Celui-ci s'est dit écœuré par la façon aveugle de bombarder par les Américains, qui lâchaient leurs bombes sur des endroits où il n'y avait que des civils. Sur son Spitfire, durant cette campagne de Normandie en 1944, Clostermann raconte qu'il avait failli attaquer ces bombardiers américains !

    Pour revenir aux viols, que dire alors des Russes à Berlin? Et des Français aussi par la même occasion. Les Allemandes, à leur tour, ont subi l'assaut des "... gais vainqueurs de partout et d'ailleurs".

    Je pourrais aussi te parler de la présence française au Tchad, en 1970. Je ne le ferai pas. D'ailleurs, ce n'est pas racontable.
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Sam 5 Oct - 14:17

    .
    geob a écrit:
    Pourquoi ? Qu'est-ce qui permet de différencier l'instinct maternel animal qui serait "naturel" et l'instinct maternel humain qui serait une "construction psychologique" ?


    Prenons plutôt la noblesse que le peuple, les pauvres, car aurait facilement des arguments pour dédouaner les femmes qui abandonnaient leurs enfants au XVIIIe siècle. Prenons l'exemple précis de l'immense Talleyrand : il a connu sa mère à l'âge de 10/11 ans, en revenant de chez sa nourrice à qui il avait été confié dès sa naissance.

    Si la mère de Talleyrand avait eu l'instinct maternel "naturel", alors pourquoi s'était-elle débarassé ainsi de son enfant ? Bien entendu, ce n'est pas un cas unique, un cas hors normes : c'était la norme !!! Les princesses, duchesses, marquises et même les bourgeoises de la noblesse de robe, ainsi que chez la petite bourgeoisie urbaine, aucunes ne n'embarrassaient d'un enfant qui aurait perturbé leur rôle ou leur ambition sociale !

    E.Badinter montre bien que "l'instinct maternel" est une invention masculine, qui date du XVIIIe siècle, pour inciter les femmes à s'occuper de leurs enfants parce que, a-t-il été décrété, la femme  a en elle ce fameux instinct !!!

    Bon, je ne cherche pas à te convaincre, lis plutôt "L'amour en plus" de Elizabeth Badinter, elle est plus douée que moi !

    Au fait, au jardin du Luxembourg, il n'est pas rare de voir des femmes noires, asiatiques, promener des bambins bien blancs, bien blonds. Ce sont elles qui élèvent ces enfants. Les mères, elles, elles supervisent entre deux rendez-vous, deux parties de bridge, ou en passant, avant de faire un cinq à sept avec l'amant qui s'impatiente !
    .

    Ce raisonnement, tout comme celui d'E. Badinter dont tu sembles te réclamer pour appuyer une pensée dont on peut se demander en quoi elle t'est à ce point bienvenue que tu l'adoptes sans la passer au crible de ta propre réflexion, ressemble furieusement à une volonté d'instruire à charge.

    De manière plus objective, examinons ceci:
    L'être humain fait partie du règne animal et bien que l'attribution d'un cortex tende à l'en extraire, il est aujourd'hui un mélange complexe de Nature et de Culture.

    Ainsi donc, il agit selon un curseur qui ne cesse de se mouvoir entre le fabuleux monde du primate et le non moins fabuleux univers de l'ipod.

    Encore une fois: choisir de dire des mères, à la place de les mères, serait plus adapté.

    Et pour donner mon propre sentiment quant à l'instinct maternel : pour moi, il se rapproche d'un élan humaniste (et que l'on retrouve chez de nombreux mammifères !) qui consiste à protéger plus faible que soit et à mener l'enfant à l'autonomie en toute bienveillance, et le germe à la floraison.
    Comme quoi, l'humanisme ne serait pas forcément issu de la culture, même si celle-ci l'agrémente de toute une panoplie de théories à la gloire du pauvre petit homme...
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Sam 5 Oct - 16:27

    Et l'instinct paternel existe t-il ?
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Dim 6 Oct - 6:05

    Il y a plus d'une trentaine d'années, un collègue m'avait incité à lire le fameux livre de Jean Rostand : "L'homme". Je me souviens du début, enfin, à peu près :
    " Il y a sur terre 825 000 espèces animales, dont l'homme..." Depuis, avec celles que l'on découvre année après année, cela n'est certainement plus le même chiffre.

    Oui, on le sait bien, l'homme est une espèce animale, mais bien particulière. Tandis que le principal projet des autres animaux est de survivre, l'homme ne se contente pas de survivre, il pense, il produit des concepts, il calcule, il philosophe, il crée des oeuvres artistiques, il invente des machines, il a des ambitions sociales etc, etc, bref, il cherche à progresser sur tous les niveaux.
    Si l'amour maternel, cet instinct que l'on prête aux femmes, si parait-il évident, inné, naturel, madame de Montespan aurait élévé ses enfants au lieu de les laisser à madame de Maintenon qui a trouvé là le moyen de se faire une place au... non, près du soleil ! Badinter raconte, au début de "L'amour en plus", que Sartine s'inquiètait du nombre croissant d'abandons d'enfants à Paris. Si l'amour maternel... Certes, Pataugas, mes facultés intellectuelles par rapport aux tiennes sont très limitées, mais je peux te dire une chose : au fond, Badinter n'a rien inventé en écrivant que l'amour maternel n'est pas inné, naturel, mais il vient jour après jour... ou il ne vient pas, elle n'a fait qu'établir des constats, des faits, basés sur une documentation historique sérieuse.

    Il y a bien longtemps j'ai été un fervent lecteur des livres de Pierre Clastres - "La société contre l'état" m'avait fasciné. Il me semble que c'est dans un de ses bouquins que j'ai lu comment se passe un accouchement chez les indiens d'Amazonie, ainsi que dans la plupart des tribus dites primitives qui n'ont pas encore reçu de bouteille de Coca Cola sur la tête : la femme s'éloigne seule dans la forêt pour accoucher toute seule, puis elle revient avec son bébé... ou pas. Et personne ne lui en fera des reproches. Si elle revient sans son enfant, c'est qu'elle aura décidé qu'en fonction des ressources naturelles, de l'environnement, des conditions climatiques dans laquelle elle se trouve, le nombre d'enfants qu'elle a déjà, et d'autres considérations toutes aussi vitales,  elle ne pouvait le garder et lui offrir une vie acceptable.

    Voilà ce que j'appelle un amour maternel véritable !

    Au fait, je me souviens d'un débat sur le sujet de l'amour maternel, de ce donc soi disant instinct, que j'avais lancé auprès de mes collègues masculins et féminins. Evidemment, la majorité des collègues qui était contre ce livre de Badinter étaient... des hommes !

    Je me demande si pour toi le véritable scandale c'est qu'une femme ait écrit ce livre?

    Un dernier mot. Ma soeur aînée a eu son enfant, mon neveu, à 29 ans. Un jour, je lui ai demandé pourquoi elle avait attendu aussi longtemps pour faire un enfant. ( bon, aujourd'hui, 29 ans c'est bien jeune pour une femme qui pense surtout à se réaliser dans sa carrière)
    Soeur aînée : je pensais qu'il fallait avoir un enfant pour me sentir vraiment une femme.
    Geob : et alors, t'es-tu senti plus femme après avoir eu Christophe?
    Soeur aînée : non, absolument pas.

    ps : l'instinct paternel est du même acabit ! Mais, attention messieurs, madame Vallaud-Belkacem est en train de l'inventer en faisant une loi pour permettre à la justice d'inciter les pères a gardé leurs mômes après un divorce - c'est n'est pas la majorité des pères divorcés qui grimpent sur les grues... fallait réfléchir avant, les gars ! Ma mère me disait toujours : Geob, méfies toi des grues !censuré 
    Lilie
    Lilie


    Localisation : Pieds sur Terre, tête en l'Eire

    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Lilie Dim 6 Oct - 9:58

    Geob,

    Je ne comprend pas tout ce patacaisse sur instinct maternel qui serait ou pas. Quel est l'intérêt de savoir, oui ou non, si la femme, les femmes (je préfèrerais "des", comme le dit Pataugas) en soient dotées, autrement que pour l'intérêt scientique au sujet de l'espèce humaine, animale parmi les animaux? Personnellement, je ne trouve pas l'intérêt à savoir si il s'agit d'insctinct ou de quoique ce soit d'autre, le principal étant bien d'offrir à un enfant les outils pour l'emmener vers l'autonomie, et l'amour, bien sûr.

    Instinct ou pas instinct, je m'en fous complètement, et j'ai beau tourner le sujet dans tous les sens, je ne comprend pas bien l'intérêt du sujet. question Je passais juste là par hasard, je vous laisse! pardon 

    Lilie
    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Dim 6 Oct - 12:54

    1/ Oh PdeBdeM Geob, tu cites un exemple particulier pour illustrer une théorie d'ensemble !mon dieu ! 

    Si c'est là ce qui cautionne un raisonnement on en a, tous autant que nous sommes, des gamelles pleines pour alimenter la théorie qui nous convient !

    2/ Ta culture ne fait aucun doute (et elle est, dans le domaine politique et sociologique, largement supérieure à la mienne), pour un peu tu te transformerais en machine à assimiler, compacter et recracher à la mode d'Onfray -avec tout le respect que j'ai, par ailleurs, pour cet homme à la générosité réelle même si elle se fonde sur une revanche sans cesse rejouée.

    MAIS: ton propre point de vue, issu de réflexions irriguées par des travaux variés - variés, pas uniquement choisis parmi ceux qui vont dans le sens qui te convient -, ton point de vue d'honnête homme qui aura veillé à ne pas se laisser tisser dans la toile affective de son seul psychisme - quel est-il ?

    3/ Où te situes-tu, entre Nature et Culture ?

    Anonymous
    Invité
    Invité


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Invité Lun 7 Oct - 8:23

    geob a écrit:
    Tu es incroyable, Albatros, j'ai l'impression que tu viens de découvrir que la guerre tue plus de civils que de militaires. Et depuis la nuit des temps les soudards se payent en nature.
    Bien que laissant assez souvent mon esprit vagabonder et rêver... je suis loin, très loin même de croire au monde des "Bisounours", Geob ! clin d'oeil 

    Je sais très bien qu’aucune guerre sur terre n’est "propre" et que des exactions ont dans l’histoire eu lieu, ont lieu à l’heure actuelle, et continueront
    bien malheureusement à avoir lieu, et ce... quelques soient les pays, les races ou les religions !
    Car s’il y a malheureusement une chose où les hommes (et aussi les femmes) sont égaux partout sur notre bonne vieille Terre, c’est bien en ce qui concerne
    la violence et la cruauté, la haine et l’ignominie ! dégout 

    Non, ce qui m’a réellement frappé et même choqué dans ce reportage, c’est surtout l’AMPLEUR du phénomène ! surpris 

    Je savais que des cas avaient eu lieu partout où la guerre a fait rage, mais ai toujours pensé SURTOUT en ce qui concernait les "libérateurs",
    qu’il ne s’agissait seulement que de cas isolés pratiqués par des ordures de première classe, mais étais très loin de me douter que ces très odieux agissements
    avaient été généralisés et banalisés à ce point ??!! Han!!                                                                                   

    Puisque l’on parle à la fin du reportage, d’un chiffre estimé (entre la France, l’Angleterre et l’Allemagne) à environ 17 à 18 000 cas !!!  
    Tout en comprenant bien à présent (suivant l’horreur divulguée) que ces chiffres ne peuvent être à mon avis, que très largement sous-estimés ! mon dieu !
    bardak
    bardak


    Localisation : Dans mon canapé

    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par bardak Mar 8 Oct - 0:16

    Outre le fait que je suis assez d'accord avec Lilie et Pataugas, y a quand même un truc qui me chiffonne dans ton raisonnement.

    Tu nous expliques que l'instinct maternel est une construction culturelle et invoque pour cela les cas d'abandon d'enfants. Euh... chez les animaux aussi, il n'est pas rare qu'un petit soit abandonné. Il est assez fréquent que le plus faible de la portée n'atteigne pas l'adolescence...

    Ce qui fait donc, si je te suis, que si une femelle est "naturellement" capable d'abandonner un de ses petits, une femelle qui ne le ferait pas agirait sous le coup d'un instinct maternel culturellement construit ?

    Un peu tarabiscoté quand même ton truc...

    En même temps, pour être honnête, la psychologie de masse, j'y crois moyen...


    _________________
    "Il est parfois bon d'avoir un grain de folie"
    Sénèque
    geob
    geob


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par geob Mar 8 Oct - 16:39

    Chez toutes les femmes, l'amour de l'enfant n'est pas instantané, mais s'acquière jour après jour... ou pas.
    Idem pour l'homme, mais comme c'est lui qui a institué que la femme est faite pour s'occuper des enfants - puisque c'est elle qui l'a porté - quelquefois elle le porte contre de l'argent et l'abandonne-, il n'est pas trop préoccupé par ces considérations à partir du moment où elle dégage du champ social et se cantonne dans sa sphère familiale. Grâce à ce grand livre féministe de Badinter, et aux combats de nombreuses femmes, les femmes, celles qui le veulent et sont dans la capacité d'agir, investissent tous les rouages de la société.... mais il y a des résistances.

    chez les animaux aussi, il n'est pas rare qu'un petit soit abandonné





    Moi je dirais donc que c'est plutôt rare !

    Mais nous sommes dans un post, crée par Lahaut, pour lui permettre de tenir des propos inattendus et originaux sur les fonctionnaires, les impôts, la racaille, et le laxisme de madame Taubira.

    Alors, place aux fondamentaux lahautiens !

    Contenu sponsorisé


    Mon billet d'humeur  - Page 10 Empty Re: Mon billet d'humeur

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 18 Aoû - 15:51