Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Au bistrot du Village (3)

    Partagez
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Ven 29 Mai - 9:58

    De toute façon, je n'irai jamais en Colombie. sourire


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Ven 29 Mai - 10:38

    Skyrgamur a écrit:De toute façon, je n'irai jamais en Colombie. sourire

    Euh... comment ça, en "Colombie" ?   question  
    Pondy et moi-même avons depuis hier... seulement parlé de l'Argentine et du Chili, et non de la Colombie !  gag !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Ven 29 Mai - 12:35

    La gaffe !!! Pour moi, l'Argentine, le Chili, la Colombie, c'est trop loin pour moi. Et puis, on y mange et boit des choses bizarres.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Dim 31 Mai - 10:05

    Le tablier de grand-mère..

    Je crois que les jeunes d'aujourd'hui ignorent ce qu'est un tablier ...

    Vous souvenez-vous du tablier de votre grand-mère ?
    Les mères et grand-mères portaient un tablier par-dessus leurs vêtements pour les protéger car elles avaient peu de robes de rechange.
    En fait, il était beaucoup plus facile de laver un tablier habituellement en coton qu'une robe, une blouse ou une jupe, faites d'autres tissus.
    Le principal usage du tablier de grand-mère était donc de protéger la robe, mais en plus de cela :
    - Il servait de gant pour retirer un plat brûlant du fourneau, bien avant l'invention des "mitaines à fourneau".
    - Il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses sales .
    - Depuis le poulailler, le tablier servait à transporter les oeufs , les poussins à réanimer, et parfois les oeufs à moitié éclos, que maman déposait dans un fourneau tiède afin de faciliter leur éclosion.
    -dès il y avait de la visite, le tablier servait d'abri aux enfants timides. d'où l'expression : «Se cacher dans les jupons de sa mère» .
    - Par temps frais , maman le relevait pour s'y emmitoufler les bras et les épaules, par temps chaud, alors qu'elle cuisinait devant le poêle à bois, elle y épongeait la sueur de son front.
    - Ce bon vieux tablier faisait aussi office de soufflet , alors qu'elle l'agitait au dessus du feu de bois pour le ranimer.
    - C'est lui qui servait à transbahuter pommes de terre et bois sec jusque dans la cuisine
    - Depuis le potager, il servait de panier pour de nombreux légumes ; après que les petits pois aient été récoltés, venait le tour des choux.
    - En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.
    - Quand des visiteurs arrivaient à l'improviste, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière .
    - A l'heure du repas, grand-mère allait sur le perron agiter son tablier, c'était signe que le dîner était prêt, et les hommes aux champs savaient qu'ils devaient passer à table.
    - Grand-mère l'utilisait aussi pour sortir la tarte aux pommes du four et la poser sur le rebord de la fenêtre, afin qu'elle refroidisse ; de nos jours sa petite fille l'y pose aussi, mais pour la décongeler... Autres temps, autres moeurs!
    Il faudra de bien longues années, avant que quelqu'un invente un vêtement, qui puisse rivaliser avec ce bon vieux tablier utile à tant de choses.
    Danger ?
    On deviendrait bien fou aujourd'hui rien que de songer à la quantité de microbes en une seule journée !!
    En réalité , la seule chose que les enfants de l'époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman , c'est de l'amour !!




    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Dim 31 Mai - 11:32

    Skyrgamur a écrit:Pour moi, l'Argentine, le Chili, la Colombie, c'est trop loin pour moi. Et puis, on y mange et boit des choses bizarres.

    Non, non, non... absolument pas d'accord avec toi en ce qui concerne l'Argentine et le Chili, Skyrgamur ! flop !
    (Je ne me prononcerai pas au sujet de la Colombie, que je n'ai pas encore eu la chance de connaître)

    Car on mange en Argentine et fort heureusement encore pour le moment, l'une des meilleures viandes de boeuf (et d'agneau) qui puissent exister au monde, et l'on y boit d'excellents Malbec rouges qui sans valoir (à mon strict goût personnel) les sublimes vins de nos terroirs Français, sont tout de même sacrément honorables ! sourire

    Quant au Chili qui produit également d'excellents vins rouges, on peut y manger de très bons poissons et fruits de mer qui bien souvent sont sur les marchés, tout fraîchement pêchés du jour ! sourire

    En gros et pour schématiser : Argentine = excellentes viandes, et Chili = excellents poissons

    Je serais par contre un petit peu plus réservé en ce qui concerne le maté Argentin, dont le goût légèrement amer peut effectivement ne pas plaire à tout le monde ! triste

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Dim 31 Mai - 11:42

    Skyrgamur a écrit:Le tablier de grand-mère..

    Waouh... bravo Skyrgamur !  top !  bravo  rêveur  

    Skyrgamur a écrit:En réalité , la seule chose que les enfants de l'époque aient attrapée au contact du tablier de maman ou de grand-maman , c'est de l'amour !!

    Comme c'est bien vrai et si joliment écrit !  sourire

    Après avoir lu un aussi émouvant et aussi joli texte, j'en arriverais presque à vouloir rendre mon bien terne "tablier" de simple petit écrivain-amateur ! gag !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Dim 31 Mai - 11:47

    Le tablier de grand-mère n'est pas de mon fait.
    Je n'ai pas le talent de Pondy. clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Pondy

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Pondy le Lun 1 Juin - 7:50

    Très doux ce texte sur le tablier.
    Sur les marchés, il y a encore des blouses avec des p'tites fleurs ou des p'tits pois. Des sortes de tabliers-robes qui sont encore prisées.
    Le tablier à bavette avec la poche ventrale est en voie de dispartition.
    J'pense à un truc aussi qu'on trouve difficilement : les serviettes de table.
    C'est fou comme les jeunes n'utilisent plus ce bout de tissu.
    Est-ce à dire qu'ils mangent plus proprement qu'avant ?

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Lun 1 Juin - 9:27

    Pondy a écrit:Très doux ce texte sur le tablier.
    Sur les marchés, il y a encore des blouses avec des p'tites fleurs ou des p'tits pois. Des sortes de tabliers-robes qui sont encore prisées.
    Le tablier à bavette avec la poche ventrale est en voie de dispartition.

    Tiens puisque tu nous as tout récemment parlé du Chili...
    La toute première fois où j'ai mis les pieds dans ce pays, je fus assez surpris d'y voir dans la rue : des petits écoliers porter...... le tablier de mon enfance ?!  surpris
    La simple vue de ces tabliers, m'a alors immédiatement ramené par la pensée au temps lointain de mes jeunes années, où toutes les écoles communales Françaises le faisaient porter à leurs élèves !  clin d'oeil  

    Pondy a écrit:J'pense à un truc aussi qu'on trouve difficilement : les serviettes de table.
    C'est fou comme les jeunes n'utilisent plus ce bout de tissu.
    Est-ce à dire qu'ils mangent plus proprement qu'avant ?

    Ah, ah, ah ! mort de rire !  Manger plus proprement qu'avant ! mort de rire !
    Bon, calmons vite cet irrésistible et presque incontrôlable fou rire, pour revenir à des choses un petit peu plus plus sérieuses :
    Je suis assez étonné que tu nous dises avoir de la difficulté, à (re)trouver des serviettes de table ??!!  pensif  

    Albatros
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Lun 1 Juin - 10:42

    Pondy a écrit:Le tablier à bavette avec la poche ventrale est en voie de dispartition.
    J'pense à un truc aussi qu'on trouve difficilement : les serviettes de table.
    C'est fou comme les jeunes n'utilisent plus ce bout de tissu.
    Est-ce à dire qu'ils mangent plus proprement qu'avant ?

    Je ne peux pas cuisiner sans mon tablier à bavette avec la poche ventrale.
    Si les jeunes n'utilisent plus de serviette, ce n'est pas parce qu'ils mangent plus proprement, c'est parce que les placards sont bourrés de vêtements et qu'il est facile de les laver.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Lun 1 Juin - 11:07

    Skyrgamur a écrit:Si les jeunes n'utilisent plus de serviette, ce n'est pas parce qu'ils mangent plus proprement, c'est parce que les placards sont bourrés de vêtements et qu'il est facile de les laver.

    Euh... serais-tu sur le point d'insinuer, que :

    C'est parce que certains jeunes (malheureusement pas tous) ont des placards emplis de vêtements qu'il est devenu très facile de laver, puisqu'à peu près tout le monde dispose à présent (du moins en Europe) d'une machine à laver... qu'ils pourraient se croire autorisés (voire presque pardonnés) à ne plus du tout s'essuyer correctement la bouche, au moment des repas ??!! Han!!
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Lun 1 Juin - 11:12

    Au siècle dernier, c'était grave de faire une tache sur ses vêtements, maintenant, tu te salis, tu te changes et tu (la machine) laves tes vêtements. Si la tache persiste, tu jettes et tu achètes un nouveau vêtement. flop !
    Enfin, les plus jeunes, pas celles qui portent encore un tablier à bavette. clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par fabizan le Lun 1 Juin - 12:50

    Vous oubliez tous qu'il existe des serviettes de table en papier, bien plus pratiques et plus hygiéniques à mon goût, un peu comme les mouchoirs. Qui traîne un mouchoir en tissu tout bouchonné dans sa poche ou son sac à présent ? question
    les serviettes de table en tissu, au bout de quelques repas, ça sent pas très bon ! beurk !


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Wapata

    Localisation : les pieds dans mon lac, la tête dans mes montagnes

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Wapata le Lun 1 Juin - 13:07

    euh .... moi j'ai mes mouchoirs tissus et mes serviettes de table en tissu et je ne les changerai pas contre du papier (qui se déchire quand tu souffles un peu trop fort) et en plus c'est pas écologique vu que pour faire du papier il faut couper des arbres
    est ce que cela fait de moi un vieux ??? pensif


    _________________
    Patrick / Pádraic

    "Veux tu vivre heureux ??? Alors voyages avec 2 sacs : l'un pour donner, l'autre pour recevoir." [Johann Wolfgang Von Goethe]
    http://wapata74.wordpress.com/
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Lun 1 Juin - 14:33

    Adepte de la serviette de table en tissus. Pas en synthétique, non, une qui puisse bouillir en cas de grosses cochonneries


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Lun 1 Juin - 15:40

    Coucou Fabizan, bye

    Ton intervention a fait glisser la discussion, vers quelque chose d'assez intéressant :
    Quelle meilleure option choisir, pour les mouchoirs et les serviettes de table ?  pensif

    - Le tout "Tissu" en fibres 100% naturelles ?
    Mais avec la pas trop écologique contrainte du lavage (je l'espère fréquent rire) nécessitant l'envoi de résidus de très nocifs détergents dans la nature ! beurk !

    - Ou le tout "Papier" qui tout en étant un produit plus ou moins naturel, fait tout de même partie des produits de consommation (jetables) ? dégout  
    A première vue bien plus hygiénique puisqu'à usage unique, mais avec la pas beaucoup plus écologique contrainte d'avoir à abattre une incroyable quantité d'arbres ! Est-ce que le plus ou moins rassurant alibi qui consiste à parler de reforestation, tient vraiment la route à 100 % ? pensif  Pas si sûr !

    En ce qui me concerne, j'ai plutôt choisi l'option mixte qui consiste à utiliser :
    Le tissu 100% naturel pour ce qui est des traditionnelles serviettes de table, et le tout papier pour ce qui est des mouchoirs !  
    (Je ne reviendrai pour rien au monde au mouchoirs en tissus)

    Mais le débat reste ouvert, quant au réel impact écologique de l'une ou l'autre de ces options...
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par fabizan le Lun 1 Juin - 23:50

    J'aime pas voir couper les arbres, mais j'utilise en effet mouchoirs en papier (ok je suis rarement enrhumée, donc consommation limitée), serviettes en papier et surtout papier ménager (sur l'emballage de la bobine, ils disent "écologique et tout et tout pour l'environnement" (je ne sais pas si c'est vrai).

    A côté de ça, je ne prends l'avion que tous les 25 ans clin d'oeil et je vais travailler à pied, donc ça compense ! langue


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Wapiti le Mar 2 Juin - 8:23

    Au-delà des arbres coupés, il y a également le côté déchet du mouchoir/serviette jetable qui, contenant des dérivés chimiques -et donc pétroliers-, n'est pas compostable...

    Quant-à la lessive, il en existe qui sont relativement moins nocives que d'autres, biodégradables à près de 99 %... Dans une machine qui a un programme "éco", ce sont également des économies d'énergie et d'eau...

    En parlant d'eau et d'énergie... je ne connais pas les ratios de consommation entre la production d'un mouchoir/serviette jetable et celle d'un mouchoir/serviette en tissu ; ce pourrait être une donnée à prendre en compte.

    Ensuite, oui Fabizan, il y a l'empreinte carbone de ce que nous achetons... Le made in France réalisé à partir de matériaux français sera sur ce point bien meilleur... mais encore faut-il que cela existe dans ces domaines !

    Vous allez me dire : Alors, et toi, que fais-tu ?

    Lessive bio et programme éco pour les mouchoirs et serviettes en tissu...
    Et quelques paquets de mouchoirs en papier pour les gros rhumes hivernaux, surtout pour ne pas froisser mon entourage (qui n'a jamais sorti un mouchoir tissu de sa poche pour se moucher ne peut comprendre l'isolement social dans lequel se trouve soudainement la personne qui se mouche ainsi...).
    Quant à l'essuie-tout, il y en a en papier chez moi, mais à usage très très réduit... vivent les éponges, torchons, serpillères et autres bouts de tissu recyclés en chiffons !

    A bannir surtout de vos habitudes : les lingettes ménagères et d'hygiène ! (qui ont envahi les rayons de supermarchés et nos maisons - pas la mienne ! - avec leurs produits toxiques et allergisants, leur empreinte écologique exceptionnellement défavorable, leur volume de déchet supplémentaire, etc.)

    C'est à la suite de cette belle diatribe que Wapiti quitta le bistrot en courant pour aller taffer ! je file !


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Pondy

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Pondy le Mar 2 Juin - 8:45

    Nous sommes bien au bistrot, une vraie conversation de comptoir sur un sujet passionnant.

    Je suis du même avis que Wapiti.

    Et pour moi, une belle table se compose avec des serviettes en tissu.
    Je recycle les vieux torchons en chiffon.
    Le mouchoir en papier pour les rhumes.
    La serviette en papier reste exceptionnelle quand nous sommes au delà de 10 autour de la table.
    L'essuie-tout pour le vomi du chat.
    Et voilà !

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Mar 2 Juin - 9:56

    Pondy a écrit:Et pour moi, une belle table se compose avec des serviettes en tissu.
    Je recycle les vieux torchons en chiffon.
    Le mouchoir en papier pour les rhumes.
    La serviette en papier reste exceptionnelle quand nous sommes au delà de 10 autour de la table.
    L'essuie-tout pour le vomi du chat.

    Nous sommes tout à fait sur la même longueur d'onde top là.  car nous pratiquons exactement de la sorte, à la maison ! clin d'oeil
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Mar 2 Juin - 10:00

    Wapiti a écrit: Lessive bio et programme éco pour les mouchoirs et serviettes en tissu...  
    Lorsque c'est bien sale, le programme éco n'est pas efficace. Il faut une bonne "bouillissure" et quelquefois la Javel.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Mar 2 Juin - 10:17

    Wapiti a écrit:Au-delà des arbres coupés, il y a également le côté déchet du mouchoir/serviette jetable qui, contenant des dérivés chimiques -et donc pétroliers-, n'est pas compostable...

    Quant-à la lessive, il en existe qui sont relativement moins nocives que d'autres, biodégradables à près de 99 %... Dans une machine qui a un programme "éco", ce sont également des économies d'énergie et d'eau...

    En parlant d'eau et d'énergie... je ne connais pas les ratios de consommation entre la production d'un mouchoir/serviette jetable et celle d'un mouchoir/serviette en tissu ; ce pourrait être une donnée à prendre en compte.

    Le made in France réalisé à partir de matériaux français sera sur ce point bien meilleur...

    Si je suis également entièrement d'accord avec cela,  clin d'oeil  je reconnais cependant bien volontiers, que c'est surtout l'empreinte carbone (à laquelle a fait allusion Fabizan, en nous parlant des transports en avion) qui parfois peut mettre un P'tit peu mal à l'aise, les fréquents voyageurs que nous sommes !  triste

    Mais avec toutefois un petit bémol quant à ce qui est de l'assez "positif impact" en faveur de l'avion (qui peut transporter plusieurs centaines de passagers à la fois) vis-à-vis d'un simple véhicule de tourisme qui n'en transporte bien souvent qu'un seul (le/la conducteur/conductrice) et de toute façon...
    Pas plus de 9, quand il s'agit d'un monospace !  clin d'oeil
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par fabizan le Mar 2 Juin - 13:41

    Skyrgamur a écrit:
    Wapiti a écrit: Lessive bio et programme éco pour les mouchoirs et serviettes en tissu...  
    Lorsque c'est bien sale, le programme éco n'est pas efficace. Il faut une bonne "bouillissure" et quelquefois la Javel.

    C'est un truc de vieille ça Skyr, le bouillage rire . Je suis comme toi : torchons, nappes, serviettes de toilettes, gants de toilettes, et si j'en utilisais, serviettes de table et mouchoirs, tout à 90° C.

    Y'a que ça pour tuer les microbes, en revanche la javel, suis pas fan !



    _________________
    Fabienne
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Skyrgamur le Mar 2 Juin - 14:16

    Fabizan a écrit:C'est un truc de vieille ça Skyr, le bouillage

    Oui, un truc du siècle dernier. Comme moi. rire

    Bouillissure dans les cas extrêmes. Autrement 60° pour le coton.
    La Javel, uniquement dans les cas désespérés. Je déteste l'odeur.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    Albatros

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Albatros le Sam 13 Juin - 13:43

    Ne sachant plus trop bien quoi faire pour s’occuper, après avoir lu pour la troisième fois consécutive "Le Petit Prince" de Saint-Exupéry dans un bistrot aussi désert que celui évoqué dans le texte du livre, c’est-à-dire celui du Sahara... l’Albatros partit alors bien vite dans le pays des songes,  dodo  en posant simplement la tête sur ses bras repliés sur le rebord de l’une des tables.

    Le temps passa ainsi, quand...

    Brusquement réveillé par quelqu’un qui semblait lui tirer le revers de sa manche, il se redressa sur sa chaise en se frottant vigoureusement les yeux, et finit par se retourner pour en les écarquillant du mieux qu’il puisse le faire dans la demi-pénombre d’un bistrot devenu aussi triste et silencieux que celui d’un jour de défaite du XV de France, essayer de dévisager celui ou celle qui avait osé le réveiller au cours d’un très joli rêve de voyage lointain !  rêveur
    Il eut alors la grande et immense surprise de s’apercevoir qu’il ne s’agissait que d’un tout jeune enfant !  surpris
    Un enfant dont le visage lui semblait d’ailleurs être bien étrangement familier.                                                                      
    Voyant que celui-ci ne semblait pas vraiment disposé à ouvrir la bouche pour lui parler, se contentant tout simplement de le regarder de ses grands yeux juvéniles, l’Albatros prit alors le parti de rompre l’assez lugubre silence en décidant d’entamer la conversation le premier :
    - Bonjour petit bonhomme... qui es-tu donc, et d’où viens-tu ?  question  
    Le jeune garçon resta étrangement silencieux durant un court instant qui parut durer une éternité, pour subitement sortir d’on ne sait où... une feuille de papier et un crayon qu’il tendit à l’Albatros, en lui demanda d’un air drôlement assuré pour un aussi jeune gamin :
    - S'il vous plaît... dessine-moi une "machine à remonter le temps" !  ange
    Bien qu’incroyablement surpris par la question, l’Albatros lui prit la feuille et le crayon des mains et s’exécuta de bonne grâce, en lui dessinant du mieux qu’il puisse le faire une "machine à remonter le temps", tout en se retournant quelquefois pour un petit peu mieux dévisager les traits de cette étrange et bien singulière apparition nocturne...
    L’enfant tout habillé de vert, portait une fine ceinture rouge autour de la taille, et un joli petit nœud papillon de la même couleur ?!
    Un formidable déclic se produisit alors en lui !
    Albatros : mais... mais... Dieu du ciel... est-ce réellement possible, ou bien n’est-ce pas tout simplement mon imagination qui me jouerait des tours ???  Han!!
    Interrompant alors brutalement son dessin, il posa le crayon sur la table, et saisi fébrilement le livre "Le Petit Prince" qu’il avait lu et relu avant de s’endormir.
    Nul doute ne pouvait plus alors être permis ! Le jeune garçon qui se trouvait dessiné sur la couverture de son livre, et celui qui se tenait à présent là, bien droit devant lui, ne faisaient...... plus qu’un et un seul et unique même petit personnage ??!!  pensif
    Albatros : Bon sang de bonsoir... mais qui es-tu donc mon jeune ami ?!  question
    Puis réalisant d’un seul coup que quelque chose semblait clocher dans cette bien étrange affaire, il enchaîna alors :
    - Mais pourquoi m’as-tu demandé de dessiner une "machine à remonter le temps" et non pas un mouton comme dans le livre ?  surpris  
    Puis d’ailleurs tiens... comment Diable peux-tu connaître l’existence d’une telle machine ?!  pensif
    Sans se départir le moins du monde de son calme, le jeune garçon répondit alors : il faut toujours achever ce que l’on a commencé !  buté         
    C’est bien ce que disent habituellement  les grandes personnes, n’est-ce pas ?!
    Albatros : certes, certes... mais là n’est pas la question, la réelle question est... il ne put achever sa phrase, car le gamin lui coupa brusquement  la parole :
    - S'il vous plaît... fini donc de dessiner la "machine à remonter le temps" !  ange
    Incroyablement surpris par l’aplomb du jouvenceau, l’Albatros s’exécuta sur-le-champ et termina le croquis qu’il tendit au jeune garçon :
    - C’est bon là, comme ça ? Le dessin te plaît-il ?!  gag !     
    - Non !  langue
    - Comment ça, non ?  question
    - Non, non, et NON ! Ce que tu viens de dessiner ne ressemble certainement pas à une "machine à remonter le temps" !  mon dieu !   
    - Tiens donc ?! Mais bon... c’est tout à fait normal, car je n’ai jamais réellement été trop fort en dessin !  langue                                          
    Le calcul mental et l’arithmétique, l’histoire et la géographie, la physique et les sciences naturelles... Oui sans nul doute !  top !
    Mais le dessin… non, très peu pour moi !  flop !
    - M’en fiche osa dire le petit homme, en haussant les épaules  et en répétant : s'il vous plaît… dessine-moi une vraie "machine à remonter le temps" !  ange
    - Eh, Oh mon jeune ami, tu commences à sérieusement me courir sur le haricot, et pas celui qui est magique !  furax  Tú entiendes ombrecito ?  clin d'oeil
    - S'il vous plaît... dessine-moi une vraie "machine à remonter le temps" !  ange  
    Commençant à perdre patience, l’Albatros eut alors une idée. Il froissa puis roula en boule le dessin qu’il avait tout juste commencé, pour d’un geste précis le jeter dans une corbeille à papier qui pourtant se trouvait à plusieurs mètres de la table, tout en disant "Panier" !  frime                                                                             
    Puis il prit une nouvelle feuille de papier et dessina la seule chose qu’il savait plus ou moins correctement dessiner : c’est-à-dire...... une caisse !  
    Albatros : ça, c'est la caisse. La "machine à remonter le temps" que tu veux est dedans.
    Le garçonnet parut cette fois s'en montrer fort satisfait, mais remarqua tout de même que la machine semblait être inerte, comme si elle était "endormie".
    Albatros : Très judicieuse remarque mon jeune ami aux yeux de Lynx !  bravo                                                                 
    Mais là vois-tu, c’est tout à fait normal, car il y a à présent bien longtemps qu’elle ne s’est mise à fonctionner, et...
    - Et ?  siffleur
    Albatros : et il faut être plusieurs pour la faire correctement fonctionner !
    Le jeune garçon prit alors un air grave et drôlement entendu :
    - Je comprends ! Il s’agit en quelque sorte d’un travail d’équipe, n’est-ce pas ?!  clin d'oeil
    Tout de même assez fortement surpris par la maturité qu’un aussi jeune gamin pouvait bien avoir, l’Albatros se contenta alors tout simplement de répondre :
    - Oui, c’est ça... tu as tout compris mon garçon, et maintenant... Dodo pour tous les deux !  dodo                                              
    Moi j’ai un très intéressant rêve à reprendre et surtout, à... terminer ! rêveur
    Et toi... tu dois à présent retourner à l’endroit imaginaire d’où tu es probablement (mais je n’en suis pas certain) arrivé ! gag !

    Albatros


    Dernière édition par Albatros le Sam 13 Juin - 14:54, édité 7 fois

    Contenu sponsorisé

    Re: Au bistrot du Village (3)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Aoû - 8:17