Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Partagez
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Skyrgamur le Sam 20 Déc - 14:42

    Solcha a écrit:mort de rire ! Lahaut au pays des Schtroumpfs!!!! Prend schtroumpf à Gargamel!

    Qui dit Schtroumpf, dit Schtroumpfette. clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Solcha

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Solcha le Sam 20 Déc - 19:23

    Mais à 1 schtroumpfette pour 100 schtroumpfs, Lahaut a du souci à se faire!

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Sam 20 Déc - 20:04

    Aie ! aie ! aie ! je suis comme un  hot dog dégout ............et  tout a commencé parce que j'ai voulu suivre la lettre au père Noël !! mon dieu !

    PS : Solcha !!! la schtroumpfette aime les schtroumpf à lunettes car schtroumpf à lunettes a une grande ...........!!! gag !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Sam 20 Déc - 20:48

    Entre ses épisodes d’éveil d’abord très furtifs puis progressivement plus longs et efficaces à la prise de conscience, se déroulent de longs temps de sommeil profond ou agité de rêves très flous.

    Sa mémoire néanmoins semble en retenir un de rêve, plus prégnant que les autres, probablement plus réel que les autres. Un rêve qu’il ne fait plus, qui semble l’avoir marqué pendant sa première période de convalescence, avant les premiers éveils, un rêve d’une beauté sans pareil et d’une force vitale faisant encore vibrer toutes les cordes de son corps.
    C’est le rêve d’une déesse, d’une fée, d’un être magnifique qui se serait penchée sur sa couche et lui aurait insufflé vie, force et santé. L’image revient régulièrement sur son écran intérieur, étrangement nette dans ce flou de semi-conscience et de rêves vaseux. Tellement nette qu’il est persuadé de ne pas avoir rêvé cette scène-là, qui, à la réflexion quand réflexion il pourra mener, lui paraitra pourtant tellement irréelle…

    Arwen. Il est persuadé qu’elle s’appelle Arwen, cette créature magnifique.
    Un long et délicat visage aux traits fins et parfaits, encadré d’une très longue chevelure brune merveilleusement tressé avec quelques mèches libres aux ondulations délicieuses. Un visage sans imperfection aux yeux d’un vert intense et envoûtant. Elle est belle, très belle, merveilleusement belle.
    Il la perçoit comme grande… grande comme lui, même si en ces moments-ci il n’a pas notion de sa propre taille tant il est encore anesthésié par les pouvoirs de ce mélange de plantes toxiques qu’on lui a fait ingérer au cours des derniers jours.
    Dans ses visions elle baigne toujours dans une aura argentée qui relève encore sa beauté sublime.
    Il lui semble qu’elle s’est penchée sur lui, face contre face, qu’elle s’est même fondue en lui. Ses lèvres délicates d’un rouge parfait ne bougeaient pas et pourtant elle lui parlait… Un langage qu’il ne connaissait pas mais qu’il comprenait parfaitement. Ou plutôt, il lui semble qu’elle pensait dans sa langue mystérieuse et que lui « entendait » et comprenait ces pensées dirigées vers lui, pour lui. Sa « voix » reste un souvenir magique, envoûtant, qui lui vrille encore le cœur.
    Qu’a-t-elle dit ? Il ne s’en souvient pas, mais en garde un souvenir de force douce, d’une bienveillance puissante lui intimant de respirer, de vivre, de se réparer, de revenir parmi les vivants de ce monde...
    Qu’a-t-elle fait ? Il ne sait pas vraiment. Ses mains délicates aux longs doigts magnifiquement dessinés elle a apposé sur ses tempes endoloris, cela il croit pouvoir l’affirmer. Pour le reste… il a l’impression qu’elle s’est allongée sur lui… ou plutôt en lui. Comme si elle n’avait fait qu’un avec tout son être pour lui insuffler sa propre force de vie, ses propres capacités magiques de guérison.

    La perfection de ses traits, l’intensité de son regard, la douceur de son sourire, l’envoûtement de sa voix, la puissance de sa magie, de tout cela il se souvient. Et il lui semble bien que c’est le premier souvenir qu’il ait de sa vie.
    Il est amoureux, fondamentalement amoureux du plus profond de son être. En lui coule son énergie vitale à elle. Il est à elle, totalement, pour toujours.

    Ainsi au milieu de ses rêves y a-t-il ce rêve qui n’en est pas un, il en est persuadé.

    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Skyrgamur le Sam 20 Déc - 22:43

    Wapiti a écrit: C’est le rêve d’une déesse, d’une fée, d’un être magnifique qui se serait penchée sur sa couche et lui aurait insufflé vie, force et santé.
    Arwen. Il est persuadé qu’elle s’appelle Arwen, cette créature magnifique.
    Un long et délicat visage aux traits fins et parfaits, encadré d’une très longue chevelure brune merveilleusement tressé avec quelques mèches libres aux ondulations délicieuses. Un visage sans imperfection aux yeux d’un vert intense et envoûtant. Elle est belle, très belle, merveilleusement belle.
    Il la perçoit comme grande…
    Dans ses visions elle baigne toujours dans une aura argentée qui relève encore sa beauté sublime.
    Ses lèvres délicates d’un rouge parfait
    Ses mains délicates aux longs doigts magnifiquement dessinés
    La perfection de ses traits, l’intensité de son regard, la douceur de son sourire, l’envoûtement de sa voix, la puissance de sa magie,

    Wapiti, c'est gentil de me décrire exactement. Tu as une excellente mémoire. rire


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 21 Déc - 9:12

    Skyrgamur a écrit:Wapiti, c'est gentil de me décrire exactement. Tu as une excellente mémoire. rire
    rire clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 21 Déc - 10:02

    Voici quelques jours qu’il a commencé à émerger franchement.
    Il a été débarrassé de son cocon de cataplasme végétal et rhabillé de sa tenue rouge d’apprenti lutin.
    Il peut maintenant tenir en position assise, appuyé contre le pied confortable d’un champignon géant. Il a commencé à retrouver de la force et de la maitrise dans ses bras et mains. Il peut maintenant manger seul cette bouillie peu ragoûtante d’aspect mais pas mauvaise de goût et indispensable à sa reconstitution d’après Pixiö. C’est que le poison-médicament qui lui a été administré est long à se dissiper de son organisme !

    Il peut maintenant réfléchir vraiment, analyser les informations visuelles, auditives et sensitives qui l’atteignent. Il voit, il entend, il sent, il comprend et il parle.
    Il peut maintenant discuter avec Pixiö, seul être qui parle ici un langage qui lui soit intelligible. Il a du reste noté que Pixiö lui-même ne pouvait converser dans une autre langue à la musicalité qui lui parait amie qu’avec les « bonnets rouges » dont il a appris que c’était les « sages », les « éveillés » de ce peuple de lutins bleus. Le langage des « bonnets blancs » lui reste particulièrement hermétique et Pixiö a avoué dans un éclat de rire lutin qu’il en était de même pour lui.

    C’est la première fois qu’il a entendu et vu Pixiö rire. C’est que celui qui se présente comme son Aîné parait relativement soucieux devant son état de santé et les modalités de leur retour.

    Leur retour… voilà une idée qui lui est bien énigmatique.
    Retourner où ? D’où viennent-ils ? Où étaient-ils sensés aller ? Pour faire quoi ? Que font-ils là ? Que lui est-il arrivé ? Comment a-t-il été blessé ?... Et au fait, qui est-il ?
    Lutin, c’est une évidence. Jeune apprenti, Pixiö lui a déjà dit plusieurs fois. Pullö, c’est ainsi qu’il l’a appelé. Ce doit être son nom. Il aime bien ce nom.
    Pour le reste, c’est le néant des souvenirs. Avant son lent éveil dans cette grotte, il n’y a rien dans sa mémoire. Rien, sauf Arwen…

    Toutes ces questions qui se forment dans sa tête, il n’a pas encore la force de toutes les maitriser et de les poser à son ami et infirmier de service. Certaines qu’il a osées n’ont du reste pas forcément bénéficié de réponses claires, comme si son Aîné attendait qu’il les trouve lui-même. Mais où les trouver dans le néant de son passé ?

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Dim 21 Déc - 16:51

    Arwen !!!!! rêveur   oui Arwen bisou !!!! c'est cela mon but !! c'est de trouver Arwen pour l'emmener sur le chemin de l'amour tel un aigle aux ailes déployées volant entre terre et arc en ciel, écouter battre le coeur des anges dans le firmament des déesses des nymphes du bonheur éternel... oui tel est mon destin !
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Skyrgamur le Dim 21 Déc - 17:27

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Arwen

    http://www.signification-prenom.net/signification_des_prenoms/prenom_ARWEN.html


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 21 Déc - 19:40

    Cela m'a toujours bien fait rire ces significations de prénom.

    Ceci dit, peut-être que le Laö nouveau a appelé inconsciemment Arwen son ange salvateur au regard de son étrange ressemblance avec Liv Tyler...

    clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Dim 21 Déc - 19:50

    Ce matin, il fait un aveu à Pixiö : il a eu quelques temps peur de s’appeler Gargamel car ainsi semblent le dénommer les petits lutins bleus. L’Aîné semble gêné de lui expliquer ce que cela veut dire. Têtu il est, il veut savoir, il insiste. Il finit par avoir la réponse : ggrrggrrmlll pourrait trouver l’équivalent en francophonie avec l’expression « grand cornichon » et c’est ainsi que les petits lutins bleus l’appellent au regard de l’aspect qu’il a eu à leurs yeux pendant les jours où il était emmailloté de son cocon réparateur de feuilles de salsepareille et de lichens des rennes. Après avoir froncé un instant les sourcils – il n’est pas évident de s’entendre appeler « grand cornichon », vous en conviendrez – c’est avec un éclat de rire lutin qu’il a accueilli cette appellation qui devait bien correspondre à l’image qu’il renvoyait à ce moment là !
    - Et toi, ils t’appellent Azraël, non ?
    - Mmmm. Âvec un h âspiré, hzzrrlll veut dire « âssistant ». Pour eux, je suis ton âssistant puisque en tâille tu es plus grand et que je me suis ôccupé de toi cômme si tu étais mon sultan… N’est-ce pâs renversant ?
    - Amusant ! Et… je peux te demander en quelle jolie langue tu parles avec ceux qui ont un bonnet rouge ?
    - Les plus sâges de ce peuple bleuet l’école des lutins de Nôël ont fréquentée. Le Nôëlli ils sâvent donc pârler.
    - Le Noëlli… c’est joli !


    Il n’a pas fini de se laisser surprendre par tout ce qui l’entoure, et particulièrement ces petits lutins bleus curieux, turbulents et facétieux, au langage si particulier et à la vie si simple et tranquille à l’abri dans cette grotte qui semble coupée du reste du monde.

    Pixiö lui explique qu’ils sont au fin fond des vastes forêts boréales du grand nord canadien et qu’en ces contrées rares sont les humains à être déjà passés. De plus la grotte est cachée derrière une belle cascade qui la rend invisible à tout être normalement constitué. Ils sont donc en effet tranquilles et n’ont que rarement eu l’occasion de voir d’autres êtres, qu’ils soient humains ou lutins. D’ailleurs, a priori, la seule visite lutine qu’ils aient eue remonte déjà à loin et dans des circonstances étrangement similaires : un certain lutin Peyö a un jour atterri dans un accident de traineau magique non loin de là et a été soigné ici comme lui, Pullö, est à son tour accueilli et soigné.


    Dernière édition par Wapiti le Lun 22 Déc - 16:50, édité 2 fois (Raison : l'accent suisse est revenu frapper nos oreilles ;-))

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Dim 21 Déc - 20:55

    Grand cornichon !!! moi un grand cornichon ? furax non mais je vais les écraser comme des petits pois ces  lilliputiens qui ne manquent pas de toupet !!! furax


    Dernière édition par lahaut le Lun 22 Déc - 11:11, édité 1 fois
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Lun 22 Déc - 8:42

    Regarde, Pixiö a eu la bonne idée de te prendre en photo avec ton apn :



    Qu'en dis-tu ? Cela fait un joli ggrrggrrmlll, non ? clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Skyrgamur le Lun 22 Déc - 9:03

    rire rire rire rire


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Lun 22 Déc - 11:17

    Rigolez, rigolez... quand je serai avec Arwen et Solweig dans un jacuzzi buvant un cocktail rhum orange et fruits de la passion, je penserai bien à vous dans la grisaille française !! langue

    Et de plus un cornichon c'est très utile car manger un sandwich au jambon ou aux rillettes sans cornichon, c'est nettement moins bon  !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Lun 22 Déc - 11:53

    rire c'est beau les rêves d'âme d'enfant ! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Lun 22 Déc - 16:55

    Il est maintenant apte à se déplacer normalement.
    Il a retrouvé suffisamment de force pour marcher et faire le tour de cette très belle grotte qui s’enfonce loin sous terre, bien au-delà de ce que sa taille lui permet de découvrir. Il a aussi pu en trouver la sortie secrète, le long de la cascade gelée, derrière un touffu taillis qui la masque bien. C’est une belle entrée à taille de Lutin Bleu, mais c’est un trou de souris pour lui ! Il a néanmoins réussi à s’allonger, se tortiller et passer de l’autre côté. Il a donc fait la connaissance avec la forêt mixte d'érables et résineux, les neiges profondes de cet hiver crépusculaire du grand nord canadien, son froid polaire mordant, et le renne Nopeïn qui se remet tranquillement lui aussi de ses mésaventures en dégustant les lichens alentours.

    Il se pose toujours autant de questions sur son passé… et son avenir. Mais il évite de trop en discuter avec Pixiö tant cette amnésie semble attrister et inquiéter son Aîné.
    Ce qui est rassurant, c’est qu’il n’a pas non plus tout oublié.
    Il situe les pays sur un planisphère, Canada, France, Groenland, Svalbard… ; il sait à quoi ressemble ces régions, à croire qu’il les a déjà traversées ou à tout le moins appréhendées d’une manière ou d’une autre dans un apprentissage précédent. Il sait, il ne sait pas comment mais il sait, qu’il est français, et que Pixiö, à son accent, est d’origine suisse… Il connait les légendes et croyances de Noël, il croit au Père-Noël ; mais en tant que lutin, il ne voit pas comment il pourrait en être autrement, n’est-ce pas ? Il rêverait de rencontrer le Père-Noël… Pixiö lui a laissé sous-entendre que cela pourrait se faire prochainement ; il est donc impatient de repartir.


    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Lun 22 Déc - 21:33

    En tous les cas je n'ai pas oublié qu'une bonne bière fraiche cela désaltère bien le gosier ! Slainte !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Lun 22 Déc - 22:14

    En lui tendant son sac lutin, Pixiö espérait déclencher un souvenir… et lui a expliqué que c’était son cadeau de Noël dernier.
    Et pourtant, il a l’impression de le découvrir pour la première fois, ce sac.
    En l’ouvrant, il s’est alors lancé dans un inventaire à la Prévert en se demandant bien pourquoi il pouvait avoir autant de choses inutiles avec lui. Pensez donc ! Il y a trouvé…
    …une combinaison argentée au toucher de soie et un petit masque translucide dont il ne connait point l’utilité,
    …mais aussi une tenue complète moulante noire (voilà qui doit lui aller à merveille et le rendre sexy à souhait, se dit-il), une tenue beaucoup plus classique, pantalon de velours, chemise de laine et pull à col roulé avec un pardessus beige (C’est vraiment à lui, ça ?! Bof, pas très seyant… mais en même temps, ce doit être juste pour passer inaperçu hors du monde lutin), un bob (quelle idée !),
    …des appâts à rennes volants et quelques douceurs ensorcelleuses pour lutins (il se demande ce qu’il fait avec cela vu que lutin il est !),
    …un Petit Manuel Illustré des Êtres Magiques (qui ne parle même pas des Lutins Bleus !), quelques tomes de L’Encyclopédie Complète des Êtres Magiques (il se découvre donc, quelque peu surpris, l’âme d’un lecteur),
    …une lettre, SA lettre au Père-Noël (Pixiö l’a de suite rassuré : il n’est point trop tard pour la lui faire parvenir, ouf !) dans laquelle il demande… (non, il n’a pas osé encore l’ouvrir en fait)…
    …deux jeux de cartes, une baguette et un chapeau de magicien, un lapin blanc, une loupe, un kit anti-ronflements, un appareil photo numérique qui semble en panne, un grappin, un baudrier, quelques sangles et mousquetons, une longue et solide corde, de la ficelle, une lampe frontale, un sifflet d’urgence, une boîte d’allumettes, un vieux journal, un couteau suisse, les lunettes de glacier, un chasuble fluo et un triangle de signalisation…
    Et quelques provisions qu’il a eu plaisir à découvrir et déguster entre deux bouillies sans nom dont il commence sérieusement à se lasser, tout comme la fameuse décoction de salsepareille qu’on l’oblige à avaler trois fois par jour pour son meilleur rétablissement parait-il.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mar 23 Déc - 8:30

    Tous les jours Pixiö l’oblige à quelques exercices physiques de plus en plus soutenus pour travailler sa souplesse, retrouver quelques muscles, voire quelques pouvoirs lutins espère-t-il. De jour en jour il se sent mieux dans son corps, même si aucun pouvoir lutin n’émerge.

    Tous les jours Pixiö essaie également de solliciter sa mémoire par différents jeux et questionnements. De jour en jour il se découvre des connaissances en géographie planétaire, en histoire de France et du monde, en histoires drôles, jeux et jouets, en plein d’autres domaines d’intérêts et de compétences… mais rien qui ne touche à son propre passé, à son enfance, à sa vie d’avant son entrée à l'école lutine… ni  même à ses premiers mois d’apprentissage lutin.

    Tous les jours Pixiö sort faire travailler Nopeïn également. De jour en jour ce dernier semble se remettre très bien et être à nouveau apte à un vol magique. Les pièces du puzzle-traineau ont été rassemblées et magiquement recollées ; le traineau est réparé, prêt à voler à nouveau, caché sous un fourré enneigé.

    Tous les jours notre ami passe de longues minutes, voire heures, assis dans un coin, coudes sur les genoux, mains sous le menton, plongé dans ses pensées, sourire bienheureux aux lèvres.
    Tous les jours Pixiö, inquiet, l’a interrogé sur ces pensées mystérieuses… Il a fini par répondre : il pense à Arwen, se demandant toujours si rêve ou réalité elle est.
    Son Aîné a bien été obligé de confirmer qu’il a été soigné par une Fée-Elfe Magicienne des Éternelles Neiges, lui-même et les Lutins Bleus ne maitrisant pas ces magies qui pouvaient le sauver et le réparer. C’est grâce à elle et sa puissante magie que ses os ont été vite ressoudés, ses hématomes résorbés, ses blessures internes et externes effacées, sa force vitale revenue… Par contre, Pixiö n’a aucune idée de pourquoi notre ami l’appelle Arwen ; il ne lui connaissait pas ce nom-là. Il lui demande d’oublier bien vite cette fée puisqu’il ne la reverra probablement jamais, ces êtres étant très discrets et n’apparaissant que dans des cas extrêmes.
    Oublier Arwen ! Voilà qui est proprement impossible pour notre lutin qui croit dur comme fer qu’en lui coule maintenant l’énergie de « sa » fée et que c'est là l'Amour de sa vie, le seul, le vrai, l'unique…


    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Mar 23 Déc - 11:19

    Je veux voir Arwen !!! Je veux voir Arwen !!! je ne partirai pas d'ici sans revoir Arwen , j'ai dit ! langue
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mar 23 Déc - 12:38

    Ce matin règne une agitation particulière chez les Lutins Bleus. Il l’a senti de suite en se réveillant.
    D’ailleurs c’est un prrouff ! reconnaissable qui l’a réveillé. C’est le bruit typique d’un des lutins à bonnet rouge qui apparait dans une petite souche d’arbre d’un recoin de la grotte. C’est différent du pop ! typique quand ces petits lutins se déplacent magiquement dans la grotte.
    Pixiö lui a expliqué que cette souche aux « prrouff ! » était une magicocheum permettant de relier les espaces magiques, comme cette grotte, entre eux. Mais cet orifice est trop petit pour qu’il puisse l’emprunter lui-même. Alors en attendant que Pullö et le renne Nopeïn soient suffisamment remis pour reprendre un vol magique, ce sont les Lutins Bleus qui font les messagers entre cette grotte et leur base lutine à eux deux : l’ENA du Svalbard.

    Accoudé sur sa couche d’herbes et mousses sèches, il observe Pixiö qui discute avec le Lutin Bleu au bonnet rouge qui vient d’arriver.
    L’Aîné s’avance maintenant vers lui et annonce :
    - Les nouvelles sont bônnes. Le grand jour est ârrivé. Vous me pâraissez prêts pour vôler et il nous faut maintenant rentrer.
    - En traineau volant ? Ne risque-t-on pas un nouvel accident ?
    - Non ! Non ! Il y â autant de chance de côllision en plein vôl mâgique que de ticket gâgnant de premier rang â l’Eurômillions, soit une sur…
    (il semble calculer de tête) … cent seize millions cinq cent trente et un mille huit cent… sôit cent fôis plus que d’heures vécues par un lutin d’environ 200 ans… Je crois que nous âvons épuisé nôtre chance pour un bon môment…
    - Haaa, vu comme cela, je comprends. Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y ait des benêts pour jouer à l’Euromillions et croire qu’ils ont une chance réelle d’être un jour un grand gagnant… Quels cornichons, ils gaspillent leur argent !



    Dernière édition par Wapiti le Jeu 25 Déc - 16:40, édité 1 fois

    lahaut

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par lahaut le Mar 23 Déc - 21:33

    Oui comment peut on dépenser de l'argent pour avoir si peu de chance de gagner ? mais qu'ils sont bêtes....... mais bêtes !!! mon dieu ! .....il faut jouer au loto ou au keno là, au moins, ils ont plus de chance de gagner des millions !!! top !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mar 23 Déc - 22:20

    lahaut a écrit:il faut jouer au loto ou au keno là, au moins, ils ont plus de chance de gagner des millions !!! top !
    Un tout petit peu plus, oui :
    Euromillions : 1 / 116 531 800
    Loto (français) : 1 / 19 068 940
    Keno : 1 / 2 147 181
    Mais même avec le Keno, c'est encore 2 fois plus que le nombre d'heures vécues par un lutin de 200 ans (et tout le monde sait qu'un lutin de 200 ans, c'est jeune !)...

    clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Wapiti le Mer 24 Déc - 8:13

    Ainsi, sitôt le petit-déjeuner (la sempiternelle bouillie innommée accompagnée de sa décoction de salsepareille) avalé, Pixiö lui a conseillé de revêtir la combinaison argentée sous sa plus chaude tenue de lutin, de garder à portée de main le petit masque translucide, de rassembler toutes ses affaires et faire ses adieux aux Lutins Bleus. Il est de son côté allé préparer Nopeïn et le traineau.

    Il est tout excité.
    Il va voler en traineau magique comme le Père-Noël !
    Pour lui, c’est comme si c’était la première fois aujourd’hui.
    Ils vont rejoindre l’ENA du Svalbard et il va pouvoir découvrir enfin cette école d’apprentis lutins de Noël à laquelle il appartient.
    Pour lui, c’est comme si c’était sa première rentrée aujourd’hui.
    Ils vont retrouver leur Maitre Lutin Niclö.
    Pour lui, c’est comme si c’était leur première rencontre qui s’annonçait aujourd’hui.

    Il doit bien avouer qu’il est quand-même un peu triste de quitter cette grotte magique très agréable à vivre et ce peuple de Lutins Bleus si amusants à regarder.
    En même temps, il avait fini par faire le tour de ce qui pouvait être découvert ici, et leur régime alimentaire commençait à lui peser franchement.
    Il est franchement triste de quitter cette grotte où il a connu Arwen… Il sait qu’il ne reviendra probablement jamais et que c’est bien ici qu’il aurait le plus de chance de la revoir.
    Alors il a mis à profit quelques heures des dernières journées à apprendre auprès des petits lutins comment tresser comme eux des feuilles et tiges… et il a tressé un très joli cœur vert au milieu duquel il a épinglé un petit cœur rouge découpé dans les replis intérieurs de sa veste lutine, sur lequel il a écrit son nom : Pullö. Par l’intermédiaire d’un Pixiö très gêné de devoir traduire cela, il a demandé à l’assemblée des sages bonnets rouges que ce cœur soit remis à la Fée-Elfe Magicienne des Éternelles Neiges qui l’a sauvé. Quand il les a tous vu acquiescer du bonnet avec un franc "chttrrmmff !", il a cru comprendre qu’ils acceptaient et disaient oui.
    Quand il a vu l’assemblée des bonnets blancs réunis autour de lui acquiescer du bonnet et lancer un joyeux "chttrrmmff !" pour lui souhaiter un bon retour chez lui, il a eu comme un instant de doute sur le fait que son message serait passé à son elfe bienfaitrice…


    Contenu sponsorisé

    Re: Sur les traces de Pullö (ou le nouveau conte de Noël 2014)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 22:36