Le Village du Peuple Etrange Voyageur

pour nos pensées, nos petites histoires et nos joutes littéraires autour des voyages


    "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Partagez
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mar 29 Déc - 12:26

    bye Ho bé bonnes vacances à toi, alors !
    Tu liras la fin plus tard. clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mar 29 Déc - 19:49


    Vient alors l’heure, très tardive mais pas encore de la bascule de jour, d’aller se coucher. Il laisse, comme d’habitude, le sapin allumé, dépose à ses pieds ses chaussons bleus parfaitement alignés, installe un verre de lait et quelques biscuits sur la table, allume la caméra, vérifie mine de rien que la porte du placard reste entrouverte, et se dirige vers sa chambre où il enfile son beau pyjama de Noël, vous savez, celui en modèle grenouillère pour adulte, rouge avec des lutins et des bonshommes de neige dessinés… Au pied de son lit il positionne ses chaussons rouges à pompon blanc.

    Une fois la lumière éteinte, il attend plusieurs minutes, veillant à calmer sa respiration pour faire croire qu’il est endormi. Quand enfin il pense qu’il a trompé tous les potentiels lutins veilleurs qui eux-mêmes ont dû s’endormir après une longue journée à l’espionner, il s’affaire sous sa couette où il avait planqué en toute discrétion tout le matériel nécessaire.
    A force de contorsions qu’il veut lentes et silencieuses, mais ce n’est pas facile, il quitte son pyjama rouge et enfile la tenue noir moulante prêtée par Pullö. Le voici équipé des pieds à la tête, cagoule comprise… Ce qu’il fait chaud sous cette couette ! Mais avant d’en sortir, il reste un détail important, très important…
    Il glisse sa main sous son oreiller et ses doigts rencontrent enfin la petite fiole. S’il pouvait voir la couleur de son contenu, pas sûr qu’il veuille l’absorber. Mais à cet instant, ce sont plutôt les doutes qui ressurgissent : Le lutin a-t-il trouvé la bonne recette de potion magique ? Lui-même a-t-il bien cueilli les bons ingrédients ? A-t-il réalisé la potion comme il fallait ? Y aura-t-il assez de potion ? Est-ce que cela va vraiment fonctionner ? Il l’espère… Il le faut !
    Délicatement, il ouvre le bouchon, qui résiste un peu, ce qui lui parait bon signe. L’odeur pestilentielle qui se dégage instantanément provoque un mouvement de recul instinctif. Il faut vraiment qu’il boive ça ?! Beurk ! Allez, courage Lahaut, il le faut ! Il se bouche le nez d’une main et approche la fiole de ses lèvres de l’autre, tentant de faire descendre les quelques gouttes du breuvage le plus directement possible dans la gorge, sans passer sur la langue et les papilles… Raté ! Il a failli s’étouffer ! Et un haut-le-cœur menace de lui faire recracher le contenu pourtant si minime. Il déglutit à nouveau autant pour s’assurer de la descente de la mixture que pour essayer de diluer le goût infâme qui lui traine en bouche. Grimaçant de dégoût, il a un gros doute maintenant sur le fait que cette si petite dose puisse suffire… c’est grand comment une gorgée « normale » ? Il lui semble qu’habituellement ses gorgées de bière sont bien plus longues et volumineuses que cela…
    Dans un rot sonore qu’il ne peut retenir, il se secoue : de toute façon, il n’a pas le choix ! Il n’a plus une seule goutte de mixture, et ceci-dit absolument pas envie d’en reprendre une deuxième fois.
    Il décide de ne pas bouger pendant quelques minutes, histoire de faire oublier toute l’agitation sous couette qu’il a menée ces dernières minutes. Pendant ce temps il rêve d’une papillote… une bonne papillote au goût chocolaté qui lui changerait de cette haleine de chacal qu’il conserve plus que de raison à son goût…Mais de papillote il ne pourra ouvrir avant plusieurs minutes ou heures sans se faire repérer… dommage.
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par fabizan le Mar 29 Déc - 23:08

    Wapiti a écrit: il enfile son beau pyjama de Noël, vous savez, celui en modèle grenouillère pour adulte, rouge avec des lutins et des bonshommes de neige dessinés… Au pied de son lit il positionne ses chaussons rouges à pompon blanc.

    Je rêve de voir une photo ! pensif rire


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Skyrgamur le Mar 29 Déc - 23:14

    Ce n'est qu'un rêve Fabizan. rire rire rire


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 8:32

    Voilà, il faut maintenant y aller sous peine de rater le moment le plus important de l’année… voire de sa vie ! Sans faire de bruit et avec le moins de mouvements possible, il positionne le traversin à sa place et glisse silencieusement sur le parquet. Au ralenti, en rasant les murs et en apnée, il se faufile jusqu’au salon puis dans le placard qu’il a laissé entrouvert et dans lequel il y a tout juste la place pour qu’il installe son mètre quatre-vingt-dix-plus plié en quatre. Il tire au maximum la porte en se félicitant de l’avoir bien huilée : elle ne fait aucun bruit. Il respire maintenant, essayant d’être le plus silencieux possible dans ses expirations. Et surtout ne pas ouvrir la bouche sous peine de se faire repérer à son haleine !
    Il écoute et se satisfait du silence de sa maisonnée : a priori il n’a réveillé aucun lutin, ni sa ménagerie ; il est le champion ! Il ajuste sa position pour que son regard passe par le nœud de bois ôté de la façade du placard et lui permettant une vue directe tout à la fois sur le sapin et l’horloge. Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre patiemment… minuit devrait arriver d’ici une quinzaine de minutes, et si on ne lui a pas menti sur le timing de Noël, le Père-Noël aussi…
    Est-ce que la mini-dose de potion suffira pour le tenir éveillé suffisamment longtemps ? Voilà une question qui ne lui traverse que maintenant l’esprit. N’aurait-il pas dû attendre minuit moins une pour l’absorber ? Et si ce n’était pas efficace ? Pas la bonne potion ? Et si...
    Il en est encore là de ses pensées de doutes divers quand les aiguilles de l’horloge se regroupent vers le douze.
    avatar
    Pondy

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Pondy le Mer 30 Déc - 16:51

    Ayé, minuit est passé ! Alors ? Alors ? Alors ?
    La suite s'il te plaît.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 19:11

    Bon alors avec un peu d'avance (si peu !) rien que pour toi, Pondy clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Skyrgamur le Mer 30 Déc - 19:13

    J'ai le droit d'y jeter un œil aussi ? clin d'oeil


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 19:14

    Tic tac, tic tac, tic tac… Les secondes s’écoulent, puis les longues minutes… sans que rien ne se passe. Il est obligé de lâcher de la tension dans l’apnée qu’il s’est imposé au premier coup de minuit. Il est perplexe, balançant entre la satisfaction de ne pas s’endormir alors que la poussière d’étoiles a sûrement dû être répandue à cette heure, et l’inquiétude de ce non-événement qui se prolonge, de cet événement qui n’arrive pas. Et si le Père-Noël avait eu vent de son projet et de son incursion dans la forêt des mousses bulgare et que finalement il avait décidé de ne pas passer chez lui, de ne pas lui donner de cadeau cette année ? Ce serait une catastrophe ! L’horreur absolue...
    Que cette attente est interminable !

    Soudain, après près d’une heure de vaine attente angoissante, il est pris d’un vertige, la tête lui tourne, la nausée le prend, il a l’impression de voir son salon à travers un stroboscope, puis il lui semble que les aiguilles de l’horloge s’arrêtent, avant de repartir en arrière à toute vitesse jusqu’à minuit pile, puis repartir en avant, se bloquer à nouveau, repartir en arrière… Il est à cet instant bien obligé de secouer la tête, fermer les yeux, se les frotter avec les poings, pour tenter de faire cesser ce vertige et délire temporel.

    Lorsqu’il réouvre les yeux, l’horloge est bloquée sur minuit pile et surtout, à côté du sapin se tient bien droit un lutin rondouillet, de noir capé sur une tenue verte de Maitre Lutin, au visage bonhomme portant pommettes rouges, cheveux et courte barbe grisonnants, petites lunettes rondes et regard malicieux toisant notre ami caché dans son placard. La bouche ouverte de stupéfaction, celui-ci fixe le nouvel arrivant, se demandant comment il est arrivé là et se disant que celui-là ressemble étrangement à ce que devait être le Père-Noël ou Niclö dans leurs très jeunes années de Maitre-Lutin.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 19:16

    Skyrgamur a écrit:J'ai le droit d'y jeter un œil aussi ? clin d'oeil
    Bien sûr, Lutine ! câlin
    Et tous les autres aussi...


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Skyrgamur le Mer 30 Déc - 19:19

    Suspens insoutenable.


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Skyrgamur le Mer 30 Déc - 19:20

    Wapiti a écrit: Bien sûr, Lutine ! câlin
    Et tous les autres aussi...
    Les autres zieux ou les autres Villageois ? clin d'oeil rire


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 19:25

    rire tous ! clindnoel

    ( secret et si vous êtes sages, peut-être un 3ème épisode du jour plus tard en soirée)


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 21:52

    Le jeune Maitre-Lutin, sans un mot mais avec un sourire lutin, fait signe d’un doigt à notre ami d’approcher. Comme hypnotisé, et c’est probablement dans cet état qu’il doit être, il ne peut qu’obtempérer à cette invitation, et il se voit malgré lui ouvrir la porte du placard, se déplier et à pas lent s’approcher. Il ne peut aller à l’encontre de cette marche, une force invisible et invincible le forçant à obéir. A chaque pas, il a l’impression qu’une transformation importante se produit en lui ; il a l’impression étrange de rajeunir… Et si la caméra n’était pas à cette heure rendue hors d’usage par la magie lutine, elle aurait capturé cette image : un Lahaut rajeunissant de quelques années à chaque pas, redevenant peu à peu le petit Lahaut âgé de 5 ans d’à peine plus d’un mètre de haut ayant troqué sa tenue noire moulante contre son pyjama grenouillère de Noël adapté à sa taille.
    Arrivé face au Maitre-Lutin, il abdique à l’ordre suivant consistant à monter sur les genoux du jeune Maitre Lutin qui a tiré une chaise et s’est maintenant assis. Un premier « Ho ! Ho ! Ho ! » certes caractéristique mais plus juvénile qu’habituellement permet au très jeune Lahaut d’entendre les premiers éclats de la voix chaleureuse, qui commence à parler doucement.

    - Alors, tu t’appelles, Lahaut, c’est cela mon petit ?
    - Oui, c’est moi Lahaut ! Et toi, tu es qui ?
    - Moi, je suis Nikkö, un Maitre-Lutin, mais cela tu le sais déjà, n’est-ce pas ? Tu as reconnu ma tenue...
    Hochement de tête du jeune garçon sourire béat et confortablement lové sur les genoux et contre le torse du lutin.
    - Et petit Lahaut, il parait que tu souhaites tout savoir sur la magie de Noël, c’est cela ?
    - Ho oui ! Ho oui !
    - Est-ce vraiment ton vœu le plus cher !
    - Ho oui ! Ho oui !
    - Alors installe-toi bien et écoute, je vais te raconter toute la belle histoire de Noël.
    Il était une fois…

    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Mer 30 Déc - 22:27

    fabizan a écrit:
    Wapiti a écrit: il enfile son beau pyjama de Noël, vous savez, celui en modèle grenouillère pour adulte, rouge avec des lutins et des bonshommes de neige dessinés… Au pied de son lit il positionne ses chaussons rouges à pompon blanc.
    Je rêve de voir une photo ! pensif rire
    Skyrgamur a écrit:Ce n'est qu'un rêve Fabizan. rire rire rire
    Parce que c'est Noël, cadeau :



    (secret il n'y avait plus le modèle d'origine avec les pères-noëls et bonhommes de neige, alors j'ai choisi le modèle actuel flocons et coeurs.)


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 31 Déc - 9:27

    Et le lutin lui raconte l’histoire de Noël depuis l’origine, les générations de Père-noël puis de Maitres-Lutins oeuvrant à la magie de Noël… Puis ce que lui connait déjà, les préparatifs de Noël et les traineaux noir chargés, les Marchands de Sommeil et leur poudre, l’immunisation temporaire des Maitres-Lutins grâce à une gorgée de la fiole de potion magique… Il explique les marques lutines invisibles aux humains sur les maisons et les chaussons, précédemment écrites par les lutins détecteurs vivant dans chaque quartier, immeuble et maisonnée de la planète permettant aux Maitres-Lutins de savoir à qui appartient chaque chausson, chaussette…
    Il lui parle aussi d’un autre pouvoir, méconnu, de la poussière d’étoiles : celui d’arrêter le temps. Le temps de déposer les cadeaux, le temps d’une poignée de dizaines de minutes. Il lui raconte aussi l’amnésie relative que provoque cette poudre permettant à tout être qui était bien éveillé lorsqu’il a été touché par la magie du sommeil de se réveiller instantanément sans n’avoir aucune conscience de s’être endormi.
    Il lui parle d’autres pouvoirs des Maitres-Lutins comme leur capacité à déplacer les objets instantanément en un clin d’œil en remuant simplement leur nez, à travers même les toits, les murs ou autres obstacles. Pouvoir télékinésique somme toute très banal dans le monde lutin, permettant aux Maitres Lutins de distribuer les cadeaux sans même descendre de leur traineau. Et comme nombre de lutins, ils ont aussi la faculté de se déplacer en une fraction de seconde par la simple pensée et en remuant également leur petit nez en trompette, au-delà des obstacles, dans un périmètre restreint. Ils peuvent donc s’inviter dans un salon et en repartir sans passer par une cheminée, un conduit ou toute autre ouverture.
    Elémentaire, mon cher Lahaut ! se frappe de la paume le front le petit garçon à chaque nouvelle révélation.
    Il a le droit de poser toutes les questions qu’il souhaite, il en profite, et reçoit toutes les réponses, franches et naturelles, toutes lutines soient-elles.
    avatar
    Pondy

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Pondy le Jeu 31 Déc - 9:32

    " en une fraction de seconde par la simple pensée et en remuant également leur petit nez en trompette"

    Des sorciers bien aimés donc !
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 31 Déc - 9:37

    Pondy a écrit:" en une fraction de seconde par la simple pensée et en remuant également leur petit nez en trompette"
    Des sorciers bien aimés donc !
    C'est exactement cela ! clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 31 Déc - 12:52

    Pour confirmer ses dires, le jeune Maitre Lutin demande à Lahaut de se concentrer quelques secondes sur son sapin joliment décoré et ses chaussons. Celui-ci s’exécute et observe religieusement, finalement peu surpris de voir apparaitre un Maitre-Lutin de noir vêtu qui lui fait un coucou et clin d’œil avant de remuer son nez comme Samantha la Sorcière Bienaimée, ce qui provoque l’apparition d’un joli paquet cadeau sur ses chaussons bleus bien rangés sous le sapin. Et hop, un mouvement de nez plus tard, aussi instantanément, le Maitre-Lutin disparait, s’en allant garnir d’autres chaussons sous un autre sapin, dans une autre maisonnée…

    Le sourire jusqu’aux oreilles, le petit Lahaut est ravi. Il sait tout maintenant ! Ses vœux les plus chers ont été exaucés ! Merci Père-Noël !

    L’heure du départ du jeune Maitre-Lutin ayant sonné, le petit glisse des genoux sans rechigner, toujours sous l’emprise hypnotique, et écoute religieusement les très longues dernières explications et recommandations du jeune Maitre-Lutin. Il se voit ensuite contraint, sans tristesse ni déception, de filer vers sa chambre pour se glisser dans son lit où il s’endort presque instantanément.
    avatar
    fabizan

    Localisation : Pornic (Loire-Atlantique)

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par fabizan le Jeu 31 Déc - 13:52

    Wapiti a écrit:



    (secret il n'y avait plus le modèle d'origine avec les pères-noëls et bonhommes de neige, alors j'ai choisi le modèle actuel flocons et coeurs.)

    Merci Wapiti sourire

    Qu'est ce qu'on doit être à l'aise dans un machin comme ça ! pensif


    _________________
    Fabienne
    avatar
    Skyrgamur

    Localisation : une île : Île de France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Skyrgamur le Jeu 31 Déc - 14:02

    Pas pratique pour les besoins naturels...


    _________________
    Skyrgamur, le lutin Islandais
     
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 31 Déc - 14:33

    Gros avantage de garder les reins bien au chaud en évitant tous les courants d'air habituels.
    Mais en effet, pas très pratique pour nous les femmes... beaucoup plus pour ces messieurs. clindnoel


    _________________
    "Nous méritons toutes nos rencontres, elles sont accordées à notre destin et ont une signification qu'il nous appartient de déchiffrer." F. Mauriac
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Jeu 31 Déc - 21:43

    Il émerge doucement des nimbes du sommeil. Il est bien, confortablement lové dans la chaleur de sa couette. Alentours, tout est calme, reposé, pas même une clochette pour tintinnabuler…
    La pâleur du petit matin perce à travers les persiennes et peine à lui faire ouvrir les yeux.
    Un « CôCoôt ! » parvient à son oreille…

    Hoooolà ! Pas trop fort Colette ! Pas trop vite, non plus…
    C’est que maintenant qu’il est réveillé et a commencé a bougé, il est pris d’une très désagréable sensation de lendemain de bringue quand on se réveille d’un coma éthylique… Sans même qu’il ne bouge, son lit tangue comme une petite barque sur grosse mer agitée, son cœur s’emballe et tape dans ses tempes dès qu’il esquisse un mouvement, son cerveau est embrouillardé et son haleine lui provoque des haut-le-cœur dangereux…

    Et malgré tout cela, il sait exactement quel jour il est, le 25 décembre, et que le Père-Noël est passé, exauçant ses vœux les plus chers. Il ne sait plus trop en quoi cela consistait, il ne sait absolument pas comment il sait qu’ils sont satisfaits, mais il le sait et cela lui accroche un sourire au visage qu’il aura du mal à quitter dans les jours qui viennent. Il n’a aucun souvenir de la nuit qui vient de se passer, juste qu’il est allé se coucher après son dîner de réveillon et qu’il est là, sous sa couette, dans son pyjama de Noël, avec ses chaussons rouges à pompon blanc qui l’attendent sagement au pied de son lit.

    Cette pensée plaisir et les longues minutes qu’il laisse filer l’aident à apaiser son mal-être physique. Il ne pense à rien, il est juste radieux du bonheur de savoir que le Père-Noël est passé en exauçant ses vœux, lui apportant le cadeau de ses rêves.
    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 1 Jan - 9:40

    Il finit par s’extirper tardivement et lentement de son lit douillet, enfile ses chaussons, s'arrête à la salle de bain se passer la tête sous l’eau froide et en boire un grand verre, deux actions qui lui font le plus grand bien, achevant de le remettre presque sur pied.
    Il glisse tranquillement vers le salon où il n’est pas surpris de découvrir un joli cadeau sur ses chaussons au pied de son sapin décoré, mais un peu plus en voyant la caméra dont il ne se souvient pas l’avoir installée.

    L’instant est solennel. Comme chaque année au même moment, il respecte le même cérémonial.
    Il enclenche le CD « Spécial Noël » dans son lecteur, règle le son juste comme il faut, ni trop faible, ni trop fort.
    Toujours dans son beau pyjama de Noël, il s’assoit en tailleur devant le sapin qu’il regarde avec une satisfaction non feinte, de haut en bas. Son regard descend doucement et s’arrête sur le cadeau, unique, portant son nom en belles lettres d’argent.
    Il sourit. Il ne sait pas du tout ce qu’il va trouver dedans, mais il sait qu’il a déjà eu son cadeau de Noël tant désiré… même s’il n’arrive toujours pas à se souvenir de quoi il s’agit.

    Il prend une grande inspiration dont il ne sait plus de qui il a appris cette technique, puis, avec d’infinies précautions et tout le sérieux d’un cérémonial de Noël, en retenant son souffle, il s’attaque délicatement au papier enveloppant son cadeau. Un observateur extérieur verrait en cette scène un petit garçon de moins de dix ans émerveillé par la magie de Noël.
    Au sein de la boîte joliment emballée, il découvre une multitude de copeaux de bois et mousse qui cache une boîte bien plus petite... et très légère. La boîte est bien fermée et il fait preuve de beaucoup de délicatesse et d'insistance pour trouver son mode d'ouverture. Dedans, à nouveau une flopée de confettis papiers aux couleurs lutines au milieu desquels il cherche tranquillement un objet. Mais d'objet il n'y a point et ses doigts finissent par ne rencontrer que le papier d'une enveloppe. C’est avec une sérénité que personne ne lui connait qu'il décachette précautionneusement ce pli.

    avatar
    Wapiti
    Admin

    Localisation : Annecy et Thonon (74) France

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Wapiti le Ven 1 Jan - 10:08

    C’est une belle écriture argentée en pleins et déliés, probablement tracés à la plume d’oie de belle qualité, qui s’étale sur le papier gaufré.

    Mon petit Lahaut

    Je ne crois pas me tromper en disant que l’ouverture de ce cadeau et la lecture de cette lettre ne te déçoivent point, tant tu es ravi et comblé de ton Noël.
    Il me plait vraiment de pouvoir exaucer les vœux les plus chers, ceux qui résident au fond de l’âme d’enfant qui veille en chacun. Et ton vrai cadeau de Noël, celui que tu désirais tant au plus profond de toi depuis tant d’années, tu l’as pleinement achevé cette nuit.
    C’est de cela dont il faut te souvenir, tout le reste n’étant que détails que ta mémoire ne doit pas retenir, aidée en cela par la magie lutine de Noël. Fais donc confiance au vieux Père-Noël que je suis.

    Une dernière chose, jeune ami : Est-il besoin de te dire qu’il ne sert à rien de parler de ce que tu peux te souvenir, de ce que tu as pu voir et vivre, car personne ne voudra te croire, n’est-ce pas ? Peut-être d'ailleurs ne sais-tu déjà plus si tu dois te croire toi-même ou même à quoi tu dois croire...

    Ho Ho Ho !
    Joyeux Noël !

    M.L. Santaclaö

    Toute énigmatique qu’elle soit, cette lettre le satisfait pleinement en ce matin de Noël. Il a eu le cadeau de ses rêves. Il ne sait toujours pas ce que c’est, mais peu importe, il nage dans le bonheur.
    Santaclaö ? Cela lui dit vaguement quelque chose, mais il ne sait plus trop bien quoi… C’est probablement le vrai nom du Père Noël et il a dû l’entendre un jour dans un conte, conclut-il.
    De quoi devrait-il se souvenir ? Qu’a-t-il pu voir et vivre ? Peu importe, puisque c’était magique et que cela le remplit d’une joie simple et totale. Et comme de toute façon il n’a pas le droit d’en parler, à quoi bon s’en souvenir…
    Haaa, cette plénitude d’un joyeux Noël qui vous offre vos plus beaux cadeaux, que c’est bon !



    Fin de ce conte 2015

    Contenu sponsorisé

    Re: "Je l'aurai un jour, je l'aurai !" (ou le nouveau conte de Noël 2015)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 22:36